Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Tout peut arriver au Congo Brazzaville

l'info réelle 7J/7 - source : mondafrique le Samedi 31 Octobre 2015 à 09:22 | Lu 1191 fois

Alors que Sassou Nguesso a organisé envers et contre tous son référendum le dimanche 25 octobre, l’opposition prévoit de reprendre ses manifestations dès ce week-end. Nul ne peut dire de quoi demain sera fait dans le pays.



Le projet de texte, qui a été rendu public seulement lundi 12 octobre, suscite des vives polémiques et divise la société congolaise. Pour les partisans du « Oui », il s’agit de moderniser la loi fondamentale et l’adapter aux aspirations des Congolais, pendant que les partisans du « Non » n’y voient qu’un coup d’Etat constitutionnel dont l’objectif réel est de permettre au président Denis Sassou Nguesso d’être à nouveau candidat à la présidentielle de 2016 alors que les dispositions actuelles l’en empêchent.

Les débats sur la pertinence ou pas de certains articles du nouveau texte, qui devraient avoir lieu dans les médias, se sont déportés plutôt dans les rues à coup de marche-meeting dans la capitale et dans plusieurs villes du pays, parfois dans des courses-poursuites entre manifestants et forces de sécurité.

Sassou, 32 ans à la tête du Congo

La cause de cette crispation qui risque de faire basculer le pays dans la violence ? La suppression du nombre de mandats présidentiels et la limite d’âge pour être candidat à la magistrature suprême. Selon l’article 57 de la constitution de 2002, « le président de la république est élu pour sept ans au suffrage universel direct. Il est rééligible une fois ». Quant à l’alinéa 5 de l’art 58, il précise que nul ne peut être candidat aux fonctions de président « s’il n’est âgé de 40 ans au moins et 70 ans au plus à la date du dépôt de sa candidature ».

Or, le président Denis Sassou Nguesso termine son deuxième et dernier mandat de 7 ans en 2016 et aura 73 ans à cette date. Dans un livre d’entretien, « Parler vrai pour l’Afrique » publié en 2009 peu avant l’annonce de sa candidature, il avait pourtant répondu très clairement à la question de savoir s’il envisageait de modifier la constitution : « A 66, 67 ans, je commence à envisager la sortie parce que notre constitution stipule qu’à plus de 70 ans, on ne peut pas être candidat à la présidentielle », explique t-il.

Cela veut-il dire que si vous êtes réélu en juillet 2009, ce sera votre dernier mandat ?, demande le journaliste. « En tout cas, la constitution précise que le président ne peut effectuer plus de deux mandats », répond Denis Sassou Nguesso.

Celui qui totalise 32 ans à la tête du Congo a manifestement changé d’avis. Exit la limite d’âge et le nombre de mandats présidentiels. L’article 66 de l’avant-projet constitutionnel stipule tout simplement que nul ne peut être candidat à la présidence s’il « n’est âgé de 30 ans révolus à la date du dépôt de sa candidature ».

Protection contre extradition

L’avant-projet constitutionnel comporte d’autres innovations non moins importantes mais qui passent inaperçues. L’article 10 par exemple stipule que « sauf en cas de perte ou de déchéance de la nationalité, aucun citoyen congolais ne peut être ni extradé, ni livré à une puissance ou organisation étrangère, pour quelque motif que ce soit. L’Etat a le devoir de porter assistance à tout citoyen congolais poursuivi devant une juridiction étrangère ou internationale ».

Selon un avocat congolais consulté par Mondafrique.fr, cette disposition vise à protéger le président contre une éventuelle extradition vers la Cour pénale internationale pour des crimes qu’il aurait commis. L’article 96 est également prévu pour garantir une sorte d’impunité au président à la fin des ses fonctions.

Pire, il criminalise l’action judiciaire qui pourrait être lancée au plan national contre un ancien président. « Aucune poursuite pour des faits qualifiés crime ou délit ou pour manquement grave à ses devoirs commis à l’occasion de l’exercice de sa fonction ne peut plus être exercée contre le Président de la République après la cessation de ses fonctions. La violation des dispositions ci-dessus constitue le crime de forfaiture ou de haute trahison conformément à la loi ». Autrement dit, le président ne peut être poursuivi ni pendant, ni après ses fonctions !

Samedi 31 Octobre 2015
source : mondafrique
Vu (s) 1191 fois




1.Posté par plus maboule que gabonais tu meurs le 31/10/2015 12:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous aussi chers freres congolais Sassou n''a fait que 32 ans vous voulez deja qu''il parte mais nous gabonais ça fait 50 ans que les Bongo nous gère ds la misère on les aimes encore aujourd''hui bcp plus qu''hier...vraiment???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !