News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

SCANDALE : Mairie de Libreville, le refus de la compromission.

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Vendredi 10 Septembre 2010 à 15:54 | Lu 1620 fois



SCANDALE : Mairie de Libreville, le refus de la compromission.
Malgré leur présence arbitraire à la prison centrale de Libreville pour avoir commis l’impaire de défendre bec et oncle les intérêts des agents de la municipalité, et d’avoir par ailleurs dénoncé les multiples travers dans la gestion des finances publics par l’actuel maire, les deux syndicalistes incarcérés sur plainte rafistolée du maire centrale de Libreville, Nziengui et Olui Nguema, viennent de rejeter l’offre indécente de Jean François Ntoutoume Emane, de recouvrer la liberté en contre partie d’ avantages financiers immédiats, avec en prime, des promotions exceptionnelles, dotées notamment de statut d’agent hors catégorie, ce qui aurait eu le mérite en cas d’accord, de placer nos ‘’tollard’’ à des salaires oscillant entre trois à quatre millions de francs cfa par mois, bien loin du demi millions près, qu’ils touchent actuellement.

Voyant venir au loin la fin prochaine de son autoritarisme dans cette affaire, avec la rentrée judiciaire qui doit intervenir dans les prochaines semaines et en principe blanchir les braves syndicalistes- à moins d’une véritable confiscation de la machine judiciaire par le politique- Jean François Ntoutoume Emane a vainement tenté de maintenir le dessus sur ce dossier.

Ce dernier a buté face à des leaders syndicaux élevés par la brutalité politique et les méthodes d’un autre âge, au rang d’icône, des Mandela en miniature en somme, dont la sortie de prison ne fera que l’objet d’une médiatisation héroïque, en renforcera à contrario, la mauvaise image de leur tortionnaire, considéré à tord ou à raison, comme l’un des plus piètres maire de l’histoire de la commune de Libreville.

L'actuel maire brille, par une transformation de l'administration municipale en épicerie familiale, nommant son épouse, directeur du personnel, recrutant à tour de bras tous ses fils, et beaux frères, pour être élevés au rang de directeurs généraux de services, idem pour copains et coquins, avec des salaires au choix.

Selon nos informations, le moins payé serait logé à deux millions de francs cfa par mois, sans prendre en compte de nombreux avantages liés aux trafics de tous genres, qui leur permettent au final de s’en tirer chaque fin de mois avec pas moins de cinq millions de francs cfa, ceci, au nez et à la barbe de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite, qui peut redorer son image en prospectant de ce côté, pour maquiller l’effet d’annonce de lutte sans merci contre les détournements de fonds publics, comme quoi, point seulement question de s’attaquer à de ‘’petits poissons’’ déjà ciblés d’avance, pour distraire l’opinion.

Le cabinet de maire de Libreville et son entourage, semblent tellement infestés de pratiques à donner des maux de tête, à l’exemple de Martin Ada, qui s’y meuve en toute quiétude, en dépit d’un mandat de dépôt pour détournement des recettes municipales. La prison est plutôt réservée aux récalcitrants de syndicalistes, qui s’érigent en empêcheur de tourner en rond, pauvre Gabon.


Vendredi 10 Septembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1620 fois




1.Posté par k. le 10/09/2010 16:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il fo des marches contre ce maire ou plutot cette merde

2.Posté par NKEM le 11/09/2010 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ha ! mon pauvre Jean-François. Votre cas de figure dépasse maintenant tout commentaire. Mais dans tout ça, pauvre Gabon qui mérite mieux !

3.Posté par AKENG le 14/09/2010 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui a dit que les gabonais ne pouvaient pas faire preuve d'intégrité?Voilà des cas qui doivent servir d'exemple pour les autres syndicalistes.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...