News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Traduction EN-FR: Lettre au President Americain Barack Hussein Obama

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Vendredi 2 Octobre 2009 à 09:42 | Lu 1420 fois



Traduction EN-FR: Lettre au President Americain Barack Hussein Obama
Monsieur le President...

1er octobre, 2009
President Barack Obama
The White House
1600 Pennsylvania Avenue NW
Washington, DC 20500

Nous solicitons de toute urgence votre soutien quant a l’annulation des resultats de la derniere election presidentielle au Gabon. Nous vous prions egalement de demander de toute urgence l’organisation d’une nouvelle election presidentielle qui pourrait etre conduite cette fois-ci de maniere honnete et conforme aux lois en place avec l’assistance d’un controle documente des resultats.

Comme vous devez le savoir, l’election du mois dernier fut contestee avec tres grande vehemence a l’echelle mondiale par bon nombre de leaders ainsi que par de nombreuses Personalites Officielles Gabonaises et de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que par de nombreux groupes socio-economiques. A chaque jour qui s’ecoule sans a sa tete un President elu democratiquement, le Gabon devient de plus en plus instable avec un avenir politique et economique plus qu’incertains.

Cette instabilite croissante est tres mauvaise pour les Etats Unis et c’est la raison pour laquelle vous devez reagir de maniere prompte pour changer le cours des choses. Notre organisation – la Coalition pour le Progres en Afrique
(CPA) est prete a se joindre a vous et au Gouvernement Americain immediatement dans la supervisation et le controle d’une nouvelle Election Presidentielle, une election pendant laquelle l’un des candidats et grands leaders confirmes ci-apres pourrait en ressortir vainqueur, a savoir:

1. M. Andre Mba Obame
2. M. Pierre Mamboundou
3. M. Mouro Nguema
4. M. Zachary Miboto

Cela ne fait aucun doute que le Gouvernement Americain doit respecter la souverainete et l’independance ainsi que la liberte de choix de chaque electeur Gabonais. Notre organisation, le CPA est prete a elaborer un programme benevole pour assister et aider les electeurs Gabonais pour comprendre les choix et le programe de societe du candidat de leur choix et de ce faire pour aider a mener a bien une election avec exactitude et justesse et egalement fair-play et en toute honnetete.

Nous vous prions de prendre note que nous avons deja au prealable garanti le soutien de plusieurs Deputes et Senateurs americains qui se prononceront officiellement plus tard. De nombreuses personalites officielles ainsi que le CPA sont pour un nouveau et conforme recomptage du vote au Gabon. Nous avons egalement recu des garanties de soutien personelles de la part de l’ancien president americain Jimmy Carter et de la Carter Foundation , parmi beaucoup d’autres. Ces Deputes, Senateurs et personalites Officielles sont pretes a aider nos efforts quant a la surveillance et la reglementation de ces elections pour en garantir l’exactitude et la justesse. Des millions de citoyens et d’organisations desirent voir la nouvelle election presidentielle Gabonaise conduite avec justesse et ayant des resultats honetes.

Monsieur le President, notre requete devient de cela encore plus urgente quand nous analysons et projetons l’impact sur l’emploi, le commerce et la production industrielle dans l’economie americaine ainsi que sur nos revenus et besoins sur l’impot. Venir en aide au Gabon signifie donc aider aussi les Etats Unis !

En aidant et en encourageant nos efforts decrits ci-dessus et en adherant au travail de recherches accurate et detaille joint a cette lettre, nous, les membres du CPA, savons que, vous, nos Officiels americains, le monde des medias ainsi que les groupes publiques interesses, en beneficieront de maniere instantanee ainsi que le feront le interets economiques du Gabon et des Etats Unis.

Je resterai a l’ecoute dans les cinq prochains jours pour m’assurer de la bonne reception de cette correspondance et materiels de recherches. Vous pouvez, bien entendu, egalement me contacter a n’importe quel moment au numero
919-552-1994 ou bien par le canal de notre conseiller en Relations Gouvernementales, monsieur Bill Robinson, au numero de son cabinet le 919-326-2455.


Agreez monsieur le President, l’expressions de mes salutations les meilleures.


Mr. Leon Obame,
CPA Affaires Publiques et Attache de Presse

Ampliations:
Vice President Joseph Biden
Secretaire d’Etat Hillary R. Clinton


Vendredi 2 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1420 fois




1.Posté par OUI A LA REVOLUTION le 02/10/2009 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers compatriotes,

Les spécialistes des problèmes au Gabon c'est nous même les Gabonais.Barack OBAMA est Américain avant tout.Il est là pour leur cause.Vous l'avez vu intervenir au KENYA,le propre pays de son père.Arrêtez de rêver s'il vous plait.Chaque Président américain est élu pour une mission bien précise.Et je crois pas que ce soit le Gabon sa mission.Avec tous ces milliardaires réunis et où on retrouve le ROI de l'intoxication et de la déstabilisation comme AMO.Passez déjà au plan B.Et on verra ce qu'on pourra raconter à la communauté internationale après. Hasta la victoria,siempre

2.Posté par LaGabonaiseQuiVeutSonVote le 02/10/2009 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quand la réaction de BARACK OBAMA?IL vrai que on ne l'a pas beaucoup entendu sur les élections gabonaises!Il est plus que urgent que la communauté internationale réagisse parce que ça va faire demain un mois que le gabon est dans cette situation!Mr Léon OBAME j'espère et je sais que vous êtes conscient qu'il est plus que temps de faire réagir la communauté internationale sur la tenue de nouvelles élections présidentielles avant que MBOURANTSUO ne valide définitvement le candidat du parti destructeur et genocidaire car nous, gabonais savions tous autant que nous sommes que cette femme est partisane de la démocratruc et qu'elle n'a cessé de lire le droit à l'envers et qu'il est inutile d'attendre quoi que ce soit venant d'elle et de cette institutoon car comme nous le savons tous, elle est ANTI-CONSTITUTIONNELLE CAR SON MANDAT A EXPIRE!Mais ce que je ne comprend pas c'est pourquoi elle s'obstine à vouloir préside ce recomptage?Elle n'est périméeeeeeeeee!LA DEMOCRATRUC ON N'EN VEUT PLUS!Alors vous qui êtes au USA agissez car vous êtes notre seule chance, moi j'ai écrit au président français et je n'ai toujours pas eut de réponse, alors c'est vous dire que notre seul moyen de s'en sortir c'est les USA,L'ONU...mais sans doute pas la france il pense nous intimider chez nous en mettant l'armée française sur notre sol et dans nos rues!S'ils veulent proteger leurs ressortissants, ben c'est très simple, ils les mettent dans l'avion et retour au bercail, ils nous dirons s'ils vivront mieux en france sans doute au rsa ou rmi mais pas avec tous les millions des gabonais et croyez moi ça fait mal!

3.Posté par Engone Mefane le 03/10/2009 04:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur le President BARACK OBAMA

1er octobre, 2009
Président Barack Obama
The White House
1600 Pennsylvania Avenue NW
Washington, DC 20500


Nous sollicitons de toute urgence votre soutien quant à l’annulation des résultats de la dernière élection présidentielle au Gabon. Nous vous prions également de demander de toute urgence l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle qui pourrait être conduite cette fois-ci de manière honnête et conforme aux lois en place avec l’assistance d’un contrôle documenté des résultats.

Comme vous devez le savoir, l’élection du mois dernier fut contestée avec très grande véhémence à l’échelle mondiale par bon nombre de leaders ainsi que par de nombreuses Personnalités Officielles Gabonaises et de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que par de nombreux groupes socio-économiques. A chaque jour qui s’écoule sans à sa tête un Président élu démocratiquement, le Gabon devient de plus en plus instable avec un avenir politique et économique plus qu’incertains.

Cette instabilité croissante est très mauvaise pour les Etats-Unis et c’est la raison pour laquelle vous devez réagir de manière prompte pour changer le cours des choses. Notre organisation – la Coalition pour le Progrès en Afrique (CPA) est prête à se joindre à vous et au Gouvernement Américain immédiatement dans la supervisation et le contrôle d’une nouvelle Election Présidentielle, une élection pendant laquelle l’un des candidats et grands leaders confirmés ci-après pourrait en ressortir vainqueur, à savoir:

1. Mr. Andre Mba Obame
2. Mr. Pierre Mamboundou
3. Mr. Mouro Nguema
4. Mr. Zachary Miboto

Cela ne fait aucun doute que le Gouvernement Américain doit respecter la souveraineté et l’indépendance ainsi que la liberté de choix de chaque électeur Gabonais. Notre organisation, le CPA est prête à élaborer un programme bénévole pour assister et aider les électeurs Gabonais pour comprendre les choix et le programme de société du candidat de leur choix et de ce faire pour aider a mener à bien une élection avec exactitude et justesse et également fair-play et en toute honnêteté.

Nous vous prions de prendre note que nous avons déjà au préalable garanti le soutien de plusieurs Députés et Sénateurs Américains qui se prononceront officiellement plus tard. De nombreuses personnalités officielles ainsi que le CPA sont pour un nouveau et conforme recomptage du vote au Gabon. Nous avons également reçu des garanties de soutien personnelles de la part de l’ancien président Américain Jimmy Carter et de la Carter Foundation, parmi beaucoup d’autres. Ces Députés, Sénateurs et personnalités Officielles sont prêtes à aider nos efforts quant à la surveillance et la réglementation de ces élections pour en garantir l’exactitude et la justesse. Des millions de citoyens et d’organisations désirent voir la nouvelle élection présidentielle Gabonaise conduite avec justesse et ayant des résultats honnêtes.

Monsieur le Président, notre requête devient de cela encore plus urgente quand nous analysons et projetons l’impact sur l’emploi, le commerce et la production industrielle dans l’économie américaine ainsi que sur nos revenus et besoins sur l’impôt. Venir en aide au Gabon signifie donc aider aussi les Etats Unis !

En aidant et en encourageant nos efforts décrits ci-dessus et en adhérant au travail de recherches accurate et détaillé joint a cette lettre, nous, les membres du CPA, savons que, vous, nos Officiels Américains, le monde des médias ainsi que les groupes publiques intéressés, en bénéficieront de manière instantanée ainsi que le feront les intérêts économiques du Gabon et des Etats Unis.

Je resterai à l’écoute dans les cinq prochains jours pour m’assurer de la bonne réception de cette correspondance et matériels de recherches. Vous pouvez, bien entendu, également me contacter a l’heure qui vous convient au (919) 552 1994 ou par le canal de notre conseiller en Relations Gouvernementales, Mr. Bill Robinson, au numéro de son cabinet le (919) 326 2455.

Agréez monsieur le Président, l’expression de mes salutations les meilleures.


Mr. Léon Obame,
CPA Affaires Publiques et Attache de Presse

Ampliations:
Vice Président Joseph Biden
Sécrétaire d’Etat Hillary R. Clinton

4.Posté par Engone Mefane le 03/10/2009 04:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frere, ma soeur!

Cette traduction est plus claire, je crois. Toutefois, le message passe tres bien avec la premiere. Nous avons retraduit ici le courrier juste par soucis de clarte et serieux.

Merci!

5.Posté par Ifanifa le 03/10/2009 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers compatriotes,

Le Président des Etats Unis a d'autres chats à fouetter sans
aucun doute, néanmoins les problèmes du Continent Africain ne lui laissent pas indifférent, j'en suis persuadé, alors accrochons-nous à l'adage "Qui ne risque rien n'a rien"; au point où nous en sommes explorons toutes les issues de secours possibles; à propos j'ai trouvé la parabole du juge inique intéressante. Elle traduit bien notre état d'esprit actuel, et celui de nos leaders de l'opposition, ne les blamons surtout pas, cessons toutes critiques stériles à leur égard, leur combat est le nôtre, pour plusieurs générations après nous, alors restons soudés, l'UNION fait la force.

Or, à quoi comparerai-je les enfants [du Gabon]? Je les
comparerai à la parabole de la femme et du juge inique, car
les hommes devraient toujours prier et ne pas se relâcher.
Cette parabole dit:

Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point
Dieu et qui n'avait d'égard pour personne.

Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui
dire: Fais-moi justice de ma partie adverse.

Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en
lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie
d'égard pour personne, néanmoins parce que cette veuve
m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne
pas sans cesse me rompre la tête.

C'est donc à cela que je comparerai les enfants [du Gabon].

Qu'ils importunent aux pieds du juge.

Et s'il ne les écoute pas, qu'ils importunent aux pieds du
gouverneur.

Et si le gouverneur ne les écoute pas, qu'ils importunent
aux pieds du président.

Et si le président ne les écoute pas, alors le Seigneur se
lèvera et sortira de sa cachette et, dans sa furie, il
tourmentera la nation.

Et dans son violent déplaisir et dans son ardente colère, en
son temps, il retranchera ces intendants méchants, infidèles
et injustes, et leur désignera leur part parmi les
hypocrites et les incrédules,

dans les ténèbres du dehors, où il y a des pleurs, des
lamentations et des grincements de dents.

C'est pourquoi, priez pour que leurs oreilles s'ouvrent à
vos cris, afin que je leur sois miséricordieux, afin que
toutes ces choses ne s'abattent pas sur eux.

6.Posté par Simba le 03/10/2009 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment j'admire le courage de ces personnes qui ont eu la royale idée d'écrire à l'homme le plus puissant du monde: barrack Obama. Et nous osons croire que cette requête trouvera un écho favorable. Toutefois, franchement de là à citer le nom Zacharie myboto ou de mouro Nguema, je pense que y a réellement problème. Ces deux individus n'ont pas eu les voix du peuple Gabonais qui leur donneraient même un statu aussi important. Dans tout ce que nous faisons j'ai l'impression que nous finissons toujours pour déverser dans la comédie.

7.Posté par Engone Mefane le 04/10/2009 05:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Simba,

Tu as la pissibilite de faire mieux, alors nous t'ecoutons!

On cherche de bonne volontes, des idees, des vaillants etc...pour liberer notre pays. Ce travail ne viendra pas de Barack, mais de nous meme. Alors, on dit quoi Simba, que fais-tu exactement depuis que nos freres tombent au pays?

8.Posté par Simba le 05/10/2009 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, cher Engone,
je ne fais pas dans la comédie pour commencer quelqu'un comme Mouro dans les chiffres officiel il n'a même pas 2% des voix et Zacharie Myboto tout le monde sait qu'il est politiquement mort. Ensuite, si tu veux savoir mes actions va sur facebook et tu verras tous les articles publiés par moi et les vidéos pour informer les sous-informés sur la situation sur place. Et je suis à paris et j'ai avec les autres lors du sit-in de ben Moubamba devant le siège de total et areva animé le mouvement..voila je suis en plein dedans mais sur différend pseudo on ne sait jamais donc moi je bas pour mon pays et je ne fais pas dans la diversion. Mouro Nguéma, Ben moubamba sont inconstétablement la reléve de la politique gabonaise mais de là à cité Monsieur Nguema dans une lettre aussi important alors que même dans son vilage que je connais il n'a pas eu la totalité des voix je pense que y a problème on fait les choses parce que c'est un parent ou ami et rien d'autre. J'aurai même aimé qu'on cite Eyégué Ndong et ben Moubamba que de Mouro Nguéma et Myboto c'est nimporte quoi ça.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...