News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ya Ali Bongo Ondimba réaffirme l’importance de la paix, du développement économique durable...

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 16 Octobre 2012 à 10:35 | Lu 1902 fois



Ya Ali Bongo Ondimba  réaffirme l’importance de la paix, du développement économique durable...
Ali Bongo Ondimba a réaffirmé lors du 14ème sommet de la Francophonie qui s’est achevé dimanche à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) l’importance de la paix, du développement économique durable et de la préservation de l’environnement pour construire l’avenir de l’Afrique, selon un communiqué de la presse présidentielle publié lundi.


Ce sommet dont le thème cette année est ‘’Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale’’ a permis au chef de l’Etat gabonais de s’exprimer sur la nécessité de trouver des solutions pour faire en sorte que, conflit, pauvreté et dégradation de l’environnement, des problématiques majeurs en Afrique, se transforment en un cercle vertueux de paix, développement économique durable et préservation de l’environnement.

Reprenant les propos de son homologue béninois Yayi Boni, Ali Bongo Ondimba, a déclaré que ‘’l’Afrique a besoin de paix pour se développer ‘’et pour envisager un ‘’ avenir qui repose sur des atouts économiques et environnementaux considérables ‘’.

Mais, il est aussi nécessaire de ‘’bâtir des économies robustes, fondées sur une meilleure valorisation des ressources naturelles, sur une plus grande résilience à la volatilité des prix des matières premières, sur une diversification des activités économiques et des partenariats et sur des ressources humaines bien formées’’, a dit Ali Bongo Ondimba, ajoutant que la lutte contre le chômage de la jeunesse doit en être le moteur.

De plus, pour le chef d’Etat gabonais, une comptabilité entre les économies africaines et les contraintes environnementales majeures, auxquelles la planète doit faire face, à savoir le changement climatique, l’érosion de la biodiversité et la dégradation des sols, est primordiale.

‘’La faible empreinte écologique des pays africains membres de la Francophonie, constitue une opportunité de faire de l’espace francophone un exemple de développement durable. Mais pour cela, les pays doivent bénéficier des savoirs et technologies pour un développement sobre en émission de gaz à effet de serre’’, a-t-il renchérit.

Le chef de l’Etat gabonais a ensuite ajouté que l’Afrique a besoin d’une gouvernance environnementale mondiale qui soit opérationnelle et à la hauteur des enjeux. Pour lui, il est important de réformer cette gouvernance internationale.

‘’La multiplicité des agences et des programmes ne permet pas d’atteindre la coordination et l’efficacité indispensable à la mise en œuvre des décisions internationales. De plus, il existe un manque de volonté politique au regard des lourdes menaces qui pèsent sur l’avenir de la planète, qui ne permet pas de changer les trajectoires actuelles ; pour preuve, le monde s’inquiète de l’érosion galopante de la biodiversité indispensable à la vie, mais à ce jour, seuls 6 Etats ont ratifié le protocole de Nagoya dont le Gabon’’ a déploré Ali Bongo Ondimba.

Selon lui, la question des biens communs de l’Humanité, doit pouvoir trouver des réponses à la hauteur des inquiétudes et des aspirations des peuples à se développer.

Le président a conclu son intervention en ajoutant qu’une Francophonie dynamique et audacieuse doit pouvoir permettre de contribuer à assainir la gouvernance environnementale mondiale actuelle pour en améliorer les performances.

Ce XIVe Sommet de la Francophonie a été marqué par un consensus autour de toutes les questions à l’ordre du jour. La Francophonie s’est globalement engagée à soutenir l’Afrique dans tous les domaines, dans sa déclaration de Kinshasa en 60 points, résumant les engagements des 57 pays membres et 20 observateurs.

De plus, tout comme le Président gabonais lors de son intervention à la 67e Assemblée Générale des Nations Unies de septembre dernier, l’organisation internationale de la francophonie a de nouveau plaidé pour "l’indispensable réforme du Conseil de sécurité" afin d’y "donner aux pays africains toute leur place".

Le prochain sommet se tiendra en 2014 à Dakar, au Sénégal.

AGP

Mardi 16 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1902 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par St.Michael le 17/10/2012 15:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une autorite usurpee ne venant pas du peuple souverrain s'exerce de maniere illegitime.
Le pouvoir d'aliben est illegitime et l'autorite d'ojukwu au Gabon est illegal et produit des lois injustes et des mesures contraires a l'ordre moral.

Dans ces conditions l'homme cree libre a l'image de DIEU ne doit pas accepter que sa conscience soit obligee d'obeir a une dictature qui engendre les vices contraires aux vertus humaines.

Amen.

10.Posté par Larévolte le 17/10/2012 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Kinda,

Dans votre post 5 vous écrivez je cite:
"Aujourd'hui l'opposition gabonaise cire les chaussures de François Hollande depuis que ce dernier est au pouvoir es ce que c'est plus la France que tous les gabonais n'aiment pas?"
Vous m'amusez vraiment vous les bongopédégistes.

En quoi ça vous choque que l'opposition cire les chaussures de M. François Hollande président français élu démocratiquement? Alain Bongo n'a t-il pas lui aussi ciré les chaussures de son prédécesseur M. Nicolas Sarkozy pour qu'il l'aide à s'emparer illégitimement du fauteuil présidentiel du Gabon?
Le comble avec vous les bongopédégistes c'est que vous dénoncez les choses que vous-mêmes vous faites seulement lorsqu'elles ne sont plus à votre avantage. Les choses les plus abjectes que vous faites sont toujours loyales, décentes. Mais lorsque les autres gabonais qui ne participent pas à vos bals de vampires essaient d'appliquer vos méthodes, vous criez au scandale.
A propos de cirages de pompes des chefs d'état français, les bongopédégistes n'ont pas de leçon à donner à qui que ce soit car vous excelez dans ce rôle.
En tout cas, si une condition est proposée aux gabonais opprimés à savoir, devenir cireurs de pompes de M. Hollande pour sortir le Gabon des griffes d'Alain Bongo et ses bongopédégistes, ils le deviendraient bien volontiers.

Par ailleurs, s'il était demandé à votre chef de gangs Alain Bongo et sa bande de cirer les pompes au même François Hollande pour se maintenir au pouvoir et transformer le Gabon en monarchie, tous s'exécuteraient. A ce propos, nous savons tous que c'est M. Hollande qui refuse que M. Alain Bongo lui cire les godasses alors que le pauvre Alain Bongo tient la brosse en main pour cela depuis l'élection de François Hollande à la présidence de l'état français, voire même avant.


9.Posté par Gabao kool le 16/10/2012 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WOW !!! N'y a t-il personne pour dire au briafrais qu'il est plus que ridicule en voulant parler des richesses et vertus humaines qui dépassent son esprit ?

N'y a t-il personne pour rappeler à Ali Bongo qu'il a tué les Gabonaises et les Gabonais en 2009, lors de son hold up electoral, pour acceder à la magistrature suprême du GABON ?

N'y a t-il personne pour dire à Ali Bongo que c'est la democratie, la justice et la liberté qui ouvrent la voie au développement et conséquemment, à la paix des nations ?

N'y a t-il personne pour dire à BIBENDUM qu'il est certainement face contre le mur, le dos tourné vers la foule lorsqu'il prononce les mots paix, développement et protection de l'environnement ?

N'y a t-il personne pour dire au Raïs du GABON qu'il est trop bête et fait toujours les hors sujet.

N'y a t-il personne pour dire à l'émergeur en chef du Gabon que, les Gabonais en particulier et les peuples du monde en général ne supportent plus l'odeur des diarrhées qu'il lâche çà et là et veulent de sa disparaîtion à jamais?

8.Posté par laurenzo lamas le 16/10/2012 15:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais poste 5 tuè dans quel monde. Tu crois qu'un président doit ordonné de faire ceci ou ce la,pour qu,ont le fasse?,et ces crimes qui sont les investigateurs?.la revalorisation des droits de homme mais enfin mon cher amie de quoi parle tu?, tu ès vrèmen sur de ce que tu di ou c'est toi ki fait de l'intox?

7.Posté par laure le 16/10/2012 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laure GOUDJOUT a été agressée verbalement hier à 13 h30 sur la plus belle avenue du monde (champs Élysées) par une jeune et brave compatriote.

oubliant même son jeune compagnon avec qui elle faisait le shoping. Je prenais mon café dans une brasserie qui se situe devant le magasin cosmétique (séphora). Lorsque tout à coup je vois surgir une jeune demoiselle qui courait après une dame. Tout de suite, la dame emprunte aussitôt un taxi et la petite s'est mise à crier après cette dernière qui ne pouvait pas faire face aux menaces de la jeune fille.

Quelques minutes après, je me suis rapproché de la jeune dame pour savoir ce qui s'était réellement passé.Elle nous fait comprendre qu'elle est dépassée de la situation socio-politique et économique de notre pays .En plus, pendant que les populations croupissent dans la misère, elle vient faire des courses de plus 3000 mille euros en parfumerie. C'est cela l’Émergence prônée par les émergent !

6.Posté par Mezzah le 16/10/2012 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Blablablablablablabla. Ce que le monde entier sait c'est qu'Ali s'est imposé au peuple parce fils adoptif de Bongo et parce que détenant l'armée.
Aucun crédit ne peut être accordé à un tel pouvoir. Il suffit de voir la différence avec le traitement réservé au Sénégal

5.Posté par Kinda le 16/10/2012 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous etes vraiment à la une de l'info et de l'intox mon cher Ami Polpote qu'es ce que cela te fais de la vie que mene les gabonais qui ont eu ce courage de rester au pays pendant que toi tu es en France ou dans un autre pays. Aujourd'hui l'opposition gabonaise cire les chaussures de François Hollande depuis que ce dernier est au pouvoir es ce que c'est plus la France que tous les gabonais n'aiment pas?
Le President de la republique a entammer une politique dans la revalorisation des droits de l'homme en denoncant de maniere forte les crimes rituels commis dans notre pays ce qui à donner beaucoup du courage aux juges de pouvoirs faire leur travail normalement comme ils se doit sans etre influencer par un puissant...c'est pas là deja une action louable?

4.Posté par polpote le 16/10/2012 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'auteur de cet article signé AGP (comme agence gabonaise de presse) ne comprend rien de ce sommet. d'abord pour commencer, vos conneries de YA ceci YA celàest totalement déplacé. vous n'avez pas honte, même les plus agés que Bongo fils l'appelle YA. c'est quoi cette affaire de minable. allez le faire dans vos maisons au quartier.
Ensuite le 14e sommet de la francophonie a mis l'accent sur la démocratie, les droits de l'homme et la bonne gouvernance, en fustigeant les voleurs de deniers publics. on n'a pas entendu votre YA se prononcer dessus. ce sont des mots auquels ils est très alergique. j'ai appris même ce matin à RFI que Libreville, la capitale du Gabon émergent croupit dans les ordures. quelle honte et on vient parler d'écologie et d'environnement aux gens. de qui se moque t on?
D'ailleurs à kinshassa, Hollande a refusé de recevoir Ali9. Quelle honte?

3.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 16/10/2012 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne n'a accordé quelque intérêt aux propos d'Ojukwu d'autant qu'on ne sait même pas le moment et l'endroit de leur évocation. L'Afrique a prioritairement besoin de justice, car c'est elle qui procure la véritable paix. Pour le reste, il n'y a pas lieu de commenter des biafrairies d'une insipidité à la hauteur de leur auteur. Qu'on ne nous dise pas que c'est la francophonie et la gouvernance environnementale mondiale qui viendront enlever les ordures dans les rues de Libreville, à moins que ce soit l'un des faciès de la politique environnementale (le Gabon vert) des immergés émergents.

2.Posté par Il-n-y-a-plus-dabonnés-au-numéro-demandé le 16/10/2012 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien compris de cet embrouillamini du politiquement correct de la politique mondialiste. Qu'est-ce que la Francophonie et les décideurs ont promis ou envisagé pour sortir les Africains de la misère? Quelle action concrête d'ensemble pour la politique de la ville ont-ils décidée? On ne peut pas continuer, comme ça, à vivre avec les rats, les moustiques et les cafards dans nos matitis alors que les autres qui sont des humains comme nous sont protégés dans des endroits sains? Qu'ont-ils décidé pour la nourriture? Jusqu'à quand nos assiettes resteront désespéremment vides? Nous ne reclamons pas de l'aide alimentaire, non! Nous voulons une politique agricole d'ensemble (l'Union fait la force). Quand les deux Congo et le Gabon vont-ils se distribuer mutuellement leurs productions agricoles renforcées par une politique agricole commune? A quel moment on prend ce type de décisions et avec l'aide de qui?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...