News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

les éléphants menacent la sécurité alimentaire dans plusieurs provinces

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 26 Septembre 2011 à 01:13 | Lu 482 fois



les éléphants menacent la sécurité alimentaire dans plusieurs provinces
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) - Les éléphants, espèce intégralement protégée, menacent la sécurité alimentaire dans plusieurs provinces du Gabon, selon la presse nationale.


Dans un dossier diffusé la semaine écoulée, Radio Gabon, la radio nationale, a révélé que les populations de Makokou (nord est) étaient menacées de famine à cause des éléphants qui dévastent leurs plantations.

« Nous n’avons plus rien à manger. On ne peut plus planter », se peignait un paysan de Makoko (nord est) dans le dossier de radio Gabon.

« Dès qu’on plante, les éléphants viennent saccager les plantations », a renchéri un autre paysan.

Makokou est une zone forestière située au nord est du Gabon où existe deux grands parcs nationaux : le parc national de l’Ivindo et celui de la Lopé. La province est aussi frontalière du parc national de Minkebé réputé pour ses très nombreuses populations d’éléphants.

La création en 2002 de 13 parcs nationaux a considérablement accru la protection des éléphants. Les populations des pachydermes sont en forte croissance dans la région ce qui créerait une certaine pénurie d’aliments chez les éléphants. Ils sont donc obligés de sortir des réserves pour compenser le déficit alimentaire. Hors des réserves, ils s’acharnent sur les cultures vivrières des paysans.

L’exploitation forestière détruirait également les arbres qui produisent les fruits préférés des éléphants.

Depuis 2007, les populations d’Etimboué au sud ouest du Gabon sont confrontées aux mêmes difficultés.

« Nous voulons des autorisations pour abattre les éléphants », réclament les populations confrontées à ce conflit entre l’homme et les animaux.

Dans un reportage spécial consacré aux préparatifs de la tournée du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba dans la province de la Ngounié, au sud du Gabon, la 1ère chaîne de télévision gabonaise (RTG 1, service public) a relayé les plaintes des populations de la commune de Guietsou réclamant des autorisations pour abattre des éléphants à l’origine de leur galère.

La loi gabonaise autorise l’abattage d’animaux protégés mais dangereux pour l’homme. Mais l’obtention des autorisations nécessaires est un chemin de croix. L’administration traine quasiment les pieds pour décourager les demandeurs de ces autorisations.



Martin Safou


Lundi 26 Septembre 2011
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 482 fois



Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame





Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !