News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Tous les chefs de canton attendus Chez Ya Ali Bongo Ondimba , une grande première ! Ha bon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 18 Décembre 2012 à 08:16 | Lu 1208 fois



Tous les chefs de canton attendus Chez Ya Ali Bongo Ondimba , une grande première ! Ha bon
Ya Ali Bongo Ondimba recevra jeudi prochain, tous les chefs de canton du pays pour des consultations, a annoncé lundi le porte parole , Alain Claude Bilie By Nze dans une conférence de presse.


« Ils sont au total 67 chefs de canton. Si la météo est bonne, ils seront tous là », a déclaré Bilie By Nze affirmant que certains chefs effectueront le voyage par avion, d’autres par la route.

Cette rencontre, la première du genre, rentre dans le cadre des consultations initiées par Ya Ali Bongo Ondimba avec les forces vives de la nation.

En novembre dernier, Ali Bongo Ondimba a consulté la classe politique (majorité et opposition) sur les principaux projets d’intégration sous régionale au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Pourquoi pas un jour tous les pygmées chez Ya Ali ! Allez affaire à suivre...

Mardi 18 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1208 fois




1.Posté par ossindjoh le 18/12/2012 09:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pygmees ne saurait nous surpendre, le pouvoir en place negocis toutes strategies pour conserver sa place et prepare ainsi sa reelection pour 2016. Nous ne devons pas prendre a la legere Les stategies des gouvernants qui veulent l'etre a vie.

Plutot etendre la vision et se preparer, le futur n'est pas si colore.

Regards

2.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 18/12/2012 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois plutôt que cet enfant nommé Ali-ou-Obi Bongo-ou-Odjoukou commence à comprendre mais c'est trop tard, que rien ne peut se faire au Gabon sans les Gabonais. C'est seulement trois ans après avoir totalement vidé les Gabonais de son entourage immédiat (La Présidence, sa garde-rapprochée, son cabinet bénino-islamique, ses "liaisons dangereuses", etc.), qu'il semble se rendre compte qu'il ne dirige pas le Gabon, mais bien le clan des familles qui se sont autoproclamées éternelles propriétaires du pays. C'est précisément là toute la différence avec Omar Bongo qui ne serait jamais permis l'impolitesse caractérisée de déplacer tout un contingent de vieux sages gabonais au Palais ! Omar Bongo (comme il a toujours pour berner le peuple) serait aller "voir le pape" ! Ali-ou-Obi Bongo-ou-Odjoukou ne connaît pas les bonnes manières locales, il s'en fiche éperdument d'exiger à des personnes qu'ils ont l'âge d'être ses pères ou ses grands-parents, de venir tous rendre visite à quelqu'un qui pourrait être leur enfant ou leur petit-fils ! Nous voyons bien, le désamour haineux que M. Ali-ou-Obi Bongo-ou-Odjoukou nourrit contre les Gabonais, n'a pas de limites, il dépasse les bornes et commence franchement à me provoquer des envies de meurtre !!!

3.Posté par LES AFFAIRES DE NOUS-MEMES NOUS-MEMES le 18/12/2012 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabon - Pétition Avaaz : contre la vie chère

Suivez le lien:
http://www.avaaz.org/fr/petition/Carton_rouge_contre_la_vie_chere_au_Gabon_1/?cEEzkdb

ACTION CITOYENNE

4.Posté par Larévolte le 18/12/2012 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 2.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 18/12/2012 09:58,

Pourquoi t'offusquer du mépris d'Alain Bongo vis à vis des gabonais qui peuvent avoir pour la plupart l'âge de ses deux pères alors que les concernés eux-mêmes vont se rendre sans orgueil à son appel? Comment peux-tu croire encore que l'homme gabonais ou la femme gabonaise jeune ou vieux a encore un peu de dignité et de personalité?

