News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Suspension des droits de douanes et de la TVA sur neuf groupes de produits

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 11 Septembre 2012 à 07:58 | Lu 780 fois

Le gouvernement gabonais a décidé de la suspension immédiate des droits de douanes et de la TVA sur neuf groupes de produits, pour la période allant de septembre à décembre 2012, a annoncé, jeudi soir à Libreville, le communiqué final ayant sanctionné le conseil des ministres, présidé dans la journée par le président Ali Bongo Ondimba.




La mesure, qui entre dans le cadre de la préservation du pouvoir d’achat des ménages, concerne le poisson (frais et salé) ; la viande (bovine et porcine) ; la volaille (poule, poulet et dinde) ; le riz ; le lait (poudre et concentré) ; les conserves de légumes (petits pois et tomates concentrées) ; les fruits et légumes ; les pâtes alimentaires (spaghettis et macaronis) ; les conserves de poisson (sardines et maquereaux).

La baisse mécanique des prix induite par cette mesure, vise comme le veut le président de la République, à soulager le pouvoir d’achat des populations, indique le communiqué, ajoutant qu’un dispositif de contrôle des prix sera mis en place en vue de la maîtrise de l’inflation par le gouvernement.

La suspension pour trois mois de la TVA et des droits de douanes survient quinze jours après la publication, le 15 août dernier, de deux arrêtés gouvernementaux portant plafonnement des prix de 64 produits de consommation courante, dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie au Gabon.

Le gouvernement ne pouvant mettre un policier derrière chaque commerçant, les consommateurs ont été invités à faire respecter ce plafonnement des prix des produits de première nécessité d’une durée de six mois renouvelable.

Le gouvernement s’était engagé à mettre en place dans les plus brefs délais, un numéro vert à la disposition des consommateurs pour leur permettre de faire leur propre police, en dénonçant les commerçants récalcitrants.

Les prix des denrées alimentaires ont considérablement augmenté au Gabon, grevant le panier de la ménagère. Un kg de viande se vend 4000 FCFA tout comme le kg de poisson.

La nouvelle grille plafonnée fixe le prix du kg de viande importé à 2000 et 2500 FCFA alors que le prix du kg de poisson oscille de 1800 FCFA pour le poisson importé et jusqu’à 2650 FCFA pour le poisson frais.

Mardi 11 Septembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 780 fois




1.Posté par Depuis Venez-voir le 11/09/2012 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin, on va d'un lancement à un autre, d'une première pierre à une autre sans jamais de dernière pierre et ce,partout dans le Gabon, depuis 2009, comme si on voulait juste faire des annonces et séduire l'électorat qui habite ici ou là.A quand la réalisation et surtout la fin de tous ces chantiers? Les travaux sur la nationale 1, sur les ponts dits échangeurs(IAI, feux de nzeng ayong, charbonnages) , le nouvel aéroport,le rond-point du pk12, l'axe pk5-pk12, omnisports, CHU d'owendo, hôpital d'Agondjé et tous les trucs annoncés a grand renfort d'une presse aussi mendiante que dénaturée par les rencongnements frileux. Où en est-on avec les chantiers de cocotiers, boulevard et tous les sites qui ont été cassés et qui ont jeté des centaines de milliers de Gabonais dans la rue? On ne voit que des chantiers commencés qui tournent sur place depuis plusieurs années, enfin, ils font exprès ou quoi?Des effets d'annonce au quotidien, des banalités qui sont brandis comme des exploits, des voyages(vadrouilles) toutes les cinq minutes, mais sur l'essentiel rien ne change(chômage,santé, éducation, salaires et les Gabonais se rendent encore plus massivement à la poubelle de mindoubé) etc., c'est la même galère.Franchement, certains Gabonais, même quand ils ne l'ont pas élu, commençaient à croire, justement à partir des travaux lancés, des promesses de campagne sur le smig par exemple.Il commençaient à croire qu'ali pouvait changer quelque chose. Mais hélas, c'est pire qu'avant et le Gabon continue sa descente aux enfers avec les étrangers appelés en renfort pour une spoliation plus massive, plus profonde et plus rapide. On ne sait jamais.Qu'est devenue la compagnie aérienne Gabon-Airline dont on nous avait tout dit, comme toujours? Dans quel ciel volent les avions qu'on nous avait présentés en disant que c'était réglé, cette compagnie était résuscitée? Non,vraiment non, les pères fondateurs du Gabon ont dû commettre un acte grave pour que nous méritions les bongo qui assomment continuement le Gabon. Un pays qui a tout pour se développer, est détruit partout pour sombrer.Combien de temps les Gabonais vont payer les caprices de Léon Mba Minko Edang qui a élevé bongo jusqu'à ce qu'il se fasse repérer par les Français.On sait qu' il l'a préféré juste pour barrer la voix à Jean Hilaire Aubame et aux autres qui étaient bien à mesure de faire le minimum pour une terre qui les a vu naître et dans laquelle ils dorment pour l'éternité. Le coup d'Etat de 1964, qui avait tant choqué Le Vieux , a-t-il scellé le sort du Gabon?On sait que Foccart (On devrait dire Tocard)n'est pas quand même allé le chercher au congo, en RCA où on sait dans quelle brousse où il chassait en mangeant le nkoumou. Il était déjà DC, ministre avec pleins de pouvoirs.Enfin, on subit maintenant, mais combien de temps va encore durer la traversée du désert?

2.Posté par Ada le 11/09/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Politique spectacle, mais au fond, un homme vide, de la pure vacuité.Ceux qui le connaissent bien avaient raison. La réalité est plus qu'éclairante.

3.Posté par la gabonaise le 11/09/2012 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon vient de voir sa note dégradé sur la place boursière. L’agence de notation S&P (Standard and Poor’s) a décidé de ranger le Gabon dans la catégorie des pays à perspective négative avec la note BB-. Cette décision fait suite au retard qu’accuse le pays pour le paiement de sa part en garantie des euro-obligations 2017, cette dernière s’élèverait à environ un milliard de dollars américains. L’agence ajoute que cette note pourrait encore régresser vu le manque de transparence dans la gestion budgétaire actuelle, une gestion qu’elle qualifie de mauvaise. La troisième raison majeur de cette dégradation serait la forte dépendance du pays au pétrole. Les décideurs de l’agence appellent ainsi les autorités gabonaises à plus de vigilance. Par ailleurs S&P a rappelé que certains éléments plaidaient en faveur du Gabon. Le pays a lancé un ambitieux programme de reforme structurelle et sa dette fiscale a était considérablement réduite, passant de 71% du PIB en 2000 à 17% aujourd’hui. Aussi son PIB par habitant est l’un des plus élevé en Afrique. Le gouvernement gabonais de son coté a affirmé pouvoir régler cette dette dans les mois qui suivent et tenir par la suite un versement régulier selon les échéances prévus.
Les autorités ont donc demandé aux opérateurs économiques du pays de garder leur calme. Le pays qui avant bénéficiait d’un titre de pays stable se doit de vite réagir avant que cette note n’affecte définitivement son image. Une telle situation conduirait à la méfiance des investisseurs pour un pays qui se veut en phase de diversification industrielle.

4.Posté par Marcel Djabioh le 11/09/2012 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont des menteurs, ces produits sont déjà exonérés de la TVA.

Cf. Article 210 du code des impôts. : http://www.dgi.ga/spip.php?article142 )

Exonérations

Article 210 du code des impots. – Sont exonérés de la Taxe sur la Valeur Ajoutée :

1° les produits du cru obtenus dans le cadre normal d’activités exercées au Gabon et sans transformation par les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs, les chasseurs à condition que ces produits soient directement vendus au consommateur.

Sont notamment concernés :
l’arachide ; le café ; le cacao ;
la viande de porc ; la viande de bœuf ; la viande de mouton ; toutes autres viandes destinées à la consommation ;
le poulet ; le canard et autres volailles ;
le poisson frais ; le poisson congelé ;
le manioc ; la banane plantain ; la banane douce ; l’igname ; le tarot ; la pomme de terre ;
les fruits et légumes divers.

10° les biens ci-après :
lait liquide ; lait en poudre ; lait concentré ; lait non concentré ;
lait sucré ; lait non sucré ;
margarine ; beurre ; yaourts ;
journaux ; papier journal ; cahiers et manuels scolaires ;
pain ; farine ; levure ; gluten ; œufs ; riz ;
médicaments ; produits pharmaceutiques ;
conserves de sardines ; conserves de pilchards ; conserves de maquereaux ;
pâtes alimentaires ; huiles de tables de fabrication locale ; sel ;


5.Posté par MANGAGA ODILON le 11/09/2012 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi avec des balances truquées depuis tjrs et sa va s’empirer car au Gabon c'est la jungle chaque commerçant fait à sa tête .Et ce fameux num vert ,on verra ça ,n'importe quoi.
QUI VIVRA VERRA
LE GABON AUX GABONAIS

6.Posté par elbazoo200 le 12/09/2012 05:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c vrai ke tt le monde ment mais dici là on remarkera la vérité sur le terrain...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...