News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

UPG : Communiqué final du conseil du secretariat exécutif

Le site de la Liberté - MOUBAMBA CARL le Lundi 5 Septembre 2011 à 15:48 | Lu 664 fois

L'UNION DU PEUPLE GABONAIS S'EST REUNI CE SAMEDI 03 SEPTEMBRE AU SIEGE DU PARTI SIS A AWENDJE POUR LE COMPTE DU SECRETARIAT EXECUTIF.



UPG : Communiqué final du conseil du secretariat exécutif

Le gouvernement PDG se moque-til des gabanais à ce point?

Sous la présidence de Monsieur Pierre MAMBOUNDOU, Président de l’Union du Peuple Gabonais, le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 4 septembre 2011, à partir de 10 heures, en son siège national, sis à Awendjé.

A l’ouverture des travaux, le Président Pierre MAMBOUNDOU a tenu à faire une mise au point à la suite de la communication du Gouvernement, parue dans le journal « L’Union », du vendredi 2 septembre 2011, selon laquelle le Président de l’UPG attribue au Chef de l’Etat des propos qu’il aurait tenu, le 28 avril 2011, lors de la concertation avec la classe politique, je cite : « …Aller aux élections aujourd’hui sans la biométrie, bonjour les dégâts ! ».

Le Conseil du Secrétariat Exécutif tient à rappeler que dans les communiqués sanctionnant ses travaux, dont celui du 4 juin 2011, il avait attiré à nouveau l’attention du Gouvernement sur la nécessité d’être en concordance avec la volonté affichée par le Président de la République non seulement d’utiliser la biométrie dès les prochaines élections législatives, mais aussi de l’étendre à tous les autres domaines de la vie nationale.

Est-il besoin de souligner que lors de la conférence de presse donnée le 30 juin 2011, à l’Assemblée Nationale, les députés de l’Opposition avaient rappelé cette expression utilisée par le Président de la République lors de la consultation du 28 avril 2011.

De même, en s’appuyant sur la déclaration du 15 juillet 2011 faite par les différents groupements de l’Opposition (ACR, APPO, CPPA, FS), le Conseil du Secrétariat Exécutif réaffirme que le Président de la République s’était bel et bien exprimé en ces termes, je cite : « …Aller aux élections aujourd’hui sans la biométrie…bonjour les dégâts ! ».

Le Conseil du Secrétariat Exécutif note que la déclaration du Gouvernement est une diversion pour confirmer la volonté du PDG de ne pas appliquer la biométrie au cours des prochaines élections législatives, pour des raisons de manipulations électorales.

Le Conseil du Secrétariat Exécutif tient à rappeler qu’il a soutenu le Président de la République dans cette nouvelle approche de la consultation.

Il réitère qu’une unanimité s’est dégagée pour l’introduction de la biométrie dès les prochaines élections législatives.

Tous les démocrates doivent tout faire pour conforter cette unanimité pour que les prochaines élections soient organisées avec la biométrie.

Soutenir une thèse contraire en faisant dire à la Cour Constitutionnelle ce qu’elle n’a pas dit, c’est fossoyer la démocratie et l’Etat de droit.

Passant à l’analyse des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil s’est particulièrement appesanti sur le point ci-après :

Secrétariat Politique, chargé de l’Education

Sur communication du Premier Secrétaire Politique chargé de l’Education, le Conseil a été informé de l’organisation du concours spécial, le 7 septembre 2011, sur toute l’étendue du territoire, par le Ministère de l’Education Nationale, en vue de permettre aux élèves qui le souhaitent d’intégrer les établissements publics d’enseignement général.

Prenant acte de cette information, le Conseil a exprimé son étonnement quant à la portée d’une telle initiative.

En effet, le Conseil tient à rappeler qu’il y a 3 ans, le Gouvernement avait eu recours aux établissements privés d’enseignement général de moindre prestige pour orienter les élèves admis en 6ème, à cause du déficit notoire des infrastructures dans les établissements publics.

Le Conseil demande au Gouvernement d’édifier le peuple gabonais sur les efforts consentis en termes du nombre de salles de classes et de leur capacité d’accueil par province, pour recevoir les admis aux tests qu’il organise.

Le Conseil estime que cette opération relève purement et simplement du marketing politique consistant à s’attirer la sympathie des parents d’élèves et des élèves eux-mêmes, à la veille des élections législatives annoncées par l’Exécutif.

Fait à Libreville, le 4 septembre 2011


Le Conseil du Secrétariat Exécutif



Le Secrétaire Général

Lundi 5 Septembre 2011
MOUBAMBA CARL
Vu (s) 664 fois




1.Posté par Ibrahim Bignoumbe-Bi-Moussavou le 05/09/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yaoundé, le 05 septembre 2011

A Monsieur le Secrétaire Général de l'Union du Peuple Gabonais.

Monsieur le Secrétaire Général,

Je vous adresse mes compliments et vous prie de bien vouloir me communiquer votre contact électronique.

Je reste disponible pour échanger avec tous les acteurs politiques au Gabon, désireux d'oeuvrer à la consolidation de l'unité nationale.

Je vous adresserai un message prochainement.

Je vous souhaite plein succès dans vos nouvelles charges.

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire Général, l'expression de ma parfaite considération.

Ibrahim Bignoumbe-Bi-Moussavou
Juge gabonais en exil, militant africain des droits humains, fondateur de l'Internationale démocrate, coordinateur général, père du Manifeste contre la guerre, disciple du prix Nobel de la paix 1964, pasteur Martin Luther King
Tél (237) 70 14 37 55 - E-mail: internationale_democrate@yahoo.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...