News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Un enseignant de l’UOB soupçonné d’avoir assassiné une étudiante

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 23 Décembre 2011 à 18:31 | Lu 2904 fois




Un enseignant du département de psychologie de l’université Omar Bongo, Jacques Alain Bitsi, est soupçonné d’avoir assassiné son étudiante de 24 ans, Lena Marcelle Mouketou Mouketou, à qui il faisait la cours, selon les parents de la victime rencontrés vendredi à l’UOB où ils organisent un sitting.

Les faits remontent au samedi 17 dernier à 19 h (heure locale) au quartier Louis, un quartier huppé de Libreville, où la victime a été invitée par son enseignant pour un entretien autour d’un café.

A 22h la famille reçoit un coup de fil anonyme qui leur informe du décès de leur fille dès suite d’un accident de circulation.

Selon les explications données à la famille par un anonyme au téléphone, une voiture non identifiée l’aurait percuté alors qu’elle marchait au bord d’une route déserte qui longe le bord de mer avec son enseignant.

La famille arrivée sur place n’aurait constaté aucun indice qui pouvait faire croire à un accident. Ni témoin, ni trace de sang mais plutôt une fille totalement méconnaissable avec une profonde blessure de plus 50 cm allant de la tête jusqu’à la clone vertébrale.

L’étudiante a également enregistré un autre dommage au ventre au point de se retrouver avec des intestins hors du corps et de perdre son sein gauche.

Pour les parents, cet accident est une simple manipulation qui laisse croire à un crime rituel mal orchestré, vu que la décédée avait donné à sa famille les détails de ce rendez-vous qui lui a été fatal.

Ce qui conforte la thèse défendue par la famille, c’est le fait que l’on est retrouvé le jeune Lena-Marcelle avec ses effets à l’endroit où le corps a été retrouvé. Elle estime que pour un accident les sandales de la jeune fille auraient au moins été éparpillées.

De plus, le portable de la jeune fille qui n’avait pas l’habitude d’être éteint s’est, comme par enchantement, retrouvé fermé juste après l’accident. Et c’est M. Bitsi qui fut le dernier à l’avoir appelé.

La veille de ce drame, la jeune dame avait déjà eu un entretien dont la teneur reste non révélée avec son enseignant.

A ce jour, le psychologue est entre les mains de la police judiciaire pour enquête et la famille se mobilise pour attirer l’attention des pouvoirs publics après une communication du rectorat de l’UOB qui met en avant la thèse que réfute la famille de la victime, celle de l’accident.

Source : AGP

Vendredi 23 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2904 fois




1.Posté par Agnos le 23/12/2011 20:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J ai les photos. C est simplement horrible. C est pas un accident,la victime a été dépouillée de ses organes ( sein/cœur/langue).
Faudrait que la famille confie ces photos a la presse pour diffusion et marquer les esprits

2.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 23/12/2011 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on sait que rien n'arrivera à l'auteur ou les auteurs de ce crime abominable. La justice est forte au Gabon seulement lorsqu'il faut poursuivre ceux qui osent critiquer Ali Bongo.

Nous ne pouvons que souhaiter nos vives condoléances à la famille éprouvée.

3.Posté par kebile le 24/12/2011 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment horrible. Je compatis à la douleur de la famille et j'espère que le responsable de ce crime abominable sera puni avec la plus grande fermeté.

4.Posté par obalango le 25/12/2011 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant tout, je tien à présenter toutes mes condoléances à la famille si cruellement éplorée....

Voici ce que ça coute à la communauté nationale de toujours faire l'autruche...


IL EST DE NOTORIÉTÉ PUBLIQUE QUE LE DÉPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L'UOB EST AU CENTRE D'UNE MAFIA DE MOYENNE SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES



il y a plus de quatre ans maintenant que les enseignant de ce département sont sorti de leur rôle d'éducateur pour devenir des vautour quand on pense à la respionsabilité de veiller à la santé mentale d'une partie de la population...

5.Posté par obalango le 25/12/2011 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant tout, je tien à présenter toutes mes condoléances à la famille si cruellement éplorée....

Voici ce que ça coute à la communauté nationale de toujours faire l'autruche...


IL EST DE NOTORIÉTÉ PUBLIQUE QUE LE DÉPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L'UOB EST AU CENTRE D'UNE MAFIA DE MOYENNE SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES



il y a plus de quatre ans maintenant que les enseignant de ce département sont sorti de leur rôle d'éducateur pour devenir des vautour quand on pense à la respionsabilité de veiller à la santé mentale d'une partie de la population...

6.Posté par mogomo le 25/12/2011 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis vraimen toucher par cett mort une fille qui etai deja a l univ represente bocou pour sa famille, je veu deja voir la justice pour tous ten pronner par ALI dans ses fameux discours

7.Posté par nzikou claire rosen'n le 27/12/2011 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme c'est écoeurant cette situation.Toujours des malfrats qui ne reçoivent pas le chatiment qui leur est du. C'est vraiment injuste et franchement la justice gabonaise devrait véritablement agir comme il se doit.
Encore mon soutient et encouragements à la famille je sais que ce n'est pas facile, mais dites vous bien que Dieu est le maitre de la justice et qu'il rendra justice à ces gens.

8.Posté par COUPABLE le 09/01/2012 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le présumé coupable serait l'auteur d'une thèse de doctorat soutenu à Lyion 2 Lumière sous la direction de Monsieur LALOU, un psychologue d'origine Marocaine intervenant à Lyon 2. Je connais bien Mr Lalou pour nous avoir donné quelques séminaires. Je ne pense pas que l'imbecile qui a du connaître cet horrible crime crapuleux ait réussi pendant son séjour lyonnais un savoir consistant à oter des vies à deux étudiants.

Que peut -on attendre des énergumènes ded cette espèce, qui à peine rentré au pays, se fait remarquer par un assassinat aussi horrible ? La sueule chose qu'il mérite c'est la pendaison; et même il doit immédiatment être radié de toute liste lui engagaent à remplir quelques fonctions que ce soient.

Paix à ton âme. Sache que les jeune gabonais ne laisseront pas ton meurtrier impuni d'une manière ou d'une autre

9.Posté par Nemote Jean le 04/02/2012 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que quand on ripostera à la violence par la violence, certaines situations freineront. Si la justice est défaillante dans ce pays, il est nécessaire de procéder autrement: "Qui tue par l'épée meurt par l'épée" dit-on même si les mots se répètent. Condoléances à la famille.

10.Posté par Akida le 03/08/2013 22:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce hom ki à à fais sa la justice de dieu va se faire il as tuer ma sœur ke dieu es son âmes mais ce monsieu avan de mourir il devras le payer de toute façon lui et sa famille

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...