News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Vers un dénouement de la crise des recalés au Bac 2014, le ministère ouvre le contentieux

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 2 Août 2014 à 19:23 | Lu 862 fois

Le ministre de l’Education nationale, Léon Nzouba a invité vendredi dans la nuit tous les élèves admis au Bac 1 mais échoués au Bac 2 de se présenter lundi à la direction des examens et concours située dans l’enceinte de l’Université Omar Bongo pour le début de l’examen du contentieux, indique un communiqué officiel.



Les élèves sont simplement demander de se munir de leur carte scolaire.

Cette annonce est une première victoire pour ces élèves qui ont immédiatement ouvert un front de protestation contre le gouvernement au lendemain de la publication des résultats du bac le samedi dernier.

Pour eux la direction des examens et concours n’a pas tenu compte de leurs résultats du Bac 1, une épreuve nationale organisée l’année dernière pour permettre aux candidats d’éliminer les matières non essentielles à leur série. Certains ont validé le Bac 1 avec une moyenne de 16/20. Ils se sentaient déjà dans l’antichambre de l’université puisque les textes officiels disposaient que l’admission au Bac se faisait par l’addition des résultats du Bac 1 et du Bac 2, le tout divisé par deux.

Cependant, la direction des examens et concours n’a pas appliqué cette disposition, ignorant, selon les élèves, les moyennes obtenues lors du Bac 1.

Dès la publication des résultats officiels, les élèves de Libreville ont vivement protesté. Ils sont allés assiéger le ministère de l’Education nationale où ils ont été reçus par le ministre de tutelle, Léon Nzouba. Mais non rassurés par sa volonté de résoudre ce problème administratif, ils campent depuis lors devant la cathédrale Sainte Marie de Libreville où ils observent une grève de la faim.

Ces élèves ont quasiment sacrifié leur vie. Ils dorment à même le sol, sans matelas et sous une très grande fraicheur, la cathédrale étant située sur le boulevard du front de mer.

Vendredi en début de matinée, ils ont à nouveau lancé un dernier crie de détresse en direction du président de la République, le père de la nation.

La reforme à l’origine de cette querelle a déjà été annulée car trop complexe pour les élèves et même les enseignants.

Gabonactu

Samedi 2 Août 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 862 fois




1.Posté par un jour... le 03/08/2014 10:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vs mettez des règles et des personnes qui ne sont pas habilités à gérer,a participer à l''épanouissement de l''éducation de nos enfants. que voulez vous? et un cancre comme Moundounga ,après avoir foutu la merde a l''education nat, c au tour de la jstic

2.Posté par ONERO le 03/08/2014 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De grâce, vous parlez de textes officiels. Avez-vous pris la peine de les lire. Un peu de professionnalisme Gabonlibre. Lisez le journal officiel N°155 Bis. Décret n°0454/PR/MENESTFPRSCJS du 19 avril 2013. Ensuite l'analyse vaudra la peine d'être faite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...