News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Souverainistes/Jean Ping : «Pousser Ali Bongo jusqu’à son dernier retranchement»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 17 Novembre 2014 à 09:49 | Lu 2660 fois

En forte activité autour de Jean Ping, le mouvement dit des Souverainistes, a repris ses activités annuelles par une «communication politique» annonçant la couleur et en marge de laquelle l’ancien président de la commission de l’Union africaine s’est exprimé.



Dans la salle d’un hôtel de Libreville, bondée de personnes arborant des t-shirts marqués «Gabonais et Républicain», les membres fondateurs du mouvement des Souverainistes, proche de la prohibée Union nationale, ont effectué, après leur rentrée politique du 12 novembre dernier, la toute première activité de leur agenda annuel. Certaines personnalités de l’opposition dite radicale y ont pris part. Notamment Jean Ping, Luc Bengone Nsi, Pierre Amoughé Mba, Jean Ntoutoume Ngoua, Pauline Nyngone et Philibert Andjembé.

Unique orateur de ce qui avait été annoncé comme une communication politique, Fabien Mbeng Ekorozock, coordonnateur national de cette association politique, a annoncé la couleur en indiquant que «le holdup électoral qui s’est passé lors de l’élection présidentielle de 2009 où Ali Bongo Ondimba nous a volé notre victoire, ne doit plus se reproduire en 2016.

C’est maintenant que nous engageons notre combat.» Passant en revue la politique générale du régime émergent, il a brossé un tableau pour le moins sombre dans lequel, selon lui, «aucune véritable réalisation n’a vu le jour (…) le Gabon est traversé par des chantiers abandonnés comme celui de la Marina, les 5000 logements qui tardent à sortir de terre, le système éducatif désarticulé, de nombreuses revendications sociales sans solutions.

Seuls 8 km de route, sur les 40 km qui séparent Ntoum de Libreville, ont été à moitié bitumés en 4 ans, et on note l’alourdissement de la dette intérieure ayant entrainé la mort de plus de 120 PME-PMI en trois ans.»

Au terme d’une longue diatribe contre l’action du pouvoir «émergent», Mbeng Ekorozock est revenu sur l’idée de conférence nationale souveraine qui, selon lui, est la seule alternative qui permettrait aux Gabonais de laver le linge sale en famille et de débattre des questions relatives au développement du pays. Les souverainistes ont, toutefois, indiqué avoir totalement soutenu la plainte contre le président de la République pour «faux et usage de faux», déposée le jeudi 13 novembre dernier.

Sur ce point, Jean Ping qui semble cornaquer le mouvement, expliquera par la suite à la presse que «ce n’était que le commencement d’une chaine de plaintes formulées par l’opposition gabonaise». Indiquant qu’ «un parti politique des nôtres a une plainte contre l’officier d’Etat civil qui a transcrit l’acte de naissance d’Ali Bongo Ondimba», l’ancien président de la commission de l’Union africaine a expliqué que cet «cet ancien maire du 3e arrondissement de Libreville doit expliquer comment il a fait pour en arriver là. Mieux, notre compatriote Jean De Dieu Moukagni Iwangou de l’UPG est entrain également de rédiger une plainte.

C’est pour dire que toutes nos requêtes ne seront pas systématiquement frappées d’irrecevabilité. Je termine en disant que nous allons pousser Ali Bongo jusqu’à son dernier retranchement. Et comme il ne supporte pas de telles situations, il partira tout seul. La preuve, pour le dépôt pacifique de notre plainte dernièrement, il a dépêché des escadrons de la mort à l’entrée du palais de justice.»


Très cité et congratulé en ce moment par sa famille politique, du fait de l’antériorité de sa préoccupation judiciaire concernant l’origine du chef de l’Etat, Luc Bengone Nsi, président du Morena, a d’ailleurs tenu à recadrer les choses au sujet de la polémique actuelle, née du livre de Pierre Péan : «Ne dites plus que l’opposition a attendu le livre de Pierre Péan pour réagir. J’ai saisi la Cour constitutionnelle en 2009 sur cette affaire d’acte de naissance du président de la République. Mais cette chambre judiciaire n’a pas voulu lire le droit, puis j’ai saisi le tribunal de Libreville en 2011 sur la même question».

Un peu avant cette «communication politique», Jean Ping, Pierre Amoughé Mba et Ntoutoume Ngoua s’étaient rendus à la brigade de gendarmerie de Gros-Bouquet en vue d’obtenir la libération de quatre jeunes militants arrêtés par les forces de l’ordre lors de la marche de jeudi 13 novembre 2014.

Gabonreview

Lundi 17 Novembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2660 fois




1.Posté par Assemblée constituante le 17/11/2014 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MISE EN PLACE D’UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE A PARTIR DU 1er DECEMBRE 2014 POUR PERMETTRE L'ELABORATION ET LE BLINDAGE D’UNE NOUVELLE CONSTITUTION GABONAISE

Mandat politique de 5 ans renouvelable une fois

Election politique à deux tours dès le 15 Décembre 2014

Instauration d’un contrôle de la confection du budget et surtout d’un contrôle de la fin de l’exécution budgétaire par les élus, présentation du détail et annexes du budget aux élus,

Création d’un Tribunal contre l’enrichissement illicite comme au SENEGAL

REVISION DU CODE ELECTORALE (révision des modes de désignation et d’élection)

MODIFICATION DES TEXTES DE CREATION DE LA CENAP

VALIDATION DE LA BIOMETRIE PAR LES FORCES POLITIQUES

REFERENDUM D’ADOPTION DE LA NOUVELLE CONSTITUTION SINON RETOUR A LA CONSTITUTION GABONAISE DE 1991

AUDITS DES BUDGETS ET DE SES EXCEDENTS DEPUIS 1967

AUDITS DES DONS, DES AIDES & DES EMPRUNTS AU GABON DEPUIS 1967

AUDITS DE LA VENTE DU PETROLE, DES MINES & DU BOIS

AUDIT DES ACTIONNAIRES PRIVES AU GABON

PLAINTE CONTRE MBOURANTSUOOOOO MADO

PLAINTE CONTRE ELF AQUITAINE (Relance/Reouverture AFFAIRE ELF).

MANDAT D'ARRET INTERNATIONNAL CONTRE SAMUEL DOSSOU AWORET

DISSOLUTION DES INSTITUTIONS REGALIENNES (CES, CND, SENAT, ...).

DISSOLUTION DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS

REFERANDUM DE SORTIE DU FRANC CFA

SUSPENSION DU PSGE AU GABON CAR N'AYANT PAS ETE VALIDE PAR LES CHAMBRES DES ELUS & PAR LES CITOYENS.

PRECONISATION DE LA TENUE D'UNE CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE EN FEVRIER 2015

2.Posté par MOUYABI le 17/11/2014 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUELQUE SOIENT LES CAS OU L ISSUE DE CE CAPHARNAON , JE SAIT QUE LE GABON QUI REUNIT TRES BIEN LES INGREDIENTS D UN ETAT-NATION EST TRES LOIN DE RESCEMBLER A LA COUR DU ´´´´ ROI PETO´´´´ ET QUE ALI BONGO ETANT DONNE QU IL SOIT UN ENFANT TRES SAGE ET BLESSE DANS SON AMOUR PROPRE---meme les bandits ont un coeur--- SERA DANS LES ENORMES DIFFICULTES POUR CE REMETTRE........

Mr le president quitez le pouvoir vous etes blessE ( je vous comprend - DESOLE

3.Posté par Actuelle le 17/11/2014 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir , ,tape sur you tube
Tiken Jah Fakoly - quitte le pouvoir

4.Posté par Antoine le 17/11/2014 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le prochaine sortie du territoire de cet usurpateur doit être un voyage sans retour

5.Posté par LA PRESIDENCE le 17/11/2014 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour qu'il aille vite : UN GRAND MEETING A RIO. Le pouvoir est aux aboies. Rien ne peut plus etre comme avant.

6.Posté par mentlentume le 21/11/2014 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PING CROIT QUE CE LUI QUE LES GABONS VONT VOTER EN 2016??? VRAIMENT IL REVE QUE CES VOYOUX D'OPPOSANTS SACHENT QUE LEUR EPOQUE EST PASSE AUCUN PARMIS EUX NE SERA UN JOUR PRESIDENT DU GABON LAISSEZ LA LACE A LA NOUVELLE GENERATION CELLE DE ALI 9 LA GUERRE QUE VS SOUHAITEZ N'ARRIVERA JAMAIS AUCUN GABONAIS NE VS SUIVRA VOUS VOULEZ TROMPER LES PAISIBLES GABONAIS ALORS QUE LA FAMILLE BONGO VS A RENDU RICHE ET VS VOULEZ METRE LES ENFANTS DES AUTRES DANS LA RUE TANDIT QUE VS ENFANTS SONT A L'ETRANGER ON VOUS CONNAIT DEJA SI VS DOUTEZ PRESENTEZ VS AUX PRESIDENTIELLES DE 2016 CONTRE ALI VS ALLEZ VOIR LA FUMEE IL AURA SON 2EME MANDAT MATCHIBI I I I I I I I I I IIIIIIIIIIIIIIIII

7.Posté par OMBRAX le 21/11/2014 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS N'AVONS PAS PEUR DE L'OPPOSITION PARCE QUE NOUS ALLONS GAGNER EN 2016 ET NOUS PROUVERONS AUX GABONAIS QUE NOUS SOMMES LES MEILLEURS.
QUELS SONT NOS ATOUTS POUR 2016?
1/ LES GABONAIS D'ADOPTION QUI ADORENT CE PAYS.
2/ LA GARDE REPUBLICAINE PRET A ECRASER CUX QUI NOUS EMPECHENT D'AVANCER.
3/ LE GOUVERNEMENT ET L'ARMEE FRANÇAISE PRETS A NOUS SOUTENIR DIPLOMATIQUEMENT ET MILITAIREMENT AU CAS OÙ.
NOUS SOMMES PRETS A LA TERREUR COMME EN 2009.
QUI SOMMES NOUS? DES PANTHERES NOIRES.
QUE VEUT UNE PANTHERE? DU SANG.
QUI NOUS PROCURE DU SANG? LES ANTI-ALI.
ALORS, MESDAMES ET MESSIEURS, ATTENTION!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...