Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: Bongo refuse le dialogue avec l'opposition sur une Conférence nationale souveraine

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mercredi 12 Septembre 2012 à 18:45 | Lu 3518 fois



Gabon: Bongo refuse le dialogue avec l'opposition sur une Conférence nationale souveraine
Le président Ali Bongo a affirmé mercredi dans un discours devant l'Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès extraordinaire, qu'il ne dialoguerait pas avec l'opposition sur la tenue d'une Conférence nationale, qui vise, selon lui, à "perpétrer un véritable coup d'état constitutionnel".

"Je ne dialoguerai pas avec des personnes qui ne respectent ni les institutions de leur propre pays, ni ceux qui les incarnent, encore moins les lois de la République", a-t-il affirmé, répondant à l'opposition qui réclame depuis plusieurs semaines une "Conférence nationale" devant aboutir à "une alternance politique".

Ce discours qui se voulait exceptionnel -c'est la première fois dans l'histoire du Gabon que les deux chambres sont réunies pour un discours du président- intervient alors que le principal opposant André Mba Obame, a fortement mobilisé ses partisans, demandant notamment l'organisation d'une Conférence nationale et le départ du président Ali Bongo.
Dimanche, son parti, l'Union nationale (UN), dissous par les autorités, a réussi à rallier sur ce thème une vingtaine d'autre partis dont l'Union du peuple gabonais (UPG), principal autre parti d'opposition.
Ancien baron du régime passé dans l'opposition à la mort d'Omar Bongo en 2009, M. Mba Obame revendique la victoire à la présidentielle de 2009 remportée par Ali Bongo. M. Mba Obame s'est autoproclamé président de la République en 2011. Son immunité parlementaire avait été alors levée et son parti dissous.

"Je ne dialoguerai pas avec des personnes qui, ayant occupé des hautes fonctions dans l'Etat, veulent bafouer les symboles de la République en cherchant à occasionner des violences", a poursuivi M. Bongo.

"Vingt-deux ans après la tenue de la Conférence nationale (de 1990), (...) après les échecs que nous avons essuyés, devons-nous organiser une Conférence nationale dite souveraine, dont le but affirmé n'a d'autre objet que de perpétrer un véritable coup d'état constitutionnel, ouvrant ainsi la voie à la tenue de petits arrangements entre amis?", a-t-il ajouté, défendant sa volonté de faire du Gabon un pays émergent à l'horizon 2025 et défendant un Gabon uni sans "tribalisme".

"Il faut en finir avec le laxisme, l'attentisme, l'immobilisme et la paresse. Il faut déserter le camp des partisans du moindre effort et passer à l'action. Aucun pays ne s'est développé sans mettre de l'ardeur au travail. Le travail à l'atelier, le travail à l'usine, le travail dans l'entreprise, le travail au ministère, le travail à la plantation, le travail en mer", a ainsi lancé le président gabonais.

AFP

Mercredi 12 Septembre 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 3518 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par Petit MAMBOUNDOU le 13/09/2012 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali est un arrogant. Le vaudou d'Accrombessi fonctionne bien avec lui. Il a une m'empire courte. Nous ne te reconnaitrons jamais comme président, nous ne te respecterons jamais, que les Beninois et les somaliens respectent les institutions de la république que vous bafouez tous les jours, Nzouba, Mborantsuhoo, toi ,Ali , Boukoubi et les autres....Pour qui te prends-tu? Toi et tes homosexuels vous finirez par déguerpir un jour....Vous n'allez pas continuer a mépriser de cette manière le peuple. Tes jours sont comptes. Ca va bientôt terminer cette arrogance. Personne ne va te pleurer au Gabon......Chers compatriotes, il est grand temps de sauver notre pays. Liberons-le des étrangers qui pillent nos richesses. La victoire au peuple....

33.Posté par charle assarle le 13/09/2012 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maixant Accro est tj là donc AMO est menteur; J'ose espérer que ce n'est pas de la mystification comme au temps de Mba des bois

32.Posté par charle assarle le 13/09/2012 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pensais que AMO avait mis Maixan accro hors du gabon. Donc, il est un menteur. il nous a dit ce que voulions entendre. Il fait comme son parent Mba des boit dans la mystification.

31.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 13/09/2012 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@matsouakema

Essayez de vous exprimer en français et non en créole, car très peu sont ceux qui sont en mesure de vous comprendre. Néanmoins, votre niveau indique très probablement votre origine... Biafraise ou béninoise. D'où votre acharnement à défendre l'indéfendable pour un Gabonais digne de sa nationalité.

Bongo 1er, pendant ses rares instants de lucidité, avait dit que quelle que soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever. Il ajouta d'autres perles de même acabit en novembre 2007 et en janvier 2009, dans lesquelles il reconnaissait la vacuité de son régime et son caractère structurellement injuste. Or, Ojukwu Bongo 2 continue la même politique. La Lettre du Continent nous révèle qu'il fait la même chose que son tuteur.

30.Posté par moutsouakéma le 13/09/2012 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS avez échoués a tous vos plans diabolique pour destabiliser ALI BONGO. resultat égal ZERO ; la honte ne tue pas et la vérité ne creve pas les yeux mais les font rougir. VOUS ALLEZ MAIGRIR DE JALOUSIE nous avançons pendant que vs perdez votre temps a insulter ALI BONGO . matsotsèèèèèèèèèèèè.vous chrechez la conference nationale pour que ALI BONGO vous donne de l' argent comme le faisait son defunt PERE les robinets sont fermés matchibi i i i i i i i i i i i i

29.Posté par moutsouakéma le 13/09/2012 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous qui dites que ALI BONGO ne s'occupe que de libreville et franceville ; vous les gabonais vs aimez la rumeure . aujour'dhuit tu voyage de L.B.V a MOUILA en veste cravaté la route est goudronnée ; LASTOURVILLE : LOPE les travaux ont commencés et LOPE . NDJOLE peut etre que vous etes AVEUGLE je sais que vous avez échoué en votre temps et vous voulez aussi que ALI BONGO échou comme vous . VS AVEZ LA honte DES TRAVAUX QU'il est entrain de faire de toute ls façons degagez sur notre chemin nous voulons AVANCER le gabon est entrain de bouger une fois de plus , SOUFREZ que ALI BONGO soit l'unique PRESIDENT du gabon matchibi i i i i i i

28.Posté par moutsouakéma le 13/09/2012 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a toi MABATA donc si tous les liders politique pretent serment comme president, pour toi se la solution? et il y' aura combien des presidents au gabon? tu as quel niveau d'études? ça sera pour une premiere au monde de voir un pays doté de plusieur PRESIDENTS tchouooooo . ecoutez SOUFREZ de savoir que le seul et unique PRESIDENT en ce moment c'est YA ALI BONGO ce le seul qui sortira le gabon de ce trou. tout le reste ne sont que desTINTINS. a toi charles ANKANA tes insultes en vers ALI BONGO, ne le touchent meme pas un peut tu perd ton precieux temps ce comme si tu pissais dans L'EAU ; pendant que vs vs torpillez, il ne fait qu AVANCER

27.Posté par obiang le 13/09/2012 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je veu allé a l'ecole
je veu bien mangé
je veu travailler

le reste c'est pas mon pb ils sont tous des voleures et des assassins il n y a pas des saint! le gabon changera si le peuple change et non les politiciens!

26.Posté par MABATA le 13/09/2012 06:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POUR ABATTRE LE FILS DE LUCIFER alias BENALI, JE CONSEILLE A TOUS LES LEADERS DES PARTIS POLITIQUES DE L'OPPOSITION, CONSTITUANTS "l'UFC" de PRETEr SERMENT COMME "PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE" et de former leurs "GOUVERNEMENT", DEVINEZ LA SUITE ET ..... LES CONSEQUENCES QUI EN DECOULERONT. MRS LES LEADERS, LE PEUPLE VOUS PARLE. (NNA).

25.Posté par Communicateur le 13/09/2012 02:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle.

’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville.



En savoir plus: http://www.bdpmodwoam.org/articles/2009/09/16/presidentielle-maganga-moussavou-appelle-les-candidats-malheureux-a-reconnaitre-le-verdict-des-urnes/

24.Posté par charles ANKAMA le 13/09/2012 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regarde moi une enflure comme ALI BONGO, ça veut donner des leçons alors que ça confirme les MBORANTSOUO à la tete de la cour constitutionnelle ce qui lui fera près de 30 ans à la fin de ce mandat!
Pauvre Chien

23.Posté par BONGO le 13/09/2012 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre débat à la RTG PDG de ce soir n'a convaincu personne au GABON. Vous parlez d'un schéma directeur d'infrastructures. Comment avez vous élaborer ce document? avez vous consulter la population pour générer ce document? y-a-t-il une égalité de chance entre toutes les provinces du gabon pour bénéficier de ses infrastructures?
Apparament votre politique et celle de votre père OBO ont consisté à privilégier les investissements à Libreville et Franceville. Les autres villes telles que MAKOKOU et TCHIBANGA sont toujours négligées.
si on regarde au fond, votre schéma directeur d'infrastructure n'assure pas l'égalité de chance entre toutes les provinces.
La distribution des richesses nationales doit se faire de façon équitable entre les provinces d'une nation.
Au fait, la présidence de la république peut -t-elle nous informer de l'utilisation gloable ds 2400 milliards qui ont été affectés à l'investissement depuis 3 ans de votre gouvernance ?
Tous les gabonais de par le monde savent que seuls à peine 500 milliards seulement ont été utilisé pour financer les petits projets annoncés ici et là. Encore que ces mêmes projets ont été financés par les bailleurs internationaux!
bono.albertbernard@gmail.com

22.Posté par BONGO Fils le 13/09/2012 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI Espece de Nigerian, tu ne connais pas lhistoire d'akieni, tu y es aller ya pas longtemps, queceque tu sais tu Gabon?
tu veux etre un exemple et montrere k tu es pour un gabon emergent, commnce par limité le pouvoir du PR par referendum.

21.Posté par Instituteur le 13/09/2012 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voulais juste demander à ali bongo d'aller consulter les livres d'histoire et d'apprendre un peu de géographie avec ses conseillers qui l'ont complètement dérouté et c'est vraiment lamentable. La libération des esclaves, au niveau de Libreville actuelle, ne s'est faite qu'au milieu du 19 siècle.Elle ne peut donc expliquer ni la création des terres qui allaient devenir l'Etat appelé le Gabon, ni l'arrivée des premiers peuples qui allaient y habiter.Si l'on laisse de côté les arguments archéologiques et anthropologiques, on relèverait d'abord quand les esclaves sont libérés par les Français longtemps après l'abolition officielle de la Traite des Noires, les Portugais, qui ont donné le nom Gabao étaient déjà passés, puis les Anglais et les Hollandais et ce, depuis des siècles. Ce qui veut dire qu'au niveau de la côte et des comptoirs qui y étaient installés, il y a vait déjà une présence occidentale. Ensuite, tout au long de la côte, il y avait déjà des populations autochtones(Combé, mpongowé et autres apparentés que l'on retrouve depuis le nigéria jusqu'en Angola en passant par le Cameroun, la Guinée et le Gabon. Sinon, comment explique-t-il que l'on ait embarqué des esclaves à ce même endroit?Ces gens venaient d'où, c'étaient des ditengus?Comment explique-t-il qu'on fasse souvent le procès aux chefs mpongwé d'avoir vendu leurs frères contre quelques cadeaux?D'ailleurs, avant de venir libérer, il faut d'abord venir les ravir. Il ne fait aucun doute que des populations ont été ramassées tout au long de cette côte.Enfin, même si les routes n'existaient pas encore, il y avait ,dans les forêts, la plupart (Pygmées depuis plusieurs siècles) des populations qui composent les ethnies du Gabon aujourd'hui(Pygmées depuis plusieurs siècles). La preuve, les explorateurs, qui passaient par les voix fluviales(Komo, ogooué et autres), trouvaient des populations parfois hostiles pour défendre leurs territoires, ou des populations hospitalières pour accueillir et accompagner parfois les aventuriers.Tout cela pour dire que le Gabon existait, son existence n'a jamais commencé avec l'abandon des esclaves sur le seul site de Libreville. Le Gabon ne se limitant d'ailleurs pas à un simple comptoir fixé sur la côte. Alors, il est grossier que quelqu'un se mette à la tête d'un pays et se montre à ce point totalement ignorant de son histoire élémentaire et de sa géographie connue. Pour nous résumer, le Gabon, ce n'est pas seulement la zone située entre la Présidence actuelle et le port-môle où quelques dizaines d'esclaves auraient été libérés. Même si c'était le cas, quand les esclaves sont arrivés, c'était déjà des espaces habités par des populations arrivées là bien avant . De plus, d'autres populations se trouvaient à l'intérieur du pays, dans les forêts ou au bord des fleuves. Ce ne sont donc pas les esclaves qui ont créé le Gabon, ni même Libreville.D'ailleurs personne ne sait ce qu'ils sont devenus, même si l'on soupçon qu'ils se seraient confondus aux communautés benga, sékiani ou mpongwé .Le nom Libreville a peut-être été choisi suite à cet évènement comme Fretown(Libreville) en Sierra Leonne, mais cela ne peut justifier ni une philosophie de l'histoire, ni une légitimation d'une politique visant à ouvrir sauvagement les portes du Gabon à tous les charognards du monde entier. Est-ce que la réciprocité est même pensable?Est-ce qu'un seul Gaboanis travaille, même comme planton dans une administration d'un pays africain?Que n'importe quelle loi soit prise, elle ne doit en rien être respectée. Le Gabon doit être défendu par des Gabonais comme le Bénin doit l'être par des Béninois.Obéir n’a de sens que lorsque le commandement est juste. (St-Augustin)

20.Posté par La nation depuis kinguélé le 12/09/2012 22:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
INFOS INFOS INFOS
DEBAT DEBAT
MAYILA PASSE EN DIRECT SUR LA RTPDG.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !