Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

TEXTO DU JOUR: Début des travaux de la Commission sur la biométrie

le Lundi 28 Janvier 2013 à 00:00 | Lu 560 fois



TEXTO DU JOUR: Début des travaux de la Commission sur la biométrie
TEXTO DU LUNDI 28 JANVIER 2013

Ce lundi vont débuter autour du premier ministre, les travaux de la commission réunissant 10 personnalités de la majorité et 10 de l’opposition aux fins d’examiner les modalités de la mise œuvre de la biométrie.

A ce propos, il est nécessaire de rappeler le contexte qui a vu naître cette idée. Conscient et victime du bidouillage des élections, feu Pierre Mamboundou, leader de l’UPG, s’était appuyé sur l’existence des nouveaux outils mis au point dans le monde pour améliorer « la sécurité aux frontières, mieux gérer la circulation croissante des personnes et réduire les risques pour la santé et la sécurité qui en découlent » et qui se traduisent souvent par le recours à la biométrie, c’est-à-dire l’identification automatisée de personnes en fonction de caractéristiques physiques uniques comme les empreintes digitales, en introduisant à l’assemblée nationale une proposition de Loi portant adoption en République Gabonaise de cette technologie appliquée déjà dans de nombreux pays.

Au Gabon, après avoir trainé volontairement les pieds, le Gouvernement a choisi l’Entreprise Gemalto afin d’identifier les personnes dans le cadre de la confection des listes d’état civil et d’inscription sur la liste électorale.

À partir de l’expertise acquise dans ce domaine, Gemalto aurait-il préparé des essais sur le terrain au Gabon pour évaluer les répercussions potentielles de la technologie biométrique sur la confection des fichiers d’état civil et des listes électorales pour : Évaluer la technologie biométrique comme outil d’amélioration de l’intégrité du processus électoral; Évaluer l’impact de l’utilisation de la biométrie sur les populations; Analyser les répercussions de la biométrie sur l’organisation et les procédures en place; Comprendre les coûts associés à la mise en pratique de la technologie biométrique.

En somme, les essais sur le terrain sont nécessaires sur au moins une période de six mois dans deux bureaux de vote, et dans deux communes. Enfin, la protection des renseignements personnels doit être un élément important dont il faut tenir compte au moment de la conception et de la mise en œuvre des essais sur le terrain en matière de biométrie.

Reste à vérifier si les indicateurs de rendement ont été mis au point pendant le processus de planification du projet, et si la mise à l’essai de la biométrie sur le terrain serait évaluée par le biais de rapports du système, de visites des bureaux par des évaluateurs indépendants, de sondages réalisés auprès des populations et d’examens conduits par des spécialistes judiciaires.

Voici déclinés les principaux points qui devraient être au centre des propositions de mise en œuvre de la biométrie au Gabon.

Wait and see.

PETIT-LAMBERT OVONO

Lundi 28 Janvier 2013
Vu (s) 560 fois




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Avril 2013 - 13:09 TEXTO FLASH: Appel à la responsabilité!

Le Gabonoscope










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !