Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Scandale dans "l'Emergence" : l'Etat donne 800 millions au fils de Laure Gondjout !

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - News le Lundi 14 Février 2011 à 16:01 | Lu 11416 fois

Source : Lettre du Continent à télécharger ci-dessous



Gabon : Scandale dans "l'Emergence" : l'Etat donne 800 millions au fils de Laure Gondjout !
L’Etat donne 800 millions de francs au fils Gondjout !

Le Gabon de Ben Ali le Mollah’Son est vraiment un pays à deux vitesses. D’un côté, une petite caste de prédateurs dont le seul mérite est d’être « fils ou filles de… ». A eux, tous les privilèges, les passe-droits, le pouvoir et la fortune sans efforts. De l’autre, la grande masse des damnés, condamnés de père en fils à la misère, à l’injustice, à la soumission.

Dans la 1ère catégorie, on retrouve les Gonjout (mère et fils). Ainsi que vous pouvez le lire sur le document ci-joint, le rejeton de la Secrétaire générale de la présidence, étudiant aux USA, s’est vu offrir, par l’Etat, la modique somme de 800 millions de francs CFA. Rien que ça !

Pendant ce temps, des milliers de jeunes Gabonais, étudiants au Gabon et à l’étranger, galèrent comme des diables pour toucher leur petite bourse. A l’Université Omar Bongo de Libreville, la bourse n’a pas été payée depuis 7 mois, et quand les étudiants sont sortis dans la rue, la semaine dernière, pour protester, Ben Ali leur a envoyé les gendarmes. Sans commentaires !
gondjout_junior.pdf Gondjout junior.pdf  (894.59 Ko)

Lundi 14 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 11416 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par Tout bonne chose à une Fin... le 10/12/2012 05:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est tout à fait normal, que cette Myènè-Vili collabore activement avec le système Bongo Odimba (père & fils).
Paradoxe cette grande dame de la république est la fille légitime d'un illustre Démocrate Gabonais!
Ah ces prétendus otengani ou tchibambe, "blanc du Gabon"!!!!!
Tout le monde sait qu'OBO est le géniteur de son fils (secret de polichinelle). A la conception & naissance de son fiston Melle Gondjout était administrteur à la BAD et de surcroit secrétaire particulière "voir plus" de feu OBO.
L'ivoirien père de son rejeton n'est qu'un prête-nom (une couverture comme on dirait au Gabon). Car cette dernière est sournoise. Elle excelle en général dans la discrétion sauf depuis le 31/08/2009.
Ali ne peut aider que son demi-frère; c'est tout à fait normal!
Maman soutient Ali, en retour Ali et le système mafieux soutiennent gondjout bongo odimba talyane jr
Ainsi va la Vie dans notre Bongoland, mais pour combien de temps encore??????????????

54.Posté par armel11 le 10/08/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bof

53.Posté par kouli le 18/02/2011 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BEN ALI est aujourd'hui au plus mal.

Comme Ali Bongo, il était l'héritier d'une dynastie dictatoriale tropicale. Comme Ali Bongo, il avait un embonpoint qui provenait certainement d'un trop plein de bonne vie facile. Comme Ali Bongo, il prétendait avoir fait toutes les écoles les plus prestigieuses du monde, alors que dans son pays, les vrais cadres avaient du mal à joindre les deux bouts. Après tout, comme Ali Bongo, BEN ALI était le duaphin du président á vie dans le pays, et quand son dictateur de prédéssesseur est mort, Bébé BEN ALI comme Ali Bongo, est devenu président du pays. Comme Ali Bongo, BEN ALI a d'abord annoncé qu'il reformerait la gestion de l'état, avant de simplement poursuivre le mode du régime paternel, en compagnie de sa sœur ainée, l'équivalente de la Pascaline BONGO du GABON, et sa mère (comme Joséphine Bongo pour Ali). Comme Ali Bongo, les affaires administratives furent léguées à l'ancien entourage de son père. Au Gabon, on retrouve toujours les Lemboumba et Michel Essonghe, les Laure Gondjout, Les Oyima, les Oyama, dans les couloirs de la présidence. Autre similitude non négligeable, Jean-Claude Duvalier, dit Bébé Doc, comme Ali Bongo, n'était finalement qu'un individu plus apte pour une vie de cocktails et de jet-setteur que de celle de chef d'un état sérieux.

