News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Trois pays africains et le Président Français: pourquoi faire?

Le site de la Liberté - Mengue M'Eyaà le Vendredi 3 Juillet 2015 à 07:17 | Lu 1555 fois



François Mitterrand avait imposé la conditionnalité démocratique à l'obtention de l'aide au développement pour les pays africains.

Quel sera le marqueur de François Hollande en Afrique pour les peuples qui ont tant espéré en sa victoire ?

Le Président de la République, François Hollande, est arrivé dans la nuit au Bénin, première étape d'un voyage africain qui le mènera au Cameroun et en Angola.

Ali Bongo avait crié à qui voulait l'entendre que le Président français lui rendrait une visite personnelle. C'est raté. C'est plutôt l'ambassadeur de France au Gabon qui joue ses attachés de presse pour les forums bidons qu'il organise à Libreville qui a eu à répondre du document surréaliste présenté à Nantes par le service d'état-civil en guise d'acte de naissance de M. Bongo.

Dans ce contexte de doute sur le statut de filiation complexe, François Hollande a mieux à faire en visitant à Cotonou les exemples de coopération qui marchent entre la France et le Bénin. Il a été reçu par M. Boni Yayi, président du Bénin, pays qui a connu l'alternance démocratique.

François Hollande sera sans doute heureux de retrouver Lionel Zinsou qui ne lui est pas inconnu.

En effet, le 6 février 2015, la France a lancé l'initiative Africa-France sous la forme d'une fondation dirigée par Lionel Zinsou soutenue à la fois par le ministère des affaires étrangères et par le MEDEF international.

Plume de Laurent Fabius,et animateur du club « Fraternité », il est membre du comité directeur de l'institut Montaigne.

L 'avenir de M.Zinsou, brillant intellectuel binational, béninois et français, et ayant de bons amis, comme Laurent Fabius, est tout tracé : l'actuel président de la République, Boni Yayi, ne souhaite pas se représenter pour les prochaines élections présidentielles. On voit donc qui peut lui succéder.

Premier ministre, chargé du développement, M. Zinsou saura mettre à profit les travaux des ateliers et tables-rondes organisés au ministère des Affaires étrangères, à Paris. Il saura également utiliser les constats et conclusions du rapport sur les enjeux économiques en Afrique ,rédigé avec M. Védrine.

La mode intellectuelle du moment est en effet de parler en continu d'économie en Afrique, sans évoquer la place des citoyens et la vie démocratique, considérant sans doute que ce sont des dimensions négligeables.

.Il faut dire que le Bénin a connu à de nombreuses reprises l'alternance démocratique depuis la conférence nationale du Bénin dans les années 90.

Le Président Hollande se rendra aussi au Cameroun qui joue un rôle de bouclier à la frontière nigériane contre les assauts répétés de Boko Haram. Il rencontrera Paul Biya, président de ce pays depuis 1982, et il y rencontrera l'opposition.

En Angola, le but du voyage est essentiellement économique, pour des contrats, car les relations avec le président Dos Santos, en place depuis le 10 septembre 1979, sont plutôt mauvaises depuis que la Justice française, a mis en examen des amis du pouvoir impliqués dans des scandales de corruption (Falcone). L'Angola est productrice d'hydrocarbures et de diamants.

Avec ces déplacements en Afrique, il est utile de s'interroger sur les objectifs de la politique de la France en Afrique, qui semblent se résumer à la lutte contre le terrorisme islamiste. Or, les terroristes sont un maximum de 50.000 individus, nuisibles, mais facilement réductibles.

On ne peut donc se dissimuler derrière la menace, qui peut être spectaculaire ou meurtrière pour justifier une politique africaine favorable à tous les pouvoirs en place. Dans le cas du Gabon, par exemple, le clan Bongo est au pouvoir depuis 1967 mais Ali Bongo depuis 2009. Est-ce que cela en fait un individu fréquentable ? Chacun sait bien qu'Ali Bongo est illégitime à plusieurs titres et qu'il doit partir.

Doit on se satisfaire du fait que le Président Hollande ne se rende pas au Gabon contrairement aux annonces initiales du régime gabonais ?

Revenir sur des fondamentaux consiste à maintenir des partenariats avec les pays en se désolidarisant des dirigeant illégitimes. La gauche a quelque chose à défendre, une vision du développement, et elle ne peut se contenter d'être le commis voyageur du patronat français et prise en otage par le chômage de masse sur son sol.

Il n'y a pas de fatalité.

Une autre politique africaine est possible.

Mengue M'Eyaà

Présidente du conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

Présidente du Mouvement Civique des Femmes (M.C.F)


Vendredi 3 Juillet 2015
Mengue M'Eyaà
Vu (s) 1555 fois




1.Posté par MOULAMBA BONIFACE le 03/07/2015 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce voyage de françois hollande prouve à suffisante la haine qu'il a pour le gabon

2.Posté par motema le 03/07/2015 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La france est à l'origine du malheur du Gabon qu'il aille se balader loin d'ici

3.Posté par Makaya le 04/07/2015 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
meme un president intellectuel, democratiquement elu par son peuple comme Yayi Boni se comporte comme un valet face a Hollande: sourire jaune, epaule courbes, regards fuyant de gene. On dirait que c'est congenital chez ces presidents Africains se complexe d'inferiorite face a la France. Quelle honte! Moi qui respectait yai boni jusqu'a cette visite.... pitie!

4.Posté par Claircommloderoch le 06/07/2015 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yayi Boni soufre de l'alcoolisme. cette maladie le défigure plus en plus, et ça se voit.
Sans cette maladie, peut être qu'il ne serait pas aussi lâche devant un autre président.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...