Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

TEXTO DU JOUR: Le Gabon change-t-il ?

le Lundi 14 Janvier 2013 à 00:04 | Lu 705 fois



TEXTO DU JOUR: Le Gabon change-t-il ?
TEXTO DU LUNDI 14 JANVIER 2013

Le vœu de chaque personne qui aime son pays est de voir celui-ci changé dans la bonne direction, et notamment vers la satisfaction des besoins de ses populations.

Bien entendu, depuis trois ans, de nombreuses annonces ont été faites, de nombreux chantiers sont en cours, le méconnaître n’est pas juste. Mais pour constater un changement, on peut le mesurer de deux façons :

D’une part en interrogeant les personnes bénéficiaires, ici les gabonaises et les gabonais à travers une enquête ; d’autre part en les observant directement ou indirectement à travers des observateurs.

Enfin, il est nécessaire de souligner que le changement exige de comparer l’état d’hier à celui d’aujourd’hui. Dans cet ordre idée, chacun peut se demander si ses conditions de vie actuelles sont meilleures que celles d’hier.

Cet exercice, pour être objectif, doit être mené de manière scientifique ; c’est pourquoi il revient au gouvernement gabonais d’institutionnaliser l’évaluation des politiques publiques comme le recommande désormais la majorité des bailleurs de fonds, et comme cela se passe dans tous les pays développés et émergents.

A cet égard, il convient de rappeler que le Gabon qui a adhéré volontairement en 2003 au Mécanisme Africain de l’Evaluation par les Pairs (MAEP), n’a toujours pas réalisé la clause obligeant chaque Etat partie à se soumettre à son auto-évaluation, puis à son évaluation qui doit intervenir 18 mois après son adhésion.

Malgré la réalisation de sa auto-évaluation, on se demande toujours pourquoi l’évaluation du Gabon n’est pas réalisée.

De deux choses l’une : où la commission nationale MAEP Gabon a complètement raté l’auto-évaluation et son rapport n’est pas valable, auquel cas, qu’elle le dise aux gabonais, ou alors c'est l'Etat gabonais qui refuse la suite, dans ce cas, que le Secrétariat du MAEP en Afrique du Sud le fasse savoir.

Dans tous les cas, il n’est pas normal qu’après 10 ans, le Gabon n’arrive pas à respecter un instrument juridique continental.

Cependant, avec le programme d’actions national issu des recommandations du Rapport de la Mission d’Evaluation MAEP, on pouvait espérer un consensus de toutes les parties prenantes gabonaises impliquées dans ce processus. Car faut-il le souligner une fois de plus, il ne revient pas au gouvernement d’affirmer que le changement est là, mais aux seuls bénéficiaires d’en rendre témoignage ; ce qui n’est pas encore le cas.

Pourtant une chose est sure, le changement tant souhaité au Gabon a besoin d’être mesuré pour être vrai.

PETIT-LAMBERT OVONO

Lundi 14 Janvier 2013
Vu (s) 705 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 14/01/2013 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous faites beaucoup d'esprit pour ce qu'il est très facile de mesurer. Je vous en donne quelques indicateurs objectifs (uniquement des faits historiques !), qui vous démontreront que les Gabonais vivent encore plus mal aujourd'hui, et que leur niveau de vie a dégringolé en trois ans de gestion brouillonne et infantile des deniers publics :

- Pas un seul établissement scolaire n'est sorti de terre (pire : les vestiaires d'un stade de foot tiennent lieu de salles de cours)

- Des Agences "présidentielles" manipulent des fonds publics sans en référer ni à l'Assemblée Nationale, ni à aucune autre institution de contrôle financier. Autant dire que devant la loi, seul est responsable de la gestion et l'itinéraire de ces fonds, que leur PCA qui n'est autre que le chef de l'Etat (exempt de poursuites judiciaires grâce à son immunité...à vie !

- Libreville étouffe à la fois de la scandaleuse déterrioration d'un réseau routier rafistolé, et à la fois d'un trop grand nombre de voitures, et à la fois d'une urbanisation des plus désordonnée

- Des plaintes publiques augmentent contre la vie chère : les Gabonais ne mangent pas à leur faim, pour des pourcentages correspondants à des pays beaucoup moins lotis que nous

- Les violentes faites aux personnes, jusqu'à leurs domiciles n'ont jamais été aussi fréquentes et criminelles

- On meurt toujours de palu au Gabon, même avec notre pétrole, notre bois, notre manganèse...

- Des centaines de bébés n'atteignent pas leur cinq ans, faute de soins adéquats

- Nos hôpitaux "mouroirs nationaux" font accoucher nos soeurs et nos mères à même le sol

Etc. Etc. Que voulez-vous de plus comme indicateurs qu'au Gabon, les temps sont de plus en plus durs ? Pourquoi toujours s'engager à corps perdu dans des théories fumeuses, quand la réalité vécue nous impose un raisonnement simple, de telle sorte que les gouvernants prennent des décisions pratiques ?

Redescendez sur terre ! C'est de la terre que vous verrez de vos yeux vus, que rien n'est plus comme avant au Gabon ! C'est pire qu'avant, et ça sera ainsi, tant que nous aurons un petit à la place d'un chef !

2.Posté par gladiator le 14/01/2013 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à lire les textes de petit lambert ovono, on comprend 2 choses, soit le type a déjà recu son soupé de la présidence, soit il n'a plus rien à dire à ses lecteurs. depuis un certain il soutient la politique de l'émergence, il devient versatile.

3.Posté par bekaboyono le 14/01/2013 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on retient la phrase suivante: "il ne revient pas au gouvernement d’affirmer que le changement est là", on peut alors se demander à quoi sert par exemple la publicité de la direction générale des marchés publics qui passe à la rtg et qui proclame à la télé que "les choses ont changé" là-bas.
Or la logique aurait voulu que cette direction (ou la rtg) nous informe dise comment l'Etat a passé le marché à Olam ou encore à la société qui doit confectionner le ficher électoral biométrique du Gabon, pour ne citer que ces deux cas-là.
Là, on saura vraiment si les pratiques ont vraiment changé de ce côté -là... ou pas. A moins que ce soit un coup de com' de plus.
Un pays ne change pas sur la base des incantations ou des élucubrations du pouvoir mais sur des actes concrets.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Avril 2013 - 13:09 TEXTO FLASH: Appel à la responsabilité!

Le Gabonoscope










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !