News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Standard & Poor’s abaisse la note du Gabon à B+

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 16 Février 2015 à 07:55 | Lu 793 fois

Alors qu’en septembre dernier Standard & Poor’s estimait à BB- la note globale de l’économie gabonaise, l’agence de notation a procédé vendredi à la révision de celle-ci à B+. Parmi les raisons relatives à cette baisse figurent la chute des cours du pétrole, la croissance de la dette publique et des réserves fiscales faibles. La note reste “B” sur le court terme en monnaie locale et en devises.



La chute de 50% des cours de pétrole depuis juin 2014 touche de plein fouet les recettes extérieures du pays et ses perspectives de croissance dans un contexte de forte dépendance, relève l’agence S&P dans une note datée du 13 février 2015. La croissance du pays n’excédera pas 3,5% selon l’agence qui s’attend à un creusement du déficit budgétaire.

Lors de sa dernière révision en septembre 2014, l’agence s’attendait à un cours de pétrole évoluant sur un support supérieur aux 100 dollars (105 exactement) en 2015 et 99 dollars sur la période 2015-2018. S&P table désormais sur un baril à 55 dollars en 2015 et 70 dollars en moyenne d’ici 2018.

La dépendance de l’économie gabonaise à la courbe des cours du pétrole reste forte. L’or noir représente 50% de ses revenus et 80% de ses exportations. Le ralentissement de l’économie gabonaise s’explique aussi par la baisse (5%) de la production du pétrole qui s’inscrit dans une longue tendance.

L’autre aspect qui occupe les analystes en ce qui concerne l’économie gabonaise est sa dette extérieure. En principe, le Fonds souverain gabonais (FSRG) est sensé percevoir 10% des revenus du pétrole entre autres recettes. En 2014, le fonds a reçu moins de 200 milliards de FCFA soit 2% du budget du pays. En outre, les recettes fiscales du pays n’excèdent pas 10%.

Pour financier son déficit budgétaire (4,5% en 2015), le Gabon devrait logiquement se tourner vers les dépôts accumulés à la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et solliciter le marché de la dette au niveau regional et international. Selon ses pronostics, S&P table sur une croissance de la dette publique gabonaise qui devra passer de 23% à la fin 2013 à 35% d’ici 2017. En attendant, les engagements exterieurs grimpent à 60% du PIB en 2015 contre 44% en 2014.

A noter que la loi de Finance 2015 a été libellée sur la base d’un baril à 45 dollars, ce qui, en soi, est une bonne note. Tout en souhaitant maintenir son rythme d’investissement dans les infrastructures, le pays présidé par Ali Bongo entend abroger certaines subventions notamment ceux portant sur les produits pétroliers.

Autre prévision importante qui ne concerne pas que le Gabon, la dépréciation du Franc CFA par rapport au dollar. La devise de la CEMAC devrait se négocier à 591 unités contre un dollar en 2015 en lieu et place de 494 unités pour un dollar en 2014. Le Gabon qui facture en dollar devrait plutôt profiter de la situation.

Ces différentes données sont à relier à l’environnement politique en vue des élections présidentielles de 2016.

Pour en savoir plus : Consulter le rapport de Standard & Poor’s (en anglais)

Avec : Financial Afrik
info241

Lundi 16 Février 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 793 fois




1.Posté par Maven le 16/02/2015 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Opiangah, Dieu ne t'a pas donné le droit de tuer les autres ; un jour il te demandera des comptes.

2.Posté par Norbert Pierre mousavou ngnama le 16/02/2015 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Capitaine Omer Elingui , du B2 Gabon avec sa grosse tete Balafrée a l' arriere de sa tete , region Occipitale qui merite une explosion Totale .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...