News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Suite et édition spéciale : Le 10ème congrès ordinaire du PDG accouche une sourie

Le site de la Liberté - D'AKOK le Lundi 8 Avril 2013 à 08:01 | Lu 1523 fois

Le premier congrès ordinaire du Parti démocratique Gabonais organisé sous la présidence d’ALI Bongo vient de s’achever comme cela était prévisible, sans grandes résolutions politiques pour le Gabon. Toute chose qui augure des lendemains plus difficiles encore pour le peuple.



Suite et édition spéciale : Le  10ème congrès ordinaire du PDG accouche une sourie
La cérémonie de clôture qui a commencé par l’exécution de l’hymne du parti, s’est poursuivie dans une ambiance morose. Les militants venus des neuf provinces du Gabon paraissaient plutôt préoccupés par un avenir sans doute incertain pour leur formation politique.

Le Gymnase de l’omnisport président Bongo semblait surtout rappeler à une grande majorité des militants sexagénaires, que tout était vanité. Qu’à un moment de la vie, il était nécessaire de savoir s’arrêter pour faire le point.

Des souvenirs d’une période assez lointaine où effectivement ce type de rencontre entre les camarades et le « grand camarade » était des moments de joie et de partage traversaient les esprits d’un bon nombre.

Le Premier intervenant, Michel ESSONGHE président des assises du congrès, après avoir remercié Ali Bongo pour la confiance témoignée à sa personne, a rappelé le thème des assises : « Demain le Gabon patriotisme pour une nouvelle alliance ». Un thème sans profondeur arguait des observateurs venus nombreux à cette cérémonie. Il a ensuite préciser que ces assises ont consisté à négocier un tournant majeur pour un parti en déroute, en proie à des conflits de génération et de leader.

Le rapporteur général DODO YGUENDZA a ensuite fait la lecture du rapport général qui, en réalité n’était qu’un catalogue de recommandations reprises sur les grands points du projet « Gabon émergent ».

Sans revenir en détail sur ces recommandations, « Le camarade YGUENDZA a toutefois rappelé que toutes les recommandations faites par le parti n’ont jamais été appliquées » c’est la raison pour laquelle le Gabon se retrouve 47 ans après comme si rien n’avait été envisagé. En évoquant le bilan a mis parcours d’ALI BONGO, il a indiqué que ses réalisations en trois ans représentent ce qui avait été fait en 44 ans, invitant ses camarades à faire preuve d’objectivité dans l’exercice de leurs fonctions.

La lecture des nominations dans les différents postes s’est faite dans un climat glacial. Seule la voix de Madame NKAMA (allias) Patience BONGO ressortait sans doute pour rassurer son fils.

En gros aucune annonce majeure en matière de démocratisation de la vie politique Gabonaise n'a été faite.

Dans son mot de clôture Ali Bongo est revenu sur les détournements de deniers publics et les crimes rituels qui ont ponctué son séjour au palais du bord de mer.
Dans les jours avenirs, certainement de ce côté, les camarades pourraient faire les frais de ce constat amer qui n’a contribué qu’à ternir son image auprès de l’opinion.

Lundi 8 Avril 2013
D'AKOK
Vu (s) 1523 fois




1.Posté par KIEM le 08/04/2013 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Accouche d'une souris" on dit, corrigez vos textes avant de les publier

2.Posté par AJOPKA le 08/04/2013 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci,@KIEM de le relever. après vous apportez quoi? C'est ça le mal du Gabonais, vouloir s'illustrer par des critiques. melle Lola s'est insurgée ici il y a quelques jours pour dénoncer cela. Ce qui importe ici c'est l'information que l'on nous apporte. La forme et le style, ce n'est pas dans l'union ques vous les trouverez non plus, mais plutôt dans le Monde, le monde diplômatique, le Figaro ou l'express.

3.Posté par Tchougoudja Le Fils le 08/04/2013 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pendant ce temps Alain Bongo Ojoukou fait dans la gesticulation permanente, l'arrogance dans zéro,le m'as-tu-vu, le clientélisme, le copinage, les voyages qui ne servent à rien sinon à renforcer des liens avec ses "amis" musulmans pour islamiser le pays.

On découvre que les quelques petits logements qui vont pousser (on espère un jour!) et qui seront construits par ses amis turcs seront des pré-fabriqués, c'est à dire des logements qui s'effriteront en 2 ou 3 saisons de pluie. Quelle légèreté! Quelle foutage de gueule! Tous les jours que Dieu fait Ojoukou Alain et sa clique réfléchissent comment faire fructifier leurs affaires perso et comment planquer l'argent en Asie notamment, ne sachant pas que même la-bas ils sont traqués et fichés.

Le Gabon ne vaut plus rien, même plus en tant que médiateur. Des pays comme le Cameroun non plus. Voilà 2 pays d'Afrique centrale qui ne renferment que des mauviettes. Leurs armées ne valent rien. Voilà pourquoi la France et les autres puissances se tournent vers Idriss Déby.

4.Posté par M.17_8 le 08/04/2013 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MESSAGE DU MOUVEMENT DU 17 AOÛT (M.17_8)

Tous ceux qui souhaitent participer à la Libération du Gabon, en rejoignant la Rébellion qui mettra fin à la dictature sanguinaire installée au Gabon depuis 1967, sont invités à prendre contact avec le chef de la cellule de recrutement via l'adresse email suivante :

m.17_8@rocketmail.com

Nous espérons vous voir nombreux.

Mouvement du 17 Août.

Le Chargé du Recrutement.

5.Posté par MBUTA le 08/04/2013 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@2.AJOPKA

Mr,
Comprenez que des souillures dans l'expressions entraînent des souillures dans la compréhension donc dans l'esprit.De même l'adoption d'une langue étrangère aussi magnifiquement structurée exige respect et préciosité dans son utilisation.
La remarque du post 1 KIEM le 08/04/2013 10:28 est hautement sensée et "accoucher une sourie " est tout simplement du charabia sinon il est impardonnable d'avoir fait des études et s'hasarder à venir pondre une orthographe chiffonnière sur des sujets de haute attractivité médiatique .
Soyons sérieux quand nous prétendons vouloir se refonder pour le nouveau Gabon!!
Merci.

6.Posté par AJOPKA le 09/04/2013 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@5, parfaitement en encore avec vous. ce qui publient des papiers se soumettent à la critique publique. C'est normale

7.Posté par ESSOMBA le 09/04/2013 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@AJOPKA

Arrêter le carnage de la langue française SVP !

On écrit "en accord" et non "en encore" C'est extraordinaire, à moins que vous blaguer.
Ciel quel est cette façon inconsciente de massacrer le français écrit?!

Je pense que vous êtes au moins breveté des collèges.

Si vous ne pouvez correctement vous exprimer en français essayez en votre propre langue-ici le sens comptera uniquement pour ceux qui pourront déchiffrer vos écrits.


Qu'elle tristesse ;quelle honte pour le Gabon!!!!

8.Posté par ESSOMBA le 09/04/2013 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@AJOPKA

Arrêter le carnage de la langue française SVP !

On écrit "en accord" et non "en encore" .C'est extraordinaire, à moins que vous vouliez blaguer.
Ciel quel est cette façon inconsciente de massacrer le français écrit?!

Je pense que vous êtes au moins breveté des collèges.

Si vous ne pouvez correctement vous exprimer en français essayez en votre propre langue-ici le sens comptera uniquement pour ceux qui pourront déchiffrer vos écrits.


Qu'elle tristesse ;quelle honte pour le Gabon!!!!

9.Posté par Lola le 09/04/2013 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ESSOMBA, malheureusement, que vous n'y allez pas de mains mortes non plus. Votre verbe "arreter" est conjugué à quel temps ? en plus vous vouscontredisez ici, c'est le sens qui compte, le lecteur a bien compris que M. Ajopka voulait bien dire en " accord " ou "ceux qui écrivent " Meme mon gar feu PDGiste à mort qui a au moins bénéficié des bienfaits de la colonisation en héritant de la langue de Baudelaire, se laisse un peu aller en commentant certains posts et tout le monde comprends. Arretez de nous embeter avec vos histoires. Si vous n'avez rien à verser au débat ? Degagez !

10.Posté par ALI ODJOUKOU NIGERIAN 100% le 09/04/2013 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LOLA LAISSE GUEEEEEEE
C'EST DES GENTS QUI VEULENT DÉTOURNER LES GABONAIS DES VRAIS DÉBATS QUI VISENT A CHASSER LE CLAN DES SORCIERS ODJOUKOU ALI BONGO ONDIMBA.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...