News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Une aubaine fiscale pour les pays africains

l'info réelle 7J/7 - Source : le matin.ma le Vendredi 30 Juillet 2010 à 11:30 | Lu 589 fois

Le développement rapide de la téléphonie mobile en Afrique offre d'importantes opportunités aux pays africains pour élargir leurs assiettes fiscales et renforcer les recettes budgétaires, indique une étude de la Banque africaine de développement (Bad) rendue public mercredi à Dakar.



Une aubaine fiscale pour les pays africains
«Les opérateurs de téléphonie mobile ont de plus en plus de clients et leurs revenus augmentent, offrant ainsi aux autorités budgétaires des pays africains l'occasion d'élargir leur assiette fiscale», souligne l'étude de la Bad réalisée sur le thème «Les perspectives économiques en Afrique». Compte tenu de la taille du secteur informel qui peut atteindre jusqu'à 70% de la population active dans certains pays du Continent, les gouvernements africains ne bénéficient que d'une assiette fiscale réduite, relève l'étude, précisant que le développement de la téléphonie mobile représente une aubaine pour les politiques budgétaires africaines.

En moyenne, les taxes représentent 29,4% des recettes des opérateurs de la téléphonie mobile, informe l'étude de la Bad qui souligne que ces taxes peuvent même atteindre jusqu'à 53 pc en Zambie, 45% à Madagascar, 43% au Gabon ou en Tanzanie. Selon l'étude, les opérateurs de téléphonie mobile en Afrique ont rapporté plus de 5 milliards de dollars de taxes en 2006, dont environ 77 pc pour les seuls opérateurs d'Afrique du Sud et du Nigeria. Un récent rapport concernant le Sénégal témoigne de ce développement fulgurant de la téléphonie mobile en Afrique.

Selon des statistiques officielles, 97% des sénégalais pourraient avoir accès à la téléphonie mobile sur la base d'une projection commerciale concernant le court terme. Avec l'annonce récemment du projet de câble optique sous marin qui reliera qui reliera l'Europe à l'Afrique sur une distance de 17.000 km, il est prévu que l'accès au haut débit est appelé à connaître un grand essor en Afrique dans les prochaines années.

A la tête d'un consortium de 20 partenaires, France Telecom a annoncé, en juin dernier, la construction de ce câble sous-marin Ace (Africa Coast to Europe) qui reliera la France à l'Afrique du Sud pour un investissement colossal de 700 millions dollars.

Sur son trajet, le câble sous-marin permettra de desservir une vingtaine de pays d'Afrique de l'ouest via un accès direct pour les pays situés sur la côte ou via une connexion terrestre pour les autres pays.


Vendredi 30 Juillet 2010
Source : le matin.ma
Vu (s) 589 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...