News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Un préfet à la barre pour braconnage.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 24 Novembre 2012 à 01:20 | Lu 557 fois

Un procès a été ouvert jeudi 22 Novembre au Tribunal d’Oyem. Le Préfet de la ville de Mitzic a été mis en détention préventive depuis 6 mois pour avoir fait chasser à son compte des animaux dans la zone protégée.



Un préfet à la barre pour braconnage.
Le Préfet de l’Okano, Olivier Bassiva et ses braconniers ont passé un mauvais moment dans la petite salle du Tribunal d’Oyem. L’implication du premier cité, dans une affaire de braconnage en zone protégée a été confirmée par le juge en charge de l’affaire.

Les deux chasseurs qui ont été envoyés par le Préfet, avaient été pris en flagrant délit par un agent des Eaux et Forets. Le véhicule qui servait à transporter le gibier était celui du Préfet. A ce titre, les chasseurs, ne se souciaient pas de la présence de l’agent en service. Pris sur le fait et en possession de pièces à conviction parmi lesquelles trois mandrills et un céphalopode, deux espèces totalement protégées, ils ne sentaient guère inquiétés pur autant.

Et pour cause. Les deux chasseurs ont brandi l’ordre de mission du Préfet. Au courant des faits, ce dernier s’est immédiatement rendu sur place. Usant de son pouvoir, il perd son sang-froid et gifle l’agent des Eaux et Forêts.

Une plainte a été déposée et les autorités du ministère des eaux et forêts comme celles de la justice et du ministère de l’intérieur ont pris leurs responsabilités. C’est ainsi que le Préfet de Mitzic a été arrêté le 4 mai 2012, et est en détention à la maison d’arrêt d’Oyem depuis cette date.

Il faut dire que les infractions commises sont nombreuses : chasse ou instigation de chasse en période de fermeture dans une zone inappropriée chasse d’espèces intégralement protégées, entrave volontaire de l’accomplissement de son devoir d’un agent des Eaux et Forêts, non-respect de la législation en matière de détention d’armement, trafic d’influence, usage de faux, coups et blessures volontaires sur un agent de l’Etat dans l'exercice de ses fonctions.

L’avocat de l’agent des eaux et forêts, Maître Nkoulou-Ondo, et l’avocat du Préfet, Maitre Foumane Mengue, ont bataillé intensément pendant près de trois heures.
Au final, le parquet a demandé 18 mois d’emprisonnement et 500.000 FCFA d’amende. Tandis que les dommages et intérêts réclamés s’élèvent à 5.000.000 FCFA. En ce qui concerne le Préfet et les chasseurs, ils ont écopé de 12 mois de prison ferme et 500.000 FCFA d’amendes.

Le tribunal rendra sa décision le 6 décembre.

Affaire à suivre…




Publié le 24-11-2012 Source : Gaboneco

Samedi 24 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 557 fois




1.Posté par ONE REVOLUTION le 24/11/2012 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAI LE RÉGIME EN POSTE EST UN SYSTEM DE BRACONNAGE ÉLECTORAL NORMAL D'AVOIR DES PRÉFETS BRACONNIERS.

2.Posté par NEM le 30/11/2012 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce gabonais doit être libéré immédiatement. La loi de la repression ne doit pas concerner les uns et laisser les autres dans la poursuite de leurs hobbys (vols et pillages). Giscard d'Estaing venait chasser les éléphants et autres animaux dans les "réserves" destinées à parquer les animaux en voie de disparition au Gabon. Il n'a jamais été inquiété. Les pointes d'ivoire vendues et partagées ça et là par les chefs gabonais ont facilité leur enrichissement aujourd'hui invisible par manque de création morale. Les hommes d'Etat et préfets braconniers il y en a plein; on ne s'occupe que des cas isolés. Le contrôle de nos forêts est médiocre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...