Tu sais mon frère Feu Pédégiste-à-mort je fais partie de ceux qui ne manquent pas de lire une seule de tes interventions. Je t'avoue que la plupart des internautes qui interviennent sur ce site et qui te lisent ont beaucoup d'admiration pour toi, en commençant par moi-même. Il y a le frère Odjuan'a Mbédé (le guerrier mbédé) qui nous donnait aussi ce plaisir mais il n'intervient presque plus. C'est pour cela que nous gabonais qui nous sentons concernés par le sort du peuple gabonais, te sommes très reconnaissants pour le devoir d'informations que tu as fait tien afin sortir ton peuple de l'obscurantisme. Cependant, permets-moi de te rappeler que certains "peuples méritent bien les dirigeants qu'ils ont." Il me semble que le peuple gabonais vivant sous la dictature du bongopédégisme correspond bien à cet adage.
Je m'en vais te raconter une petite déconvenue que j'ai personnellement vécue à ce sujet.
En 2011, j'avais demandé 5 semaines de congé qui m'avaient été accordées dans le but de me rendre au Gabon auprès des miens et pouvoir profiter pleinement de la chaleur familiale. J'avais donc passé tout le mois d'août et la première semaine de septembre au Gabon. Cet été là, on ne parlait que des législatives de décembre 2011. Malgré l'idée du boycott émise par l'opposition gabonaise, plusieurs faux partis "fabriqués" pour accompagner le PDG aux législatives avaient commencé à naître. J'avais donc été à plusieurs reprises sollicitée et par les vrais pédégistes et par les faux opposants affiliés au PDG. A ma grande surprise, un de mes beux-frères, le mari de ma petite soeur faisait partie de ces faux opposants et ce dernier a mis son zèle à vouloir me convaincre de soutenir leur liste de faux opposants à Alain Bongo en sachant très bien que je hais tout ce qui est en rapport avec le régime bongopédégiste. Pour mon beau-frère, on leur avait promis chacun deux millions. Il envisageait commencer les travaux de sa nouvelle maison avec, vas-y comprendre. Cependant, mon fameux beau-frère qui soit dit en passant travaille à la SGS perçoit un salaire médiocre mais ça ne l'empêche pas d'être un grand fan d'Alain Bongo (Laisse-moi te dire qu'au sein même de ma famille, ce sont ceux qui vivent le plus mal qui soutiennent Alain Bongo).
Ma petite soeur, son épouse consentait à ce que son mari se compromette dans une histoire pareille et m'a même boudée parce que j'ai essayé de les raisonner. Entre temps, lors de la rentrée scolaire, pour les frais afférents à la scolarité de leurs deux enfants, c'est moi qui suis harcelée et je fais la rentrée scolaire de leurs enfants. Certaines fins du mois difficiles, ils n'arrivent pas à s'acquitter des frais de scolarité de leurs enfants qui sont l'une à la maternelle, l'autre dans une école privée, c'est moi qui suis harcelée pour payer. Au Gabon, tout le monde veut vivre dans le luxe sans trop savoir où trouver les fonds pour satisfaire leurs goûts de luxe. Lorsque je demande à mon beau-frère ou ma petite soeur les raisons pour lesquelles ils ont préféré inscrire leurs enfants dans des écoles privées, ils me répondent que les écoles publiques sont saturées, qu'on rencontre à Libreville des classes de plus de 100 élèves. Cependant mon beau-frère est obnubilé par Alain Bongo. Il croit vraiment en sa politique et en ses miracles. Et pour la meilleure, ma petite soeur me demande de faire venir ses deux enfants ici en Europe parce qu'elle trouve qu'ils n'auront aucun avenir au Gabon, tu vois le paradoxe? En 2011, lorsque des pédégistes purs me demandaient de m'incrire sur leurs listes même si je ne participe pas au vote en décembre, mon beau-frère ne voyait aucun inconvenient, au contraire, il tentait subtilement de me convaincre. Il a fallu que je le tance sévèrement pour qu'il rentre dans sa coquille. Mais cela ne l' a pas empêché de se présenter comme suppléant à ces législatives au sein d'un nouveau faux parti. Or c'était sans compter avec le PDG qui ne veut laisser aucune miette aux autres, ils ont été battus lamentablement. Résultats des courses, ma patite soeur et son époux sont presque isolés du reste de la famille à cause de leur choix politiques mûs plus par cupidité que par conviction. Son époux n'a jamais vu la couleur des deux millions promis. Pour ma part, je ne fais plus attention aux jérémiades de ma petite soeur, je ne lui téléphone plus d'ailleurs. Lorsqu'elle insiste, je lui dis d'aller voir Alain Bongo.

Tout ça pour te dire que je comprends ton combat mais parfois je me demande si ça vaut la peine de se sacrifier pour un peuple qui ne sait pas ce qu'il veut. Des individus comme ma petite soeur et son mari, il y en a dans presque toutes les familles au Gabon. Et pourtant au Gabon, je connais des gabonais dans l'opposition qui luttent réellement et qui ne sont pas prêts à se corrompre et pourtant ils sont sollicités par le PDG après avoir tout perdu à cause de leur combat pour le peuple. Je comprends aussi certains opposants qui à la longue jettent l'éponge. Pourquoi se battre pour des gens qui soutiennent leurs bourreaux? Le gabonais ne souffre pas encore disent les autres frères africains. Lorsqu'ils souffriront, ils n'attendront personne d'autre pour les sortir de la misère, même pas Dieu.

5.Posté par ONE REVOLUTION le 18/12/2012 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN COPISTE ALI COMME ADO A EU A RECEVOIR LES CHEFS DE TRIBUS ET AUTRES EN COTE IVOIRE LUI ALI PENSE QUE Y'AURA MEME IMPACTE MÉDIATIQUE DOMMAGE POUR LES ÉMERGENTS BOITEUX DU PDG .
IL EST TROP TARD POUR EUX ILS SOMBRERONS DANS UNE CHUTE BRUTAL .
LE PEUPLE LIBRE EST VICTORIEUX.

6.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 18/12/2012 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Larévolte


Comme ça faisait longtemps ! Trop longtemps que nous ayons eu l'opportunité, que dis-je, le bonheur de lire tes interventions toujours si joliment tournées ! Je sors de ton post, heureux, et encore plus motivé de poursuivre la guerre que chacun de nous doit faire sienne, en vue de nous sauver d'une monarchie à vie, décidée par toutes ces familles qui se croient éternelles propriétaires du Gabon.

Qu'importe si la CNS se tient ou par malheur ne se tenait pas ! MON PROBLEME C'EST MAIXENT ACCROMBESSI NKANI. Sa lavasse biafra ne m'intéresse pas. Voici désormais ma passion jusqu'à entière satisfaction d'une irrésistible soif de vengeance !!!

7.Posté par Giap Effayong le 18/12/2012 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Post4 Larévolte Cher compatriote,Cher frère,
Que dire d'autres? je vis à l'étranger depuis mon âge au gré des affectations de mes parents mais en 2009 après le décès d'Omar Bongo j'avais décidé de rentrer au pays,malheureusement mon rêve s'est brisé avec l'élection d'Ojukwu-Obi.Depuis lors,je me suis
résigné à prendre la nationalité de mon pays d'accueil car j'y travaille et y paye mes impôts.Les autres africains me disent de ne pas perdre mon temps à me faire du souci à cause de la situation qui prévaut au Gabon convaincus qu'ils sont que les Gabonais ont tout pour être heureux.Lorsque j'ai lu votre récit,j'en ai été très ému car je m'y suis un peu reconnu.Nous devons cependant reconnaître
que nous autres Gabonais nous avons notre part de responsabilité
dans le malheur qui nous arrive.Peut-être devrions-nous nous poser sérieusement la question de savoir pourquoi lePère Mba Abessolo avait fini par jeter l'éponge?

8.Posté par Fax1 le 19/12/2012 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post 4 - belle intervention.
C'est ce que je traduis par le vocable "gaboniais", pas toujours bien perçu d'ailleurs, mais court et tranchant.
Ce qui manque au Gabon, c'est en particulier la dignité, et la capacité de faire valoir ses droits.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...