News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Réponse du Dr. Daniel Mengara à Monsieur Ernest Mpouho Epigat, Ministre de la Défense Nationale du Gabon

Le site de la Liberté - BDP-Modwoam le Lundi 11 Mai 2015 à 07:11 | Lu 3591 fois

Dans la lettre ci-dessous, le Dr. Daniel Mengara, président du mouvement "Bongo Doit Partir-Modwoam", passe au vitriol le Ministre de la Défense Nationale du Gabon.



Monsieur le Ministre,

C’est avec grand étonnement, je dirais même une sidération mêlée d’un fort sentiment de honte pour vous-même, votre famille et le régime criminel que vous servez, que j’ai lu le communiqué par lequel vous, Monsieur Ernest Mpouho Epigat, Ministre de la Défense Nationale du Gabon, proclamiez, je dis bien PROCLAMIEZ, qu’au Gabon nul n’a le droit d’être inhumé et, donc, mis en terre, couvert du drapeau national.

A ce propos, je dirai au très « savant » Ministre de la Défense Nationale que vous êtes que votre propos est le plus insensé qu’il m’ait été donné d’entendre de la part d’un homme disant défendre les intérêts de la République. De quelle République parlez-vous, Monsieur le Ministre ? De celle, génocidaire et piètre des Bongo Ondimba et autres Accrombessi accrochés au pouvoir depuis près de 50 ans comme des vandales, ou de celle des Gabonais qui, eux, depuis bientôt 50 ans, souffrent dans leurs corps et dans leurs âmes des meurtrissures et indignités leur infligées en toute impunité par votre régime ? Il me semble ici, Monsieur le Ministre, que c’est vous qui déshonorez la République.

Vous déshonorez la République lorsque vous vous répandez en conjectures sans bases juridiques pour dire, d’une part, qu’il existe au Gabon une « journée du drapeau » invitant « chaque citoyen à s’approprier et à magnifier ce symbole de la République » et, d’autre part, qu’il y a des précédents : vous citez ainsi, à titre d’exemples, « les défunts présidents Léon Mba et Omar Bongo Ondimba pourtant décédés en fonction » et qui, selon vous, « n’ont pas été inhumés avec le drapeau national ». Mais qu’est-ce que cela doit bien pouvoir FOUTRE aux Gabonais, Monsieur le Ministre, que ces traîtres de la République que vous citez eussent été inhumés avec ou sans drapeau national? En quoi cela doit-il empiéter sur le droit des autres Gabonais de faire autrement ? Et en quoi ces précédents doivent-ils, comme par enchantement, se muer en loi qui interdirait aux Gabonais qui, eux, s’en sentent l’envie, d’honorer leurs morts ou leur propre dépouille mortuaire avec ce drapeau propriété individuelle et collective de tous ?

Pire : n’aurait-il pas fallu, pour que votre diatribe ait pu porter un certain poids, Monsieur le Ministre, que vous citiez, au minimum, la loi en vigueur au Gabon qui interdirait aux citoyens d’être portés en terre couverts du drapeau national ? Il me semble évident, Monsieur le Ministre, que, du point de vue du droit, vous errez quand vous tenez de tels propos. En fait, vous oubliez un point fondamental à la base de toutes les lois : les précédents ne font pas loi. Il ne vous appartient donc pas de FABRIQUER, comme le fait habituellement votre compère Ministre de l’Intérieur, des lois qui n’existent que dans vos cerveaux. Cela s’appelle de l’ARBITRAIRE. Et les Gabonais qui ont bravé vos interdits pour aller accueillir en masse le corps de Mba Obame vous ont montré qu’ils n’obéiront plus à vos arbitraires.

Au final, je me dois de conclure qu’il existe dans vos propos une grave confusion des genres, Monsieur le Ministre. Dans la majorité des pays du monde, il existe, certes, des lois contre l’outrage au drapeau national. Mais l’outrage au drapeau, lorsqu’il est pénalement réprimé, obéit à des contours très précis et concerne, surtout, des actes assez clairement définis comme brûler, sur la place publique, le drapeau, uriner ou déféquer dessus, le déchirer ou se livrer à sa destruction, etc. Tous les pays n’ont cependant pas la même conception de la liberté d’expression : en France par exemple, l’outrage au drapeau national est réprimé, mais, aux Etats-Unis, ce n’est pas le cas : brûler ou faire outrage au drapeau américain en terre américaine est considéré aux Etats-Unis comme un acte de libre expression politique et, du coup, se retrouve être un droit protégé par le Premier Amendement de leur constitution.

Autrement dit, donc, quelle que soit la perspective adoptée par les pays qui répriment l’outrage au drapeau national, aucun des actes visés ne concerne l’inhumation. Bien au contraire, se faire inhumer avec le drapeau national est, en réalité, un acte qui, dans la très grande majorité des pays, élève et honore le drapeau, donc un acte par lequel le citoyen participe de cet esprit justement voulu par la « journée du drapeau » au Gabon, une journée qui, comme vous le dites si bien, invite « chaque citoyen à s’approprier et à magnifier ce symbole de la République » à sa manière.

Monsieur le Ministre, dans un régime Mengara, vous auriez été immédiatement viré du gouvernement car, en tant que Ministre de la Défense Nationale, vous déshonorez le poste que vous occupez, un poste pourtant construit autour du besoin d’affirmer la souveraineté nationale au nom du peuple gabonais. Au cas où vous l’auriez oublié, la République, c’est bel et bien chacun des citoyens gabonais que vous remettez en cause dans vos proclamations sans foi ni loi.

Monsieur le Ministre : Dans le Gabon débarrassé des Bongo Ondimba que nous préparons, tous les Gabonais auront le droit d’être inhumés avec le drapeau national gabonais s’ils le veulent. Et tous les Gabonais auront enfin aussi le droit de respirer librement jusqu’à l’air que vous semblez désormais leur interdire de respirer sans votre autorisation.

Fait le 8 mai 2015 à Montclair, Etats-Unis d’Amérique

Dr. Daniel Mengara
Président, mouvement « Bongo Doit Partir-Modwoam »
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052, USA
Tél. : (00) (1) 973-447-9763
Site : http://www.bdpmodwoam.org

Lundi 11 Mai 2015
BDP-Modwoam
Vu (s) 3591 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par Pi le 12/05/2015 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 14,
Si ta maison est recouverte du sang de "Jesus" alors de quoi a tu peur? Pourquoi cela te fais tellement mal que le drapeau soit enterre avec qu'elqu'un qui a donne sa vie pour le Gabon?

Et Puisque cela te derange viens donc a Medouneu arracher le drapeau ou il est entere.
Allez viens " wa dan mi ney anou" eh !

18.Posté par Aliben Bernard le 12/05/2015 13:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Felicitations Dr Mengara. Quand a toi poste 9,je te dirai simplement que le drapeau n''est rien d''autre qu''un symbole de reconnaissance. Il ne peut etre assimile a l''esprit du peuple gabonais.Si tu es dans les pantheres noires emergentes c''est ton pb!

17.Posté par JAKAFANE le 12/05/2015 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les posts de certains compatriotes me déçoivent beaucoup. Être là à se quereller sur l'opinion politique d'un brave fils du pays qui s'est toujours exprimé à découvert, alors qu'on a un imposteur à la tête du pays qui a succédé à son père adoptif. Cette famille qui a mis le pays à genoux pour s'offrir une vie de luxe dans les grandes capitales occidentales. La même famille continue en toute impunité son pillage du Gabon...A ces messieurs, j'ai envie de dire que 2016 c'est dans 7 mois, un peu moins que la durée de gestation d'un bébé qui naît à terme!!! VOUS ATTENDEZ QUOI DU SYSTÈME ACTUEL?

16.Posté par Jonas Ndong Ela le 12/05/2015 07:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Un Jour,
C'est pas Mengara qui te fatigue. Il n'y a qu'un fatigué de nature pour se plaindre de voir quelqu'un d'autre exprimer ça conviction. La vérité est que tu est déjà fatigué de nature, un légume qui attend tout de quelqu'un d'autre. Si tu penses que tu as le droit de commenter l'actualité, mais peut-être que toi aussi tu nous fatigues de commenter l'actualité tiout le temps sans rien faire de plus. Crois tu que commenter l'actualité des autres est mieux? les autres font l'actualité, tu commentes. Et après? en quoi es tu plus utile à la société que Mengara, toi qui a même peur de commenter avec ta propre identité pour assumer tes opinions? Tu as même peur de mengara parce que tu sais que mengara va te découper avec sa plume comme un bistouri si tu oses montrer qui tu es. Pauvre type, tu es vraiment un fatigué, obigé de se plaindre des autres qui eux utilisent leur droit à l'expression libre pour dire des choses qui au moins nous instriuisent. je pari que tu ne savais même pas qu'au gabon il n'ya pas de loi contre se couvriri le corps avec le drapeau. Apprécis au moins que Mengara t'instruise sur ton propre pays, pauvre idiot.

15.Posté par nkinda le 11/05/2015 22:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 1et2 , Des vrais abruties qui regardent le doigt quand on montre le soleil , pathétique . Bravo le Doc tu es au dessus du niveau et ils le savent .

14.Posté par EXHUMEZ LE DRAPEAU DE LA REPUBLIQUE le 11/05/2015 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 10
Tu ne connais pas le Dieu d'Israel alos ne blaspheme pas ,et ne compare pas ce qui n'est comparable/ Entre les tenebres et la lumiere l'écart est grand/le peuple d'Israel est un peuple élu de DIEU ,c'est pas le cas avec ton peuple Ekang/la maison de Poste 9 est recouverte du SANG DE JESUS et ton Ange dechu passera au dessus du toit de Poste 9 et retournera contre son envoyeur au nom puissant de Jesus notre Seigneur:::

13.Posté par EXHUMEZ LE DRAPEAU DE LA REPUBLIQUE le 11/05/2015 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 10
Tu ne connais pas le Dieu d'Israel alos ne blaspheme pas ,et ne compare pas ce qui n'est comparable/ Entre les tenebres et la lumiere l'écart est grand/le peuple d'Israel est un peuple élu de DIEU ,c'est pas le cas avec ton peuple Ekang/la maison de Poste 9 est recouverte du SANG DE JESUS et ton Ange dechu passera au dessus du toit de Poste 9 et retournera contre son envoyeur au nom puissant de Jesus notre Seigneur:::

12.Posté par FOUTAISE le 11/05/2015 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo docteur Mengara! Bien parlé! Ali Bongo partira, par tous les moyens!

11.Posté par kango boue le 11/05/2015 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C"est grave de penser qu' enterrer une personne avec un drapeau du pays est un crime ou une malediction . Il n y a aucune disposition judiciaire au Gabon qui l'interdit. Pourquoi etre vivant et se recouvrir du drapeau est un signe d'amour mais etre mort et couvert du mm drapeau ne symboliserait pas le mm amour du pays?

10.Posté par Pi le 11/05/2015 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Dieu d'Istrael envoya son ange exterminer la nation qui oppressait son peuple. Post 9 de quoi as tu peur ? Si tu sais que tu n'as pas pris part a cette tragedy .
L'ange exterminateur est sur toi bientot. Vas lire la Bible et va comparer Avec l'histoire du peuple Ekang.
Ceux qui maltraitent le peuple et leur complices ont assez fait. Il ya un temp pour tout sous les cieux.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...