News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

les enseignants et chercheurs de l’UOB en grève pour punir les étudiants

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 22 Mai 2014 à 07:13 | Lu 1266 fois

Le Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), de l’Université Omar Bongo de Libreville (UOB), a déclenché mardi une grève illimitée pour protester contre la séquestration du doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques, le Pr Jean Claude James dont la voiture a été en outre « caillassée ».



Ces violences se sont produites lundi dans le campus. Des étudiants cagoulés ont tenté de sortir, d’une salle de cours, des étudiants qui effectuaient un examen de rattrapage.

Les étudiants furieux ont séquestré le doyen, lancé dans projectiles sur le véhicule son et saccagé plusieurs salles de classe.

Une rapide intervention des gendarmes aurait permis de libéré le doyen et les autres étudiants pris en étau par leurs collègues en colère.

Les gendarmes auraient, selon AGP (agence officielle de presse) interpellé un étudiant portant un sac rempli de cailloux et une barre de fer.

Firmin Ollo, un leader syndical bien connu serait le meneur de ce mouvement, selon le doyen.

M. Ollo et un groupe d’amis protestent depuis l’année dernière contre le taux d’échec qu’ils estiment exagérés dans le département de droit et des sciences économiques. En 2013, rappelle-t-il, sur près de 700 étudiants ayant passé un examen, quelques 3 seulement ont obtenu la moyenne, les autres ont été simplement ajourné.

M. Ollo et ses amis avaient alors violemment protesté dans le campus, réclamant la démission du doyen pour incompétence.

Le conseil de discipline avait décidé d’exclure plusieurs meneurs de cette protestation. Les rancœurs nées de ces exclusions serait à l’origine de ces nouvelles violences.

Depuis le début de l’année, l’UOB n’a jamais connu d’accalmie. Les étudiants se soulèvent en permanence soit pour revendiquer la bourse ou pour réclamer des meilleures conditions d’études. Un contingent des gendarmes est en permanence stationné dans le campus pour maintenir l’ordre.

Gabonactu

Jeudi 22 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1266 fois




1.Posté par zedicus le 22/05/2014 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces enseignants grévistes qui grèvent maladroitement pour des raisons partisanes à leur doyen de la FDSE, devraient plutôt se remettre en cause car, eux aussi sont en partis responsable de se dis fonctionnement. En effet, il sont des fonctionnaires de l'Etat et ont une obligation de résultats. Malheureusement, les résultats sont de plus en plus alarmant. Le semblant amélioration du taux de réussite que nous observons aujourd'hui à la FDSE n'est nullement la volonté de cette administration mais, une lutte acharnée des étudiants de cette faculté exaspérés par des évaluations dépourvues d'aucune objectivité: corrections lapidaires, disparition des copies, tribalisation et prostitution des moyennes. Un doyen enti fang. C'est triste de savoir que ses dans se contexte que les enseignants avide d'initiatives se lancent maladroitement a initié une grève sans tête ni queue et croyant punir l'étudiant gabonais mais, c'est l'Ecole gabonaise qui prend un coup. Je me dit que cette attitude est la résultante de la mauvaise formation de nos intellectuels, souvent mal formés comme ces étudiants que l'on pointe du doigt aujourd'hui , Quelle honte ! soyez-en sure l'étudiant gabonais doit prendre bonne note et entretenir la haine contre cette administration au lieu de trouver des solutions, ternie l'image de ses futurs fonctionnaires. Ainsi, pensez-vous que l'émergence c'est pour aujourd'hui? à mon humble avis, non. Car, notre tour arrive aussi à vous rendre la monnaie de votre arrogance.

2.Posté par Désolé le 22/05/2014 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment ton texte est sans commentaire. Il décrédibilise l'étudiant de l'oub. Une faute par mot, toi aussi! On va où comme ça? Ce ne sont pas nos enseignants qui en sont aussi responsables. Si nos copies sont à l'image de ton texte, crois tu que nous pourrions décoller de la L1? La réalité est que tout le monde sait que les moadzangs veulent diriger la fac et favoriser les leurs. En fac, regarde en droit et en économie, ils verrouillent l'enseignement. Ils se reproduisent entre eux. Dans leurs fameux labos, il faut montrer patte blanche sinon on ne te prend pas. Il paraît que c'est l'état qui paie ces gens, mais on va où? Dieu a t il permis à ces gens de faire ce qu'ils veulent de la fac? Quand on casse comme l'an dernier, on doit assumer. Pourquoi faire arrêter les rattrapages par Firmin qui est conseillé municipal et qui est payé. Il m'empêche de valider un semestre et de devenir boursier et sortir de cette université . Pourquoi devons nous payer pour ceux qui sont bousiers et qui ont gâché leur chance en brisant les vitres du décanat l'an dernier. En plus, si on veut le pardon, est ce en faisant ce qu'on a fait lundi? Ça répond à quelle logique? Si les enseignants prennent la part de leur collègue, que se passera t il pour nous? Faut un peu réfléchir. Ces gens savent être solidaires quand il le faut. On sera toujours les perdants, nous qui sommes en bas. C est vrai Firmin lui est à l'abri avec son salaire et son inscription à sup de com'. Mais nous dans ça? Je rappelle aussi que la décision d'exclure les casseurs a été prise par un conseil et pas James seul. Il y avait au moins dix enseignants de droit et eco. Y avait même des moadzangs dans cette commission. Pourquoi vous ne le dites pas?

3.Posté par Désolé le 22/05/2014 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment ton texte est sans commentaire. Il décrédibilise l'étudiant de l'oub. Une faute par mot, toi aussi! On va où comme ça? Ce ne sont pas nos enseignants qui en sont aussi responsables. Si nos copies sont à l'image de ton texte, crois tu que nous pourrions décoller de la L1? La réalité est que tout le monde sait que les moadzangs veulent diriger la fac et favoriser les leurs. En fac, regarde en droit et en économie, ils verrouillent l'enseignement. Ils se reproduisent entre eux. Dans leurs fameux labos, il faut montrer patte blanche sinon on ne te prend pas. Il paraît que c'est l'état qui paie ces gens, mais on va où? Dieu a t il permis à ces gens de faire ce qu'ils veulent de la fac? Quand on casse comme l'an dernier, on doit assumer. Pourquoi faire arrêter les rattrapages par Firmin qui est conseillé municipal et qui est payé. Il m'empêche de valider un semestre et de devenir boursier et sortir de cette université . Pourquoi devons nous payer pour ceux qui sont bousiers et qui ont gâché leur chance en brisant les vitres du décanat l'an dernier. En plus, si on veut le pardon, est ce en faisant ce qu'on a fait lundi? Ça répond à quelle logique? Si les enseignants prennent la part de leur collègue, que se passera t il pour nous? Faut un peu réfléchir. Ces gens savent être solidaires quand il le faut. On sera toujours les perdants, nous qui sommes en bas. C est vrai Firmin lui est à l'abri avec son salaire et son inscription à sup de com'. Mais nous dans ça? Je rappelle aussi que la décision d'exclure les casseurs a été prise par un conseil et pas James seul. Il y avait au moins dix enseignants de droit et eco. Y avait même des moadzangs dans cette commission. Pourquoi vous ne le dites pas?

4.Posté par orteguslevirus le 22/05/2014 22:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon dieu, poste 2 avant de faire des reproches au poste1, relies toi d abord
Ton raisonnement ne peut te permettre de pas en classe supérieur. L job est t il dirigé. Par un moidzang? Je crois que non.
Si on commence à exclure les étudiants de façon abusive, je crois que demain c est toi qui en payerais le prix.
l objectif ici est de soutenir tous ceux qui agissent de loin ou de prêt pour le bon fonctionnement de nos écoles et universités.
Mais l attitude des enseignants nous envoient désolé. Comment peut on rattraper des étudiants d une faculté tandis que d autres croupissent dans des bombes lacrimogenes et coups de matraques?
C est comme, deguister en présence de ses propres enfants affamés.
Donc ,soutient les autres au lieu de t ampitoyer sur ton sort, au mépris de la conscience collective.

5.Posté par orteguslevirus le 22/05/2014 22:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lieu de, l job lire l uob.

6.Posté par Désolé le 22/05/2014 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En fait je ne suis pas sur que ceux qui nous enseigne aujourd'hui et qui majoritairement ont appris à l'uob , ont utilisé les mêmes méthodes que nous. Certains d'entre nous, mon tord est peut être d'épingler les moidzangs, ok, mais certains d'entre nous exagèrent. Lorsqu'on reproche une chose à son père, chez nous, le bas tonnons nous? Lui jetons nous des pierre? Parec qu'il nous aurait puni? Je pense que les agissements de Firmin et sa clique salissent notre image. Comment demander à des enseignants à qui on lance des pierres de venir nous enseigner sereinement demain? Parmi eux il y'a des brillants, des courageux, des volontaires... Allez savoir ce qu'ils pensent. Ne regardons pas seulement la petite clique d'enseignants qui nous encourage dans l'ombre parce qu'ils visent des postes. Mon grand frère magistrat me raconte que les résultats de cette année n'étaient pas ceux d'îl y'a 3 ou 4 ans en fdse. Comme nous sommes ingrats nous lançons des pierres sans se le rappeler. La l'univ. Ne tourne pas, et ça commence à sentir l'ennui. Bientôt ce sera la débauche. Allons y, suivons Firmin. Mais je rappelle qu'il a un job, lui. Mais nous, fils de pauvres, si on perd cette année, c'est pas grave d'après vous. Certains de mes collègues ont validé. Il me reste l'UE 2, et je dois foutre ça en l'air après avoir redoublé ? Ok . La majorité doit payer pour un clique de 20 inconscients. Drôle de solidarité !!!

7.Posté par zedicus le 23/05/2014 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est triste, que pendant qu'une bonne trentaine d'étudiants sont en phase d’être exclus pour avoir manifester pour les droits de l'Etudiant, d'autres s'inscrivent dans la polémique ! êtes vous sur que parmi ses étudiants menacés d'exclusion, tous sont réellement coupables? Es en bon droit que les autorités rectorales et de la F.D.S.E prennent près d'une année pour se prononcer sur un conseil de discipline au mépris d'un délai raisonnable conformément au droit ? voyez-vous, l'étudiant comme les enseignants et chercheurs de l'U.O.B, ses militaires qui viennent de rentrer de Bangui en Centre Afrique en passant par tous les autres secteurs de la fonction publique qui veulent juste rentrer dans leurs droits ! Je penses que l'Etudiant gabonais ne veut juste qu'apprendre et dans les meilleurs conditions comme dans des pays normaux ! pensez-vous que si vraiment Ali Bongo Ondimba fils de Bongo Ondimba, aimait son pays. C'est à dire un nationaliste, un vrai. L'université qui porte le nom de son père serait-elle l'arisée de l'opinion nationale et internationale que l'on assimile à un camp d'expérimentation des gaz lacrymogène made in china à l'élite gabonaise et de des nouveaux recrus ? Une université à l'image des quartiers sous intégrés des villes du Gabon ? J'invite les uns et les autres à ne pas se laisser emporter par les émissions et s'abstenir de plonger maladroitement dans la polémique justifiant l'inaptitude à pouvoir raisonner.

8.Posté par Désolé le 23/05/2014 06:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici ce que je vous reproche souvent. Votre militantisme. On parle des problémes de l'université, vous vous verser dans un discours de politiciens militant. Laissons la politique aux Ali, Myboto, Ping, Maganga et autres. C'est leur rôle. Nous qui nous cherchons encore, donnons nous la petite chance d'être des politiciens de demain. Pourquoi se jeter dans ce panier à crabe sans moyen maintenant et se faire bouffer. C'est normal qu'il après beaucoup de jeunes prennent le chemin des loges, de l'homosexualité , et de toutes les tares actuelles. Ils ne sont pas prépaŕes. Chacun veut Billybinzeter. Je dis non. Car, pendant que ce monsieur déshabillait les profs, d'autres continuaient malgré tout leurs études. Beaucoup ont pu obtenir leur doctorat! Et les conditions n'étaient peut être pas meilleures qu aujourd'hui. Elles étaient pires. Mais ce monsieur lui avait un objectif. Utiliser ses collègues pour un jour devenir ce qu'il est. Des exemples de cette nature sont nombreux au Gabon'. Bien sauf à considérer et que c'est la voie royale pour vous, je dis pour ma part que Firmin ne doit pas m'utiliser pour billybinzeter demain. Qu'il utilise d'autres pas moi. Ce n'est pas de l'émotion, ça!

9.Posté par MBOUKOUééééééééé le 23/05/2014 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BILLYBINZETER SI C'EST LE SEUL MOYEN DE SE FAIRE ENTENDRE ET ÊTRE PORTE PAROLE DE LA PRÉSIDENCE , POURQUOI PAS CAR AU GABON ON NOUS INCITES A DEVENIR LES BILLE BI ZE ET AUJOURD'HUI LES JOURNALISTES NE LUI EN PARLE MM PAS ALORS QUE SI C’ÉTAIT DANS UN PAYS DÉMOCRATIQUE ON DEVAIT LE LUI RAPPELER SURTOUT QU'IL SE RETROUVE DANS LE MME GOUVERNEMENT QUE SON ENNEMIS LE 1 ER MN. QUELLE HONTE
C'EST VRAI POUR RÉUSSIR AU GABON IL FAUT BILLYBINZETER

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...