TOUTES LA FAMILLE ALI BEN occupe aujourd'hui toutes les directions des insitutions financières du GABON - du bébé des BONGO au plus vieux des Bongo, ils sont tous directeurs de telle ou telle grande régie financière du GABON.

Ali Bongo et sa famille, comme les ben ali en TUNISIE ont profité du Gabon et en profitent encore. Ils se sentent intouchables, même si nous entrevoyons déjà les fissures, nous qui partageons ce désir insatisfait de voir se construire un autre Gabon. Les parallélismes s'enchainent de manière événementielle et exponentielle pour les Bongo du Gabon. Après Gbagbo, Ouattara et la Côte d'Ivoire, voici la Tunisie et Ben Ali; et tout de suite après, voici Haïti avec les Duvalier. La mise à nu de ce système mafieux qui nous gouverne depuis 43 ans, semble déjà entamée; l'occasion ne doit pas être ratée.

DiSONS TOUS MERDE !!!!!!!

52.Posté par monvraiGabon le 17/02/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette femme est tout particulièrement vilaine. Visage à la fois vulgaire, dégageant de la haine ou de la rancoeur… étrange visage, en tout cas elle est vraiment moche celle-la.

Désolé pour ce commentaire.

51.Posté par gabonaise le 16/02/2011 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben ali bongo ondimba est un usurpateur, un homme épris de mépris, d'arrogance. Son père en 42 ans n'a fait que mépriser les gabonais...Sa comédie du GABON D'ABORD! C'était quoi? Gabon d'abord sans infrastructures, Gabon d'abord sans routes, Gabon d'abord sans éducation... Il nous a asservi. Aujourd'hui, les gabonais n'ont plus de fierté( il a couché avec leurs filles, leurs femmes...) Nos matières grises ont une piètre mine, car n'ont pas la liberté de mettre leur intelligence au profit du pays. Un étudiant à qui l'Etat avance 800 millions d'euros!!! Il n y a pas d'entrepreneurs au Gabon? De BTP gabonais?! N y a -t-il pas un magistrat qui peut demander des comptes? C'est quoi cette histoire! Mais pour qui se prennent-ils? OBO pensait qu'il serait éternel, BEN ALI ONDIMBA croit que les gabonais vont encore accepter de se faire mépriser... Il n'a encore rien vu...DEGAGE!!!!

50.Posté par St.Michael le 16/02/2011 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers compatriotes,

Nous n’avons encore rien vu, meme si ceux la qui ont chante les lounges de l’emergence hier viennent aussi s’indigner.
A nous de choisir si nous voulons vivre ces aberrations comme normalites, on continue de dire laisser nous advancer, ou alors nous voulons mettre fin a ces injustices, nous prenons notre destin comme les egyptiens/tunisiens peu importe notre etiquette politique.

More still to come!

49.Posté par .... le 16/02/2011 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle est le prix du metre carré dans la capitale parisienne ?Quel est le prix d une villa en rgion metropolitaine ? Rapprochez vous des concernés ou des agences immobilieres en france. Des millions d euros ou seulement un million comme vont repondre les fanatiques pour nous expliquer que ce sont leurs salaires d honnetes citoyens. Mais ne pouvaient ils pas investir dans l immobilier au gabon pour loyer decement lesco citoyens , ou ne savaient ils pas en 25 ans qu on avait besoin de logements ?

De l argent perdu d avance pour le gabon. Mais on me dira que c est grave quand seulement l argent est investi au gabon

48.Posté par .... le 16/02/2011 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PROPOSITION DE THEME POUR UN SKETCH À GERVAIS MBOUMBA : b[le voyage d andré ]b

Libreville, 28 janvier 2011 (Infos Gabon) – Lorsque le Gabon s’est constitué partie civile, dans le dossier des « bien mal acquis » (BMA) pour lesquels Transparency International France et Sherpa, soupçonnent notre regretté Président Omar Bongo Ondimba de s’être constitué un patrimoine immobilier et financier en France, l’Avocat desdites ONG, Me William Bourdon se délectait de l’action gabonaise en ces termes : « C’est au sein de cette partie civile que se trouve les principaux suspects ».

Autrement dit : tout le monde a directement pensé, que cet avocat s’adressait exclusivement aux membres de la famille présidentielle. Ce qui permettait aux compatriotes d’une certaine opposition de pleutre –retranchée au siège du PNUD à Libreville de faire le dos rond. Mais, si on laisse aux deux juges parisiens de désignés pour instruire ce dossier d’investiguer en paix, ils vont dénicher plusieurs compatriotes, qui, devraient s’expliquer comment ils sont devenus proprios de biens répertoriés dans l’Hexagone. Il n’y a pas que la famille présidentielle qui a des « Biens » suspects en France. On vient de découvrir que certains intègres de la bienpensance de l’ancienne SOBRAGA sont aussi propriétaires de patrimoine immobilier au Sarkoland. Même s’ils sont en train de tenter d’effacer toute trace compromettante. Les preuves ?

Selon nos investigations, sans nous prêter les intentions de mitrailler Mba Obame André, dit, MOA, a un appartement dans la banlieue la plus huppée de la banlieue Parisienne, à Chézy, notamment à cette adresse : 92200 à Neuilly-sur-Seine. En dehors de cet appartement, on apprend qu’il serait aussi propriétaire d’un hôtel particulier à Bobigny (93), de deux appartements à Cergy-Pontoise (95), d’un pavillon à Chelles et d’une villa à « Villeneuve-Saint-Georges ». mais dès que les allumés de Transparency International France et Sherpa ont vu la Cour de cassation donner libre cours à la poursuite des enquêtes sur les « BMA » de feu OBO et de ses proches, malin en diable, MOA aurait mis quelques biens au nom de sa fille Belinda. Il a même pris attache avec l’avocat Me Raynaud, pour entreprendre la procédure, afin de mettre son hôtel particulier au nom d’une proche, dame Ngoubou. D’autres biens auraient été cédés à dame Nambo. MOA n’est pas le seul poltron de l’ancienne SOBRAGA à être détenteur des « Biens » en France.

Chantal Gondjout, née Myboto, n’est pas en reste. La fille du grand opposant serait propriétaire de 15 appartements déclarés au fisc français. Sans oublier qu’elle serait aussi proprio de 5 pavillons disséminés à Maisons-Alfort, Champigny et Saint Quintin dans les Yvelines.

Mais depuis que l’affaire des « BMA » a ressurgi, Chantal aurait entrepris des démarches pour modifier les titres de propriété de libellés au nom de la fille qu’elle a eu avec feu OBO. Mission a été confiée à Me Moudilou, avocat français d’origine congolaise, pour suivre ce dossier et éviter des poursuites contre sa fille qui porte le patronyme de Bongo. Mieux, lors de son récent séjour en France, où elle a accompagné son papa, Zacharie Myboto, parti se faire traiter, Chantal a été convoquée à la Mairie de Paris, par le service domanial. Mais, elle s’est fait représenter par son conseiller financier, Me Lecornec. Cette convocation est sûrement en rapport avec les changements qu’elle veut opérer sur ses biens. Pour sa part, Jean Eyéghé Ndong, venu presque au crépuscule de la vie d’OBO, aurait réussi à se taper un appartement à l’avenue Jean-Jaurès. C’est tout pour l’instant. En attendant de vous livrer les « biens » de Casimir Oyé Mba et de Zacharie Myboto.

