News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Télécom / Bharti dévoile son plan africain

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 22 Juillet 2010 à 11:22 | Lu 563 fois

En achetant pour 8,5 milliards d’euros les filiales de Zain, le groupe indien, Bharti Airtel, fait du continent l’une de ses priorités. Son patron Manoj Kohli a livré les axes de sa stratégie au cours d’une tournée dans quinze pays africains.



Télécom / Bharti dévoile son plan africain
Lagos, le 6 juillet. L’état-major de Bharti Airtel vient d’achever sa tournée africaine entamée trois semaines plus tôt. Quinze étapes à travers le continent (Gabon, Niger, Burkina Faso…), sur les terres de Zain, pour montrer patte blanche aux autorités locales, rassurer les équipes en place et dévoiler les contours de sa stratégie. Un cérémonial sans doute fastidieux pour son PDG Manoj Kohli, mais qui prouve l’importance que prend le marché africain pour le groupe indien.

Pour remporter son pari, l’opérateur a prévu d’appliquer la recette à l’origine de son succès en Inde. Haro donc sur les coûts. Déjà, annonce un expert du secteur, les juristes de l’entreprise passent au crible tous les contrats signés par Zain pour les renégocier… à la baisse. Bharti entend utiliser le volume de ses achats pour faire baisser le prix des matériels. Antennes, systèmes d’informations, frais de communications : tout doit y passer. Les contrats d’externalisation pour l’entretien du réseau vont se multiplier, et les possibilités de mutualisation avec d’autres opérateurs seront étudiées partout où cela sera possible.

Vague de licenciements

Sur les rangs pour ces prestations, on trouve bien sûr Sony Ericsson, Nokia ou Siemens, et des acteurs spécialistes de l’Afrique comme Gateway Communications et Helios Tower, qui promet à ses clients 20 % d’économie sur les coûts d’infrastructures. Côté ressources humaines (le groupe emploie 6 500 salariés en Afrique), tous les observateurs s’attendent à une vague de licenciements, même si des sources internes au groupe assurent que cette option n’est pas à l’étude.

Autant de coupes franches qui doivent permettre à l’opérateur de proposer des tarifs très compétitifs sans compromettre ses objectifs comptables. En 2012, Bharti vise les 100 millions d’abonnés en Afrique, contre 42 millions aujourd’hui, pour un revenu de 4 milliards d’euros, contre 2,8 milliards actuellement. Le tout avec un résultat avant taxes et amortissements également en progression, passant de 1 milliard à 1,6 milliard d’euros. Une partie loin d’être gagnée, si l’on se réfère aux mauvais résultats de Zain au Nigeria, voire au Ghana ou en RD Congo en 2009.

Effort financier

Les ambitions de Bharti passent paradoxalement par des investissements importants dans ses nouvelles filiales. Plus de 1,3 milliard d’euros dans les trois prochaines années (dont 475 millions au seul Nigeria), en compilant les annonces effectuées au cours de la tournée africaine. Cet effort financier permettra à l’opérateur d’étendre ses réseaux GSM dans des zones aujourd’hui non couvertes. À très court terme, il souhaite aussi améliorer la qualité de ses communications dans des pays comme le Gabon, avant de généraliser le déploiement de la technologie 3G en 2011.

Octobre devrait donner les premières indications sur la capacité du groupe indien à réussir son pari africain. C’est à cette période que Zain cédera la place à la marque Airtel dans toutes les filiales du continent. Un changement de nom qui pourrait déstabiliser la clientèle et s’avérer périlleux au niveau commercial, quand on sait par exemple que la filiale nigériane connaîtra là son quatrième « rebranding » en six ans.

Jeudi 22 Juillet 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 563 fois




1.Posté par Eléphant le 22/07/2010 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affaire à suivre

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...