News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

SOS Monsieur le Président de la République : L'Ambassade du Gabon à Ottawa est sous le contrôle des fonctionnaires illégaux

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Mardi 5 Octobre 2010 à 21:22 | Lu 3369 fois



SOS Monsieur le Président de la République :  L'Ambassade du Gabon  à Ottawa est sous le contrôle des fonctionnaires illégaux
Par Pencil KIDAME.

Chaque année, l’argent des contribuables gabonais est décaissé et reversé à titre de rémunération à de milliers de fonctionnaires dont le professionnalisme et l’abnégation laissent malheureusement à désirer. En effet, face à l’incapacité de l’Etat à mieux gérer et planifier la mobilité de son personnel, plusieurs fonctionnaires indélicats ou hors la Loi prennent le luxe d’unilatéralement déserter leur poste de travail sans pour autant être sanctionnés.

Quoique cela puisse vous paraître assez invraisemblable, ces Dalton qui écument la fonction publique gabonaise continuent d’être très chèrement et gracieusement payés à même les caisses de l’Etat, pendant que nos programmes sociaux et éducatifs sont grandement lacunaires.

Comme les qualifie le Ministre du Budget Monsieur Blaise LOUEMBE, ces fonctionnaires indélicats ne craignent aucunement de braver l’autorité de l’Etat et de s’attirer ses fougues. Au Canada par exemple, depuis maintenant plusieurs années, ces derniers règnent illégalement en grands maîtres dans notre petite représentation diplomatique d’Ottawa.

Quoi de plus rassurant que de savoir que les décisions prises en Conseil des ministres dirigé par le Président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA ne sont que plaisanteries et point de rigueur. D’ailleurs, il en a été de même avec celles entérinées sous le règne du défunt Président Omar BONGO ONDIMBA.

En effet, contrairement à ce que pourrait penser l’opinion publique, l’ambassade du Gabon à Ottawa au Canada est en fait un lieu complètement oublié par les autorités compétentes. Une grotte d’Aladin où sont envoyés certains fonctionnaires et où le détournement des deniers publics (ex. le budget des fêtes du 17 août 2010, l’enveloppe de la jeunesse laissée par le défunt OBO en 2008, etc.) se ferait sans que l’on ne court le risque d’être épinglé.

C’est d’ailleurs cette facilité de satisfaire leur avidité qui ferait que la quasi-totalité des fonctionnaires en poste dans cette mission se battraient fermement, pour en faire de ce lieu leur cimetière professionnel. Au moins, ils jouissent de cette grande latitude de gérer le budget de la mission comme leur portefeuille familial, loin des regards incriminants des services du contrôle financier et de la comptabilité publique. Voyez-vous combien Dieu est généreux avec plusieurs de nos compatriotes?

Par exemple, l’ancien ambassadeur son Excellence Joseph Obiang Ndoutoume s’était refusé de regagner son nouveau poste d’affectation en Guinée-Équatoriale pendant plus d’une année, une décision pourtant prise en Conseil des ministres du jeudi 13 septembre 2007 sous la haute inspiration du défunt Président Omar BONGO ONDIMBA. Après lui, c’est au tour de son ancien éminent et intouchable Premier conseiller Jean-François EBIBI MBA de se moquer d’un rire majestueux et sans retenue de la décision du Conseil des ministres du jeudi 12 Juin 2008, le mutant à la Mission Permanente du Gabon auprès des Nations Unies à Genève.

A ce jour, quoiqu’illégalement en poste, ce bouffeur d’Ottawa sait user de ses contacts pour calmer la pression, passer tranquillement entre les mailles du filet chaque jeudi afin de demeurer éternellement en poste. Il semble qu’il aurait finalement trouvé son cimetière professionnel, donc le mouton se serait définitivement attaché à l’endroit où il peut impunément brouter même la terre qui couvre les racines des plantes qui le nourrissent. N’est-ce pas génial?

Sans vouloir intentionnellement vous causer une commotion professionnelle et ne souhaitant également pas susciter en vous cette envie d’être affecter à Ottawa au Canada, je suis contraint de parler de la dernière illustration à date, laquelle vient malheureusement entacher la rigueur de l’ère de l’Emergence en jetant un discrédit sur le discours de notre très cher Président Ali BONGO ONDIMBA. D’ailleurs, le plus surprenant dans cette histoire est de voir que c’est l’ami même du Président de la République (d’après certains) qui est heureusement le premier à braver son autorité.

Est-ce une insoumission, c’est-à-dire une manière pour le diplomate qu’est Mister André William ANGUILÉ d’exprimer son mépris à l’égard du Président de la République ainsi qu’à son "fameux Conseil des ministres"? Car, ce Conseil des ministres réuni le jeudi 25 février 2010 aurait fait de lui l’ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Gabonaise, prés (bien qu’il soit toujours loin en dépit du temps écoulé) la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie et représentant du Gabon auprès de l’Union Africaine (UA), de la CEA et du PNUE. Qui ne voudrait pas un seul instant être à sa place en bénéficiant d’un tel honneur? Malchance à vous!

Dans une récente réunion de travail, le Ministre du Budget Monsieur Blaise LOUEMBÉ a tenu à rappeler que les fonctionnaires indélicats comme les hors la Loi d’Ottawa seront sanctionnés. Donc, la patience est de mise et attendons voir si les prochains jeudis de l’Emergence nous prouverons le contraire sur ces deux fonctionnaires indélicats.

Car, ces deux illégaux administratifs continuent de parapher les documents publics sans pour autant en avoir le droit. En plus, qu’advient-il des autres agents censés occuper ces postes dont les divins titulaires s’y accrochent au péril de leur avenir professionnelle? Seraient-ils parvenus à faire de leurs postes, des petites monarchies professionnelles? Armons-nous de patience et l’avenir nous en dira davantage• P.K.


Mardi 5 Octobre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 3369 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par tonya le 10/10/2010 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour à tous!
pour votre information, mr Obiang Ndoutoume joseph est bien en poste au Togo et de plus est le fils du feu Ndoutoume Obiang cultivateur du village de Melen Nkan m' ayo à Mitzic et donc n'a aucun lien de parenté avec l'autre. ( source plus que sure)
Ton article est louable, mais il faut vous en prendre aux bonnes personnes.
De plus ce monsieur a fait un excellent travail dans tous les postes qu'il a occupé (Guinée Equatorial, Nigéria, Chine, Canada..........)

Cordialement

16.Posté par Diaz le 08/10/2010 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Doom Le vengeur,

J'avoue que je n'avais jamais vu le comportement des pédégistes sous cet angle-là. C'est vrai qu'ils font n'importe quoi parce qu'ils savent que leur chef ne saura les démettre, puisque ce sont eux qui sont vendus pour le mettre là. En d'autres termes, Paul Biyoghé Mba est assuré d'être Premier Ministre pour très longtemps, Rose Rogombé au Sénat à vie, Mbourantsouo devenue propriotaire de la Cour Constitutionnelle peut même la léguer à son fils ou sa fille (la preuve c'est le siège actuel de la CC est bel et bien dans sa propriété).

Et ainsi va le Gabon...

15.Posté par Lebangoye le 08/10/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes tous d'accord avec l'auteur sur le fait que certains ambassadeurs s'eternisent a leur poste, etc. Aucun doute a ce niveau.

"Ambassadeur aux AffairesEtrangeres" parle de 5 a 10 ans en poste.

L'actuel ambassadeur n'est en poste que depuis deux ans. A ce niveau on ne peut deja pas parler de qlq'1 qui s'est accroche a son poste pendant des annees. Je ne suis plus au Canada,mais je sais que ce monsieur a redorer l'mage du Gabon dans les milieux d'affaires.
Donc je repete, et ce n'est que mon avis, que ce monsieur fait (a fait) du bon boulot au Canada, en deux annees seulement.

14.Posté par Ambassadeur aux Affaires Érangères - Gabon le 08/10/2010 02:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant tout, il est important de souligner que le présent article traite malheureusement d’une situation courante dans ce ministère. En 24 ans de service, je puis vous certifier que chaque année ont compte en moyenne 5 à 10 cas du genre. Plusieurs de nos compatriotes ont en effet pris pour acquis que le fait d’être en service dans une mission à l’étranger est un droit inaliénable et non une simple fonction à remplir. A cela, il faudrait rajouter que l’Ambassade du Gabon au Canada est exclusivement réservée aux fiels des intouchables politiciens. La compétence n’est que discours. D’ailleurs en termes de qualité et de résultats (sur près de 20 ans), cette mission est l’une des moins productives de toutes les missions basées en Occident. C’est dommage que ce ne soient que des personnes bien présélectionnées pour leur relationnel qui puissent y être nommées.
C’est écœurant de lire certains propos comme ceux avancés par Monsieur LEBANGOYE (pour ne pas dire un employé de cette mission) qui cite : «On se sais ps ce que les gabonais veulent. Pour une fois que vous avez un ambassadeur brillant, assidu, travailleur, vous oudez encore. Ce monsieur a redoré l'image du Gabon au Canada. Les contrats coulent a flot, dans tous les domaines (énergies renouvelables, hydroélectrique, routes, aéroport, nouvelles technologies, génie civil, etc.). Le problème vient souvent du Gabon qui affecte les gens sans leur donner les moyens de quitter le pays. Vérifiez bien vos infos les gars!». Compatriote, je vois que vous vivez au Canada et vous ignorez combien de visas pour affaires, les différentes missions du Gabon à l’étranger auraient délivré en une seule année (mandat du nouveau Président). Le Canada n’occupe hélas même pas le 10é rang. Alors, lorsque vous parlez de contrats qui coulent à flow, desquels vous-voulez parler? Si vous en connaissez quelques-uns, pourquoi ne pas nous instruire sur la question? Il faudrait éviter des affirmations gratuites. A ce jour, ici au Gabon nous n’avons pas encore reçu un vrai programme d’activités venant de votre «brillant, assidu, travailleur» ambassadeur.
A part la délivrance des visas à des touristes et quelques hommes d’affaires mal informés par les services de la mission, des rapports de conflits entre employés, les plaintes et réclamation de tout genre et sa présence dans les conférences, le Bilan des réalisations de cette mission est plus que jamais piteux en matière de gestion d’une structure administrative. D’ailleurs, pourquoi ne pas nous éclairer à ce propos. Espérons juste que les nouvelles autorités (le Président de la République et le Ministre des Affaires Étrangères) prendront les mesures nécessaires. Il ne me reste finalement qu’à remercier son auteur. Car, il aurait au moins soulevé une question qui à ce jour serait restée totalement voire volontairement ignorée par les autorités. Vu que le Président de République aurait lui-même insisté sur le fait que l’émergence n’est pas un slogan, attendons voir!

13.Posté par MKT - LBV le 07/10/2010 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lebangoye et Zizou semblent être mieux informés que nous, vu qu'ils évoquent certains éléments dont la pertinence n'a rien avoir avec le sujet débattu par l'article. Le fait de délivrer les visas à des potentiels investisseurs ne veut malheureusement pas dire que c'est lui qui est allé les chercher. En plus, ne soit pas bêtes comme ses idiots qui nous gouvernent, les fameux investisseurs sont toujours au fait de l'actualité. Et même si, est-ce une raison pour lui de ne pas regagner son poste d'affectation. Qui dit que l'autre ne serait pas mieux que lui? Il faut arrêter de souvent déplacer les cibles d'un débat pour focaliser sur des aspects insignifiants.

Vu que vous en savez un plus que nous, êtes-vous capables de nous justifier les manquants ainsi que toutes les lacunes relatives à la gestion bananière de cette institution? L'objectif n'est pas d'être émotif, mais plutôt se poser la question de savoir pourquoi certains fonctionnaires se permettent d'agir ainsi, et non d'autres? Tous, nous savons que dépendamment du côté où l'on trouve sa force, on peut en toute impunité transgresser les droits d'autrui.

12.Posté par Zizou le 07/10/2010 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
allez sur internet et regarder les actes de l'ambasseur au Canada et surtout verifiez vos sources ....

11.Posté par BOUTELESI le 07/10/2010 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Justement je savais que le fils de l'autre est bel et bien ambassadeur du gabon en Espagne . C'est effectivement au niveau des patronyme que l'erreur s'est glissée .

sory

10.Posté par Baboki le 07/10/2010 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention de vous tromper sur les patronymes:
- l'ambassadeur du Gabon en espagne s'appelle simon wilfried ntoutoume emane, le fils de l'autre
-l'ancien ambassadeur au canada et actuellement au togo s'appelle bien joseph obiang ndoutoume.

9.Posté par Doom Le vengeur le 07/10/2010 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personnellement, je ne blâme pas tous ces tocards qui prennent le Gabon pour une pute qui ne demande pas de payer. OBO ou ABO, c'est du pareil au même. Tous ces lascars du PDG savent comment leur chef ABO a eu le pouvoir et c'est logiquement, qu'ils aspirent à faire du n'importe au quoi au nom de l'émergence de
je fais ce qui me chante et j'emmerde le Gabon
. C'est bien la politique d'Ali 9. Qui mieux que ces lascars savent la nature du pouvoir d'Ali. En vérité, l'impunité, ils l'auront jusqu'au changement véritable.

8.Posté par Lebangoye le 06/10/2010 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On se sais ps ce que les gabonais veulent. Pour une fois que vous avez un ambassadeur brillant, assidu, travailleur, vous oudez encore. Ce monsieur a redorer l'image du Gabon au Canada. Les contrats coulent a flot, dans tous les domaines (energies renouvelables, hydroelectrique, routes, aeroport, nouvelles technologies, genie civil, etc). Le probleme vient souvent du Gabon qui affecte les gens sans leur donner les moyens de quitter le pays. Verifiez bien vos infos les gars!

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...