News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Reculade en rase campagne pour le Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 25 Juillet 2012 à 01:51 | Lu 1387 fois

Raymond Ndong Sima a ordonné lundi 23 juillet 2012 "arrière toutes"à ses troupes pour étouffer dans l’œuf la bronca des formations politiques de l’opposition autour de la"grande consultation nationale portant principalement sur la reforme de l’Etat" dont il a fait l’annonce le 12 avril dernier comme «démarche participative»,le chef du gouvernement gabonais,dans un nouveau communiqué lu lundi soir par son chef de cabinet sur le plateau de la télévision nationale dit vouloir maintenant«couper court à toutes spéculations »et«retire son appel à la large consultation sur la reforme de l’Etat».



Reculade en rase campagne pour le Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima
Reculade en rase campagne de la part du Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima !

Alors qu’il vient d’entamer un mini tournée provinciale d’inspection de certains chantiers lancés par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba en marge des conseils des ministres décentralisés,à l’étape de la Nyanga,dans le sud ouest et après avoir été mardi 17 juillet dernier à Port-Gentil capitale économique du pays,la polémique née de sa proposition"d’appel à la large consultation sur la réforme de l’Etat» et les non-dits des entretiens au Palais de l'Elysée le jeudi 5 juillet 2012 entre Ali Bongo Ondimba et son homologue français ,François Hollande ,l’ont rattrapé à Tchibanga .

Le nouveau communiqué du occupant du 2 Décembre,siège des bureaux du premier ministre est à la fois incisif,une contre-attaque et un rappel chronologique .

De la bouche de son chef de cabinet, on a ainsi appris que «certains organes,des associations ,collectifs divers et des partis politiques ont choisi d’exploiter abusivement le communiqué du gouvernement annonçant le lancement d’une grande consultation nationale portant principalement sur la reforme de l’Etat. ».

Il se dit ,poursuit le communiqué ,que cette «initiative aurait été dictée au gouvernement gabonais par la partie française à la suite de la rencontre les deux chefs de l’Etat le 5 juillet dernier et qu’elle ne serait qu’une habile tentative des autorités gabonaises de récupérer la demande d’organisation d’une Conférence nationale faite par un collectif des partis politiques proches de l’opposition lors du récent séjour du président de la République à Paris. »

Bille en tête, le chef du gouvernement ironise : «s’il est normal que des personnes qui ne partagent pas le point de vue du chef de l’Etat et de son gouvernement cherchent à s’attirer la sympathie des populations,il est regrettable qu’un tel objectif emprunte des voies grossièrement erronées.Tel est manifestement le cas de l’exploitation de la dite consultation.»

•Rappel chronologique.

Le premier ministre, rappelle son avis «dans sa déclaration de politique générale le 12 avril 2012,a relevé que notre Etat était quotidiennement l’objet de critiques dans son organisation et son fonctionnement et énumérait certains des griefs qui lui sont faits . Il a souligné que les récriminations des uns et des autres resteraient stériles si elles ne se transformaient pas en propositions constructives.

C’est à cette occasion qu’il a lancé l’idée d’une vaste consultation ouverte à toutes les composantes de notre pays pour recueillir les appréciations des uns et des autres sur le fonctionnement de l’Etat et la suggestion pour remédier aux dysfonctionnements observés(…)".

Ce volet, admet Raymond Ndong Sima «lui a valu quelques quolibets d’une frange de l’opinion estimant qu’il manquait d’idées sur la question de la reforme de l’Etat, ce qui lui obligeait à recourir à des méthodes dilatoires(…).

La simple chronologie des faits ; insiste le député du canton Kyé « atteste clairement de l’absence des liens entre cette incitative publiquement annoncée devant la présentation nationale le 12 avril 2012 et la demande faite par l’opposition le 3 juillet de la même année au président français de faire pression sur notre président et indirectement sur le gouvernement pour que soit organisée une conférence nationale.

Une telle exploitation des faits est presqu’amusante et on peut se demander s’il elle ne dénote pas du désarroi de l’opposition qui s’est persuadée ou souhaite ardemment persuader l’opinion publique que sa démarche aurait aboutie et veut traiter le gouvernement français d’attitudes ’interventionnistes par ailleurs décriées par la même opposition en d’autres circonstances comme relevant du paternalisme.(..) ».

De tout cela,le chef du gouvernement gabonais tire néanmoins une conclusion implacable" compte tenu de l’exploitation politique tendancieuse, qui est faite de l’incitative du gouvernement" « pour couper court à toutes spéculations, le premier ministre retire son appel à la large consultation sur la réforme de l’Etat (..)».


source: Auteur:Marc Massamby

Mercredi 25 Juillet 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1387 fois




1.Posté par coudou le 25/07/2012 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous voulons des actes forts:
1-une opération de contrôle pour chasser tous les sans papiers qui pulullent la terre gabonaise.
2-l'octroie d'un budget pour le rappatriement sans condition de tous les sans papiers arrêtés.
3-La construction des 5000 logements distribuables aux gabonais économiquement moyen (pas aux riches du pays)
4-La construction d'un chemin de fer, reliant, lambaréné,oyem,mouila tchibanga,...
5-La destruction des quartiers sales et sous intégrés et leur relogement dans des maisons décentes.
6-La facilitation de l'obtention d'un terrain aux gabonais et l'attributon d'un titre foncier.
7-L'interdiction d'acheter un terrain avec les étrangers.Aucun étranger ne doit vendre un terrain à un gabonais.vous imaginez un gabonais devenir vendeur de terrain au sénégal ou au bénin?
8-L'octroi de 3000 voitures taxi aux 3000 jeunes formés au métier de taximen.
9-Le rabais immédiat du coût de vie.
10-Bouter hors du gouvernement ou l'administration tous les pseudo gabonais dont le nom ne reflète en rien aucune culture de nos provinces.


Fin de citation.

Coudou, conseiller de bachar al-assad et de vladmir poutine

2.Posté par 9 routes le 25/07/2012 10:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Ndong Sima,en retirant votre annonce de large concertation,vous avouez les limites d'une initiative irréfléchie...

3.Posté par BONGO le 25/07/2012 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PLAINTE AU PENAL CONTRE ALI BONGO POUR FAUX ET USAGE DE FAUX

http://www.gabonlibre.com/Gabon-ali-bongo-ondimba-le-vrai-ou-faux-extrait-d-acte-de-naissance_a10685.html


bongo.albertbernard@gmail.com

4.Posté par Alerte Info le 25/07/2012 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Bongo ne cesse de subir des revers politiques de près comme de loin.
Après son ex beau frère Jean Ping battu, le tour est au Premier ministre de transition malienne Cheick Modibo Diarra, ex conseillé D'Ali bongo, dont on demande la démission plus vite pour incompétence et amateurisme.

5.Posté par Pitié le 26/07/2012 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'attendre d'un NDONG SIMA et de cette biafrerie gabonaise si ce n'est des zigzag ?

Des réactions, des décisions à l'image de ce qu'est l'Etat-PDG: un Etat gesticul-ateur qui n"a qu'un but: entuber le plus grand nombre de gabonais en leur demandant de se contenter des miettes sur tous les plans (salaires, infrastructures, droits de l'homme, pluralisme politique etc). Un Etat qui se dit que le gabonais a juste besoin de s'amuser de temps en temps afin d'oublier les soucis. Alors il faut organiser des compétitions de foot, de nautisme, cyclisme et autres concerts, pendant que nous on partage la part du lion avec nos amis étrangers et qu'on planque notre argent en occident et en Chine. On va même leur faire croire qu'on achète des immeubles à Paris pour eux, pour leur ambassades. Ils sont naïfs les gabonais...


6.Posté par l'Oeil le 27/07/2012 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous.

Que c'est facil d'insulter ou de critiquer. Il n' ya que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Si NDONG SIMA a decidé d'arrter sa consultation, c'est qu'il a de bonnes raisons et qui ne veut pas que disent que c'est lui qui a ouvert la breche par laquelle l'opposition souhaitait rentrer. L'opposition est bloquée, sans concertation, elle ne plus agiter le chiffon rouge. Kanguééééééééééé!

7.Posté par Koumba le 27/07/2012 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Accablés, pas de consultation pas de conférence. Le porte parole du Pr a raison, pourquoi une conférence nationale. Simplement pour revenir aux affaires! Cette conférence, c'est pour vos ventres et non pour le peuple.
Nous sommes fatigués de vos guerres fraticides. Le peuple ne peut pas être pris en otage.
Même tabac, même pipe.

8.Posté par AWORE le 27/07/2012 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDONG SIMA Goré!

Laissez le PM tranquille, bande de jaloux.
Les jaloux vont maigrir hooooooooooooooooo!
C'est lui le PM, pas vous! Ali ne vous a pas fait confiance!
Hoooooooooooooo la pouasse!
Allez PM, on vous soutien.

9.Posté par PETIT le 27/07/2012 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDONG SIMA est courageux, il souhaitait consulter les forces vives de la nation conformement à son desir de faire de la démocratie participative. J'ai l'impression que nous ne sommes pas encore pret à depassionner les debats, à laisser les interets particuliers pour le général, s'assoir pour le bien du pays et non des gueguerre.
Pathétique de prendre un pays et un peuple en otage!

NDONG SIMA poursuit ta voie, tu es le model de la fin de la géopolitique c'ets que tu as des compétences et capacités

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...