News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Réflexion sur le carambolage verbal de Robert Bourgi au Sénat français

l'info réelle 7J/7 - Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme le Vendredi 11 Novembre 2016 à 00:00 | Lu 5071 fois



Je regrette d’avoir fabriqué un monstre, dixit le patron de la françafrique, Sir Roberto Di Bourgi, puis, les preuves d’une telle fabrique sont bel et bien là. Ali Bongo le monstre a toujours tué, volé et menti en employant la force d’un monstre devant ses proies. Le discours de Robert Bourgi avait bien commencé dans ce trou de l’assemblée du Sénat français en parlant du monstre Ali Bongo, son monstre qu’il a façonné de ses mains en 2009 pour la poursuite et la sauvegarde de mêmes intérêts français. Et Robert Bourgi a un passeport françafrique a-t-il dit avec fierté au grand dam des africains qui pleurent leurs morts depuis que la France tue en Afrique.

C’est du lourd à mon entendement de militant des droits de l’homme. Ce n’est pas n’importe qui qui possède un tel passeport de la françafrique. Non, disons simplement que avoir un passeport délivré par la françafrique n’est pas un problème en soi, le problème est vu sous l’angle du type de mission pour laquelle on est commis. Alors, si pour Bourgi sa mission est celle de fabriquer des monstres pour retarder le développement de la jeunesse africaine, le cas de cette américaine nommée Hillary Clinton, qui a avancé que l’assassinat de Kadhafi est un moyen de freiner le développement de l’Afrique, comprenez bien que même son échec à l’élection présidentielle est une sorte de refus divin…

Pour nous, le langage ou le discours de Robert Bourgi n’est pas nouveau, et ne croyez pas que si Robert Bourgi est né un petit matin au Sénégal, le cas de Ségolène Royal, Bourgi qui est libanais ne dit pas des choses à la légère.
Le poids de son timbre vocal est révélateur d’un homme qui sait ce qu’il fait en bien comme en mal au service de la France et toujours au détriment de la jeunesse africaine. Aucun africain ne peut danser après que Bourgi ait de manière ignoble dit qu’il a enfanté un monstre, même s’il peut le dire tout haut, toutefois, Robert Bourgi n’a jamais présenté des excuses au peuple d’Afrique francophone en général et au peuple gabonais en particulier.

Comprenons que si ce monsieur n’a pas enfanté ce monstre, il n’y aurait jamais eu de morts d’hommes au Gabon! Il est très content dans sa mission de fabricant des monstres, en réalité c’est un deal qui a toujours eu entre l’État français et des hommes de l’ombre, moyennant de gros sous. En fait, Robert Bourgi est un terroriste gentil au service de la France. Il est le vrai fidèle continuateur de Jacques Foccart qui a tué au service de la France. Jouant le même rôle, celui notamment de pondre des monstres contre le développement de l’Afrique, car souvenance oblige, la France n’a pas d’autres ambitions en Afrique et ne perdons jamais de vue, cela peut se vérifier, la France frappe le peuple africain en imposant ses pions à la tête des pays africains comme gardiens des intérêts de la France dans le seul dessein cruel de retarder le développement de l’Afrique.

Alors, dans les propos de ce même Bourgi, j’ai été indigné par rapport à ses incartades lancées contre maitre Louis Gaston Mayila . Cela s’appelle diversion et l’on sait combien la salle a réagi, face aux folies de Bourgi. D’ailleurs, une telle accusation nauséabonde contre Louis Gaston Mayila faisant partie de la délégation du président élu, monsieur Jean Ping, n’a pas tardé. Les attaques étaient portées sur le fameux dialogue que souhaite Ali Bongo. Voilà une démonstration visible d’un vrai fabricant des monstres contre les intérêts du peuple gabonais.
Robert Bourgi n’est pas méconnu de l’Afrique car il a toujours été aux côtés des dictateurs, je cite le cas de Mobutu, Sassou et Éyadema…

Ce que nous attendons de Robert Bourgi, c’est d’arrêter l’hypocrisie, et au peuple gabonais de ne pas céder à toutes les sirènes.
Frères et sœurs intellectuels du Gabon! Ne sentez-vous pas l’odeur des déclarations du premier ministre français Manuel Valls, mais auparavant celle du ministre français de la coopération ou des affaires étrangères? Dieu merci que le président élu, monsieur Jean Ping lui a bien administré la réponse qu’il fallait car Valls est sous domination juive.
NB : il n’y a qu’en Afrique où des zozos viennent fabriquer des monstres en les faisant accepter aux citoyens. Bigre!

Quelle outrecuidance!

Et, à Moundounga Séraphin de bien surveiller tout ce qu’il aura à boire et à manger. Les Français ont plusieurs tours dans leurs sacs.
Vigilance, vigilance, vigilance!

Gervais Mboumba, militant des droits de l’homme

Vendredi 11 Novembre 2016
Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme
Vu (s) 5071 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 07:39 Les Albinos sont des Êtres humains

Mardi 30 Mai 2017 - 06:00 La dépénalisation du délit de presse?

Débat / Reflexion | Tribune Gabonaise | Tribune Libre | Gervais Mboumba | Kongossa








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !