Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

TEXTO DU JOUR: L’appui du pouvoir aux Gabonais de l’étranger en question

le Jeudi 21 Février 2013 à 00:02 | Lu 697 fois



TEXTO DU JOUR: L’appui du pouvoir aux Gabonais de l’étranger en question
TEXTO DU JEUDI 21 FEVRIER 2013

Combien de gabonais vivent à l’étranger, et que font-ils là-bas pour que les pouvoirs publics pensent à leur apporter un appui dans le Plan Stratégique Gabonais Emergent 2011-2016?

Peu connu comme un pays de tradition migratoire, le Gabon se retrouve aujourd’hui avec plus de 75 000 de ses ressortissants (5%) hors du territoire national. Ce nombre dépasse de loin la population totale des de la Nyanga, l’Ogooué Lolo, du Moyen Ogooué, et de l’Ogooué Ivindo. Ce qui fait dire à certains que les gabonais de l’étranger forme la dixième province du Gabon.

Partis pour poursuivre leurs études (la majorité) ou pour d’autres raisons, de plus en plus de nos compatriotes font désormais le choix de ne plus retourner au pays, et de vivre à l’étranger ; le Gabon perd ainsi ses diplômés et cadres faute de leur offrir un environnement et des perspectives attractifs.

Cet énorme potentiel ne peut échapper à l’attention des autorités publiques.

Le sujet a commencé à préoccuper les pouvoirs publics gabonais il y a plus de 20 ans ; c’est pourquoi en sa session du 14 septembre 2001, le Conseil des Ministres avait pris la décision de créer un département des gabonais de l’étranger au sein du Ministère des Affaires Etrangères. De plus, le Président de la République de l’époque, feu Omar Bongo, avait invité les Ambassadeurs à se préoccuper de la communauté gabonaise de l’étranger lors de son allocution à la 9ème conférence des ambassadeurs tenue à Libreville du 27 au 31 juillet 2004.

Toutefois, force est de constater qu’en dépit des efforts déployés, des difficultés subsistent.

C’est en vue de recueillir les attentes, les besoins de ces gabonais que dans la Lettre de Mission de chaque Ambassadeur, il lui est recommandé de se préoccuper de la communauté en l’encourageant à se regrouper en association loi 35/62 du 10 décembre 1962. Cette belle recommandation est malheureusement contrée par l’activisme des militants du PDG de telle sorte que l’association des gabonais de France par exemple est souvent considérée comme un comité ou une association satellite du PDG.

D’où la question de savoir si les activités identifiées dans l’action d’appui prévu dans le Plan sectoriel Affaires Etrangères du PSGE permettront réellement d’atteindre l’objectif stratégique de s’Aligner dans le cadre institutionnel au PSGE ?

Parmi les activités retenues, on peut citer la mise en place d’une politique efficace de protection et d’assistance des ressortissants, le recensement des gabonais, la mise en place d’un Fonds de soutien conséquent, et un mécanisme de gestion opérationnelle, puis un cadre d’échange pour la mobilisation des compétences pour le développement du Gabon et de l’information sur les opportunités d’affaires qu’offre le Gabon pour ses nationaux. Reste à connaitre les indicateurs de résultats pour l’atteinte de cet objectif, le calendrier et le budget de mise en œuvre de ces activités.

Il faut cependant noter que la première préoccupation des pouvoirs publics devrait être l’adoption d’une loi portant organisation des gabonais de l’étranger (la 10ème province) avec notamment l’élection d’un ou de trois parlementaires représentants les gabonais de l’étranger, et au besoin la nomination d’un ministre délégué chargé, (gouverneur comme dans les 9 autres provinces), des gabonais de l’étranger. La dite proposition de loi se trouve dans les archives du Conseiller juridique du Sénat Gabonais.

Telle est l’attente prioritaire des gabonais de l’étranger ; tout le reste suivra.

PETIT-LAMBERT OVONO

Jeudi 21 Février 2013
Vu (s) 697 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 21/02/2013 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette "attente prioritaire des Gabonais de l'étranger" concerne nos compatriotes chômeurs ou sans-papiers, au mieux, et au pire, les lèche-bottes qui en profiteraient pour faire leur marché de l'emploi. Dieu reconnaîtra les siens.

2.Posté par Dzingo le 21/02/2013 08:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PLO, On te voit venir aa...mouff!

3.Posté par Bruno Vécarte le 21/02/2013 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette "10e province" gagnerait à être davantage une force de propositions, de lobbying et de pression, pour les intérêts du Gabon et de ses habitants à travers le monde, comme le fait la communauté juive pour leur pays Israël !

Espérer ou attendre un hypothétique "appui du pouvoir" serait, pour cette diaspora, une manière de s'assujétir à un pouvoir qui n'a déjà que faire du bien-être de ses populations locales !
Et Kennedy nous a d'ailleurs laissé une belle pensée là-dessus : "Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays."

Sur un plan plus politique en revanche, la fraction la plus active de cette diaspora gagnerait plutôt à faire de ces 5% de la population (votante) un réservoir de voix intéressant, pour conquérir des espaces de pouvoir, et, pourquoi pas, arracher la magistrature suprême des mauvais mains dans lesquelles elle se trouve en ce moment. Au vu de la situation moribonde dans laquelle se trouve l'opposition locale aujourd'hui, la diaspora gabonaise tient là une belle occasion de se positionner comme une force politique puissante et prometteuse !

4.Posté par yousagoye le 21/02/2013 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui on te voit venir mon vieux.

Ce qu'on sait c'est que : PLO = TRAITRE !!!!

Tes textos nous agacent, on te l'a déjà dit !!!!

Tu perds ton temps

Va donc jouer aux billes.

5.Posté par Bana Ba Gabon le 21/02/2013 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vie peut parfois etre cruelle et difficile!! Si la politique est un domaine complexe c'est bien à cause des gens comme PLO. Bref!! A te lire jour après jour, je me rends compte que tu prépares l'opinion. Je ne serai pas surpris un de ces quatre te voir à a RTPDG lire une motion de soutien à la politique de l'émergence. Au Gabon, la honte ne tue plus. In fine, la société se retrouve pratiquement éclatée par la trahison,le gain facile, l'absence de valeur....

6.Posté par tatchoum le 21/02/2013 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le pouvoir émergent ne se soucie pas beaucoup des Gabonais vivant au Gabon, ceux de l'étranger sont logiquement le cadet de ses soucis.
En revanche, il prend bien soin de la "légion étrangère" vivant au Gabon.

7.Posté par ALI LES PIEDS DEVANT le 21/02/2013 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PRÉPARONS NOUS A VOIR PLO A LA RTPDG EN LISANT :
"CONSIDÉRANT QUE"
PLO VA BOIRE LE VIN DE CANE CHEZ TOI AU GRD NORD

8.Posté par Lola le 22/02/2013 04:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDG lui même n'a plus besoin de s'encombrer de ce genre de persona non grata. Ieur image n'est pas bonne. Qu'il aille plutôt en Birmanie, si son exil en France devient insuportable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Avril 2013 - 13:09 TEXTO FLASH: Appel à la responsabilité!

Le Gabonoscope










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !