News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Union Nationale Déclaration du 09 Avril 2010

Le site de la Liberté - Source : Union Nationale le Samedi 10 Avril 2010 à 19:39 | Lu 2277 fois



Union Nationale Déclaration du 09 Avril 2010
Depuis sa création, l’Union Nationale s’attelle à exercer son rôle d’opposition en procédant, chaque fois que de besoin, à l’analyse critique de la situation politique et des grandes questions d’actualité nationale et internationale.

Cette posture n’a rien d’extraordinaire en démocratie. L’Union Nationale s’étonne de ce que les responsables du PDG et du Gouvernement s’en offusquent ; ce qui administre la preuve de la médiocrité de leur niveau de culture démocratique et politique. En réponse à des analyses argumentées, le pouvoir brille par l’invective, l’insulte et la menace. Que cache cette triste attitude ?

En réalité cette attitude vise à empêcher l’Union Nationale de jouer de manière responsable, démocratique et républicaine son rôle d’opposition en dénonçant les travers, les faiblesses, l’incompétence et l’amateurisme de ce pouvoir illégitime, actes qui compromettent la stabilité politique, économique et sociale du pays.

Et comme pour confirmer les analyses et constats maintes fois faits par l’Union Nationale et le peuple en général, Ali Bongo Ondimba a exprimé lors du Conseil des Ministres du jeudi 1er avril 2010 « son indignation et sa déception face à l’absence d’action concrète du gouvernement sur le terrain… ». Une drôle de manière de s’interroger sur la capacité réelle du gouvernement qu’il a lui-même nommé pour réaliser les objectifs qu’il s’est fixés.

Ses ressentiments étalés sur la place publique prêteraient à sourire s’il ne s’agissait pas de notre pays, mais ils nous attristent après moins de six mois d’exercice du pouvoir. L’Union Nationale estime qu’un président ne critique pas ses ministres. Il les démet. Ses interrogations en conseil des Ministres, ainsi que les propos tenus à l’étranger, plus précisément au Mali, où il est allé jusqu’à reconnaître que l’exercice du pouvoir qu’il pensait facile est en définitive compliqué, donnent finalement raison à l’Union Nationale qui a toujours douté de sa capacité à diriger le Gabon.

Tout ceci met clairement en lumière sa responsabilité personnelle et première dans le blocage observé aujourd’hui dans notre pays. Et la manœuvre dépassée et bien connue qui consiste à se défausser sur le gouvernement pour se dédouaner de ses propres carences ne trompe plus personne.

L’excuse de sa fameuse jeunesse qu’il a également évoquée au Mali ne tient pas la route. En effet, il existe de par le monde des chefs d’Etat compétents et responsables, jeunes tant par l’âge de naissance que par celui de l’entrée en fonction. Il est regrettable qu’Ali Bongo Ondimba qui a occupé de hautes fonctions ministérielles pendant très longtemps et qui affirme être resté dans le sérail du pouvoir au niveau le plus élevé n’ait pas pu se forger l’expérience requise pour prétendre présider aux destinées du Gabon.

Dans ces conditions, le bon sens voudrait tout simplement qu’il démissionne. Depuis l’avènement du pouvoir illégitime d’Ali Bongo Ondimba, le pays s’enfonce dans un déclin inexorable. Quelques exemples : · Les dégâts en termes d’emplois et de ressources pour l’Etat dans la filière bois du fait d’une décision irréfléchie ; · La critique de la viabilité du budget par le FMI qui concorde avec les analyses de l’Union Nationale ; · La gestion calamiteuse du dossier BEAC ; · Le retard irrattrapable dans l’organisation de la CAN 2012 ; · La perte de productivité de l’économie du fait d’une journée continue inopportune et mal pensée ; · Le revenu minimum mensuel de 150.000 FCFA qui est dans l’impasse totale ; · L’insécurité de plus en plus croissante dans le pays ; · Le non respect de l’Etat de droit. Dans ce contexte d’incompétence et d’amateurisme généralisés, on comprend mieux pourquoi l’Union Nationale fait tant peur aux faucons et aux autres apprentis sorciers du pouvoir.

On comprend aussi pourquoi ceux qui ont tribalisé à l’extrême l’exercice des charges publiques usent de tant de mauvaise foi et d’artifices de tout genre pour tenter d’empêcher l’Union Nationale de participer aux prochaines élections législatives partielles, alors que la reconnaissance de cette entité, née de la fusion de trois partis politiques légalement constitués, est de plein droit conformément aux dispositions de l’article 17 de la loi 24/96 relative aux partis politiques.

En effet, cet article dispose que :« la fusion est le fait pour deux ou plusieurs partis politiques reconnus de se fondre en une seule entité et de renoncer de ce fait à leurs entités antérieures (…) la nouvelle entité bénéficie d’une reconnaissance de plein droit matérialisée par la délivrance d’un récépissé. » Pour que chaque Gabonais puisse bien comprendre l’attitude de Jean François NDONGOU, il conviendrait de se placer dans la situation d’un Maire qui, en sa qualité d’officier d’état civil, refuserait de délivrer l’acte de naissance d’un enfant né, vivant et viable, pour lequel il a été délivré un certificat de naissance par la maternité au seul motif que les parents de cet enfant sont ses opposants.

En conséquence, le Ministre de l’Intérieur n’a aucun pouvoir d’appréciation, car il se trouve devant une compétence liée, c’est-à-dire qu’en présence des résolutions de fusion des trois partis politiques régulièrement déposées auprès de ses services, il n’a d’autre alternative que de prendre acte de l’existence de l’Union Nationale en lui remettant sans délai un récépissé. Il convient de préciser que ce récépissé est un acte administratif non constitutif de droit.

Contrairement donc aux allégations du Ministre de l’Intérieur, la loi ne fait nullement mention d’une compétence discrétionnaire qui l’autoriserait à apprécier l’opportunité de délivrer ou non ledit récépissé et encore moins d’une quelconque enquête a priori. Non, Monsieur le Ministre de l’Intérieur, dans cette affaire vous avez tort !!! L’Union Nationale existe bel et bien au regard de la loi et de la jurisprudence du Conseil d’Etat.

Avec une telle méconnaissance du droit administratif élémentaire et s’il faut deux mois au Ministre de l’Intérieur pour délivrer un récépissé matérialisant une reconnaissance de plein droit, donc automatique, c’est tout simplement pitoyable pour notre pays. L’Union Nationale condamne avec la plus grande fermeté les pratiques de marchandage à l’adhésion au PDG par le troc des différents services de l’Etat : promesses de promotion et de nomination en cas d’adhésion ; distribution des fiches d’adhésion dans les administrations centrales, locales et décentralisées ; le monnayage des prestations sociales notamment les cartes de la CNAMGS, les allocations familiales aux filles mères contre leur adhésion au PDG ; menaces et pressions de toutes sortes.

Les biens publics de l’Etat, fruits de l’impôt et des richesses de tous les Gabonais ne sauraient être le bien privé du PDG. C’est un gros mensonge ! Tout ceci est contraire aux valeurs de la République et à l’éthique démocratique. L’Union Nationale engage les Gabonais à défendre le principe de la démocratie pluraliste inscrit dans la Constitution de la République. Ce combat doit être permanent. Il est l’affaire de tous et de chacun.

Nous ne pouvons pas nous plaindre de l’état de délabrement général du pays et continuer à nous lamenter en disant : « on va encore faire comment ?» c’est un aveu d’impuissance et de résignation qui n’honore pas le citoyen digne de ce nom que vous et nous devons être. Enfin, l’Union Nationale s’insurge contre la perte des valeurs républicaines et le glissement dangereux vers la monarchisation de l’Etat.

Oui, les Gabonais ont été profondément choqués de voir l’enfant d’Ali Bongo Ondimba passer avant les membres du gouvernement, arpenter le tapis rouge et saluer des officiels au Gabon et à l’étranger, comme s’il s’agissait d’un prince héritier. Le protocole et les valeurs de la République s’imposent à tous, y compris au chef de l’Etat et à sa famille. Le Gabon est une République et non une monarchie. Nous rappelons que le Gabon, aux termes des dispositions de l’article 2 de la Constitution, est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.


Samedi 10 Avril 2010
Source : Union Nationale
Vu (s) 2277 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par St.Michael le 13/04/2010 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
20.Posté par Shekhinah le 12/04/2010 23:56

@ St.Michael et tous ceux qui pensent comme toi,

je trouve assez étonnant le fanatisme avec lequel tu définies les objectifs d'une organisation dont tu ne fais partie d'aucun des cercles décideurs... tu ne connais même pas cette organisation ni dans sa genèse ni dans objectif premier, alors comment et d'où tu nous sors tous ces objectifs que tu cites joyeusement dans ton premier post sur cet article?

Soit un peu plus raisonnable dans ce que tu écris. Quand tu dis: Vous ne faites ni la volonté de BBM, ni celle de PMM, ni celle de AMO, Sincèrement tu as conscience de ce que tu racontes? BBM, PMM et AMO sont qui pour qu'on puisse faire leur volonté? Donc tu ne fais pas la volonté du peuple mais celle d'une des trois personnes que tu cites? Et dire que tu combats pour le peuple Gabonais?

Quand tu dis: we need the truth and the whole truth. tu devrais t'adresser aux membres fondateurs de l'UN; j'ai la forte conviction qu'ils te cachent bien des choses....
================================================

@ Shekhinah,

Es tu aussi de ceux là qui se reconnaissent dans le VC-PDG (Vampires Calomniateurs au service du PDG) qui cherchent juste la division et non l'Union de tous contre l'axe du mal?

Si tu es avec l'axe du mal Alibetbongo/pdg-francafrique, il est temps qu'on soit courageux de se fixer rendez vous sur le terrain et dans les urnes qui ne seront pas soumises aux verdicts des berets rouges.

The rest is worthless and with no added values as far as I am concerned.

Amen.

20.Posté par Shekhinah le 12/04/2010 23:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ St.Michael et tous ceux qui pensent comme toi,

je trouve assez étonnant le fanatisme avec lequel tu définies les objectifs d'une organisation dont tu ne fais partie d'aucun des cercles décideurs... tu ne connais même pas cette organisation ni dans sa genèse ni dans objectif premier, alors comment et d'où tu nous sors tous ces objectifs que tu cites joyeusement dans ton premier post sur cet article?

Soit un peu plus raisonnable dans ce que tu écris. Quand tu dis: Vous ne faites ni la volonté de BBM, ni celle de PMM, ni celle de AMO, Sincèrement tu as conscience de ce que tu racontes? BBM, PMM et AMO sont qui pour qu'on puisse faire leur volonté? Donc tu ne fais pas la volonté du peuple mais celle d'une des trois personnes que tu cites? Et dire que tu combats pour le peuple Gabonais?

Quand tu dis: we need the truth and the whole truth. tu devrais t'adresser aux membres fondateurs de l'UN; j'ai la forte conviction qu'ils te cachent bien des choses....

19.Posté par la pensee gabonaise le 12/04/2010 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils denoncent, je suis d'acord! mais ou sont les propositions?!
Je suis sur que malgre la triche que le PDG(=parti des dicteteurs) affute en ce moment, ils partirons aux elections qu'en meme, parce que, seuls le sieges de Depute les interessent....C'est ce qu'il arrive quand on manque d'Ethique et de respect pour sa propre personne! M. Moubemba, qui est l'une des rares personnes dont j'ai du respect dans "l'Union des Nuls" leur avait pourtant demande de boycotter les elections s'il n'y a vait pas de transparence, mais, puisse qu'au pays des ex-pdgistes les methodes de fraude etaient connues, on s'est dit que l'on pouvait encore les utiliser en sa faveur....Mais helas, c'etait mal connaitre les autres tricheurs!
Le vrai test comme je l'ai deja dit il y'a au moins 3 mois de cela, c'est ces partielles de juin, voyons comment ils se comporterons face a la fraude, et nous verons si c'est le siege ou le peuple qui les interesse. S'ils s'elancent dans la cours malgre la faraude, donc tout sera bien clair, seul les interets les interessent.

18.Posté par St.Michael le 12/04/2010 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
My Bright People,

Ne perdez pas de temps avec ces brebis égarées.

On leur avait donne un délais d’une semaine de venir ici avec leur parti politique. Mais un mois s’est écoulé sans voir aucune proposition, rien que des critiques et propos divisionnistes steriles.

Comme prévenus je suis oblige de leur trouver un nom et on n’en finit une bonne fois pour toute:

Chers pédégistes cachés et compagnons de JF Mouloungui, I have a good news for you :

A partir de maintenant vous porterez le nom de votre parti politique que vous n’avez pas le courage de dévoiler, ce nom qui n’est rien d’autre que : VC-PDG

CV-PDG = Vampires Calomniateurs au service du PDG.

au prochain post, je donnerai l'organigramme de votre vampire honteux de parti.

Vous ne faites ni la volonté de BBM, ni celle de PMM, ni celle de AMO, vous êtes au service de Alibet tout comme le sont JF Mouloungui et Dana.

You may fire back, who cares, we need the truth and the whole truth.

St.Michael.

17.Posté par Dan le 12/04/2010 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Permettez moi de le dire, mais je pense qu’il est vraiment idiot quiconque voient en l’UN une coalition des anciens pédégistes. En effet, jusqu’à preuve du contraire Bruno Ben Moubamba n’a jamais été pédégiste, et pourtant il est bel et bien l’un des Vice Président de l’UN. Jusqu’à preuve du contraire Piere Claver Nzeng Ebome (Président de l’ancien MAD) n’a jamais été pédégiste. Certes, il a été membre de la Majorité, mais à titre de rappel, il n’a pas été au gouvernement de plus plus de 5 ans. Jusqu’à preuve du contraire encore cela va faire près de 10 ans que Zacharie Myboto est sorti du PDG, et dans ce laps de temps, il a prouvé son caractère d’opposant au régime en place malgré les intimidations de toute sorte. Le temps et l’espace me manque pour parler d’autres cadres de l’UN comme l’adjoint de AMO (je me souviens plus bien de son nom, mais il est Secrétaire Exécutif Adjoint, un certain Nguema, je crois). Donc, dire que l’UN est un groupe des déçus PDG, c’est vraiment faire preuve de pauvreté de culture en ce qui concerne la politique au Gabon. Quant aux gens comme AMO, Oye Mba, Missambo, Eyeghe Ndong, en gros tous ceux qui ont été le PDG pour rejoindre l’opposition, à mon avis ce sont des gens pour louer le courage de dire non et manifester la volonté de changement pour le pays.

Tous les pédégistes savent comment s’est faite la désignation d’Ali en tant que candidat : une pure machination doublée des menaces et des intimidations. Il fallait avoir des couilles pour refuser cela. Tous les vieux pédégistes de la première heure (Rawiri, Chambrier, Myboto, Ntoutoume Emane, Mboumbou Miyakou, Richard Nguema, Simon Essimengane, Idriss Ngari, Assélé, etc.), les amis personnels d’Ali (AMO, Maganga Moussavou, Mba Abessole, Dossou Naki, Ping, etc.) et tous ce qui ont vu Ali enfant (Mamboundou, Biyoghe Mba, Rogombe, Ntoutoume Ngoua, Bengone Nsi, etc.) savent et ont toujours que Ali n’est pas le fils de Bongo Ondimba, qu’il est un enfant biafrais adopté. Et pour cela, il ne fallait pas laisser le pays se faire diriger par un étranger comme s’il y manquait des hommes capables pour le faire.

