Connectez-vous S'inscrire
Gabonlibre.com  : Actualité Gabonaise, africaine et internationale, le gabon dans le web,  politique, société, économie, faits divers, la voix du gabon, la voix du peuple gabonais, gab-news, gab-economie, gab - politique

Campagnes CPM Afrique


Actualité en temps réel & infos Utiles 24h/24...
Notez

TEXTO DU JOUR: Les symboles de pauvreté au Gabon




TEXTO DU JOUR: Les symboles de pauvreté au Gabon
TEXTO DU SAMEDI 19 JANVIER 2013

Vous l’avez sans doute remarqué, Gabon télévision abreuve ses téléspectateurs de spots, que dis-je, des émissions, des publi-reportages du Pari Mutuelle Urbain Gabonais (PMUG), qui nous vantent les emplois créés, les gains remportés, les dons distribués, les tombolas organisés, etc. etc.

Oui, être parieur ou agent du PMUG est un symbole de pauvreté, de paupérisation et de dégradation de l’emploi dans notre pays et dans le monde.

Les parieurs sont pour la plupart des gens qui n’ont que 500 FCFA ou 1000 FCFA par jour, moins de 2euros pour vivre, mais qui croient que le ciel va tomber à leurs pieds et qu’ils vont tout à coup devenir riches. Peine perdue, ils sont pour 97% d’entre eux naïfs, et parier est devenu un poison pour eux. Mais pardessus tout, c’est la pauvreté qui les pousse à se livrer à cette « drogue ». Pourtant la question qu’il faut poser aux agents de contrôle (des impôts) est de savoir quelle est la recette ou le chiffre d’affaire annuel exact de cette Entreprise, autrement quelle somme débourse chaque pauvre gabonais par an, et quelle est le montant total des gains remportés par les parieurs.

Les gabonais sont en droit de poser cette question, car c’est l’argent des contribuables qui est en cause, et le PMUG, comme les autres entreprises à l’éthique approximative, appauvrissent plus qu’ils n’enrichissent.

Mais nous direz-vous, le PMUG crée des emplois, recrute, distribue des salaires. Cependant, tout le monde peut le remarquer, ce sont des emplois sous qualifiés, sous payés, difficiles, profondément dévalorisés et aux horaires incompatibles avec une vie personnelle décente, mais acceptés par obligation par une population fragilisée et soumise.

Les seuls bénéficiaires de cette exploitation ce sont bien les actionnaires de cette pompe à fric des pauvres et leurs amis et complices politiques, et en aucun cas les travailleurs de ces structures, nouveaux esclaves des temps modernes, nouveaux valets d’une bourgeoisie méprisante.

D’autres signes de pauvreté, tel que les plats avec sauce pour les familles nombreuses qui sont obligées de manger la sauce pour se remplir le ventre faute de viande ou de poisson qui contiennent les protéines indispensables pour un bon l’équilibre alimentaire, feront l’objet d’un prochain texto.

PETIT-LAMBERT OVONO

Samedi 19 Janvier 2013
Vu (s) 479 fois




1.Posté par Le peuple Gabonais le 19/01/2013 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les nouvelles destinations des biens mal acquis sont :
LUXEMBOURG
CITY DE LONDRES
DUBAI
QUATAR
MONACO
SAO POLO
MAROC
SUISSE
CHYPRE
La SOFINPAR est une société mafieuse de la première dame du GABON qui vire les fonds qu'elle détourne vers ses pays.

A travers ce reportage on se rend vite compte que les actionnaires privés au Gabon sont les bongo ondimba.
Les recettes douanières et portuaires annuelles au gabon ne rapportent que 300 milliards de francs cfa à l'état gabonais. On peut donc penser que les sociétés écrans qui gèrent le port de libreville confisquent une bonne partie du chiffre d'affaire.

Avec une gestion républicaine des ports du gabon, on peut donc atteindre 600 milliards de recettes portuaires et douanières.

Allons y à la conférence nationale souveraine pour assainir les finances de l'état gabonais et de pouvoir mettre le gabon sur l'orbite du développement.
Stoppons l'exploitation tout azimut par les bongos de nos richesses.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Le Gabonoscope Archive











Infos Du Jour...

Gabon : L’Union nationale présente son bureau national

1 Commentaire - 24/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

Beyoncé offre des millions pour les sans abris

0 Commentaire - 24/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

Gabon - Manganèse : Fin de monopole pour Comilog

0 Commentaire - 24/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

La saga « PIP » continue cette fois-ci avec les militaires

3 Commentaires - 24/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

Gabon : Découverte de deux gisements d’hydrocarbures

1 Commentaire - 24/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

Libye : la bataille de l’aéroport de Tripoli se poursuit

0 Commentaire - 24/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

Le patron du journal Edzombolo convoqué au CNC le 29 juillet

2 Commentaires - 23/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...

Faire l’amour dans l’eau peut-être dangereux

0 Commentaire - 23/07/2014 - Gabonlibre.com 7J/7 en temps réel...




Divertissement sur Gabonlibre