News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

«combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 24 Novembre 2012 à 15:03 | Lu 2095 fois

Après près de quatre mois sans résultat concret sur l’organisation de la Conférence nationale souveraine réclamée par l’opposition et une partie de la société civile, les membres de Union nationale viennent d’opter pour une stratégie plus radicale, celle d’un «combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes».



«combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes»
La libération du Gabon du clan Bongo au pouvoir depuis 42 ans, décidée par l’opposition gabonaise, vient de prendre une nouvelle orientation. Partie de l’exigence de la conférence nationale souveraine, la stratégie d’affranchissement du peuple vient de virer en faveur de la désobéissance civile dont le programme et les articulations seront précisées au fur et à mesure de sa réalisation.

Selon le secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale, Gérald Ella Nguema, qui, à la faveur d’un communiqué livré le 22 novembre 2012, a juré de donner sa vie pour la patrie, tout en appelant la population gabonaise à la désobéissance civile, «le mandat du président Omar Bongo Ondimba s’achève le 2 décembre prochain, date de la fin du contrat des Gabonais et du Gabon avec le clan Bongo. Nous n’en voulons plus ! Nous envoyons un message solennel au président François Hollande que nous ne voulons plus d’Ali Bongo Ondimba».

«Nous ne mourons pas comme des serpents, à qui l’on donne des coups de bâtons sur la tête sans qu’ils ne puissent crier. Je dis bien que nous commençons maintenant, sans tenir compte des tâtonnements et des hésitations du débat politique, un combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes», a-t-il déclaré avant de préciser que, «comment allons-nous faire pour le reprendre ? Nous allons par étape. Nous sommes dès aujourd’hui des hors-la-loi, car aucun peuple n’obéit à une loi qui le détruit. Ainsi, je demande au peuple gabonais d’avoir une pensée pieuse pour nos martyrs et pour toutes les victimes des crimes rituels».

Par ailleurs, il a exigé la libération immédiate des prisonniers politiques du 15 août 2012 à Cocotiers, mais aussi le départ de l’ambassadeur des États-Unis au Gabon, qui selon lui, fait obstacle au processus de démocratisation au Gabon.

Tenant compte du danger ou des débordements qui peuvent naitre à la suite de cet appel, les membres de l’UN, ont anticipé à travers une invite fraternelle à l’endroit des forces de sécurité et de défense pour une solidarité totale et non partielle.

«Je termine par un appel fraternel aux forces de sécurité et de défense. Ce que nous faisons est à l’avantage de tous les Gabonais, toutes les professions confondues. Vos corps d’armés ne doivent pas être que des machines ou des robots de répression de l’État. Votre mission première est la protection du peuple auquel vous faites tous partie, bien que certaines rumeurs fassent état de la présence de plusieurs nouveaux étrangers au sein des forces de sécurité et de défense. Vos épouses et les nôtres fréquentent les mêmes marchés, vos enfants et les nôtres vont dans les mêmes écoles», a conclu Gérald Ella Nguema.


Gabonreview

Samedi 24 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2095 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

20.Posté par neweraforgabon le 27/11/2012 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Chers Compatriotes,

Je pense qu'il nous faut avoir un minimum d’honnêteté intellectuelle dans nos interventions et reconnaître, qu'à défaut d'être un scoop, en ce qui concerne les loges, l'intervention de Mr Gerard Ella Nguema est courageuse.

Ce n'est pas à nous, de juger ses intentions, en effet personne ne peut lire les cœurs, aussi donnons lui le bénéfice du doute et reconnaissons que son appel est très différent de ce que nous avons l'habitude d'entendre.

Deux compatriotes, Mr Ella Nguema et Mr Mengara, disent que la libération du Gabon, ne viendra, que par un affrontement et une épreuve de force avec le pouvoir en place.

La Question que nous devons nous poser maintenant est donc de savoir si ils ont raison ou tord. TOUT LE RESTE EST VAIN!

En effet, cette unique question déterminera les réponses à apporter à l'oppression que nous subissons.

Toutes autres considérations ne sont que distractions!

L'opposition et la société civile dans son ensemble, pensent que la Conférence Nationale Souveraine ou l'Assemblée Constituante, deux propositions pacifiques sont les solutions.

Si c'est le cas, Mr Ella Nguéma et Mr Mengara auront eu tord.
Par contre, si Mr Bongo et son équipe refusent ces deux options pacifiques et empêchent par la force qu'elles se tiennent, alors, nous n'aurons pas d'autres choix que de reconnaître, que ces Messieurs avaient raison.

Dans les deux cas de figure mentionnés, deux dernières questions, plus grandes encore que la précédente, se poseront à chacun d'entre nous :

-DANS QUEL CAMP JE SUIS?

et

-QUE VAIS-JE FAIRE?

Une intense réflexion personnelle nous attend donc. Il en va de l'avenir de notre Nation.

19.Posté par J'AIME-LES-BONGO le 27/11/2012 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici les véritables statistiques sur la population du Gabon:
Bilop: 80%
Fang: 20%
Sources: JO
Le Président du Gabon sera toujours un Bilop!

18.Posté par NEM le 27/11/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Vérité,
Vous semblez être en retard par rapport aux infos. Vous ignorez d'où vient la haine dans ce foisonnement politique auquel je vous souhaite de bien observer au lieu d'incriminer les leaders opposants. Qu'est ce que le mal en politique pour vous?!
Oréma, quel mot d'ordre attend-tu? Blagueur.

17.Posté par la vérité le 27/11/2012 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous n'avons plus besoin de quelqu'un qui meurt pour le peuple, christ l' a déja fait. ce qui embéte au gabon c'est que ce sont les impies qui se discutent le pouvoir. La libération du peuple gabonais ne viendra pas par un homme pour qu'aucun homme n'entire gloire, mais de l'éternel Dieu. ne demande pas au peuple de mourir, chérs leaders, et il ne s'agi pas ici de perpétuer la haine, car on ne combat le mal par le mal, mais surmontons le mal par le bien. vous hatisez la haine fréres qui écrivez sur ce site, si le débat politique sans exaltation vous dépassent taisez vous. le peuple est assez meurtri par la vie chére. vous faites atteinte à la dignitéde l'homme, lorsqu'avec mépris et haine vous rejetez la différence que l'autre incarne. voyez les gabonais, ni l'opposition, ni le pouvoir personne ne propose rien au peuple gabonais. et au lieu de vous taire le diable utilise ses agents pour dire des choses insensées. L'eternel a jété la confusion sur la classe politique gabonaise, vous verrez tus leur nudité car il mnipulent le peuple de Dieu

16.Posté par NESTOR le 26/11/2012 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Zelé au Pas dialogue
Commencez par donner vous mêmes votre identité; petit Rigolo de la dernière averse.
La question qui est posée à votre "ZORRO" Ella Ngéma est simple : Où est Mba Obame ?

15.Posté par Oréma le 26/11/2012 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS ATTENDONS LE MOT D'ORDRE. TROP C'EST TROP. ON NE VEUT PLUS DE BONGO.

14.Posté par on va encore faire comment le 26/11/2012 05:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
laissez le pti Gérard tranquille oh! c,est un homme intègre qui a un courage patriote .. lui au moins à des couille acier .. il n cache pas son identité derrière un poste.. montré ns un patriote de la majorité qui est irréprochable comme Mr G. Ella?

13.Posté par zélé au pas diongue . le 26/11/2012 05:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
poste 10/11/12 avant de sortir vos imbéciliter à 2bal sur le courage patriotique du frère Gérard.. commencé par données vos identités réel pour que nous aussi prenons vos salles questions on considération .. le patriote Gérard est un brave point barr

12.Posté par Mabélé Mabélé le 25/11/2012 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMO est -il mort ou est - il vivant ? Il faut arrêter de distraire les gens. Tout le monde sait bien que c'est pas un petit Gérard Ella qui va faire quelque chose. Il a mangé l'iboga, bu sa REGAB et fumé son chanvre et il vient nous faire le bruit comme les Oyane ou autre Essangui ? Est-ce que la concurence interne aux petits pahouins nous regarde ? Ils n'ont qu'à aller ragejer ça à coups de poingts au village devant les immortels.

11.Posté par Kouralepet le 25/11/2012 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec le post 10.
Ella Nguéma,ta crédibilité ne dépend que de toi. Plus de chèque en blanc.
Si tu ne donnes pas des nouvelles de Mba Obame, ton PETARD MOUILLE te retombera sur la tête.
LA VERITE RIEN QUE LA VERITE

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...