Ceux qui ont refusé ça, ce sont des vrais patriotes. Qu’ils aient été pédégistes par le passé, ils ont au moins démontré leur attachement pour le pays en refusant de cautionner l’intronisation d’un étranger à la tête du pays. Il se dit que AMO connaît les parents biologiques d’Ali, qu’il l’aurait même accompagné aux obsèques de sa mère au Nigeria. Trouveriez-vous normal qu’avec tout ça, AMO puisse encourager un biafrais à être Président du Gabon. Non. Pour avoir dit ce « Non », AMO, je suis de tout cœur avec toi.
Pour moi, des gens comme Rogombe, Nzouba Ndama et Mourandjogo sont des gens à pendre. Ils ont torpillé la loi pour faire passer un étranger. Le PDG est donc une secte démoniaque. Car sur le plan spirituel, se laisser dirigé par un étranger c’est attirer la malédiction dans le pays. Ce qui ont donc cautionné la candidature frauduleuse d’Ali au PDG et qui l’ont frauduleusement porté au pouvoir, eux-mêmes, leurs enfants, les enfants de leurs enfants, jusqu’à la cinquième génération n’auront JAMAIS la paix sur cette terre. Que cette malédiction demeure sur eux et leurs familles respectives et que le Gabon en soit épargné.
Dieu bénisse le Gabon !!!

16.Posté par melo le 12/04/2010 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tres chere pensee gabonaise;c'est pas tres pratique de ta part de traiter L'UNION NATIONALE de L'union des nuls;on voit que tu n'as rien compris ;et ne comprendras jamais rien;car de telle reflexions nous abrutissent; l'opposition ds un pays sert de contre poids au pouvre et ça permet de faire avancer les choses;ça permet egalement au pouvoir de corriger certaines choses dc l'union nationale a sa place. Dis moi ou tu vas aller chercher kelkun de nouveau en politique ds ce pays;si ce n'est les meme les personnes ki etaient au PDG;eux ils ont su dire non;ils assument leurs fautes;et je pense kon doit les louer;tu ne nous empecheras pas de dire que c'est un gouvernement d'amateurs

15.Posté par jurgent le 11/04/2010 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ pense gabonaise felicitation sai bien de savoir que des personnes ouvres maintenant les yeux vraiment merci pour ts commentaire

14.Posté par la pensee gabonaise le 11/04/2010 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui seme la tempete, recolte la tempete!!!! Voici, la tempete qu'il on entetenue s'abat sur eux-meme!

13.Posté par la pensee gabonaise le 11/04/2010 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndongou quant a lui est une personne sans Ethique et sans deontologie comme l'a ete son predecesseur AMO et ses ex-acolytes qui se plaignent maintenant car, ne subissant que se qu'ils ont seme! Si la transparence et l'Ethique deontologique y etait deja, on de verrait pas de nos jours ce que l'on voit. Ce n'est que le resultat de ce qu'ils ont entretenu, donc, dans un certain sens, c'est bien fait pour eux!

12.Posté par la pensee gabonaise le 11/04/2010 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que ce groupe de personnes regroupees au sein de l'"Union des Nuls", sont la pour faire de l'opposition a leur ex-camarades PDGistes et non pour les interets du peuple. Il apparait clair que dans ces conditions il ne pourraient pas en credibilite car, le fait d'etre dans la pseu-opposition de signifie rien en soi part le fait que l'on s'opposent a quelque chose ou au pouvoir par rapport a une situation ou l'on a ete lesse.

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...