Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

TEXTO DU JOUR: Que gagne le Gabonais à célébrer la journée mondiale du consommateur ?

le Vendredi 15 Mars 2013 à 00:06 | Lu 419 fois



TEXTO DU JOUR: Que gagne le Gabonais à célébrer la journée mondiale du consommateur ?
TEXTO DU VENDREDI 15 MARS 2013

Le Gabon célèbre aujourd’hui la journée mondiale du consommateur. Elle est célébrée depuis le 15 mars 1983 par l'association internationale des consommateurs "Consumer International".

C’est dans un discours devant le Congrès américain, le 15 mars 1962, que le président américain J.F. Kennedy avait énoncé les quatre droits fondamentaux du consommateur à savoir: le droit à la sécurité, droit à l'information, droit de choisir et droit d'être entendu. Les Nations Unies ont ajouté à cette panoplie le droit d’accès à la justice pour les consommateurs.

A quel niveau se trouvent l’application de ces droits fondamentaux au Gabon ?

Parmi les actions de lutte contre la vie chère mises en place au Gabon, il y a le dispositif législatif qui est le décret 253 portant organisation et fonctionnement de l’assistance judiciaire aux consommateurs en cas de besoin ; et sur le plan pratique, des mesures concrètes ont été prises dont la réduction de la TVA et des droits de douanes sur certains produits de première nécessité, ce qui représenterait un effort ou une perte de 11 milliards FCFA dans les caisses de l’Etat, dont un apport dans le panier de la ménagère. Mais quel est l’impact réel de ces décisions auprès des ménagères gabonaises?

Les réponses divergent.

Pour les associations qui défendent les consommateurs, les mesures ne sont pas appliquées par les commerçants.

Mais pour les commerçants, les mesures sont effectives.

Et les responsables associatifs enfoncent le clou en ajoutant que la nouvelle grille de 166 produits de première consommation pour soulager les gabonais n’est toujours pas rendue publique par le gouvernement.

Devant la cacophonie, on s’étonne de l’inaction des consommateurs et responsables associatifs qui, ayant entre leurs mains un dispositif réglementaire, n’arrivent pas à saisir les tribunaux contre les commerçants véreux.

Est-ce à cause de cela que les pouvoirs publics ont choisi pour cette journée le thème de « la lutte contre la vie chère, une responsabilité de tous» ?
Il n’y a qu’un pas à faire pour le penser.

Dans tous les cas, ce thème interpelle aussi bien les consommateurs, les commerçants que les autorités compétentes sur les questions touchant à la consommation. Et le rappel par le ministre de l’Economie du décret 253 inviterait à cet égard les uns et les autres à entrer dans une phase plus active dans la défense des droits des consommateurs en saisissant notamment les tribunaux. L’objectif étant de pousser à des actions en réparation pour les dommages causés.

Il reste à souligner que malgré ces efforts, les ménages les plus coûteux pour le consommateur moyen gabonais restent le loyer et le transport. C’est sur ces deux postes que doivent prioritairement porter l’effort du gouvernement, ce qui nous renvoie à la politique publique du logement et des transports. Les deux sujets feront l’objet de nos prochains Textos.

PETIT-LAMBERT OVONO

Vendredi 15 Mars 2013
Vu (s) 419 fois




1.Posté par Et si le Gabon m'etait conte le 15/03/2013 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont des stratagemes que ce pouvoir use pour faire bonne figure. La situation sur le terrain est tout autre. Prenons pour exemple ce qui se passe a POG en ce moment. Le gouvernement par la voix de son ministre du petrole nie l'evidence, quelles dispositions peut il prendre pour maintenir la production petroliere? Aucunes. Ils ont envoyes un contingent de 500 hommes pour faire quoi? Aller sur site pour maintenir la production? Nous matter? Peut etre puisque le Gabon devient un Etat policier qui reprimande toutes manifestations pacifiques sociales par la force. Alors nos droits de consommateurs sont bafoues.

2.Posté par Joe le 15/03/2013 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien, tu veux qu'il gagne quoi ?

3.Posté par L'Internaute le 15/03/2013 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec tous ces articles fournis, abordant différents secteurs d'activités du pays, PLO a de quoi sortir un ouvrage qui contribuera à une meilleure connaissance du pays.

Au delà des liens avérés ou supposés qu'on lui attribue entretenir avec le pouvoir, il faut admettre que les indicateurs que PLO donne ci-dessus ont l'avantage de faire partie des informations dont tout investisseur a besoin pour apporter des capitaux dans un pays.
C'est peut-être par là que viendrait le salut ; surtout de ceux qui ne sont pas invités à la table du roi : faire du Gabon une zone franche où des investisseurs pourront trouver un réseau de consommateurs dotés d'un pouvoir d'achat appréciable !
En un mot, cela revient à faire évoluer la classe moyenne gabonaise.

Lorsque cette classe moyenne sera suffisamment autonome, les politiques n'auront alors plus toutes les marches de manoeuvre dont ils disposent aujourd'hui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Avril 2013 - 13:09 TEXTO FLASH: Appel à la responsabilité!

Le Gabonoscope










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !