Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

TEXTO DU JOUR: Baisse annoncée des bourses des étudiants Gabonais de France

le Vendredi 29 Mars 2013 à 00:08 | Lu 912 fois



TEXTO DU JOUR: Baisse annoncée des bourses des étudiants Gabonais de France
TEXTO DU VENDREDI 29 MARS 2013

Depuis que Gabonews a annoncé la réduction de la bourse des étudiants gabonais de France, des réactions, parfois violentes, fusent de toutes parts et plusieurs questions restent sans réponses.

Il faut d’abord rappeler que l’article de Gabonews publie un communiqué de Marie Sophie Laurier, Responsable du service Afrique, Maghreb, Moyen-Orient, département de la mobilité (Campus France) parvenu au bureau de Gabonews à Paris, dans lequel elle annonce qu’à compter du 1er avril 2013, les taux des bourses des étudiants gabonais seront modifiés.

S’agissant des modifications proprement dites, si on enregistre une légère augmentation pour les bénéficiaires de la bourse de catégorie C soit 33€, (425. 800 FCFA soit 649 € contre 404. 000 FCFA soit 616 € mensuels), c’est les étudiants de la bourse de catégorie D qui perdent 28€ (474. 000 FCFA soit 723 € contre 455. 800 F.CFA soit 695 €); tandis les doctorants perdent 101€, leur bourse E s’élevant désormais à 498. 000 FCFA soit 760 € par contre 565. 000 FCFA soit 861 € mensuels auparavant.

Parmi les mesures pointées par les étudiants, il y a bien sure la baisse de la bourse, mais également la date d’application de cette mesure à savoir le 1er avril.

Pour la majorité des étudiants, cette date anticipée pose problème, d’autant plus qu’on est en pleine année budgétaire, et que les bourses sont déjà payées dans ce budget 2013 depuis le vote des députés en 2012.

A ce niveau, on peut se demander pourquoi les journalistes de Gabonews dont les responsables sont voisins des responsables de l’Agence des Bourses et Stages n’ont pas interrogé ces derniers avant de publier cette information qui semble un scoop ?

Car, là où le bas blesse, c’est la portée symbolique d’une telle décision au moment où les universités sont en grève au Gabon, et au moment où la jeunesse devient de plus en plus vindicative.

Nulle doute que le parlement gabonais dont c’est la mission, va ouvrir au plutôt, une séance de questions au gouvernement pour qu’il s’explique sur cette décision préjudiciable pour les futurs cadres dont notre pays a tant besoin pour son développement.

PETIT-LAMBERT OVONO

Vendredi 29 Mars 2013
Vu (s) 912 fois




1.Posté par Tueur de Franc-ma-cons le 29/03/2013 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher PLO,

Voilà [enfin] une belle conclusion !

Je relèverai juste une petite faute d'orthographe, que tu prendras soin de corriger tans tes futurs post : "là où le bas blesse" s'écrit plutôt "là où le bât blesse" ; car il ne s'agit du bas (des femmes par exemple), mais plutôt du bât qui est indique la scelle que l'on met sur les ânes afin de leur faire porter des charges... Voilà, au moins tu le sais.

Oui, la nouvelle a de quoi surprendre à défaut de révolter et de donner une bonne occasion d'amorcer une grève estudiantine qui sonnera le glas du pouvoir de ce bandit d'ali bongo, qui préfère offrir des ferrari hors série et hors de prix à son "pote" Eto'o et élimer le pouvoir d'achat de nos déjà malheureux étudiants. Mais jusqu'à quand devrons-nous accepter les conneries de ces bongo ? Sa femme maroco-je ne sais quoi sylvia bongo dépense 1.000.000 d'euros en une journée pour s'offrir des robes avec la carte de paiement de la trésorerie gabonaise, mais c'est aux propres étudiants gabonais qu'ali bongo décide de rapetisser les maigres miettes qu'ils ont !

C'est INACCEPTABLE !

Les étudiants Gabonais doivent se mobiliser pour annuler cette décision. Elle n'a pas sa raison d'être dans un pays où ON EN A DÉJÀ MARRE DE SUPPORTER QU'UNE BANDE DE CONNARDS VOLENT ET DÉTOURNENT LES RESSOURCES DE TOUT UN PAYS POUR LEURS BIEN ET LAISSENT TOUT LE RESTE CROUPIR DANS LA MISÈRE.

Pour moi, ce voleur d'ali bongo est en train de tester la communauté estudiantine, pour voir le degré de solidarisation et de mobilisation de tous les étudiants gabonais dans la défense des causes qui leur sont communes. Car ali bongo sait parfaitement que dans n'importe quel pays du monde, les étudiants constituent TOUJOURS une menace de renversement des régimes de par leur seule mobilisation et leur caractère non violent, qui fait vite intervenir la communauté internationale en faveur de leurs revendications.

SI LES ÉTUDIANTS GABONAIS LAISSENT ali bongo FAIRE, ILS AURONT PERDU UNE GRANDE BATAILLE, ET, SURTOUT, UNE RARE OCCASION DE MONTRER À cet énergumène et à son régime criminel DE QUOI LES ÉTUDIANTS PEUVENT ÊTRE CAPABLES AU GABON.

2.Posté par Tchougoudja Le Fils le 29/03/2013 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mais le clan émergent me surprend de jour en jour. Dépenses à gogo qui se chiffrent en milliards de cfa pour eux-mêmes, et serrage de ceintures pour le reste. Du vrai foutage de gueule que de vouloir faire des économies de bouts de chandelles sur le dos de pauvres étudiants. Comme s'ils ne galéraient pas déjà assez comme!

Bande d'incompétents!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Avril 2013 - 13:09 TEXTO FLASH: Appel à la responsabilité!

Le Gabonoscope










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !