News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Visite des chantiers de l’émergence : les journalistes transportés au cœur du CHUI de Lambaréné

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 18 Décembre 2012 à 07:45 | Lu 539 fois

Les voyages de presse organisés par la Commission Communication (COCOM) de la Présidence de la République en vue de toucher du doigt l’évolution des chantiers de l’émergence ont également conduit les journalistes à Lambaréné sur le site du futur Centre Hospitalier Universitaire International de Lambaréné (CHUI -ASL) situé au village Adouma sur l’autre rive de la ville du Docteur Schweitzer.






Visite des chantiers de l’émergence : les journalistes transportés au cœur du CHUI de Lambaréné
Sur ledit site, les travaux entamés courant 2012, précisément au mois de juin, vont bon train.

Les infrastructures construites sur une superficie de 24 hectares sont composées de deux grands bâtiments devant servir de logements aux futurs étudiants en médecine venant pour la plus part de Hollande, Allemagne, France, Angleterre, Etats Unis et du Gabon.

Sur le même site, sont construits les logements des enseignants, des laboratoires pour les cours théoriques, une bibliothèque, des bâtiments administratifs, une salle de conférence pouvant accueillir jusqu’à 350 personnes et dotée d’une technologie de pointe pour les vidéos conférences et d’un accès internet haut débit. Il est également prévu la construction d’un gymnase.

Ces infrastructures construites sur un site abandonné depuis 2009 ont pour objectif d’améliorer les conditions de travail du personnel soignant, l’accueil et les soins dispensés aux patients.

Selon les ingénieurs de l’Agence Nationale des Grands Travaux (ANGT), la première partie de ces travaux exécutés à près de 50% à ce jour, sera livrée au mois de mars 2013 peu avant la célébration du centenaire de l’hôpital Albert Schweitzer.

Sur les lieux, la fiabilité et la qualité des travaux sont une exigence capitale à laquelle tiennent les plus hautes autorités du pays. C’est pourquoi, les travaux exécutés bénéficient d’un contrôle à deux niveaux de responsabilité.

D’abord par les techniciens et ingénieurs de l’entreprise adjudicataire, ensuite de ceux du ministère des Infrastructures suivi du contrôle effectué par ceux de l’ANGT, afin de limiter la mauvaise qualité du travail et capitaliser les investissements effectués.

Il est à noter que l’ensemble de ces travaux s’inscrit dans la vision des autorités gouvernementales qui consiste à doter l’ensemble des capitales provinciales de structures sanitaires convenables afin d’assurer un meilleur suivi et une meilleure prise en charge des malades.




Publié le 18-12-2012 Source : Gaboneco

Mardi 18 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 539 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !