News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Vers un retrait des soldats gabonais en Centrafrique

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 17 Mai 2012 à 10:49 | Lu 698 fois

Interrogé par les députés gabonais au sujet de la présence des soldats gabonais en Centrafrique dans le cadre de l’opération de maintien de la Paix et de la sécurisation (Misab et Minurca), le ministre de la Défense nationale, Pacôme Rufin Ondzounga, a jugé qu’il était désormais nécessaire de rapatrier ces hommes d’armes vers leur pays.



Vers un retrait des soldats gabonais en Centrafrique
«Le pourvoir exécutif s’accorde avec la préoccupation du pouvoir législatif et entend dans les prochains mois, procéder au rapatriement des soldats gabonais en poste en Centrafrique», a déclaré le ministre de Défense nationale, Pacôme Rufin Ondzounga devant les députés de l’Assemblée nationale il a été interpellé sur cette question.

«Aujourd’hui, il est en effet, temps que les soldats gabonais encore présents sur le sol Centrafricain, regagnent leur pays, le Gabon», a-t-il indiqué sans toutefois, donner une date précise.

Le réquisitoire des représentants du peuple a porté sur trois arguments forts, notamment, le fait que l’envoi de ces hommes soit fait en totale violation des dispositions des articles 113 et 114 de la constitution, qui stipule que : «le président de la République négocie les traités et les accords internationaux et les ratifié après le vote d’une loi d’autorisation par le parlement et la vérification de leur constitutionnalité par la Cour constitutionnelle». Selon les députés, l’envoi des troupes gabonaises, en Centrafrique n’avait pas suivi la procédure constitutionnelle en vigueur.

Le poids de cette présence à Bangui sur le budget de l’État et l’apaisement qui prévaut actuellement dans ce pays, ont été les principaux point d’appui de l’argumentation des députés.

En 10 ans de présence en terre centrafricaine, l’armée gabonaise n’a perdu que 3 de ces dignes soldats. Les premiers contingents sont arrivés en Centrafrique en 2003 dans le cadre d’une mission de paix sous l’égide de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Cémac). La force de la Cémac a fondu au sein de la Mission de consolidation de la paix en République Centrafricaine (Micropax) placée sous l’égide de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). La Micropax compte environ 380 soldats de plusieurs États dont la mission est d’assurer la sécurité, de restructurer l’armée centrafricaine et de combattre les rebelles du nord-est du pays.


gabonreview

Jeudi 17 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 698 fois




1.Posté par King le 17/05/2012 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il était temps!!
ils étaient même oubliés ces soldats,
c'est comme si leur retour au bercail ennuyait certains 10 ans c'est qu'a même trop!

sauf préparer déjà les primes de ces soldats pour n'est être surpris je suis gentil de vous prévenir d'avance.

2.Posté par TICK le 19/05/2012 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CETTE MISSION INCONNUE ET NON APPROUVEE DU PEUPLE EST ET A ETE UNE GRAVE ATTEINTE A LA SOUVERAINETE DU PEUPLE DE CENTRE AFRIQUE.

CEST SUREMENT LA FRANCEAFRIQUE DE BONGO ET CHIRAC+SARKOZY QUI A POUSSER LE DEFUNT DICTATEUR OMAR BONGO D'ALLER COMBATRE SES FRERES CENTRAFRICAINS COMME AU TEMPS DU BIAFFRA....ET ON CONNAIT LA SUITE.

C'EST HONTEUX!!!

LES BONGOS+FRANCAFRIQUE RENDRONT DES COMPTES NON SEULEMENT AU GABONAIS MAIS AUSSI AUX AFRICAINS.

ILS MERITENT D'ETRE BANIS NON SEULEMENT DU GABON MAIS AUSSI DE TOUTE AUTRE NATIONALITE AFRICAINE.
ILS ONT PERPETUER L'ESCLAVAGE SOUS UNE AUTRE FORME .

QUILS AILLENT TOUS AUX ENFERS (DANS LES LIEUX LES PLUS TERRIFIANTS DE L'ENFER).

DE QUEL DROIT SONT-ILS ALLER MATER L'OPPOSITION CENTRAFRICAINE?

ILS PENSAIENT ETRE ETERNELS!!!
ILS NE CONNAITRONT JAMAIS LA SERENNITE....

NOUS REAFFIRMONS NOTRE SOUTIEN AU PEUPLE FRERE DE LA CENTRAFRIQUE.ET QUE DIEU LES BENISSE.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...