Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Vive tension à Brazzaville après l'interdiction d'une manifestation de l'opposition

l'info réelle 7J/7 - AFP le Mardi 20 Octobre 2015 à 13:17 | Lu 2206 fois



La tension est montée fortement mardi matin entre jeunes et forces de l'ordre dans les quartiers sud de Brazzaville, après l'interdiction d'un rassemblement hostile au référendum de dimanche qui pourrait permettre au président congolais Denis Sassou Nguesso de se représenter en 2016.

Depuis le point du jour, l'internet mobile, les services de SMS et le signal de la radio française RFI - une des stations les plus écoutées dans le pays - étaient coupés, selon le correspondant de l'AFP dans la capitale congolaise.

Depuis l'aube, un déploiement inhabituel des forces de l'ordre (police et gendarmerie) était visible dans les quartiers sud de la ville, qui passent pour des bastions de l'opposition, alors que partout la quasi totalité des magasins, écoles et administrations, sont restés fermés.

En début de matinée, une épaisse fumée noire s'était élevée de plusieurs points des quartiers sud et ouest, où le correspondant de l'AFP à Brazzaville avait vu plus tôt des jeunes gens brûler des pneus.

Selon des témoins, dans les quartier Bacongo et Makélékélé (sud), des policiers ont tiré en l'air à plusieurs reprises pour disperser les jeunes brûleurs de pneus. Ils auraient tiré aussi un grand nombre de grenades lacrymogènes sans que l'on sache s'il y avait des blessés.

Un retour au calme précaire était revenu vers 10h00 GMT : feux de chaussée éteints, jeunes invisibles, forces de l'ordre bien en vue.

Hormis l'agitation dans le sud et l'ouest de la capitale, la ville semblait désertée, en l'absence de bus et de taxis.

Selon plusieurs témoins, la situation était identique à Pointe-Noire, la capitale économique de la République du Congo, dans le sud du pays.

La présidence de la République a pourtant diffusé sur les ondes et par voie de presse un message indiquant que la journée n'était pas fériée, que tout le monde devait travailler "normalement" et que les rassemblements étaient en conséquence "interdits".

- Opposants dispersés -

Le boulevard des Armées, dans le centre de la capitale, où les dirigeants du Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) et de l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC) ont appelé à manifester en début d'après-midi était désert.

Un sous-officier de la police a déclaré à l'AFP que quelques dizaines de personnes qui commençaient à se rassembler au petit matin avaient été "dispersées".

Plate-formes d'opposition, le Frocad et l'IDC dénoncent comme un "coup d’État constitutionnel" le référendum devant avoir lieu dimanche sur un projet de nouvelle constitution faisant sauter les deux verrous empêchant M. Sassou de briguer un troisième mandat en 2016.

Le porte-parole du gouvernement et les dirigeant de l'opposition n'avaient pu être joints mardi à 10h00 (09h00 GMT).

Dimanche, cinq dirigeants de l'IDC et du Frocad avaient été bloqués par les autorités à Pointe-Noire après une manifestation au cours de la quelle quatre personnes au moins avaient été blessées grièvement par un policier.

Les opposants étaient finalement rentrés dans la soirée à Brazzaville, mais sans avoir pu participer au rassemblement d'opposition organisé à Dolisie, la troisième ville du pays.

Âgé de 72 ans cette année, M. Sassou cumule plus de 30 ans à la tête du Congo. Il a dirigé le pays à l'époque du parti unique, de 1979 jusqu'aux élections pluralistes de 1992, qu'il a perdues. Revenu au pouvoir en 1997 à l'issue d'une violente guerre civile, il a été élu président en 2002 et réélu en 2009.

La Constitution de 2002 limite à deux le nombre des mandats que peut exercer un chef de l’État et interdit d'être candidat à la magistrature suprême toute personne âgée de plus de 70 ans. Ces deux dispositions ont été supprimées dans le projet de loi fondamentale devant être soumis au peuple dimanche.

Mardi 20 Octobre 2015
AFP
Vu (s) 2206 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

88.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"On est fatigué ! ": manifestations à Brazzaville

87.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Emmanuel MABIALA ‏@emabiala 36 minil y a 36 minutes

#CongoBrazza: La désobéissance civile massivement suivie et la résistance se poursuit - Images http://f24.my/1M6P08G via @Observateurs

86.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
‪#‎Arrestation_des_Opposants‬

Les images des leaders de l'opposition arrêtés à la DST et présentés devant le piètre procureur, ce petit bout de Oko Ngakala..

Sur les images :

-Clement Mierassa

-Marion Michel Ehouago

-Guy Romain Kinfousia

85.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

84.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Motif de l'arrestation des leaders de l'opposition :

Ils ont refusé à ce que qu'on arrête les jeunes à Diata et se sont interposés entre la police et les jeunes.

Suite à ce bras de fer ils ont été arrêtés et emmenés a la DST et le procureur commençait à leur fabriquer des chefs d'accusation.

La résistance s'est mise en marche et sous la pression ils ont cédé.

83.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
‪#‎URGENT‬

Arrestation il y a quelques heures au siège de l'Upads de plusieurs leaders du FROCAD

- Clément MIERASSA

- Colonel BOUNGOUADZA

- Colonel KINFOUSSIA

- Marion Michel MANDZIMBA EWOUANGO

Ils on finalement été libérés il y a peu de temps.

82.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
#URGENT

Arrestation de GUY ROMAIN KIFOUSSIA et de CLEMENT MIERASSA

81.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kibangou: Les maisons de Boussoukou Mboumba et Igoumba, tous parlementaires ont été pillées. On a trouvé des urnes déjà bourrées. #Sassoufit

80.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Urgent!

Photos de 2 des victimes innocentes du massacre perpétré par la police hier à Bacongo. Paix à leur âme. BrazzaNews s'associe à la douleur des familles et s'incline devant la mémoire des victimes.

Nous invitons Thierry MOUNGALLA à bien les regarder. J'espère qu'il arrive encore à se regarder devant la glace tous les matins et à dormir paisiblement le soir. ‪#‎Sassoufit‬

79.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les nouvelles des fronts de l'intérieur du pays

->Sibiti on a trouvé 450 millions chez moungala ( lors du pillage de sa maison ) le peuple se partage la tune.

->Kibangou: les maisons de Boussoukou mboumba et igoumba, tous les deux parlementaires ont été pillées on a trouvé des urnes déjà bourrées . le sous préfet en fuite

->Lekana: les autorités administratives chassées

->Mossendjo : ancien maire de la ville mbobi a été chassé il voulait faire la propagande du pouvoir

78.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.transparency.org/news/pressrelease/transparency_met_en_garde_contre_les_reformes_constitutionnelles_pour_reste LIEN

77.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Transparency met en garde contre les réformes constitutionnelles pour rester au pouvoir au Congo

Au moment où le peuple du Congo Brazzaville est appelé aux urnes dans un référendum pour supprimer les limites de mandats et de l'âge à la présidence de la République, Transparency International met en garde les dirigeants politiques contre des changements de constitution visant le maintien au pouvoir de dirigeants et l’absence d’une commission électorale indépendante pour assurer la transparence des élections.

Cette décision intervient au moment où des manifestants et la classe politique qui s’expriment contre le gouvernement et le président sont arrêtés et emprisonnés.

"Le gouvernement doit préserver la liberté d'expression, le rôle de la société civile est plus que crucial à ce moment décisif pour la République du Congo. Peu importe la popularité d'un président, la volonté de changer la constitution est trop souvent le reflet de l'échec même du modèle de gouvernance et de la volonté de s’accrocher au pouvoir par des élites retranchées», a déclaré Chantal Uwimana, Directrice régional pour l'Afrique à Transparency International.

Une action similaire au Burkina Faso afin de permettre à son président de briguer un troisième mandat a incité des manifestations violentes et un coup d'État avant que l'ordre constitutionnel ne soit rétabli.

« La manipulation et l'instrumentalisation de la loi fondamentale vont créer un précédent négatif pour l'avenir démocratique du pays et remettre en cause le consensus républicain issu de la fin de la guerre de 1997 », a déclaré Christian Mounzeo de la RPDH, le Contact National de Transparency International au Congo Brazzaville.

La RPDH et ses partenaires, qui se sont réunis sous la plate-forme «Tournons la page» (TLP-Congo), dénoncent le fait qu'il n'y a pas de commission électorale indépendante, des listes les électorales fiables en place et un consensus national pour tenir et surveiller un référendum juste et crédible.

« Il serait aberrant de suggérer que la volonté du peuple sera respectée tandis que le système de vote manque de transparence », a ajouté Christian Mounzeo de la RPDH.
Transparency International est particulièrement préoccupée par les récentes arrestations des manifestants par l'armée, la police et services de renseignement y compris les détentions arbitraires sans mandat judiciaire, ainsi que les restrictions de la liberté de manifester en instrumentalisant la justice.
Le déploiement des forces de sécurité, notamment l'armée au cours des manifestations citoyennes autorisées, est une démonstration de force pour intimider le peuple et empêcher toute manifestation contre le changement constitutionnel, même au cours d'une période de campagne référendaire.
Transparency International met en garde sur les risques de « coup d'état constitutionnel », ce qui constitue une menace pour la paix au Congo et dans la sous-région. La communauté internationale doit faire appel au respect de la constitution pour éviter l'instabilité qui a eu lieu au Burundi et au Burkina Faso.
Translation of: Transparency International warns against extending terms for political office in Congo Brazzaville
Press contact(s):
Christian Mounzeo
Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH)
T: +242053583577, +24205595 52 46
E: rp.dh@laposte.net, cmounzeo@yahoo.fr
Chris Sanders
Transparency International
T: +49 30 3438 20 666
E: press@transparency.org

76.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Message à la population.

Prenez des photos des victimes et prenez bien le soin de relever leur identité.

Des envoyés du régime font le tour des morgues pour enlever et faire disparaître les corps des personnes abattues par la police et les mercenaires du pouvoir.

Leur but est de minorer le nombre de victimes. De bien minimiser le problème comme le fait le perroquet du gouvernement Thierry MOUNGALLA dans tous les médias/

75.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En ce moment à Bacongo et Makelekele, tirs nourris à balles réelles à Bacongo et gaz lacrymogène.

74.Posté par Rtg1 le 21/10/2015 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Brazzaville ce matin,un cortège en direction de OYO.

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7







Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !