News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

UPG - Droit de Réponse de Monsieur Thomas IBINGA au Journal L'UNION

Le site de la Liberté - UPG le Mercredi 23 Mai 2012 à 17:32 | Lu 752 fois

Ce droit de réponse doit être publié dans l'édition de l'UNION du 24 Mai 2012, qui précède l'annonce du délibéré du Référé qui est attendu le 25 Mai 2012.



UPG - Droit de Réponse de Monsieur Thomas IBINGA au Journal L'UNION
DROIT DE REPONSE DE MONSIEUR THOMAS IBINGA AU JOURNAL L’UNION
CET ARTICLE PRECEDE LE DELIBERE DU REFERE DE VENDREDI 25 MAI 2012

L’épreuve de la prison, qu’il a endurée par faute pour les services chargés du dossier de se donner le temps de distinguer le bon grain de l’ivraie, a privé à Monsieur MBOUMBA NZIENGUI d’une chose essentielle qui explique ses errements : C’est la participation à la définition de l’orientation stratégique qui a gouverné la définition du cadre juridique de l’Union du Peuple Gabonais.

Cet empêchement, qui est son péché originel, ne lui a pas permis de comprendre deux orientations majeures qui gouvernent la vie du Parti.
La première orientation qui est une précaution d’ordre juridique, à finalité existentielle, est suffisamment frappée au coin du bon sens pour être parfaitement comprise par tout le monde.

Pour garantir le processus de légalisation de l’UPG et permettre à ce Parti d’être éligible au débat politique et à l’expression du suffrage, l’intelligence de la situation commandait de ne pas associer le nom et la qualité de Pierre MAMBOUNDOU dans le dossier.

Condamné par contumace à dix (10) ans d’emprisonnement et déchu de ses droits civiques, le Président de l’UPG avait été placé dans une situation de totale réclusion par le Pouvoir, qui suffisait pour tuer son œuvre dans l’œuf.

Mais installé dans tous les esprits, Pierre MAMBOUNDOU n’avait pas besoin d’être dans le dossier pour diriger le Parti.

Ceci expliquant cela, la seconde précaution, à finalité opérationnelle, visait à prévenir tout cas de récupération que l’histoire présente nous révèle amplement aujourd’hui.

Ainsi donc, pour éviter toute escroquerie à l’histoire et garantir la continuité de l’action du Parti, il avait été convenu que les pouvoirs du Secrétaire Exécutif seraient limités dans le rôle du super intendant, lequel réservait à Pierre MAMBOUNDOU la haute main sur la direction des affaires.

Voilà ce qui explique que ni les statuts, ni le règlement intérieur ne confèrent de pouvoir de nomination au Secrétaire Exécutif, sans que cette mesure n’ait été élaborée contre Monsieur MBOUMBA NZIENGUI, au demeurant non titulaire de cette fonction au moment de la rédaction des textes fondateurs.
Exclusivement dévolu à Pierre MAMBOUNDOU, comme prolongement naturel de son acte fondateur, le pouvoir de nomination était logiquement exercé par lui seul, ou délégué par ses soins au mandataire de son choix.

C’est en vertu de ce pouvoir que courant l’année 1994, Monsieur MBOUMBA NZIENGUI a été nommé aux fonctions actuelles. C’est en vertu de ce pouvoir discrétionnaire que chacun des membres du Bureau Exécutif a été nommé dans les fonctions qu’il occupe.

Ce pouvoir naturel ne pouvant plus s’exercer du fait de l’empêchement définitif de son titulaire, le principe du parallélisme des formes renvoie l’ensemble des institutions devant le Congrès, qui désignera, à la fois, le prochain Président et renouvellera le Bureau Exécutif.

C’est autour de ces valeurs d’Unité, de Responsabilité et de Dignité, prescrites par Pierre MAMBOUNDOU lui-même, que nous poursuivrons son œuvre.

Toute démonstration contraire n’est que pure vue de l’esprit.

Thomas IBINGA MBOUGOU
Secrétaire Politique, Porte Parole
De l’Union du Peuple Gabonais

Mercredi 23 Mai 2012
UPG
Vu (s) 752 fois




1.Posté par Ondo jean jacque le 05/07/2012 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...