News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Un printemps équatorial souffle sur le Gabon : Pas de transparence, pas d’élection, pas de biométrie pas d’élection !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 3 Octobre 2011 à 09:30 | Lu 2741 fois

Photos et vidéos en cours, diffusion dès que possible



Un printemps équatorial souffle sur le Gabon : Pas  de transparence, pas d’élection, pas de biométrie pas d’élection !
Les partis politiques de l’opposition et le Mouvement « ça suffit comme ça » ont réaffirmé leur détermination à empêcher la tenue des élections législatives sans biométrie au Gabon : sans biométrie, sans transparence et les élections ne se tiendront pas au Gabon a sans cesse scandé la foule des membres de l’opposition et de la société civile venue par milliers au Carrefour RIO de Libreville, lieu mythique de l’opposition au Gabon. Les principaux leaders de l’opposition et de la société civile ont répondu présent : Pierre MAMBOUNDOU, Zacharie MYBOTO, MAGANGA MOUSSAVOU Jules BOUDES OGOULIGUENDE, MBOU YEMBI, MOUSSAVOU KING, BENGONO NSI, MOUITY NZAMBA, Pierre André KOMBILA, Jean EYEGHE NDONG, Marc ONA, Georges MPAGA, Alain MOUPOPA, Dieudonné MILAMA, Paulette OYANE, etc..

Pour éviter que le Gabon ne sombre dans une grave instabilité politique aux conséquences multiples, la Communauté internationale doit absolument intervenir afin faciliter un dialogue constructif en vue la résolution de cette crise politique persistante.
Les partis politiques de l’opposition démocratique gabonaise et les organisations de la société civile Libres ont donc organisé devant plus de 10000 partisans, un grand meeting pour exiger la transparence et la mise en place de la biométrie dans le cadre des élections législatives s à la fin de cette année.

Dans propos liminaire, le Président du Congrès pour la Démocratie et la Justice, Jules Bourdes Ogouliguendé à stigmatisé les atteintes à la démocratie dont la dissolution de l’Union Nationale, un parti politique de l’opposition, l’exclusion de la fonction publique des personnes liées à l’opposition ou à la société civile et a appelé les gabonais à s’engager résolument pour faire triompher la démocratie dans le pays. « Lève toi et marche », « ça suffit comme ça » étant les maîtres mots de cette marche victorieuse vers la liberté.

Suite à ce mot d’ouverture, les différents intervenants de l’opposition et de la société civile ont tour à tour fait une analyse de la situation de la crise politique que traverse le Gabon après plus de 43 ans de gestion calamiteuse du pays par le système PDG. C’est ainsi que les divers maux qui minent la démocratie gabonaise en matière économique, sociale et politique ont été fermement dénoncés entre autres par Maitre OYANE ONDO de la société civile. Son propos à mis en lumière la question du non accès des femmes aux services de santé de la reproduction avec comme conséquence une mortalité maternelle élevée de plus 500 femmes à l’accouchement.

De même, elle a fait un vibrant plaidoyer pour les droits démocratiques, pour la liberté d’expression et d’association qui sont chaque jour violé au Gabon par un gouvernement peu respectueux des normes de bonne gouvernance et qui ne permet pas la participation des trois composantes du système démocratique que sont : la majorité, l’opposition et la société civile. En effet, dans le cas du Gabon, seule la composante prétendument majoritaire prend des décisions unilatérales qui touchent au destin de la Nation. C’est pour cette raison que le Gabon est la croisée des chemins et qu’une nouvelle gouvernance s’impose pour changer l’ordre actuel des choses.


Parlant de la biométrie, le Conseiller politique de l’Union du Peuple Gabonais, intervenant pour le compte l’ACR (Alliance pour le Changement et la Restauration) a fait une démonstration magistrale de l’apport significatif de la biométrie dans la transparence électorale. En effet, la biométrie selon l’orateur permet d’identifier, authentifier et de lutter efficacement contre la fraude particulièrement les votes multiples et les doublons.


Reprenant les propos de maitre OYANE sur la transparence électorale, Monsieur Zacharie MYBOTO, Président de l’Union Nationale a fourni un certain nombre d’exemples pour étayer son propos : 1500 personnes environ ont été radiées dans le deuxième de Libreville, 697 à Mounana Sud EST du Gabon à MOABI, le nom Professeur Pierre André KOMBILA, Président du Rassemblement National des Bucherons à disparu de la liste électorale.

Le président du PSD, Pierre Claver Maganga Moussavou , a fustigé le comportement du régime, sa volonté à utiliser les pratiques fraudeuses pour se maintenir au pouvoir, contre vents marées. Pour Pierre Claver Maganga Moussavou, le slogan « Pas de transparence, pas d’élection, pas de biométrie pas d’élection » traduit la ferme volonté de l’opposition et de la société civile à empêcher les élections avenirs que le PDG veut tenir dans les conditions actuelles qui sont contraires aux normes universelles applicables à des élections transparentes, et crédibles. Aussi a t-il invité la population gabonaise à rester mobiliser l’exemple des peuples tunisiens, égyptiens, sénégalais et libyens qui par une farouche détermination, ont démantelé des systèmes qui se croyaient indéboulonnables.


Georges MPAGA
Société Civile Gabonaise



Lundi 3 Octobre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2741 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par PDGiste-A-Mort le 03/10/2011 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Pas d'élections sans biométrie", pourquoi pas ? dès lors que ça profite à la bonne santé de la démocratie. Mais méfions-nous des Caméléons qui savent dans les ténèbres de leurs métamorphoses, rebondir pour retourner la veste. Car vous avez là des Ovni-Politiques comme Ogouliguendé (dont la maison est soudain devenu le siège d'un Parti-Orungu sans militants) et Mboumbe-King adèpte des allers-retours entre l'ombre bavarde et la lumière-pdgiste. Vous avez aussi Me Oyane-Ondo : candidate pdgiste aux législatives (de qui se moque-t-on ? Vous avez Jean Eyeghe-Ndong : nommez-le PM, il ira tout balancer en France !
Etc, etc.

On ne peut pas leur faire confiance. Ce sont des PDGistes-Accablés !

Les Gabonais n'ont jamais eu besoin de cette Opposition-Des-Elections qui n'a jamais rien fait de concret pour leur bonheur.

Les Gabonais se décideront tout seul.

Pensons à laisser les Gabonais opérer ce choix souverain, en toute liberté d'action.

Gare aux Caméléons.

15.Posté par Bandékon le 03/10/2011 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si toute l'opposition + la société civile ne peuvent réunir que 1500 personnes .... c'est que ils ne sont pas sérieux

14.Posté par Bandékon le 03/10/2011 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
des conneries .... on est contre Bongo et tout ça aussi

13.Posté par LE BOSSU le 03/10/2011 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bien, pour ce rassemblement à LBV. Sauf qu'à Pog capitale du changement démocratique nous n'avions vraiment la bonne info, car la TV pdg, ne nous présente pas le meeting dans son entièrté. Compter combien de fois le fou de boukoubi est passé, un bon menteur. Celui là pense que nous sommes des dupes. Les delais constitutionnels qu'il fait etat, sait-il combien de fois le pdg les a violé? Recemment quand bongo est mort, l'organisation de la présidentielle avait-elle respectée CES FAMEUX DELAI? lesquels étaient fixés à 30 j/45jours maxi. L'on est allé au consensus. Et c'est pas la première fois que l'on va au consensus, pourquoi cette fois ça bloque? Pourquoi avoir reuni la classe politique à la presidence pour parler d'election à venir. Le plus con c'est que cette initiative avait été prise par le pdg, vous avez reveillé l'elephant qui dormait, maintenant le pdg devra assumé. Pas de biometrie, pas d'election, un pt un trait!!!!!!!!!!!!

12.Posté par BANGANDO le 03/10/2011 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Devant 10 000 personnes ? N'importe quoi y'avait à peine 1 000 personnes...

11.Posté par Epervier le 03/10/2011 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous attendons que toute l'oppostion et la societe civil viennent à Port Gentil animé un meeting afin de bien edifier les populations, si ce n'est faire le tour du pays. Nous sommes prets pour tous casser cette fois Total Gabon Super CKDO, Schlum et autre seront en cendre, ce au nom de la democratie !!!!!!!!!!!!!

10.Posté par Ménélick III le 02/10/2011 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce clan est tellement ignorant qu' elle ne comprend rien de l' enseignement de l' histoire dans les lycées et facultés.
Elle est plus qu' ignorant qu' elle n' a tiré aucun enseignement sur les conséquences de l' entêtement du pharaon lorsque Dieu lui demanda de liberer son peuple.

9.Posté par ali9 le 02/10/2011 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@L''émergent

la remise des procès-verbaux aux représentants des partis politiques existe déjà,mai cela n'a pas empêché le pdg de truquée les élections et proclamé Ali bongo vainqueur,et confirmé par la cour constitutionnelle,dont la présidente est sa belle-mère.

2-le bulletin unique peut être une solution, si et seulement si le fichier électoral est propre.
Le fichier actuel n'est pas fiable,comporte des disparitions des noms, des doublons,environ 500000 électeurs de plus,ces électeurs inscrits 2,3 ou 4 fois dans l'ensemble du pays permet au pdg de bourrer les urnes et de modifier les procès-verbaux.

3-les avantages de la biométrie dans notre pays.
confection d'un nouveau fichier électoral,et fabrication des nouvelles cartes d’électeur (empreinte digitale,photo,et autres informations personnelles)
a)cela va permettre d'identifier le vrai électeur,et neutraliser les étrangers qui votent.
b)cela permet d’éviter le transport d’électeurs.
c)les doublons ne vont plus exister.
d)les listes électorales vont être confectionnées avec une photo de chaque électeur,et là on peut introduire le bulletin unique.
ne soyons pas naïf le clan bongo veut à tout pris conserver le pouvoir à vie et génération en génération.

8.Posté par L''émergent le 02/10/2011 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprends pas pourquoi ALI BONGO refuse de réunir les conditions de transparence pour une simple élection législative. Franchement, nous aimons tous ce pays, mais nous ne souhaitons pas que notre pays bascule dans la violence. Même sans biométrie nous pouvons rendre ces élections transparentes en introduisant le bulletin unique, la remise des procès verbaux à tous les représentants des parties politiques et de la société civile,la proclamation des résultats par bureau de vote et l'affichage obligatoire. Faisons des propositions pour que nous sortions de l'impasse actuelle, parce que nous ne souhaitons pas des troubles au pays.

7.Posté par detruire le pdg le 02/10/2011 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
amen!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...