Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Xénophobie. Près de 200 étrangers expulsés de la Guinée équatoriale

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Vendredi 26 Avril 2013 à 04:13 | Lu 1745 fois



Xénophobie. Près de 200 étrangers expulsés de la Guinée équatoriale
Le Messager

Ils sont cent quatre vingt parmi lesquels des Camerounais, Maliens, Tchadiens et Ghanéens qui ont atterri aux larges de Campo. Motifs officiels, ils ne sont pas en règle.

La xénophobie équato-guinéenne vient de refaire parler d’elle. Depuis quelques semaines, des ressortissants du Mali, du Tchad, du Ghana …et du Cameroun sont chassés comme des malpropres de ce pays voisin. Ces persona non grata atterrissent à Kribi par vagues.

Le 17 avril 2013, trois jours après les Sénatoriales, une première vague de 126, une seconde de 20 et une troisième de 34 personnes, se sont déversées dans la ville balnéaire. Une situation qui a embarrassé les autorités administratives de l’Océan. Lesquelles affirment ne plus savoir à quel saint se vouer. Tant le nombre de personnes refoulées de la Guinée équatoriale va grandissant. « La fermeture de la frontière avec la Guinée équatoriale, pensent-elles peut mettre fin à cette situation. Parce qu’il n’y a pas que les Camerounais qui sont expulsés de ce pays voisin. Le Cameroun n'est pas un dépotoir, c’est une terre d'accueil.»

Parmi les personnes refoulées de la Guinée équatoriale, il y en a qui ont des papiers. « Nous avons été battus et jetés en cellule pendant des semaines. Nous vivons pour la plupart comme des parias », confie un Malien. Et de poursuivre : « j’avais une boutique. J’ai tout perdu. Dans ce pays, la priorité est accordée aux citoyens de ce pays xénophobe. Je suis en règle avec les lois et règlements de ce pays. Je ne comprends pas pourquoi j’ai été expulsé comme un hors-la-loi.»

Malgré la misère et la torture qu’ils disent avoir subi en Guinée équatoriale, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir y retourner. « Toute ma fortune se trouve dans ce pays. Je ne suis pas prêt de rentrer dans mon pays », affirme un Ghanéen.

Alex Nginkal

Vendredi 26 Avril 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1745 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par mong yo woleu ba ntem le 06/05/2013 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SOUHAITERAIS VOIR LA MEME CHOSE AU GABON SANS FORCEMENT ETRE TAXE DE XENOPHOBE CAR CES ETRANGERS FINISSENT PAR NOUS SOTIR DES PORES TELLEMENT IL Y EN A PARTOUT

17.Posté par mong yo woleu ba ntem le 06/05/2013 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL A RAISON PRESIDENT EQUATO - GUINEEN. YA MEME QUOI DANS LEURS PAYS QU'ILS NE VEULENT JAMAIS RESTER LA OU LE BON DIEU LES A ENVOYES?

16.Posté par bibi le 28/04/2013 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
djouooooooooooohhhhhh où l'histoire dans tout ça? comme disait Gohou (de ma famille) va chez toi es-ce-que ça c'est injure en parlant du ghanéen là qui veut encore retourner en guinée malgré qu'il a été réfoulé c'est grave

15.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 28/04/2013 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au moins en Guinée-Equatoriale on sait qui est le CHEF : Teodoro Obiang-Nguema Mbazogo. Au Gabon on cherche encore jusqu'en 2016 le nom du chef, tellement n'importe qui et n'importe quoi se prend pour un chef.

D'un côté (Guinée-Equatoriale), la rigueur fait loi ; d'un autre (Gabon), c'est le bordel total !

14.Posté par le Gabon aux gabonais le 27/04/2013 23:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quand on vois les libam faire le gros do aux politiciens d l,opposition parce qu''il mange au palais ou les accro imbécile siégé en plein conseil d,état .. mais arrêtez de jeter la pierre sur obiang qui protège les sien contre les envahisseurs étrange

13.Posté par OYANE ONTETE le 27/04/2013 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OBIANG NGUEMA MONTRE AU MOINS QU'IL AIME SON PAYS AVEC L’IMMIGRATION ,PLUSIEURS MAUX NAISSENT COMME: LES CRIMES RITUELS , HOMOSEXUALITÉ , SUIS PLUS GABONAIS QUE TOI ,NOS TERRES SONT ACCAPARES PAR LES ÉTRANGERS ,ETC......................................
ALORS LA GUINÉE NE VEUT PAS EN ARRIVÉE LA OU NOUS SOMMES EN CE MOMENT

BRAVO OBIANG , TOI AU MOINS TU PROUVES QUE TU ES PURE SANS DE LA GUINÉE

12.Posté par mal traité le 27/04/2013 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la guinée a raison d'ici quelques années le gabon sera pour les non gabonai car nos frontières sont des passoirs. etes vous altruiste usqu'au point d'offrir vos terres aux étrangers?je dis bravo la guinéé equatoriale

11.Posté par coudou le 27/04/2013 10:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis content de vos interventions.En effet,il y a longtes que je faisais remarquer que des sauvages ouest africains ont envahi le Gabon.Ils viennent en grand nombre chaque jour.Et nos autorités les encouragent implicitement.

10.Posté par Bruno VECARTE le 27/04/2013 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les reconduites à la frontière sont pourtant la NORME en Europe, qui mobilise jusqu'à 5 policiers pour éconduire, manu militari, un "sans papier" jusqu'à son pays d'origine ! Il est étonnant que personne n'en fasse allusion sur ces posts ! En tout cas, bien que n'étant pas ressortissant Equato-guinéen, je soutiens la politique migratoire mise en avant par les autorités de Guinée-équatoriale.

Il y a certes des choses qu'on peut lui reprocher - dictature et détournements de deniers publics -, mais je dois reconnaître que le président Obiang-Nguéma est un homme de rigueur.

A la différence d'Omar Bongo, avec lequel il avait en partage le goût du luxe et du sur-mesure vestimentaire, lui au moins a su donner à son pays un cap de développement social et économique honnête et réaliste, dont les bénéfices sont palpables aujourd'hui, en à peine 25 années après sa mise en place ; là où 46 ans ne suffisent toujours aux Bongo, père et fils, qui espèrent toujours qu'en restant encore un plus longtemps au pouvoir, et en s'y accrochant par TOUS les moyens possibles et inimaginables, le DEVELOPPEMENT FINIRA PAR VENIR, comme par coup de bâton magique.

A la différence des bongo, paresseux, vaniteux, plus enclins à chercher à conserver le pouvoir qu’à chercher à développer le pays et ses institutions, Obiang Nguéma Mbazogo a pris la mesure du potentiel économique qu’avait son pays, et la chance qu’il avait, en tant que président, d’en être le pionnier.

Faites juste un tour à MENGOMO, la ville native d’Obiang Nguéma, et vous verrez, au-delà de toute considération politique, que l’homme AIME SON PAYS.
Les reconduites aux frontières pratiquées par le pouvoir équato-guinéen sont de ce fait légitimes, car tout gouvernement qui aime son peuple a le droit de protéger l’intégrité de son territoire, pour que des malfrats n’y trouvent pas un lieu de villégiature pour leurs sinistres besognes.

Et l’on peut également noter des avancées notables sur le plan politique. Obiang Nguéma a fait voter une loi qui limite à 2 (DEUX) le nombre de mandats présidentiels ; là où ali bongo cherche, lui, les moyens d’instaurer une présidence à vie au Gabon des gabonais, avec sa famille et ses amis béninois, somaliens, indiens, chinois, libanais et autres.

Il y a donc là deux visions, deux méthodes et deux approches d’une seule et même réalité. Mais de ces deux visions, une seule garantie un AVENIR prospère et serein à son pays et à son PEUPLE.
A vous de la deviner.

B. Vécarte

9.Posté par Larévolte le 27/04/2013 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui incombe la faute si des équato-guinéens sont autorisés à entrer clandestinément chez les autres et y résider en faisant parfois des grabuges sans en être inquiétés comme au Gabon par exemple? Que les états africains qui condamnent le comportement du pouvoir équato-guinéen appliquent la réciprocité vis à vis des équato-guinéens qui seraient tentés comme auparavent d'entrer sur leurs territoires sans y être autorisés. Ce n'est pas parce que le Gabon est une poubelle, un pays sans lois ni foi que les autres devraient suivre ce comportement laxiste et irresponsable. Qui ignore que c'est très dangereux pour un petit pays sous peuplé d'accepter et d'héberger beaucoup trop d'étrangers sur son sol au point où les étrangers deviennent plus nombreux que les autochtones? M. le président Obiang Nguéma ne veut simplement pas voir son pays voler en éclats comme au Gabon où les Alain Bongo (biafrais), Accrombessi (béninois) font la loi et tirent le Gabon vers le bas pire encore comme en Côte-d'Ivoire où un burkinabè du nom d'Alassane Ouatara a fait couler beaucoup de sang pour s'emparer d'un pays qui ne lui appartient pas. Si défendre son pays pour le rendre prospère, c'est cela la xénophobie, alors là le président Obiang Nguéma et son gouvernement ne sont pas les seuls xénophobes dans cette Afrique et même dans le monde entier, surtout dans les pays peuplés de vrais hommes et vraies femmes.

8.Posté par Giap Effayong le 26/04/2013 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Post 6 lepigeur,
C'est vous qui vous fourvoyez dans votre immense sottise.Qu'est-ce qui vous fait dire qu'en Guinée équatoriale il n'ya pas d'étrangers? Pensez-vous sérieusement que pour son déveveloppement, c'est de l'immigration massive de gueux ouest-africains dont a besoin ce pays?
Si l'immigration à outrance,notamment celle qu'a connue la Côte D'Ivoire sous le règne de Félix Ouphouet Boigny n'avait eu que des vertus,ce pays n'aurait pas été le champ de bataille qu'il est devenu à cause de la guerre qui s'y déroule opposant des descendants burkinabé,maliens et guinéens aux autochtones ivoiriens en particuliers les chrétiens.Vous ignorez sans doute que tout Etat a le droit d'autoriser ou de refouler de son sol tout étranger sans avoir à se justifier et la Guinée Equatoriale ne fait pas exception.Surtout si elle ne veut pas devenir comme le Gabon,c'est-à-dire: un grand dépotoir où les étrangers se sont infiltrés jusque dans les arcanes du pouvoir.

7.Posté par Pâle Lôgè le 26/04/2013 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jugeons ou apprécions ces faits avec lucidité. Il est vrai, fut un temps où les Guinéens vivaient ou vivent encore dans les pays de la sous-région sans être conformes avec les règles qui les régissent. Il est autant aussi vrai, pour une raison des flux migratoires, qu'un pays prend des décisions dures comme c'est le cas maintenant.
Donc la Guinée Équatoriale a bien raison d'expulser de son territoire tout étranger en situation irrégulière. Dans le cas contraire, c'est de l'abus. Si c’est cela, Obiang Nguema doit se faire interpeler par ses pairs. Aussi, il doit rapatrier les sans papiers dans leur pays d'origine.
Reconnaissons enfin que les pires événements vécus dans certains pays sont dus à ce laisser-aller. Et l'on ne sait plus qui est qui

6.Posté par lepigeur le 26/04/2013 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que cela vous arrange, vous pouvez gloser. Tous les étrangers vivant en Guinée Equatoriale ne sont pas des illégaux. Beaucoup en règle se font tabasser comme des malpropres et ont juste le droit de respirer l'air ambiant parce qu'ils sont étrangers. Des cas sont légion et n'essayez pas de défendre l'indéfendable.

Commencez par éduquer vos populations car d'une manière ou d'une autre vous aurez besoin des non Guinéens. Il fut un temps pas si lointain où les Equato Guinéens quittaient en masse leur pays et se distinguaient par des actes répréhensibles. Profitez de la manne pétrolière pour éduquer et former vos gens. Ne vous trompez pas d'ennemis. Aucun pays n'a jamais grandi ni ne s'est développé en autarcie. Le croire c'est un leurre.

5.Posté par BATOUALA MIKOTHO JOSLAIN le 26/04/2013 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL AURAIT VOULU QUE LA GUINÉE EQUATO SOIT UN PAYS DE DÉSORDRE OU LES ÉTRANGERS FONT LA LOIS COMME AU GABON ET VOILA POURQUOI EN AFRIQUE ON EST LES MEILLEURS .
CHER ALEX NGINKAL
J’ESPÈRE QUE C'EST DE L IRONIE QUE VOUS AVEZ EMPLOYER EN INTITULANT VOTRE TEXTE, SINON JE VOUS QUALIFIERAIS DE JALOUX ET MÉCHANT A L'ENDROIT DE LA GUINÉE EQUATO.

4.Posté par shadow le 26/04/2013 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Guinée est un pays de droit. Les Africains doivent le comprendre. Etre malien, camerounais, ghanéen ou autre n'est pas synonyme de passe-droit. Les lois guinéennes sont claires. N'entre et ne demeure en Guinée que ceux qui sont en règle. Les autres resté chez vous. C'est quoi ce désordre qu'on veut emmener partout. Il suffit qu'un pays ait de l'argent pour que tout le monde doit l'envahir et si les autorités de ce pays disent non aux envahisseurs et au désordre ont les traitres de xénophobes. C'est quoi ça. Où étiez-vous lorsque la Guinée cherchait des bras forts pour se développer dans les années 70-80 et plus proche de nous 90. Laissé ce pays frère en paix et continué à migrer dans des pays de désordre comme le Gabon.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !