News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Suppression abusive des bourses des étudiants gabonais à l’étranger : Qu’on arrête l’amalgame!

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Dimanche 19 Septembre 2010 à 00:15 | Lu 3200 fois



Suppression abusive des bourses des étudiants gabonais à l’étranger : Qu’on arrête l’amalgame!
L’Etat gabonais est dans l’illégalité totale du fait que la bourse perçue par les étudiants gabonais, a été votée par la loi des finances 2009-2010 qui prend effet jusqu’à la prochaine loi des finances de février ou mars 2011. Pendant ce temps, tous les ayants droits de la République Gabonaise doivent bénéficier de leurs allocations ou prestations, à l’instar des étudiants boursiers

Je rappelle au pouvoir adultérin gabonais que la loi dans une République qui se respecte n’est pas quelque chose que quelqu’un peut suspendre n’importe comment. La Commission nationale des bourses et stages, cherchant à tout mettre à plat, crée un amalgame total, une injustice et une dégénérescence des étudiants gabonais à l’étranger ; en effet, elle n’a pas tenu compte des étudiants nouvellement admis en diplôme d’études approfondies (dans les universités françaises notamment) et ceux qui sont en train de préparer leurs thèses ou leurs soutenances de thèse. Les agents des Bourses et étages n’ont pas également tenu compte des redoublements.

Elle veut créer une confusion entre les étudiants boursiers éternels en France, aux Etats-Unis, au Canada, au Maroc, au Sénégal et ceux qui sont dans leurs droits. Nous sommes dans une République bananière, une République des ingénus. La loi des finances 2009-2010 a bien prévu un budget de fonctionnement et d’investissement.

A l’intérieur du budget de fonctionnement, il y a les bourses d’étudiants payées par les contribuables gabonais et non par la dynastie Bongo et leurs sbires, comme on veut toujours nous le faire comprendre. Tout étudiant gabonais boursier doit, donc bénéficier de sa bourse jusqu’en décembre 2010. Et normalement, pour un pays comme le nôtre, peuplé de moins d’un million d’âmes, tous les élèves, collégiens, lycées et étudiants gabonais devraient bénéficier gracieusement une bourse d’études.

La Diaspora gabonaise de France, du Canada et des Etats-Unis demande au peuple gabonais de ne pas accepter ce principe césarien. En effet, le directeur général des Bourses et stages et le parti d’Etat-PDG veulent se sucrer sur le dos des contribuables gabonais. Il faut attendre la prochaine commission d’attribution des bourses qui siégera en octobre 2010.

Et cette commission qui doit décider de la suppression ou pas des allocations d’études sous réserve de présentation des résultats académiques de la deuxième session en cours dans de nombreuses universités étrangères. Les bourses d’étudiants ne peuvent pas être supprimées en cours d’exercice de la loi des finances 2009-2010.

Tous les étudiants gabonais frappés par cette mesure sans aller au terme de leurs droits doivent saisir la Chambre administrative du Gabon. Tout ce que le gouvernement de Monsieur Alain Bongo-Ondimba fait c’est illégal. En effet, c’est un pouvoir hors la loi qui prend des décisions pour se donner une légitimité. C’est un pouvoir qui agit de manière anti-constitutionnelle. Autrement dit, c’est un pouvoir qui veut séduire le peuple gabonais qui ne l’a pas élu (cf. les vrais résultats des élections présidentielles anticipées d’août 2009 auprès des instances internationales. Arrêtez d’illusionner le peuple gabonais.

Que dit le parti d’Etat-PDG sur la situation de Patience Dabany (mère d’Alain Bongo-Ondimba) émargée à la fonction publique gabonaise comme professeur des universités ? Nous attendons également que la Cour des comptes publie sans délai, la liste de tous ceux qui ont détourné les biens de l’Etat gabonais entre 1967 et 2010. Nous espérons que tous ceux qui ont pillé financièrement la banque du Gabon et du Luxembourg figureront sur cette liste.

In fine, nous Diaspora Gabonaise de France et des Etats-Unis, nous nous insurgeons contre cette décision illégale, dictatoriale et exigeons le rétablissement sans délai des allocations jusqu’à la prochaine Commission d’attribution des allocations. Nous demandons également aux étudiants gabonais de France et des Etats-Unis de ne pas libérer leurs chambres dans les résidences universitaires et de réfléchir à une action visant à occuper la résidence ou le Château Bongo-Ondimba de 65 millions d’euros ainsi que tous les immeubles considérés comme biens mal acquis sis à Paris.

Dr. Jean Aimé Mouketou

Dimanche 19 Septembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 3200 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Ebouli le 21/09/2010 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'homme nait bon, mais c'est la nature qui le perverti.
Depuis plus de 40 ans, le gabonais a toujours su faire preuve de douceur. Est-ce la lacheté? je ne pense. Accepterait-il de vivre perpetuellement sous la botte de nos autorités, qui n'ont pour seule; se remplir plein les pauches? je le pense pas non plus.
Ce qui se passe au Gabon depuis l'accession d'ALI Ben à la magistrature suprême, est l'un des signes d'un nouveau Gabon où le peuple est désormais prêt à s'attraper une machette...
Je vous assure que si ce problème de bourses ne s'arange pas, notre pays connaître l'irréparable. A quoi ça servira à un pauvre de se voir supprimer (de façon arbitraire) ce qui était pour lui le seul moyen de construire son avenir?

On aurait encore accepter que cela se fasse dans les normes, c'est à dire: supprimer à tous ceux qui ne méritent. Or qu'est-ce-que l'on constate? Il y en a certains doctorants qui ont déjà fait plus de 5 fois la thèse, et qui ont vu leurs bourses être réconduites; au detriment de certains qui ne sont qu'à leur première ou deuxième année de thèse.
Pire encore, ceux qui passent en licence et master avec de fortes moyennes pour certains. Comment expliquer cette injustice?
N'est-ce pas là une façon de pousser les jeunes gabonais vers un chemin qui n'est pas le leur, c'est-à-dire un règlement de compte à l'endroit de certains de nos autorités, qui pourrait par la suite nous conduire vers un conflit sans fin?




15.Posté par aaa le 21/09/2010 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je pense que Ali ben a pleuré en voyant le musé du génocide au Rwanda .Et que une semaine après il décide de rendre SDF les pauvres étudiants gabonais à l'étrangé en leur supprimant la bourse. il signe leur arrêt de mort. Je me demande vraiment quelle genre d'individu peut agir comme ça?Et il crie avec sa danseuse de mère QU'ils sont du Gabon et qu'ils aiment ce pays qui les a rendu obèse de richesse.
Comment voulez vous que la haine disparaisse?quand je sais très bien que les enfants de ceux qui travaillent aux bourses et stages et qui sont en fin de cycle on vu leur bourse reconduite.ma pauvre soeur a fait un sans faute la pauvre à peine 21ans en L3 s'est vu suprimer la bourse.De qu'elle méritocracie parle t'on au juste??????pauvre makaya je ne comprend plus expliquez moi.

14.Posté par La Pensée le 21/09/2010 04:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais MOURAMBI pour l'enfant de celui qui a pillé pendant des décennies ce n'est pas un problème.C'est quoi ce raccourci à deux balles?!son père est milliardaire et propriétaire en France à part le budget du groove qui diminue tu crois qu'ils sont réellement affectés?
Le pauvre étudiant d'Avéa qui a eu l'inestimable chance d'obtenir une bourse pour l'étranger et qui vit exclusivement de cette bourse comment fait-il? Petit boulot oui encore faudrait-il le trouver facilement ce n'est pas évident pour l'ensemble des étudiants.On ne doit pas vivre dans le même monde.Au Gabon on sort toujours de l'ordinaire ce qui l'est. La Bourse est pour les familles aux revenus modestes.De plus aucun préavis,sans respect des dispositions légales c'est ça votre EMERGENCE?
La Corée du Sud par exemple a batti sa véritable émergence en misant sur l'éducation.La Chine a fait de même.Le seul pays se réclamant un avenir émergent à ne pas miser dans l'éducation& la Formation c'est le Gabon.Un pays d'un million d'habitants qui n'arrivent pas à octroyer de bourse à l'ensemble de ses quelques étudiants qui veulent avoir un diplôme et faire évoluer leur pays.
Quand on voit la pléiade de dépenses inutiles à "lhonneur" du Gabon la bourse restait le seul acquis social dont pouvait un temps soit peu se vanter amèrement les Gabonais.C'est tout simplement une manipulation politique en réaction aux événements pré et post-électoraux de 2009.Visant à museler les étudiants et leur démontrer leur fragilité.Parce que si on avait voulu vraiment nettoyer le fichier on aurait eu la décence de le faire conformément aux dispositions prévues par la loi et en informant les Etudiants à l'avance!!!

13.Posté par OBALO le 20/09/2010 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sarko a juré trois doigts au ciel de dementeler tous les camps ROMS, ces pauvres Roumains qui erent dans les rues de sa chère France.
Et de l'autre côté son sinistre copain ALI supprime les bourses aux pauvres jeunes gabonais qui se battent pour avoir des diplômes. Ali a volé les electoins au Gabon, il est illégitime et le restera pour toujours. Quelque soit la durée de la nuit, Ali va partir sans crier gare. Son objectif aujourd'hui de vous voir comme les ROMS.

12.Posté par ... le 20/09/2010 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une mise à ras du fichier DGBS ? Reconduite en cas de legitimité VERSUS Reconduite generale et continuité.

11.Posté par pat cool le 20/09/2010 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 42 ans de pouvoir, Bongo a certes fabriqué des voleurs et corrompus, il a toutefois mis l'accent sur la scolarisation de ses compatriotes avec la bourse d'études; ce qui fait des Gabonais, l'une des populations les plus scolarisées en Afrique.

A seulement une année de pouvoir, Son fils fait des gabonais, les prostituées, les délinquants, les mendiants...
car détrompez-vous, mes chers compatriotes, à l'heure actuelle, je ne vois aucune structure universitaire au Gabon capabe d'accueillir 18000 étudiants à qui, on a supprimé la bourse+ plus de 8000 bacheliers des années préccédentes qui se balladent en1ere année de nos universités parce que, le système éducatif est archaïque.

Que les deux idondos de bourses et stages sachent qu'aucun pays au monde ne s'est développé matériellement sans la richesse intellectuelle. En empêchant à des jeunes gabonais de faire les études, où irez-vous les mettre? et avec qui compez-vous mettre en place votre fameux concept de l'émergence?

Je comprends finalement que la rose croix et la franc maçonnerie sont dangéreuses! Ali et ses ministres préfèrent dépenser l'argent du contribuables pour s'achèter des mercs à hauteur de milliards, au detriment de l'avenir du jeune gabonais!
Finalement, il y a lieu de s'interroger sur les origines d'ABO. Parce qu'un gabonais de sang ne peut-être aussi mauvais qu'ALI et sa bande d'idondo.

Pour terminer, je lance un appel aux compatriotes étudiants non boursiers à l'étranger, de se battre comme font d'autres africains, en faisant de petits boulots afin de prendre en charge leurs frais de scolarités, surtout les thèsards et ceux qui sont en master. Repartir faire un master au Gabon, serait une façon de mettre un terme à ses études. Comment ferrez-vous pour faire vos recherches? pas de bibliothèques, l'Internet n'est pas accessible à tout le monde, tu ne pourrais valider ton année si tu n' as ouvert tes fesses à un enseignant (fille) ou tu ne n'adhère à aucune secte occulte...

Ali, Biyoghe Mba, Les deux idondos des bourses et stages... pourquoi n'envoyez-vous pas vos enfants à l'UOB, Mbaya, l'insab...n'est-ce pas la charité bien ordonnée commence par sois-même?



10.Posté par Pat cool le 20/09/2010 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Erratum

dans mon derniers paragraphe, lire:Enfin, pour terminer, vous serez certainement surpris de voir dans les jurnaux du Gabon, sur l' Internet... les résultats des brillants étudiants qui ont vu leurs bourses supprimées, si leurs recours n'ont pas été pris en compte. Que ceux qui, malgré qu'ils ne méritent pas, ont la bourse, sachent que leurs noms seront pris en exemple. Ceci, pour montrer l'injustice du pouvoir d'ALI.




9.Posté par Pat cool le 20/09/2010 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mourambi,

J'ai comme l'impression que vous vivez sur une autre planète...
En parcourant le site de la dgbs, je me suis apperçu que même ceux qui ont déjà fait plus de 5 ans de thèse ont vu leurs bourses reconduites, au detriment de ceux qui sont en 1ere et 2eme année de Thèse.
Pire encore, 99% de master (droit, économie, physique, chimie, mines, lettre, management) en France, n'ont plus de bourses. Or parmi eux, certains sont même majors de leur promotion en licence ou M1.

Quand je vois les petites filles de 20 ans, comme la soeur à un ami, qui a fait de la 6éme en terminal au lycée d'application sans reprendre une classe et toujours première de sa classe. Elle decroche son bac A1 avec 12 de moyennes. On lui octroi la bourse pour faire du droit en France. Là encore, la gamine fait un sans faute jusqu'en master1. Surprise générale, sa bourse est coupée!!
Comment pourrez-vous l'expliquer, cher ami?

Ce qui est encore stupide dans cette affaire, c'est lorsqu'on demande aux étudiants de master de repartir à l'UOB ou à Mbaya.
Pensez-vous que ces universités pourront accueillir tous ces étudiants? je vous rappelle que sur plus 19000 dossiers, seuls 2000 cas ont déjà été étudiés. Et parmi ces 2000 dossiers, 90% d'étudiants ont vu leurs bourses supprimées. Et aucun dossier des étudiants qui sont dans les pays africains, n'ont pas encore été examinés, sauf quelques cas au Maroc.

S'il y avait suffisament des structures universitaires au Gabon, je ne pense pas que les gabonais chercheraient aller étudier à l'étranger.
De plus, au Gabon ne peut faire un sans faute dans nos universités pourries que celui qui fait parti d'une secte occulte, à defaut de donner ses fesses aux enseignents (pour les fille), ou débloquer des centaines de mille...
Moi même, j'ai fait ma première année à Masuku, et j'ai encore souvenir de mon premier jour en classe, où mon prof de chimie nous dit: Tous les bleus doivent attendre l'année prochaine. Cette année est prioritaire aux kaciks.

Aujourd'hui, n'eût été mes parents, je n'aurais pas poursuivi mes études sans contraintes au Canada.

Te lire me fait penser aux rosicruciens du Gabon. Ailleurs, la bourse est attribuable aux étudiants issus des familles modestes, ce qui n'est pas le cas du Gabon. Croyez-vous que les enfants bongo, biyoghe Mba, Ntountoum Eman...reviendront au bercail parce que leurs bourses ont été supprimées?
Ne vous moquez pas des pauvres, mon cher ami. Pendant que les pauvres enfants voient leur avenir prendre un coup, les enfants de tous ceux que vous avez cités dans votre post, se la coulent...

Enfin, pour terminer, vous serez certainement surpris de voir dans les jurnaux du Gabon, sur l' Internet... les résultats brillants tudiants qui ont vu leurs bourses supprimées, si leurs recours n'ont pas été pris en compte. Que ceux qui, malgré qu'ils ne méritent pas, ont la bourse, sachent que leurs noms seront pris en exemple. Ceci, pour montrer l'injustice du pouvoir d'ALI.

8.Posté par Mourambi le 20/09/2010 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois qu'il faut être honnête parfois, cette commission a été objective. Elle a procédé aux radiations d'étudiants fantômes, car nous qui sommes en europe connaissons ceux qui fréquentent ou pas. Même les enfants du systme ont vu leur bourse coupé. Je crois que ALI bongo est entrain de surprendre les gabonais. Les intouchables ont vu leur bouse supprimé soit pour absence de résultats, traffiques de résultats, absences de dossier, triple rédoublement. Pour Ali Bongo, l'heure est à la méritocratie, désormais seule la compétence doit compter, fini le temps du piston aux bourses et stages. Nous voulons que les choses changent, soyons honnêtes avec nous mêmes. Vive l'émergence et pourvu que le Tsunali touche d'autres secteurs de l'économie gabonaise. Mes frères, même ceux qui ont battu campagne pour Ali en croyant préserver leur acquis en france ont vu leur bourse coupé, plusieurs jeunes qui avaient ralliés l'UJPDG de france ont vu leur bourses coupées. Même le fils de l'ambassadeur du gabon en france a vu sa bourse subir le tsunali, les enfants de Guy Bertrand Mapangou ont vu tous leur bourse couper, le fils de ntoutoume Emane a vu sa bourse coupé. Les exemples sont nombreux parmis les enfants du système et je pense qu'ils sont les plus touchés. Même la famille Bongo Ondimba a vu sa bourse coupé. Donc il s'agit là, d'un mouvement de nettoyage général qui permettra l'assainissement des bourses afin d'instaurer la méritocratie tant reclamée. Soutenons ce qui va dans l'intérêt général.

7.Posté par syd le 20/09/2010 02:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De toutes les manieres , ceux la qui se sentirons lesé, car estimant etre dans les normes , leurs bourses seront reconduite sans probleme a mon humble avis. Aussi ce qui semble etre des supression abusvif aura aussi les merite de reveler , ceux la qui ne sont pas inscrit regulierement, ceux dont la bourse a été obtenue grace a l'influence d'un parents donc abscence parfois de dossier a la DGBS. Car il est inadmissible de constater qu'il existe des boursiers qui pour certains ne sont plus etudaint donc , travail depuis et continu avec la complicité d'un parent agent a la DGBS de toucher une bourse qui profiterai a un etudiant. Il m'est arriver d'être outrer au cours d'un voyage en france voir certaisn de mes anciens camarade de lycée etre encore boursiers et etre encore etudaint de premier cycle alors que leurs presence dans ce pays equivaux au doctorat. C'est une édée louable je trouve dans la forme car elle permettra de voir qui merite bel et bien sa bourse et surtout element fondamental pour moi , qui est reelement inscrit dans une ecole ou université. Maintenant le fond peu preter a quelques interrogations , car la com n'as pas été bien fait a mon avis , d'ou ce tolet au sujet de cette decision. Maintenant on espere que le traitement des dossiers sera rapide enfin que certains ne soient pas dans l'illegalité en france par exemple.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...