47.Posté par fangmone le 16/02/2011 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kiééééééééééééé a nzam ou allons nous pendant que la population grève de faim laure olga donne des millions à ses rejettons pour quoi faire avec tous ca.Alors qu'un instituteur ou un fonctionnaire normal gabonais peut travailler toute la vie sans pourtant atteindre ce montant c'est vraiment dommage

46.Posté par fils du mapane le 16/02/2011 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ben didonc c pas humain c kil nous font et il y a des malin qu'on nomme conseilé du president qui sont etudiants en Afrique du Sud sans aucun diplome se leve un bon matin j ai été nommé alr k les vrais diplomés choment

45.Posté par Volcanic le 15/02/2011 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui est sur, ce petit a du couche sa maman comme c est la coutume et la condition pour percer au gabon

44.Posté par gabonaise le 15/02/2011 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, mais de qui se moque-t-on? Depuis quand un Etat peut-il prêter de l'argent à un particulier, étudiant de surcroît, qui n'a aucune entreprise pour construire un hôtel qui devra servir pour l'un des évènements sportifs les plus importants du continent?!
Est-ce un entrepreneur, y a-t-il eu appel d'offres? Autant de questions qui n'ont de toute façon aucune espèce d'importance, puisqu'elles n'ont même pas lieu d'être posées. C'est du détournement de fonds publics pur et simple. Voila encore un gros doigt d'honneur que nous fait Ben Ali Bongo Ondimba!!! Excusez-moi l'expression, mais il nous encule et nous demande en plus de choisir le lubrifiant... C'est toi qui est de mauvaise foi G 4, à moins que tu n'aies encore rien compris! Ben Ali et son père Omar, c'est bonnet blanc, blanc bonnet...

43.Posté par G -GABON le 15/02/2011 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le probleme n est même pas que l hotel sorte de terre ou pas un jour..... la question c est qui en sera le propriétaire et donc qui a décider de sa construction avec l argent de qui ?? :

- Le fils gondjout jeune étudiant et si c est la cas pourquoi c est l argent de tous les gabonais que on lui donne pour son futur hotel ?? il peut soit avec l argent de sa mere ( qu elle a eu comment d ailleurs ? ) , ou avec un emprunt bancaire monter tous les hotels qu il veut

- l Etat gabonais ? dans ce cas, qu est ce que la sci du jeune gondjout vient foutre dans tous ca ??? quel est son role et au nom de quoi lui mets on a disposition ( toujours à l incoutournable bgfi ) près de 800 millions qui si on a bien compris ne sont d ailleurs qu un acompte .... quelle compétence dispose t il en la matiere ?

que la secrétaire générale du gouvernement nous réponde , sait elle encore que elle est censée être au service du peuple gabonais et que a ce titre elle lui doit des comptes ?

42.Posté par G -GABON le 15/02/2011 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@4 : donc comme des gens détournaient a l epoque et ya rien a dire c etait condamnable.... on ne doit pas etre revolté que le fils de gondjout construise un hotel qui lui appartiendras ( que ce soit pour la CAN ou pas) avec l argent des gabonais .....
mais nous sommes nombreux a vouloir construire des maisons qui nous appartiendront et serons pretes pour la can;;; et que fait on des autres gabonais qui ont des projets pourquoi pas eux ??? et la loi , dis nous quelle loi autorise ca mon dieu dit nous explique nous que c est légal , normal ..... ou bien tu expliques que comme avant on volait dans l emergence on doit continuer aussi ? d ailleurs mme gondjout a toujours été de dans !!!!! donc tu as raison g4 , elle a raison de continuer a detourner , utiliser l argent des gabonais comme elle veut ..... apres tout les autres gabonais sont qui ??? ses esclave_ ....

41.Posté par PIERRE KIROULE le 15/02/2011 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait intéressant de suivre cette affaire et de voir si cet hôtel sortira de terre un jour. A mon avis, on aura guère plus qu'un motel de 10 chambres ventilées, le reste ira dans la poche des protagonistes de l'affaire. Et on logera les participants de la CAN dans des paquebots de luxe proposés par Ya Pascaline à coups de milliards de francs CFA. les retombées économiques de la can seront nulles c'est clair, nous sommes en février, aucun hôtel de 60 chambres ne peut sortir de terre en si peu de temps, aucune structure de ce type n'a vu le jour, même les hôtels existants n'ont pas été réhabilités. Autre scandale, c'est une société civile immobilière qui a obtenu le marché de construction d'un hôtel, et non pas une société de construction comme l'exige la loi gabonaise, le détournement de fonds est tellement flagrant et grotesque qu'on est obligé d'en rire......

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !