News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Woleu-Ntem : Le collectif « chaîne de solidarité » au secours des sinistrés d’Oyem

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 20 Mai 2010 à 12:18 | Lu 1057 fois



Woleu-Ntem : Le collectif « chaîne de solidarité » au secours des sinistrés d’Oyem
Le collectif des associations oeuvrant dans l’humanitaire, « Chaîne de solidarité » a volé au secours des sinistrés et des personnes démunies d’Oyem samedi au cours d’une cérémonie de remise des dons, présidée par la coordinatrice dudit collectif, Adeline Ella-Ekogha, laquelle en tête d’une délégation de femmes, est partie de Libreville pour poser cet acte, en présence du secrétaire général de province Eugène Endamne et du maire d’Oyem, Rose Allogho Mengara, rapporte mercredi l’AGP.

Ces lots, distribués le jour de la célébration de la journée internationale des familles, étaient composés des produits alimentaires, cuisses de poulets, bouteilles d’huile, riz, tandis que pour les sinistrés les 10 premiers noms figurant à la tête des listes ont reçu des matelas, et quelques tôles, le reste des ayant droits en bénéficieront après vérification des cas sur le terrain expliqué, selon la coordinatrice qui a également expliqué à l’assistance venue très nombreuse à la place des fêtes, les motivations de leur geste.

‘‘Nous sommes une chaîne d’associations dont la devise est « amour, partage, solidarité » et nous avons pensé vous apporter notre modeste contribution, nous nous sommes déplacées à Oyem aujourd’hui parce que sommes sensibles à tout ce qui touche notre prochain, les intempéries qui ont frappé Oyem ont causé des dégâts énormes, nous les avons tous suivis à la télévision, vous-mêmes avez vécu cela ici à Oyem, nous notre chaîne ne pouvait pas rester insensible face à cette situation il est vrai k le gouvernement vous a apporté sa contribution, c’est pour cela que nous sommes ici aujourd’hui’’, a-t-elle indiqué.

Ces lots prévus pour 1000 personnes recensées (personnes démunies et sinistrées) dont la valeur ne nous a pas été communiquée, comportait, selon les responsables du collectif, 500 cartons de poulet, une cinquantaine de cartons d’huile pour la cuisson, 150 sacs de riz de 50Kg, une cinquantaine de matelas de deux et d’une place, une centaine de draps de deux places, des couvertures, 250 tôles, et une centaine de contreplaqués.

Les six associations formant la chaîne de solidarité, ‘’Femmes solidaires’’ ; ‘’Malachie’’ ; ‘’Hadassa’’ ; ‘’Bon samaritain’’ ; association des épouses des personnels des forces de sécurité et de défenses ‘’ASEPEFOD’’ et femmes pour action du salut ‘’FAS’’ comptent environ 500 femmes et sont dirigés respectivement par Mmes Scholastique Togo, Pepecy Ogouliguendé, Pulchérie Nze Ndong, Lydie Simangoye, Lydie Ndong Mendome et Edith Biyoghe. Le collectif, chaîne de solidarité renferme également en son sein 150 hommes, sans omettre que toutes les épouses des personnels des forces de sécurité et de défense du Gabon sont membres de l’ ASEPEFOD.

Jeudi 20 Mai 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1057 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par NKEM le 22/05/2010 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@gdabord : Je ne voudrais certes pas faire l'avocat du diable dans cette affaire. Puis, je voudrais reconnaître également que ma déconexion avec les réalités du pays ( depuis le décès successif de mes deux parents, fin des années 90 ), m'empêche peut-être d'avoir une vision suffisamment claire de ce qui s'y passe.

Néanmoins, sur ce que vous disiez hier au sujet de la présence de La Croix Rouge à Oyem, j'ai oublié de vous dire que la présence de La Croix Rouge sur un terrain n'empêche pas toute autre Association Humanitaire de mener des actions sur ce même terrain et vis-versa - En outre, les dons qui ont été apportés par le Collectif, n'émanent pas du tout de la seule initiative privée et personnelle de madame ELLA-EKOGHA ( que je ne connais pas du tout et que je n'ai jamais rencontrée ). Ils proviennent bien entendu d'un Collectif d'Associations Humanitaires dont madame ELLA-EKOGHA a été ou est la porte-étendard. Une autre personne aurait bien pû servir de porte-étendard à ce Collectif. Mais le simple hasard ( je suppose ), a voulu que ce soit cette dame qui le fasse à ce moment-là. Et ce serait très malhônnete de le lui reprocher.

@la gabonaise poste 12 : Que ces Associations aient agi le lendemain matin après le sinistre ou bien quelques semaines ou mois après, l'important c'est qu'elles aient décidé de faire quelque chose ( même modeste soit-elle ) en faveur de nos sinistrés.

Cependant, votre interrogation au sujet de l'attitude des autorités de notre pays (interrogation que vous adressez à elles seules, je suppose ! ) trouve bien son sens ici. En ce que celles-ci ont pour vocation première de veuiller au bien-être de leurs administrés. Donc, il leur appartient en premier de prendre à bras le corps des difficultés auxquelles les populations se trouveraient confrontées. L'ont-elles déjà fait ? ? ? Sinon, le feront-elles ou comptentent-elles le faire, ET QUAND , etc. ? ? ? Et là encore, leurs interventions ne sauraient empêcher les initiatives des Associations Humanitaires au profit des mêmes publics.

@Afirikara poste 11 : Merci d'avoir reconnu le mérite de ces personnes ( hommes et femmes ) regroupées en Collectif d'Associations Humanitaires, pour venir en aide aux sinistrés d'Oyem ! Vous avez également vous-même beaucoup de mérite et d'honnêteté de leur reconnaître le mérite qui leur revient.

Cependant, attendez le moment où ces mêmes personnes viendront vous évoquer des sujets d'ordre politique ou bien solliciter vos suffrages. A ces occasions-là, je crois que ce seraient les bons moments de les interroger sinon de les attaquer sur le terrain politique qui semble vous tracasser ( ce qu'ils auraient dû faire par rapport à telles situations et qu'ils n'ont pas fait du tout ou qu'ils ont mal fait, etc. ) - Moi qui vous tiens ce langage aujourd'hui, je détiens de solides références académiques ( obtenues auprès de quelques universités européennes). J'ai à plusieurs reprises introduit mes dossiers auprès de l'administration de notre pays le Gabon, aucun de ces dossiers déposés n'a abouti ( Faute : malgré mes titres universitaires, je n'ai personne de bien placé dans le gouvernement de notre cher pays, pour appuyer mon dossier. C'est triste d'en arriver là, et dommage pour le bien que les uns et les autres pourraient et voudraient apporter à notre beau pays ! - Ce n'était là qu'une parenthèse ).

12.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 22/05/2010 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est une véritable moquerie, elles agissent aux bout de combien de mois? Que font les autorités de ce pays, au lieu de donner 500 millions aux haitiens ?

11.Posté par Afirikara le 22/05/2010 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage complètement l'avi de gdabord, car les politiques pour exercer leur fonction régaliennes procèdent par donation surtout en période de campagnes électorales. L'aide et les actions humanitaires, pour rendre la dignité aux population, doivent être institutionalisées : l'état, les assurances, ONG ou association caritatives. Les femmes qui ont accomplis un acte humanitaire pour venir en aide aux sinistrés sont à féliciter, mais la déception survient quand on sait que ce sont les femmes des hommes qui ont le pouvoir d'agir selon les règles de la république profitent de la misère du peuple pour avoir bonne figure, ca c'est lamentable et irrespectueux.
Une république ne peut éternellement fonctionner avec des dons, quels seraient alors les roles des ministères?
Je dis ca en même temps nous ne sommes pas dans une république de droit, mais bananière de la famille bongo et apparentés!

10.Posté par gdabord le 22/05/2010 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
frere nkem

Il se trouve que tuas une vision trop occidentale de la choce et moi je voi les chose comme sous les tropiques. nous sommes habitué a ce que les politiques entrtinnent leur électorat par des dont à tel point que parfois l'etat ne fait rien pour les population car me ce qui est donné par l'etat est attribué comme don aux population. c'est une politique de seduction.

En france lorsqu'un politique lutte pour ses administré il ne le fait pas à coup de don d'ailes de dindes ou de matelas.c'est bien de venir en aide au pauvres mais je pen qu'il est mieux de choisir la manier de venir en aide. les ailes finis on manges quoi apres? si elle veut faire des dont elle aurait pu offrir aure chose.


9.Posté par NKEM le 21/05/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@gdabord : Je ne voudrais certes pas trop citer les noms des personnes ici. Cela n'a d'ailleurs pas d'importance. Toutefois, j'en connais autour de moi, des personnes engagées dans la vie politique ( en France et en Allemagne, du moins pour ce qui est de ces deux pays que je connais bien ) et qui font aussi de l'Humanitaire.

Moi, c'est par principe que je vous dis que l'implication dans la vie politique dans un pays n'est pas incompatible avec un engagement dans l'Humanitaire. Il est vrai qu'à certains endroits dans le monde, la discrétion est plus observée qu'à d'autres endroits où tout se fait à coup de tam-tam.

Je regarde l'acte posé en soi ( venir en aide aux sinistrés ). Acte que je trouve salutaire. Cependant, ceux qui ont posé cet acte n'ont pas dit que c'était pour s'attirer de la sympathie des Oyemois ou des Woleu-Ntemois. Les mots de madame la Coordinatrice étaient assez claires : secourir les sinistrés.

Autrement dit, s'il telle était question d'une quelconque visée politique dans leur acte posé, alors ce serait autre chose et je serais d'accord avec vous dans vos conclusions. Or ni leur acte posé ni leurs propos tenus à ce sujet ne laissent entrevoir aucune visée politicienne derrière tout ça.

Je voudrais bien que l'on critique des personnes (même des politiques). Ce qui ne doit pas amener à leur préter des intentions qu'elles n'ont " peut-être pas " . Comment peut-on voir d'un mauvais oeil un acte bon posé par X ou Y ?

A côté de ça, je n'ai aucun lien de parenté ou d'affiliation politique avec les membres du Collectif concerné. Au contraire sur le plan politique, j'aurais comme vous beaucoup de choses à repprocher aux uns et aux autres, à commencer pour mon cas personnel.

8.Posté par gdabord le 21/05/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nkem
j'aimerais que tu me donnes l'exemple d'hommes ou de femmes politiques qui parallelement à leurs activités politiques font dans l'humaintaire.nous avons tous assité à la télevision aux catastrophes relatives aux digues qui ont cedé dans le sud de la france, as tu vu les homme politique français venir faire des dont publicitaires?

il y a des organisme humanitaires qui sont implantés en france et quand un homme politique veux faire un don il fait le don à un organisme qui existe deja et en général cela est fait sans publicité
je repete qu'au gabon il y a bien la croix rouge qui aurait pu beneficier de ces dons et les distribuer aux personnes qui en ont besoin.


7.Posté par NKEM le 21/05/2010 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@gdabord : D'abord deux toutes petits précisions, je ne suis pas une fille ( NKEN ) mais un homme ( NKEM ) et je vis en France. ce que je voudrais dire c'est qu'une même personne peut et a le plein droit d'avoir dans un pays un rôle politique et faire de l'Humanitaire à côté. Donc ses concitoyens peuvent tout à fait la juger et la critiquer sur le terrain politique. Mais quand la même personne revêt la casquette de l'Humanitaire, l'on ne saurait faire de confusion entre ces deux domaines.

6.Posté par gdabord le 21/05/2010 06:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à ma soeur nkem
je ne sais pas quel est ton pays d'acceuil mais je reste convaincu que s'il sagitt d'un pays occidental,les barrieres sont clairement établis entre l'humatitaire et le polique.

Comme par hasard c'est madame ella ekoga qui vient faire des dont à oyem dans un cadre humanitaire, nous avons pourtant des associations humanitaires humanitaires sur place tel que la croix rouge.

elle voulait se faire un peu de pub c'est ce que je pense et pour ce qui est des dont c'est la logique du pompier piromane qui l'anime elle et son groupe de pdgist.

5.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 20/05/2010 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est sûr qu'à côté du milliard et demi de mouila!

4.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 20/05/2010 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelques miettes ne feront jamais de mal après tout

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...