News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

USA : Communiqué conjoint RGR - Gouvernement des payans en exil

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 17 Janvier 2016 à 13:16 | Lu 873 fois



USA : Communiqué conjoint RGR - Gouvernement des payans en exil
Chers compatriotes,
Grand peuple du Gabon,
Notre Peuple,
Depuis le 15 Janvier 2016, le tonnerre gronde et déchire le ciel de l'opposition gabonaise en quête d'alternance démocratique.

Motif :

La désignation du Dr. Jean Ping par 16 des 27 figures du Front Uni, une désignation qui confirme et exacerbe les divisions au sein de la Coalition des Forces politiques du changement.

Un camp (celui de Jean Ping) se dit favorable au scrutin présidentiel annonce comme fin de mandat d' Ali Bongo et son vieux Parti politique le PDG au pouvoir depuis 49 ans;
Les pinguistes comme on les appelle, estiment que depuis la dénonciation officielle de la violation constitutionnelle, mettant en épingle l'illégitimité et l'illégalité du pouvoir Emergent, rien n' a été obtenu côté opposition;
Ali Bongo n' a toujours pas démissionné, les institutions démocratiques ne daignent ni en parler, ni le convoquer pour l'entendre sur les crimes économiques et de sang et, sur son présumé statut de fils adoptif, donc inéligible à la fonction suprême de l' Etat.

Les Pinguistes considèrent que faute d'engagement clair et déterminé de l'opposition, on ne peut se cloitrer dans les maisons, attendant que le pouvoir illégitime occupe le devant de l'actualité politique au pays, impose le débat électoral et son calendrier.

D' où la décision du camp Ping d'investir le terrain de la sensibilisation, pour que la conscience du peuple gabonais se prépare à donner le pouvoir à l'opposition lors de la prochaine élection présidentielle, mais aussi que le peuple devait se préparer à des éventuelles manifestations anti-gouvernementales, en cas de nouvelle victoire volée lors de cette élection présidentielle.

Et l'autre camp ( celui des 11 membres du front + l' U.N., l' Adere, l' UPG etc...) demeure fidèle à l' objectif fixé au départ, à savoir :

_ l' éviction d' Ali Bongo de la Présidence de la République pour parjure et faux en écriture publique,
_ Et, participation à l'élection Présidentielle conditionnée par une réforme profonde des institutions, du code électoral débouchant sur un mode du scrutin uninominal à 2 tours qui, favoriserait des alliances politiques après le premier round du vote.

Malgré cette dualité d'approche devenue une crise ouverte au sein des états-majors politiques de l'opposition,
Nous, Rassemblement des Gabonais Républicains et Gouvernement des paysans en exil, voulons croire encore en la possibilité des Acteurs de l'opposition de se ressaisir pour apporter un cinglant démenti à ceux qui prédisent un échec cuisant du processus d' Alternance démocratique dans notre pays.
Considérant que 2016 est l'année du jubilée du vieux Parti au pouvoir,
donc année des " lumières et de refondation de l'opposition gabonaise,

Considérant les souffrances infligées au peuple en près d' 1/2 siècle par la caste Bongo-PDG,
Considérant la mal-gouvernance rythmée par des détournements abusifs et permanents des recettes de la Régie financière de l'Etat,

ainsi que de l'existence d'une corruption chronique, dans les rouages de l'Administration publique et du milieu des affaires,
Considérant le " y en a marre " du peuple et sa détermination à lutter contre la pauvreté et l'insécurité érigées en système de gouvernance par Ali Bongo,

Le RGR et le Gouvernement des paysans invitent les partisans du Changement, à recoller les morceaux afin d'asseoir les bases d'une Vraie Réconciliation susceptible de booster la mobilisation anti-gouvernementale de l'opposition, la Société Civile et la Diaspora politiquement engagée.

En outre, le RGR et le Gouvernement des Paysans en exil, s'indignent de ce que les rivalités s'exacerbent au cœur de l'opposition au lieu que celle-ci ne renforce plutôt, les moyens de chasser Ali Bongo du trône, et faire tomber les institutions qui le soutiennent.

Considérant que le temps joue en notre défaveur (la présidentielle je rappelle c'est en Aout de cette année),
et surtout que nous sommes à la croisée des chemins de l' histoire de notre pays,
nous devrions comprendre que l' enjeu n' est pas de chercher à savoir qui a raison ou qui a tort,
mais qu'il s' agit plutôt de nous focaliser sur la Destitution et la non-participation de M. Ali Bongo à la Présidentielle, en raison de ses 3 actes de naissance truqués.

En conclusion,

L' opposition n' a pas grand-chose à son marquoir tant elle brille par l'intolérance et l' élargissement du fossé Pro-Ping, Anti-Ping.

Raison pour laquelle le RGR et le Gouvernement Des Paysans en exil remontent au créneau, pour condamner avec force et énergie, la formation des camps au sein de l' opposition, le soutien de x ou z candidature sur les bases tribales ou affinités " spirituelles ".

Le RGR et le Gouvernement Des Paysans conseillent que le travail de terrain du Dr Jean Ping et de son équipe, ne soit pas une source de rupture et de déchirement au sein de l'opposition comme ça commence à apparaitre; Au contraire, ce travail doit être relevé comme un sérieux atout à mettre à l'actif de la sortie officielle du Candidat que va choisir dans la sérénité et la réconciliation, le Front uni pour l'Alternance politique.

Ainsi, nous convions le Front à reprendre immédiatement langue avec le camp Ping et soient soumises à la réflexion ses remarques, à savoir que :

- Un certain laxisme a gagné l'opposition, à tel enseigne que le camp Ping était obligé de se déployer seul sur le terrain au contact des populations
- Le camp anti-Ping n'a toujours pas de solution de la destitution d'Ali Bongo , entendu que depuis 3 ans de grogne et de pression, cet imposteur est toujours à la tête de l' État gabonais, au mépris de la Constitution et de la volonté populaire
- Les non électoralistes n' ont toujours pas clarifié leur stratégie visant à faire tomber les institutions, alors qu'Ali Bongo reste accroche au pouvoir les armes à la main, avec un arsenal de guerre.

Enfin, le RGR et le Gouvernement Des Paysans en exil, souhaitent que la sagesse prévale, que toutes les parties en conflit soient rassurées et que le meilleur candidat obtienne tout l'engagement formel du Front sans arrières pensées.

Nous vous remercions.
Vive la Nouvelle République,
Vive le Gabon pour que
vivent les paysans

Fait à New- York le 17 Janvier 2016
Pour le Rassemblement Des Gabonais Républicains, Allhen Allan Ambamany (Chairman)
Pour le Gouvernement Des Paysans en exil, Raphael Mbadinga-Mbadinga


Dimanche 17 Janvier 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 873 fois




1.Posté par L'Observateur le 17/01/2016 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Anti Pings sont des antichambres de la majorité,mus plus par affairisme que par sincérité de développement démocratique au Gabon..

2.Posté par Le citoyen libre le 17/01/2016 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les anti-Ping ne sont pas sur le terrain , ont-ils hontes de se montrer au peuple ?
La victoire s'obtient sur le terrain et non dans les réunions et points de presse, le temps presse, tout le monde sur terrain maintenant nous avons déjà un candidat.
Si l'objet commun est de chasser ALI du pouvoir alors que l'on arrête ces dispustes stériles, le pouvoir se frotte les mains devant un tel spectacle. Attendez régler les comptes à PING une fois ALI éjecté du pouvoir. Les membres d'une même famille ne se bâtent pas quand leur maison est entrain de bruler...!
La maison Gabon est en feu arrêtons de nous battre entre-nous au risque de tout perdre, je vous en supplie c'est notre dernière chance de sauver notre pays. Le peuple gabonais a trop souffert au cause de votre égoïsme, nous nous cette fois une chance de vivre à l'abri de la peur et du besoin.

3.Posté par tarzan le 18/01/2016 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Poste 2
Ce commentaire émane de Jean Ping lui même!

1) on ne respecte pas les gens qui volent et qui roulent sur l'argent de tout le monde, car le Gabon est une république déclarée en 1960 et réconnue par la communauté internationale. Pour peu que jacques foccard est donné la gestion du comptoir à Albert Bernard Bongo pour 50 ans, cela ne voudrait pas dire que le gabon est devenu un royaume des Bongo et des francs-maçons. Les bongos et les francs maçons se servent des richesses du gabon comme leur popote. sachez que c'est le seul état au monde qui vit encore ses servitudes.

2) Je ne fructifie pas le mensonge, en 2009 nous savons que le nord fang avait voté à 99 % MBA OBAME et qu'ali bongo avait 0,01 % des voix! ce n'est pas le déplacement d'une journée à Oyem de Jean Ping qui va faire basculer ces voix sur lui! Jean Ping peut toujours continuer de réver et d'insulter les vrais gabonais issus du FRONT et autre partis.

3) Seul Jean Ping peut enrayer le danger que constitue Ali Bongo Ondimba! C'est faut, Ali Bongo ne représente pas un danger, car même Manuel valls a reconfirmé hier qu'Ali Bongo avait fait un passage en force en 2009 au Gabon. Il ne le fera plus de nouveau au risque de mettre la famille Omar bongo en danger. Robert Bourgi lui a demandé au cours d'un entretien de 4h chrono, de ne pas menacer les interets de la france d'iota. il a compris au risque de subir le sort de BagBoooo à la CPI.

4) Maixent accrombessi se targe et se vente sur facebook d'avoir fait 7 ans de mandature à la présidence de la république gabonaise malgré le refus du peuple gabonais tout entier. cet article a été archivé par nos soins et il servira de preuves au nom du peuple gabonais, quand nous allons l'arraisonner avec nos blindés.

5) Ping commence à montrer son arrogance en insultant les autochtones gabonais au sein du front alors qu'il se présente pour la première fois à élection au gabon, il n'anime même pas un parti politique tchié!

6) Jean Ping doit désormais savoir que le poste de président de la république gabonaise reviendra à un gabonais de souche (Père gabonais, mère gabonaise, épouse gabonaise).

Si Ping n'a pas dépensé son pognon sous Omar bongo, ce n'est le moment de l'utiliser pour écraser les gabonais de souche. Sachant que Ping a fait deux enfants avec Pascaline Bongo, il ne peut pas poursuivre les bongos qui ont détourné avec la france-à-fric , la franc maçonnerie, 20 000 milliards de cfa de budget des gabonais entre 2009 et le 16 octobre 2016!
Vols sur les fonds destinés aux bassins versant 200 milliards de cfa
Vols des budgets d'investissements 5 000 milliards
Coupe de yves manfoumbi, accrombessi et otandault sur les budgets de fonctionnement
Vols des emprunts de la BAD sur la construction du village olympique et des 3 universités : 120 milliards de cfa
Vols des emprunts obligataires sur le marché international 1500 milliards de cfa
Vols des aides de la BAD selon le PM NDONG SIMA soit 600 milliards sur 1000 milliards
Vols des emprunts de la BAD selon le PM NDONG SIMA 700 millirads sur 1000 milliards
Vols des éxcédents budgétaires pétroliers de Novembre 2013, soit 800 milliards de cfa
Vols des 100 milliards d'extension du réseau electrique du Nord de LBV
Vols des emprunts de la BAD destinés au financement de l'hydraulique villageoise soit 2x25 milliards = 50 milliards
Echec des projets ali bongo ou éléphants blancs :
La marina 120 milliards KO
Barrage hydraulique eugenie dieckie 55 milliards KO
Barrage hydraulique de Mintzic 35 milliards de cfa KO
1800 logements à Port-Gentil 110 milliards de cfa KO (les marocains ont fuit)
3200 logements à agondjé akanda 300 milliards KO (les turcs sont partis)
800 logements de bikélé 82 milliards KO
Surfacturation du pont de la banio 86 milliards au lieu de 52 milliards KO (non inauguré)

L'argent de l'emirat gabon sillonne dans les banques occidentales sous formes de blanchiement :
Accrombessi arreté à paris pour 800 millions d'euros
séydou kane arreté à paris pour 510 millions d'euros
Ali Bongo sera aussi arreté à paris après la passation de serment le 16 octobre 2016, article 10 de la convention de Mérida, in challah!

Depuis 2009, les budgets de fonctionnement et d'investissement du gabon, ne sont exécutés qu'à 39%, même les 250 milliards du fonds social promis n'ont jamais été exécutés sous ali bongo!



In finé :
NDONG SIMA sera le futur fils du terroir a occupé, le poste de président du gabon et Jean de dieu iwangou moukagny semble être son bon premier ministre, pour mettre le gabon sur les rails du développement. Ils ne sont pas franc-mçons pilleurs des deniers public.

4.Posté par Le citoyen libre le 18/01/2016 05:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ tarzan ,
Pas de problème , dit à NDONG SIMA de se présenter déjà au qu'il est le future président du Gabon, pour moi le plus important c'est que l'on se débarrasse d'ALI OK ?
Que veut dire " Fils du terroir" Terroir = Gabonais ? ou Terroir = Fang ?
Nous voulons simplement d'un autre président. Je crois que Tarzan ne connait pas la réalité actuel du pays parce que tu vis dans la jungle, descends des arbres pour constater les dégâts depuis 2009 et que l'heure n'est plus à choisir le chef par le critère de "TERROIR" Pendant que l'on se discute les faux critères ALI et ces amis étrangers sont entrain de tuer le pays et tu es là à chercher un fils de TERROIR quelle honte...!
PING étant gabonais il s'est présenté au peuple, que ton fils de TERROIR se présente également et le peuple choisira à moins qu'il faille avoir 9 présidents ???
Je crois que Tarzan doit demander conseils à "Jane" parce qu'on est pas à la jungle actuellement..!

5.Posté par tarzan le 18/01/2016 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Poste4 "Le citoyen libre"
Jean Ping ne veut pas subir le test des primaires du FRONT par ce qu'il sait que le vote est ethnique encore au gabon, voilà pour quoi il a pris les devant pour sillonner illégalement le territoire gabonais. Il aurait du associer tout le monde dans ses tournées, mais l'homme est un vrai stratège, il a pris ces 4x4 et ses acolitiques pour sillonner le pays tout seul. A la fin du périple il s'est autoproclé CANDIDAT ELU DU FRONT A LA PRESIDENTIEL DE 2016 CONTRE SON BEAU FRERE ALI BONGO. sacré jésus! Cette histoire est celle de BEN MOUBAMBA de l'UPG qui n'arrive même pas à organiser un meeting à RIO comme se fut le cas de pierre Mamboundou. Les meetings de J.P se font dans les égouts et non à RIO car, l'homme n'ayant pas de parti politique ne peut se réunir devant un grand public. Nous sommes tjrs à l'époque d'Omar Bongo ou il faut isoler les fangs du pouvoir, même en 2016, ses idées sont dans les têtes des bilobes (punu, myéné, nzébi), or c'était une stratégie de Bongo pour perpétuer son régime jusqu'à 50 ans! objectif atteint!
ALI BONGO ne passera en 2016, qu'à condition de rembouser tout ce qu'ils ont détourné avec leur légion étrangère (1500 milliards d'emprunts obligataires, les financements de la BAD, les financements de l'AFD sur les bassins versants, les 100 milliards annoncés en ITALIE en Décembre 2009 sur un sommet de la FAO etc....). Tous ceux qui ont triché le peuple finiront à la CPI, article 10 de la convention de mérida, in challah! sallamaleckou!

6.Posté par ALTERNANCEGABON2016 le 19/01/2016 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL sort d'ou ce @Tarzan????
Là encore un primate écervelé qui pense que le GABON est un jungle ou n'importe qui peut venir dire n'importe quoi sur autrui.

En matière de détournements de deniers public, NDONG SIMA en sait quelque chose, puis que HEVEGAB et le TRANSGABONAIS ont fait faillite quand NDONG SIMA ce piètre gestionnaire était PDG de ces sociétés là...



DONC après que NDONG SIMA est fait tomber ces sociétés para étatiques (moitié privé, moitié état), vous @TARZAN souhaitez voir le GABON faire banqueroute avec le voleur et business man NDONG SIMA?????

@TARZAN allez lire ce lien sur la gestion scabreuse de NDONG SIMA que voulez voir à la tete du GABON pour la faire couler,

http://timesgabon.com/14-07-2015-raymond-ndong-sima-la-technique-de-la-vache-qui-rit/


JEAN PING a différence de NDONG SIMA a hérité de son père chinois.
A 19 ans, il roulait en DS en FRANCE (l’équivalent de la Mercedes maybach aujourd'hui ).

PING est un diplomate chevronné qui a présidé les institutions internationales comme OPEP UA ET ONU.

ET ton NDONG SIMA qui le connait à l'international?
Saura t-il negocier un contrat à l'international comme PING l'habitué???

ON vous de penser GABON D'ABORD, VOUS VOUS PENSEZ FANG D'ABORD!!!!

Qui vous a dit qu'avoir un parti était nécessaire pour être élu Président de la République (PR)?
Cerveau bouffé par le manioc et la REGAB....

Vu que lors d'une présidentielle, c'est l'individu et non le parti qui est au centre des débat @TARZAN

Quand on est élu PR, on est Président de tout le pays donc au dessus de tous les partis politiques.

Alors selon vous ça sert à quoi à cet instant d'avoir un parti politique puisqu'on doit impartiale et mettre l’intérêt général au dessus des intérêts partisans???

Réfléchissez avant de venir faire l’étalage en place publique de votre ignorance et la pauvreté de votre intelligence.

7.Posté par tarzan le 19/01/2016 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je souhaiterais que jean ping soit préisident parce que je constate qu'il est intello, il lit les journaux, il suit les chaines de télévision, il est sur le net. Contrairement à d'autre candidat qui n'arrive même pas à s'exprimer sur le net. Ils espèrent gérer le Gabon, comme dans l'ancien temps. jean Ping connait la convention de la mérida, il sait aussi aussi que sortir le gabon de l'ITIE, est signe qui prouve à suffisance que l'exécutif gabonais est rentré dans une logique de pillage des ressources minérales, minières et halieutiques.
J'ai essayer de mettre jean ping sur la touche, mais il a toujours su me convaincre. Bravo, Jean Ping, la seule difficulté est que les gabonais vote encore de façon ethnique. Sinon, tu as des qualités et que tu comprends bien là le bas blesse. Tu ne viendras pas gouverner le gabon avec des étrangers tant que les nationaux n'ont pas failli. Pauvre Patrice Otha que je connais un peu, s'est vu débarqué par la légion étrangère....! bravo Jean Ping, j'arrête de te critiquer par ce que les autres dorment et ne s'exprime pas. Vu ton âge, tu ne feras pas le pire. Au moins tu assureras l'équité dans la diversité gabonaise.
Bon Vent!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Septembre 2016 - 14:24 France : Grand Rassemblement Citoyen pour le Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...