News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Tout Gabonais le sait que le Gabon n'est pas indépendant, que devons nous faire pour l'obtenir ?

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Samedi 19 Septembre 2009 à 14:48 | Lu 1898 fois

Quelles actions nous devons mener pour l'obtenir ? Nous attendons vos reactions merci d'avance, cette question nous vient de Libreville.




Samedi 19 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1898 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Doom le 22/09/2009 02:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petit rappel, je ne me souviens plus de la date exacte. Mais, lors d'une élection présidentielle française, Le dernier mandat de F. Mitterand (à vérifier), 60% des français résidant au Gabon avait voté pour Jean Marie Le Pen. Ce petit rappel, c'est juste pour vous dire que nul n'est innocent. Les résidents français au Gabon, sont pour moi, de part leur silence et leur in-activisme pour la cause qui nous occupe, complices du gouvernement français et de ceux du pouvoir qui nous oppriment. Ils sont une partie du problème qu'il nous faut résoudre. Je ne suis pas spécialement contre les français, mais franchement, eux qui nous rabâchent les oreilles en longueur de journée avec les dangers du repli identitaire, du communautaire et j'en passe. Ils vivent chez nous en communauté fermée, très fermée. Le repli identitaire par excellence. Et il faut dire les choses, la majorité sont des racistes mêmes si s'en défendent. En 2000 lors de mes vacances à Libreville, j'ai même surpris un bidas (militaire) dire que le Gabon serait tellement mieux sans les gabonais. Oh mais, quel culot, quelle insulte. Je veux bien qu'on épargne les résident français du Gabon, mais sachez que ces gens m'ont que du mépris pour nous. La majorité en tous cas.

Donc la solution pour sortir du Gabon de l'impasse dans laquelle il se trouve.

Le boycote des produits français est un bon début. C'est la phase 1.

Phase 2 : harcèlement des résidents français. Pas besoin de violences physiques, juste leur rendent la vie impossible au Gabon. Je pense cette idée a déjà été proposé, elle est intéressante et à creuser sur le comment.

Phase 3 : résistance passive de tous les gabonais concernant toute activité concernant de près ou de loin à la France. En gros pour les salariés des sociétés française, travailler le plus lentement possible, etc.

Petite parenthèse :
Pourquoi s'en prendre aux français tout simplement pour des raisons stratégiques. Les médias en parleront et in fine du problèmes des gabonais. Car ici, c'est le black out sur le Gabon dans les médias publics regardés par la majorité des français. Déjà ils sont assez ignorant en politique en africaine de leur pays. Si en plus, ils ne sont pas informés, ils ne pourront jamais prendre conscience du problème du Gabon causé en partie par la politique de leur gouvernement et donc faire pression sur celui-ci. Les manifs à Paris ou à la Défense, c'est bien gentil, mais ici, c'est l'opinion publique qui imprime le tempo. Donc stratégiquement s'en prendre au français hors violences physique, je précise est porteur. Maintenant s'il y a quelques bobos au passage chez certains, ben la faute à pas de chance.

Phase 4: résistance aux autorités, refus d'obeisance. Pourquoi obéir à un gouvernement illégitime. Et ceux qui me parleront du risque de perdre leur salaire et je sais quoi d'autres, je leur dit qu'il faut choisir dans la vie. Sois tu manges les feuilles de manioc toute ta vie, soit tu agis pour avoir chaque dimanche un poulet rôti sur la table :).

Phase 5 : Tous, je dis bien tous dans la rue comme en 1990, le moment venu.

Voilà, il n'est pas question de guerre dans mes propositions, c'est déjà pas mal pour moi ;).

10.Posté par l'homme le 21/09/2009 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis contre tous ceux qui disent qu'il faut epargner les francais. Quelqu'un a dit qu'il faut s'attaquer à "Ali et associé" mais qui sont les associés d'Ali? Les français ! Il faut donc leur faire comprendre que nous ne sommes pas d'accord avec leur manière de faire.
Si vous touchez uniquement au gabonais (ministre et autre) cela ne fera rien car ils ne sont que la partie agissante, pas la partie pensante. Or il faut tuer le mal à la racine.
Pour qu'il y ait la démocratie en france il ya eu une révolution, un roi a du être décapité. Pour que l'algérie soit indépendante elle a du utiliser les attentat à la bombe dans des supermarché. Les francais ne comprennent que quand leur vie est menacée.

Les mouvement pacifique au gabon ne marche pas, c'est des sauvage ces PDGistes, ils ne respectent pas la loi, la constitution. Ils ne respectent rien. L'union Eurepeenne ne peut rien faire car la francais est derrière, Obama non plus. La liberté nous devons nous même l'arracher. Même la liberté que Jésus nous donne nous devons l'arracher au Diable (Ce sont les violent qui s'emparent du ciel a dit Jésus).

On fais feu sur les francais! c'est tout

9.Posté par mwane dimbou le 21/09/2009 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que faire pour sauver notre pays le Gabon? c'est une question pertinente pour chaque gabonaise et gabonaise. à l'heure où les enjeux deviennent de plus en plus importants. la france et les gabonais ennemis du gabon ont encore fait leur choix.
j'ai eu la chance dans ma vie de cotoyer certains français. et je peux vous rassurer ce peuple n'est pas méchant. mais comme toute population, il existe en france des opprimés comme au il existe au gabon. quand on a, à la tête un dictateur comme sarkozy. il dirige la france aujourd'hui comme un dictateur africain, à la différence que le peuple français ne s'aurait toléré d'être manipulé à vue.
ainsi dire, que le temps est venu, celui de l'action et non celui des discours. n'oublions pas que ces pays de grandes démocraties dont nous faisons référence aujourd'hui ne sont arrivés là sans révolution. s'il n'y a pas forcément un modèle de révolution, nous , au gabon, nous avons à développer une stratégie qui ne mettra pas en danger la population qui l'est déjà en nous imposant ali ben bongo. l'anéantir est la première des choses. comment? en est une question et la répondre ici c'est lui donner l'information, et donc finalement ne pas vouloir le faire disparaître car sachons qu'il a des lecteurs qui lui font parvenir les informations du net.
pour l'heure, je pense qu'il est plus qu'urgent que nous puissions mettre le feu sur l'ambassade de france au gabon, son consulat. si les deux cibles sont attteintes, en france, les défendeurs des droits et des libertés vont en parler et sarkozy comprendra que si le peuple français au gabon peut être en danger, c'est malheureusement à cause de son comportement irresponsable. et les français ne lui feront pas de cadeau en 2012, rassurons-nous. une vraie guerre, c'est celle qu'on mène doucement. la peine ne vaut de courrir, le plus important c'est de savoir où allons-nous et l'objectif à atteindre. utilisons nos mails pour envoyer les mails à tous les dirigeants de la planète en commençant par barak obama. son discour au ghana est plein de sens, et donc, pour nous gabonais, c'est notre frère, père,etc. et je suis convaincu, qu'il n'a pas du tout apprécié l'attitude sarkozy, mais pour des raisons d'Etat, il a gardé son silence.
le combat est là. pas de relache.
à très bientôt, soeurs, frères épris de changement.
ô dimbou

8.Posté par moussavou le 20/09/2009 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'en ai vraiment marre de lire le tissu de bêtises que certains expatriés gabonais publient, sans avoir conscience de ce que nous vivons ici, et sans se poser la question de ce qu'ils préconisent va engendrer. Semer un régime de terreur auprès des expatriés europeens n'aura d'autres conséquences que plonger le pays dans le chaos. Regardez ce qu'il s'est passé au zimbabwé, vous comprendrez ! 80% de ce que nous mangeons est importé, si l'activité économique est suspendu, les soins dans les cliniques... il y aura bien plus de morts Gabonais que de français. Mais évidemment vous ne serez pas concerné puisque vous avez le cul bien posé en Europe ou aux USA.
tuez un Europeen, et ils partirons tous, et dans un an, quand on aura enregistré des milliers de morts au sein de la population, on les suppliera de nous venir en aide. C'est çà votre solution ?

7.Posté par mouroutabe le 19/09/2009 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de la question
Les mort que nous avons enregistrés à POG ne sont pas de la politique vu les taux d'abstenstion, il se peut qu'ils non même pas votés!!! Mais ils ont été tués. Alors la seul et unique façon de liberer notre tres cher Gabon c'est de rendre la vie difficle aux français vivants au gabon. individuellement les bastonner sans se fare voir quand c'est possible. bruler leur maisons, voitures ect... en laissant un message Suivant: quittez du gabon y compris le garant de vos interêts Ali bongo.... vous verez que les choses vont bien vite marcher et les français auront peur de vivre au gabon en suite leur gouverment prendra cela au serieux et trouvera un moyen de faire partir son representant d'nteret....

6.Posté par Don le 19/09/2009 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS SOMMES ASSEY HUMILIER, POUR OUBLIER CECI TRES VITE.
L'INDEPENDANCE NE SE DONNE PAS CELA S'ARRACHE...
1/INSPIRONS NOUS DE LA MANIERE QUE LES USA SE SONT DETACHES DE LA GRANDE BRETAILLE.
LES MOUVEMENTS COMME CELUI DU " BOSTON TEA PARTY" DANS LES ANNEE 1773 . ALLEZ GOOGLE.
CONTRE LES INTEREST FRANCAIS.
LES PREMIERS ACTIONS PASSIVES QUI ON REUSSI DANS LE MONDE DE LA DEMOCRACIE.
2/ LUTTONS POUR NOTRE LIBERTE D'EXPRESSION. ATTENTION SI NOUS PERDONS NOS DROITS D'OPINION, NOUS AVONS TOUT PERDU.
3/ NOUS DEVONS RESTEZ SOLIDAIRE ET CONSISTANT.
NOUS AVONS BESOIN DE NOTRE INDEPANDENCE...
SALUT...

5.Posté par mapengue le 19/09/2009 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je pense aussi comme le pasteur ;

il me semble que s'en prendre physiquement aux ressortissants Français ne serait pas le meilleur choix de stratégie ; et en outre se serais injuste.

Il me semble que si certain d'entre vous veulent absolument goutter au sang, qu'il s'en prenne au principaux concerné ; à savoir :

_ "Ali & et ces associé".

En effet les Français (en tant qu'individus), pas plus que les Batékés ne sont complice du clan Bongo et de la "FranceAfrique".

La politique des uns et des autres ne les concernes que eux ; le peuple, Gabonais, mais aussi Français n'est pas responsable de ces exactions, de ces choix contestables.

Le plus sage me semble t'il serait de s'en prendre au biens immobiliers et au infrastructures, de façon à mettre en péril l'économie du pays ; les frappers là ou ils auront le plus mal ; leurs portes feuilles.

Saboter les installations stratégiques !

4.Posté par Lepasteur le 19/09/2009 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais à l'étranger et en France en particulier sont une grande partie de la solution. Bientôt les élections françaises de 2012. Si le gouvernement français ne respecte pas la démocratie en Afrique, elle la respecte chez lui (du moins en grande partie). Il faut un TAPAGE MEDIATIQUE COMME LE FAIT BEN MOUBAMBA non seulement par des gabonais mais par des africains en général. Il faut alerter l'UNION EUROPEENNE (marche pacifique vers le siège de l'UE), il faut envoyer des mails à BARACK OBAMA (info@barackobama.com) Ses conseillers se chargent de le tenir informé surtout quand il s'agit de la cause d'un peuple opprimé. Il va recevoir les chefs d'Etats africains dont BIYA en marge de la rencontre de l'ONU. Avec un tapage médiatique SARKOZY sera obligé de vouloir soigner son image. Ne vous en prenez pas au peuple français, beaucoup ne connaissent pas la politique française en Afrique dans les détails. Courage peuple gabonais et africain, le jour se lèvera peut importe la durée de la nuit.

3.Posté par Ngounie le 19/09/2009 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frere et soeurs, vu la realita de la democratie gabonaise qui ne ressemble pas au autres pays du monde, nous devons aussi nous comporter comme des anti français ceci en causant des degats materiel et humains des français installes au gabon.
Premiere en tirant sur les deux representant de la france ( ambassade et consulat) e aussi en attaquant les 6 BIMA a pog et LBV au dernier mmoment en faissant exploser les installation de total Gabon a POG.
a vos oeuvres.

2.Posté par Guerre chirurgicale le 19/09/2009 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vu la situation qui se présente au Gabon actuellement,je pense comme la majorité des gabonais que l'heure du discours est terminée et celle de l'action est venue.En effet,puisque notre premier ennemi c'est la France,nous devons commettre des exactions graduelles sur les ressortissants français au Gabon(quelque soit l'endroit) pour montrer à ce pays dictateur que nous voulons réellement signer l'acte de déccès de la fameuse françafrique qui nous maintien dans cette extrême paupérisation.Ensuite nous devons absolument mener une guerre chirurgicale ou ciblée contre les membres de ce du régime gabonais.La libération de notre pays passe forcément par le meutre d'Ali et autres influents du régime.Ce n'est que de cette façon que nous pourrons nous affranchir de cette dictature.


1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...