Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

TEXTO DU JOUR: Culte des esprits, des ancêtres et crimes rituels, quelle relation ?

le Dimanche 17 Février 2013 à 00:03 | Lu 609 fois



TEXTO DU JOUR: Culte des esprits, des ancêtres et crimes rituels, quelle relation ?
TEXTO DU DIMANCHE 17 FEVRIER 2013

L’effervescence religieuse en vogue au Gabon depuis une trentaine d’années concerne toutes les pratiques ; les sociologues des religions relèvent plusieurs groupes dont les mouvements protestants (église évangélique du Gabon), l’église catholique, l’islam, et depuis les années quatre vingt les églises charismatiques (Alliance Chrétienne, Eglise de Pentecôte) quand bien même ces deux églises sont présentes au Gabon avant l’indépendance de notre pays.

Cette effervescence concerne aussi le développement des églises dites éveillées, les nouveaux mouvements religieux, et les groupes para-religieux, tels que la Méditation transcendantale.

Mais cette effervescence s’accompagne aussi d’une multiplication des crimes rituels, du culte des esprits et du culte des ancêtres.

Si le culte des esprits correspond à une véritable symbolique du mal chez les gabonais et les africains, il est d’ailleurs farouchement critiqué et combattu, le culte des ancêtres relève lui d’une autre structuration.

En effet, la présence des ancêtres est toujours vue comme une forme de participation du monde invisible au monde des vivants. C’est une communication qui est un aspect de la réalité dans laquelle vit l’homme gabonais et africain.

Les nourritures offertes aux défunts sont à cet égard des symboles de continuité de la relation. Cela signifie que le culte des ancêtres est une réalité anthropologique.

Pourtant, le terme Culte employé ici est un terme incorrecte, car c’est en fait un rapport de communion avec les ancêtres, c’est une relation familiale qui continue ; ce n’est donc point un acte religieux, c’est un mode d’expérience symbolique, un gage de respect et de souvenir.

En y regardant de près, on observe de plus en plus qu’en Afrique le père, la mère, l’époux ou l’épouse décédés sont ensevelis, non plus au cimetière public de la ville ou du village, mais à côté de l’habitation principale de la famille.

En occident, il y a un choix, mais de plus en plus, les cendres des défunts sont conservées dans les urnes funéraires après crémation-incinération.

Si les deux pratiques sont différentes, on peut toutefois tirer des parallèles sur l’effet psychologique qu’éprouvent les parents en malheur.

C’est aussi le lieu de s’interroger sur l’effet psychologique que tirent les commanditaires des crimes rituels sur « les pièces détachées » dont ils ont tant besoin.

Nous y voyons une curieuse proximité entre ces trois pratiques.

En tout cas ce texto ouvre le débat.

PETIT-LAMBERT OVONO

Dimanche 17 Février 2013
Vu (s) 609 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 17/02/2013 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce TEXTO n'ouvre qu'un seul débat : comment un homme né dans les mains du Mvet ekang et du melan, peut-il ignorer à ce point tout ce que ces rites d'antériorité inhumain à dater, doivent au culte des esprit ? Un Fang qui y voit une "symbolique du mal" ? Tat'Ovone...engongole ! Je connais personnellement un vieux sans dent à Koumassi qui, après avoir lu autant d'inintélligences, aurait réclamé manu militari votre retour au village, pour y reprendre à zéro votre passage de l'enfance à l'âge adulte qui fait défaut à ce TEXTO rédigé par un homme nu !

2.Posté par mauvais mougangui le 17/02/2013 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PLO = TRAITRE !!!

C'est un métier qu'il a choisi et il le fait super bien, ainsi va le Gabon.

Vous croyez en lui ???

Pffff !!!

Pauvre Gabon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Avril 2013 - 13:09 TEXTO FLASH: Appel à la responsabilité!

Le Gabonoscope










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !