News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

UFC : Déclaration Officielle de l'exclusion de Louis Gaston Mayila et son parti l’UPNR

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 31 Octobre 2012 à 22:17 | Lu 2182 fois



UFC : Déclaration Officielle de l'exclusion de Louis Gaston Mayila et son parti l’UPNR
Réunis en Conférence des Présidents le Lundi 29 octobre 2012 dans la
matinée,au siège du CDJ, les Responsables des Partis Politiques, membres de I'UFC, ont analysé l'article du journal L'UNION (n°11068 en page 2) intitulé "Critiqué de toutes parts après son absence au meeting de RlO, Maître MAYILA livre sa part de vérité".

1- L'UFC constate que Monsieur Louis Gaston MAYILA, Président de l'Union pour la Nouvelle République (UPNR), a dirigé les travaux du directoire et des cadres de son Parti le 28 octobre 2012 à son domicile de Libreville.

2"- I'UFC relève dans l'article que Monsieur MAYILA reprend à son compte le rejet de la proposition de la Conférence Nationale Souveraine exprimé par le Président de la République Atl BONGO ONDIMBA devant le Parlement réuni en Congrès le 12 Septembre 2012.

3- L'UFC relève encore que Monsieur MAYILA reprend aussi à son compte les propos de Monsieur Emmanuel NZE BEKATE du Parti Démocratique Gabonais qui a affirmé, au cours du débat organisé par Gabon Télévision, le Vendredi 19 octobre 2012, entre responsables du PDG et de l'Opposition, membres de I'UFC, que I'UNION NATIONALE ne sera jamais réhabilitée.

L'UNION rapporte à ce sujet les termes de Monsieur MAYILA qui considère ce parti comme un enfant mort en renchérissant "Si un enfant est mort, il faut faire avec ceux qui vivent. L'UN ne reviendra plus, il faut ouvrir les yeux".

Sur la base de tous ces propos, I'UFC rappelle que Monsieur MAYILA a
signé la déclaration de MOUIIA du 9 Septembre 2012 qui dispose "l'Opposition Gabonaise exprime la nécessité et l'urgence pour le Gabon d'aboutir à une alternance démocratique du pouvoir politique, le système PDG responsable de la défiguration et de la destruction de notrepays et de sa population 44 ans durant ayant plus que trop duré... pour parvenir à cet objectif d'une alternance politique démocratique, l'Opposition Gabonaise dans son ensemble exige du Pouvoir actuel l'organisation d'une Conférence Nationale qui reste une des voies urgentes, aux cotés de la transparence électorale déjà engagée (dont la biométrie)_ ét de toutes les autres options présentes ou à venir, que l'Opposition.jugera nécessaires...

L'Opposition Gabonaise exige également du Gouvernement la réhabilitation de l'Union Nationale injustement dissout pour un acte qu'elle n'a jamais posé en tant que parti politique ...

L'Opposition Gabonaise lance un appel solennel au Peuple Gabonais à rester mobilisé à répondre à tous les mots d'ordre qui seront lancés pour l'aboutissement de ces exigences attendues".

L'UFC rappelle encore que dans sa Déclaration livrée à la presse nationale et à la Presse internationale, en ces mêmes lieux, le 25 Septembre, en présence de Monsieur MAYILA lui-même, elle a condamné son comportement à l'occasion du meeting organisé, quatre jours plus tôt au Carrefour dit RIO à Libreville, dans les termes suivants:
"La Conférence des Présidents condamne ces actes; elle invite le Président MAYILA à davantage de prudence et de vigilance vis-à-vis des tenants du Pouvoir, en raison de l'exploitation systématiquement négative des documents qui leur sont adressés, dans le but de déstabiliser I'UFC".

En conclusion, l'analyse de tous ces éléments, notamment des propos tenus par Monsieur MAYILA, dans la réunion sus-évoquée du Directoire et des Cadres de I'UPNR, autorise I'UFC à dire que Monsieur MAYILA renie la déclaration de MOUILA qu'il a signée et qu'il tient désormais le même langage que le Pouvoir PDG sur les problèmes importants que pose cette Déclaration.

En conséquence, la Conférence des Présidents des Partis membres de I'UFC décide de ne plus admettre dans ses travaux, dans ses manifestations Monsieur MAYILA Louis Gaston ni tout autre représentant de son parti I'UPNR.

Fait à Libreville le Mercredi 31 octobre 2012

Mercredi 31 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2182 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par orteguslevirus le 02/11/2012 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il etait temps, vraiment, maitresse mayila qui n'a cessé de de briller par sa trahison s'est vu trahi aussi à son tour par le pdg.
*Qui trahit le premier trahira le dernier*.kiakiakia

13.Posté par zaza le 02/11/2012 08:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aux choses du pays

12.Posté par Le Gabonais le 01/11/2012 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Poste 6 par CADRES GABONAIS

Qui vous a dit qu'on va en 2016?
En trois ans de dictature, le Gabonais touche le fond, qu'en sera t-il en cinq (5) ans puis en sept (7) ans. Restez Ingénieurs et Docteurs au Canada, aux USA et en France mais nous, nous sommes et restons Ingénieurs et Docteurs vivant et travaillant au Gabon pour et avec nos familles. Les situations sociale, politique, économiques et même culturelle nous font douter de la capacité de ce pouvoir à nous faire espérer un lendemain meilleur.

Avec ou sans biométrie, il n'y aura plus d'élection au Gabon mais des nominations d'UN PRÉSIDENT tous les sept ans car Ali n'a pas ARRACHE pour LÂCHER.

Pour ceux qui pensent que la serviette hygiénique de Mbourantsouo, appelée poliment constitution, sera révisée dans l’intérêt du peuple, je leur propose de changer de nationalité ou alors de se SOULEVER ET DE FOUTRE ALI DEHORS PAR LA FORCE ( bloquer le fonctionnement du pays et menacer voir boycotter les intérêts étrangers)





11.Posté par gmee le 01/11/2012 18:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mayila merite d'etre evince, d'abord, il va aux legislatives, ensuite il cree avec les autres l'UFC, apres il refuse d'aller au meeting de l'UFC a RIO, Il declare la mort de l'UN en epousant les propos des Pdgistes. Mayila est mort politiquement.

10.Posté par King le 01/11/2012 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut comprendre que l'ultimatum lancé par M. MYBOTO a été saboté et détruit par Louis Gaston MAYILA!
le sabotage de trop après celui du premier meeting de l'Ufc, c'est l'interview accordée au journal l'union d'où MAYILA vilipende, discrédite l'Union Nationale et ses responsables.
l'une des plus grosses erreurs de la coalition CPPA dont fait partie l'union nationale c'est d'avoir accepté la création de l'Ufc avec ceux qui ont crédibilisé l'élection législative de décembre 2011 notamment l'ACR dont fait partie MAYILA.
À mon avis le forum de Mouilla devrait seulement débouché sur un programme commun de l'organisation de la conférence nationale souveraine et sur la mise en place du comité de suivi de l'application de la biométrie intégrale et non une union avec des individus reconnus non stables politiquement.
MAYILA et amis sont définitivement écarté voire vomi par les Gabonais.
pour plus de visibilité de l'opposition gabonaise.

9.Posté par Larévolte le 01/11/2012 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc la fin de l'ultimatum donné à Alain Bongo c'était l'éviction de Mayila de l'UFC hein?

Vous voulez distraire les gens.

8.Posté par Les affaires de Gaboma le 01/11/2012 12:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mengara et toi les complexes resterez au Canada et Stats Unis.

7.Posté par Les affaires de Gaboma le 01/11/2012 12:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 6 CADRES GABONAIS: ha les affaires de Gaboma, d'ou vient ton organisation des mandjangos?
On est maintenant serieux la! Docteurs, ingenieurs....betises! Il n'ya pas cela a Gaboma, il ya les gabonais. Quand on prendra le pouvoir Mengara et toi

6.Posté par CADRES GABONAIS le 01/11/2012 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'association des ingénieurs et docteurs gabonais présents au CANADA, AUX USA et EN FRANCE, demande à l'opposition gabonaise de tout bord, de réfléchir sur une stratégie permettant d'évincer le candidat naturel à la prochaine présidntielle de 2016. Concrètement il s'agit de metttre en orbitre un candidat unique de l'opposition capable de battre au premier tour, le candidat naturel.

L'association des ingénieurs et docteurs gabonais en france, au canada et aux états-unis est persuadée que la population gabonaise en 2016, sera composée de 50 % des fangs et 27 % des punus, il est donc vitale de mettre en orbitre un candidat unique d'ethnie fang afin de mettre fin au règne du PDG. Toute stratégie contraire conduira inéluctablement le PDG à légiférer pendant plus de 50 ans au GABON même si la biométrie est utilisée.
L'histoire sud africaine nous montre que la majorité noire a fini par prendre le pouvoir devant la minorité blanche...

5.Posté par BONGO le 01/11/2012 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous demandons à l'UFC, à la diaspora, aux partis politiques de l'opposition et à la société civile de se réunir très rapidement afin de mettre en exécution le plan B, qui nous permettra d'arriver à une conférence nationale souveraine les prochains mois.
L'association DIAGAU a déjà mis en place une structure de préparation à la CNS depuis paris.

bongo.albertbernard@gmail.com

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...