News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Terrorisme en France : l’opposition gabonaise organise une marche de solidarité

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 12 Janvier 2015 à 07:57 | Lu 1697 fois

Plusieurs leaders du Front de l’opposition pour l’alternance ont pris dimanche la tête d’une marche symbolique de solidarité avec la France frappée la semaine qui s’achève par des attentats terroristes dont le bilan est de 17 morts (y compris les terroristes) en pleine capitale française.



La marche est partie du célèbre restaurant français Pellisson à côté de l’immeuble des arcades au centre ville. Les marcheurs, plus d’une centaine, ont parcourus environ 200 à 300 mètres.

Les leaders du Front, Zacharie Myboto, Jean Ping, Jean Eyeghe Ndong, Di Djob Divungui Di Ndinge, Paulette Missambo ont battu le bitume. Ils ont bénéficié de la protection de la police.

« Nous sommes Charlie », pouvait-on lire sur un petit carton brandit à côté des pancartes et banderoles hostiles au président gabonais Ali Bongo Ondimba.

« Nous condamnons l’intégrisme religieux », scandait une pancarte. « Je suis Charlie et je ne suis pas Ali Bongo », renchérissait une banderole tenue à bout de bras par des marcheurs.

La marche était encadrée par la police. Arrivés devant l’ambassade les marcheurs se sont immobilisés. Les services de sécurité ont autorisé l’entrée dans la mission diplomatique uniquement aux leaders de l’opposition. Ils se sont entretenus pendant une dizaine de minutes avec le tout nouvel ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux.

« Nous avons pensé que ce jour est un jour de révolte contre l’extrémisme, je dirai même contre l’extrémisme bestial, contre la méchanceté criminelle, contre toute sorte de comportements inacceptables », a déclaré Zacharie Myboto, président du Front au terme de l’entretien d’une dizaine de minutes avec le diplomate français.

« Nous sommes donc venus ici pour condamner ce qui s’est passé en France parce que nous estimons que ce sont des choses inadmissibles », a-t-il ajouté en espérant que cela n’arrive jamais au Gabon.

Ali Bongo Ondimba, le président du Gabon était parmi les nombreux chefs d’Etat africains qui ont effectué le déplacement de Paris (France) pour participer à la grande marche Républicaine contre le terrorisme.

Antoine Relaxe
gabonactu

Lundi 12 Janvier 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1697 fois




1.Posté par Oréma le 12/01/2015 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne initiative que j'ai râtée

2.Posté par N'Nsa le 12/01/2015 16:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucun mort ni blessé. Pas de commerce vendalisé non plus. Ce qui demontre a suffisance que Ali et son gouvernement sont à l''origine de ce qui s''est passé le 20 decembre.

3.Posté par im le 12/01/2015 21:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sur que c' est le régime qui avait tué le patriote Mboulou Beca

4.Posté par Donat le 14/01/2015 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne soyons pas des moutons on ne marche pas pour marcher. Ce qui arrive en France est déplorable mais ce n'est pas notre combat. Je ne suis pas Charlie, nous ne devons rien à la France ce sont eux qui nous exploitent depuis des décennies pour conserver leurs acquis. Ne soyons pas des esclaves du néocolonialisme...

5.Posté par Willy le 29/01/2015 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils veullent attirer l'attention c'est tout,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...