Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Déclaration de la confédération syndicale dynamique unitaire suite à la suspension du pouvoir en place

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 20 Mars 2017 à 16:08 | Lu 4355 fois



Mesdames et Messieurs,

Ayant appris avec stupéfaction et indignation la suspension des activités de la CONASYSED par le ministre de l’Intérieur à la demande de son collègue de l’Education Nationale, la Confédération syndicale Dynamique Unitaire, dont la CONASYSED est un des piliers, s’insurge contre une telle décision qui viole tous les textes internationaux et nationaux qui protègent et encadrent l’activité syndicale dans un pays démocratique, notemment :

- la convention n°87 de l’OIT en son article 4 qui dispose : « les organisations des travailleurs et d’employeurs ne sont pas sujettes à dissolution ou à suspension par voie administrative » ;
- la convention N°98 de l’OIT ;
- la Constitution de la République Gabonaise, en son article 1er, alinea 13 ;
- la loi 18/92 du 18 mai 1993 fixant les conditions de constitution et de fonctionnement des organisations syndicales des agents de l’Etat, en son article 10 qui dispose : « les syndicats des agents de l’Etat se forment et se dissolvent librement conformement à leurs statuts ».

C’est la raison pour laquelle, Mesdames et Messieurs, nous invitons instamment les autorités gabonaises a reviser leur décision si tant est que le Gabon reste un Etat de droit. De même, nous interpellons la communauté internationale et les partenaires internationaux représentés au Gabon parmi lesquels, l’UNESCO, l’UNICEF, le PNUD, l’UNOCA, l’OIF et toutes les autres missions diplomatiques acreditées au Gabon à réagir face à de telles dérives qui montrent à suffisance que les indicateurs de la démocratie sont au rouge car l’Etat de droit est gravement menacé au Gabon, lorsque qu’on emprisonne les syndicalistes et lorsqu’on suspend les activités des organisations syndicales.

Mesdames et Messieurs,

Depuis le début de cette crise le 31 octobre 2016, les actions posées par le Ministre de l’Education Nationale à savoir :
1- La publication, le 30 janvier 2017, d’une circulaire dans laquelle il menace les enseignants de coupure des salaires en cas de non reprise des cours, à la veille d’une rencontre entre le Vice Premier Ministre et la Conasysed n’avait pour objectif que de boycotter ladite rencontre ;
2- La suspension des salaires de 807 enseignants et la menace de radiation de 19 autres le 25 février par le Ministre du Budget et celui de la Fonction Publique, à la demande du Ministre de l’Education Nationale, avait pour objectif de saboter les travaux préparatoires qui se déroulaient entre les syndicats et le cabinet du Premier Ministre en vue d’une tenue rapide d’une réunion de sortie de crise entre le Premier Ministre Chef du Gouvernement et les organisations syndicales ;
3- La suspension des activités de la CONASYSED le vendredi 17 mars 2017 par le Ministre de l’Intérieur, toujours à la demande du Ministre de l’Education Nationale, a pour objectif de saboter les négociations qui allaient s’ouvrir incessamment à la demande de la plateforme conduite par l’ONG EDUCAF Gabon.

Comment peut-on suspendre les activités d’une famille composée de 7 membres et appeler individuellement chaque membre à la négociation ? ,

Si les faits reprochés (trouble à l’ordre public, entrave à la liberté de travail, violences et voies de faits) étaient avérés, seule la justice était compétente pour prendre une telle sanction selon les procédures requises.
Comme il fallait s’y attendre les 7 organisations syndicales qui composent la CONASYSED ont rejeté toute négociation en l’état. C’est le résultat recherché par le Ministre de l’Education Nationale : écarter des discussions, ceux qui sont en grève et discuter avec les syndicats non-grévistes pour trouver les mécanismes en vue de casser la grève et de tuer le syndicalisme au Gabon.

Toutes ces manigances font du ministre de l’Education Nationale, Florentin Moussavou, le véritable pyromane de la crise actuelle en réactivant chaque fois le feu lorsqu’il est sur le point de s’éteindre. C’est pourquoi il dévient une entrave, un obstacle à la solution du problème en devenant lui-même un problème. Alors, ceux qui sont à l’origine de sa présence à ce Ministère doivent en tirer les conséquences. Si le Gouvernement est solidaire de la bêtise et de la médiocrité, il en assumera les conséquences.

A l’endroit des organisations syndicales de l’Education Nationale, quelles que soient vos divergences, vous ne pouvez pas accepter qu’un membre de votre famille soit frappé sans réagir. C’est la raison pour laquelle nous vous demandons de suspendre votre participation aux rencontres prévues avec le Gouvernement dès le lundi 20 mars 2017, aussi longtemps que la mesure de suspension des activités de la CONASYSED ne sera pas levée.

Pour mémoire, en 2003, lorsque le SNEC avait été vidé de la salle au cours d’une réunion avec le Premier Ministre dans le cadre de la trêve sociale, le premier syndicat qui s’est levé pour quitter la salle, ce fut la FRAPPES de Frédérique ILAGOU MAMBENGA, le deuxième syndicat de l’Enseignant Supérieur qui ne partage pourtant pas toujours les mêmes points de vue que le SNEC, et les autres organisations syndicales ont suivi par solidarité. C’est à cette solidarité qu’appelle Dynamique Unitaire au sein de l’éducation nationale.

Enfin, La Confédération Syndicale Dynamique Unitaire apporte son soutien totale et sans faille à la CONASYSED et sera toujours à ses côtés pour mener toutes les actions qui consisteront à défendre l’Etat de droit, la démocratie et la justice dans notre pays.

D’ores et déjà, Dynamique Unitaire saisira dès lundi 20 mars 2017, toutes les juridictions compétentes en la matière, mais aussi toutes les organisations de défense de la démocratie et des Droits de l’Homme au Gabon et à l’international, ainsi que le Bureau International du Travail. Dynamique Unitaire demandera des sanctions contre les autorités Gabonaises pour toutes ces violations.

Dynamique Unitaire invite donc tous les travailleurs à durcir le mouvement de grève générale déclenché depuis le 07 janvier 2017.

Dynamique Unitaire demande enfin à tous les gabonais, aux associations des parents d’élèves, d’élèves et d’étudiants , aux ONG, aux syndicats et à tous les démocrates épris de démocratie, de paix et de justice, à répondre présents aux invitations et actions que Dynamique Unitaire entreprendra à partir du lundi 20 mars 2017.

Je vous remercie.

Pour Dynamique unitaire,
le Président
Jean Rémy YAMA

Lundi 20 Mars 2017
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 4355 fois




Dans la même rubrique :
< >

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Les bienfaits du maïs sur la santé

0 Commentaire - 13/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !