News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Réaction du Dr. Daniel Mengara au Discours Injurieux d’Ali Bongo à l’occasion du 17 août 2016

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 19 Août 2015 à 09:34 | Lu 3477 fois



Chers compatriotes,

Ali Bongo Ondimba vient une nouvelle fois d’insulter le peuple gabonais. A l’occasion de son adresse à la nation ce 17 août 2016, Ali Bongo Ondimba, au milieu d’autres platitudes vendant aux Gabonais sa République des Maquettes, le dictateur a annoncé trois actes significatifs : faire don de sa part d’héritage légué par le défunt Omar Bongo Ondimba à l’Etat sous la forme d’une fondation en direction de la jeunesse, transformer le domaine familial du Camp de Gaulle, ancienne possession d’Omar Bongo, en domaine universitaire et la cession à l’Etat de deux hôtels particuliers à Paris appartenant à la famille.

Il est scandaleux que le dictateur gabonais ait présenté ces initiatives comme des dons au peuple gabonais alors même que le mot juste pour désigner ce geste serait, en réalité, celui de RESTITUTION. Il est également scandaleux qu’il ait parlé de son père comme d’un héros national dont la fortune allait bénéficier aux Gabonais, alors même que nous savons que ce qu’il appelle héritage résulte du pillage systématique des ressources nationales par le gros brigand sans foi ni loi qu’était Omar Bongo Ondimba.

Il me semble en effet que, au vu des biens mal acquis qui ont vu la famille Bongo détourner des sommes massives des caisses de l’Etat sur près de 50 ans, la RESTITUTION de ces biens au peuple gabonais était obligatoire car les Gabonais, le moment venu, n’auraient jamais laissé ces biens et propriétés aux mains des Bongo Ondimba. Les Bongo Ondimba doivent donc cesser avec cette arrogance avec laquelle ils croient tromper le peuple gabonais en lui présentant ses droits comme des faveurs et la restitution des biens leur volés comme des dons ou de la générosité.

Il est de mon opinion que maintenant qu’Ali Bongo vient d’avouer publiquement qu’il possède des biens mal acquis, il doit se mettre immédiatement, dans le cadre d’une Commission Spéciale d’Investigation des Biens Mal Acquis, à la disposition de la justice gabonaise et internationale pour que soient déterminés,

1) en ce qui concerne les Biens Mal Acquis de son père:

– les montants et valeurs exactes de sa part d’héritage;
– les montants et valeurs exactes de la part d’héritage qui revient aux autres membres du clan des Bongo Ondimba.

2) en ce qui concerne ses propres Bien Mal Acquis, les Gabonais veulent savoir les montants et valeurs exactes ainsi que la nature de leur dissémination au Gabon et dans le monde (comptes bancaires, propriétés, investissements directs et indirects, sommes blanchies, etc.).

3) en ce qui concerne les Bien Mal Acquis de sa mère et des autres membres du clan, les montants et valeurs exactes ainsi que la nature de leur dissémination au Gabon et dans le monde (comptes bancaires, propriétés, investissements directs et indirects, sommes blanchies, etc.).

Plutôt que la poudre aux yeux que constituerait la création au Gabon d’une fondation gérée, comme toutes les autres, dans le flou le plus total par la famille et le clan, ce qui ne serait qu’une autre manière de détourner les actifs d’une telle fondation en les ramenant de manière frauduleuse à la famille, les Biens Mal Acquis restitués au Peuple doivent être mis dans un compte spécial à la Banque Mondiale dont l’accès, une fois les sommes y versées, ne sera réservé qu’au régime qui remplacera celui des Bongo Ondimba.

Toute autre démarche que celle-là sera inacceptable.

J’estime également qu’après un tel aveu public de détention de Biens Mal Acquis, Ali Bongo Ondimba, s’il avait un minimum de dignité, devrait démissionner immédiatement du pouvoir et se mettre sans plus tarder à la disposition de la justice gabonaise.

Plus que jamais, Ali Bongo Ondimba a justifié l'urgence de sa destitution immédiate.

Fait le 18 août 2015 à Libreville.

Dr. Daniel Mengara
Président, BDP-Modwoam
Porte Parole, Gabonais Politiquement Engagés en Amérique du Nord

Mercredi 19 Août 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3477 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Rtg1 le 25/08/2015 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Interview du Dr. Daniel Mengara sur TV+, le 16 août 2015

23.Posté par Rtg1 le 24/08/2015 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HERITAGE DE FEU OMAR BONGO ONDIMBA : SES BIENS ET SES RESSOURCES AU GABON DEPASSENT LES 600 MILLIARDS DE FRANC CFA...

Le fait que Son Excellence Ali Bongo Ondimba, notre "compatriote" puisque né à Brazzaville, aujourd'hui premier des Gabonais de par son statut de chef d'Etat, rétrocède sa part ou une partie de son héritage au peuple gabonais avec l'accord de son épouse marocaine et de ses enfants, a fait couler beaucoup d'encre. Ali Bongo s'est revêtu de la veste de la générosité. Par charité ? Par contrainte ? Par calcul ? Par culpabilité ?

N'oublions pas que l'affaire des Biens Mal Acquis plane sur la famille Bongo - comme sur les familles Nguesso et Obiang Nguéma. Certains y ont vu le fait que n'étant qu'un fils adoptif du défunt président Omar Bongo Ondimba, Ali ne s'est pas senti la fibre d'hériter de ce dernier - puisqu'il déclare que tous les Gabonais sont les "héritiers" de feu le président Omar Bongo Ondimba (voir dans l'article ci-dessous).

De nombreux Gabonais pourraient nous accuser de nous mêler d'une affaire gabono-gabonaise mais il est des moments où il faille intervenir avec le recul nécessaire, surtout quand il s'agit de lieux communs que l'on pourrait rencontrer dans de nombreux pays africains. Ce qui se passe au Gabon adviendra au Congo-Brazzaville ou en Guinée Equatoriale - même si les réactions des héritiers seront loin de ressembler à celle d'Ali Bongo.

Attendez, c'est bien de faire des dons mais si on veut mesurer la portée et l'étendue de la générosité de notre "compatriote" premier des Gabonais, il faut d'abord se poser la question suivante : quelle était la fortune de feu le président omar Bongo Ondimba constituée en pillant le Trésor gabonais ? Qu'a-t-il réellement laissé comme patrimoine et comme argent ?

Certes, elle est à nuancer en fonction du nombre d'héritiers, et, nous savons que Yaya Bongo avait beaucoup de filles et de fils adoptifs. Notre petite recherche qui s'appuie sur des documents notariaux exhibés sur internet a montré que celui qui a régné quarante ans sur le Gabon a laissé un immense parc immobilier et des comptes bancaires fournis - rien qu'au Gabon. On estimerait sa fortune au Gabon, rien qu'au Gabon, à au moins 600 milliards de francs cfa dont 200 milliards de francs cfa au moins en espèces. Faites une recherche sur Youtube et vous vous en rendrez compte.

Par contre, nous ignorons l'étendue de la fortune de feu Omar Bongo Ondimba à l'étranger où il possédait beaucoup de biens immobiliers et de nombreux comptes bancaires dans plusieurs pays.

Si vous avez un esprit logique, vous allez vous dire comme moi : "Cher Ali, c'est bien d'être généreux en donnant deux villas en France et un immeuble au Gabon à vos frères mais à combien s'élève vraiment votre héritage pour que nous mesurions votre générosité au ratio de vos donations ?"

C'est la question fondamentale. Si votre générosité ne représente que 2% de votre héritage, par exemple, on pourra dire qu'elle est maigre, très maigre. Cependant, si elle avoisine les 100%, alors, cher "compatriote" de naissance, bravo ! Attendez, sur les 200 milliards de francs cfa, vous avez dû recevoir un important pécule, quand même. Donc, vous laissez trois petits immeubles que vous allez réutiliser sur le dos du peuple gabonais et vous jouez au généreux ?

Imaginons que vous ayez reçu 20 milliards de francs cfa sur les 200, pourquoi ne pas avoir aussi donné une bonne partie de cet argent frais à vos frères Gabonais ? Pourquoi ne pas l'avoir réinvesti au Gabon au travers d'entreprises publics ? Nous restons interrogatifs et dubitatifs : interrogatifs parce que nous n'avons pas toutes les réponses à nos questions et dubitatifs parce que nous pensons que vous n'avez fait que jeter du lest successoral. Rien d'autre...

http://www.demainlenouveaucongobrazzaville.org/2015/08/heritage-de-feu-omar-bongo-ondimba-ses-biens-et-ses-ressources-au-gabon-depassent-les-600-milliards-de-franc-cfa.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_twitter&utm_campaign=_ob_share_auto

22.Posté par mbourou le 23/08/2015 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DJANGO , JE PERSISTE A DIRE QUE LE FOU ,C'EST TOI DJANGO . NOUS SAVONS DE QUEL BORD POLITIQUE TU TE SITUE, CELUI DE LA CALOMNIE DE LA DIFFAMATION ET L'INJURE
.................................................................................................

21.Posté par django le 22/08/2015 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je confirme ^:Mengara est fou ! Complètement fou. il parle et écrit comme un bon sauvage malgré toutes ses années aux USA. Personne ne l'écoute !

20.Posté par Gabon d''''abord le 21/08/2015 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr à tous, chers frères. Mentlentume, voilà que tu deviens modeste en disant que le débat ne se situe pas entre toi et moi. Il était donc inutile de diriger tes invectives vers moi, alors que mon seul rêve est de voir le Gabon prospérer. Juste une question, si la maison des charbonnages appartient à nkama joséphine, pourquoi des membres de la famille d'édith lucie y habitent encore, surtout lorsque l'on connaît les relations houleuses que la défunte entretenait avec l'ex épouse d'omar? Tu peux m'expliquer? Par ailleurs, je sais bien que t'as ton opinion, cher frère. Je me suis juste contentée de recadrer les anomalies de ta plaidoirie en faveur des bongo. Dorénavant, si tu veux les défendre essaye de trouver de meilleurs arguments que ceux t'as choisis dans tes précédents messages. Vous ne rendez pas service à votre incompétent et amateur chef d'état en excusant ses nombreux dérapages.

19.Posté par mentlentume le 21/08/2015 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a poste 16 TU ÉCRIS BEAUCOUP VRAIMENT

18.Posté par mentlentume le 21/08/2015 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a poste 16 GABON D’ABORD POUR TA GOUVERNE LA PROPRIÉTÉ DES CHARBONNAGES ÉTAIT REVENUE A PATIENCE DABANY NKAMA JOSEPHINE CETTE MAISON A ÉTÉ CONSTRUITE AVANT QUE OMAR CROISE EDITH LUCIE SASSOU LE TRIBUNAL AVAIT TRANCHE EN FAVEUR DE SA PREMIÈRE ÉPOUSE DONC ALI EST L’HÉRITIER DE OMAR BONGO LE DÉBAT N'EST PAS ENTRE TOI ET MOI LA RÉALITÉ EST _ELLE QU'ELLE EST DONC M'INSULTER NE NOUS APPORTERA NUL PAR SURTOUT QUE NOUS SOMMES TOUS GABONAIS VOUS AVEZ VOTRE OPINION J'AI LE MIEN ET LE GABON AVANCE MAIS SOUFREZ QUE ALI BONGO EST HÉRITIER DE LA FAMILLE DES BONGO MERCI CHÈRE PETITE SŒUR JE SUIS MENTLENTUME JE SOULAGE OU ça FAIT MAL

17.Posté par BENGONE SY le 21/08/2015 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS AUTANT QUE VOUS ETES JE VOUS EMMERDE.

16.Posté par Gabon d''''abord le 20/08/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc cher frère mentlentume, ne dirige plus tes invectives dans ma direction. Je parle au nom de mon pays dont je rêve d'un meilleur avenir. Je peux prouver, de par mes ascendants et par un acte de naissance authentique, que je suis une vraie citoyenne de ce pays. T'as le droit de défendre les étrangers qui pillent notre Gabon, t'as également celui d'excuser le silence sur les commanditaires des crimes rituels de nos frères, pères, mères, sœurs et enfants, celui d'excuser la corruption ainsi que tous les maux qui gangrènent le pays. Mais moi j'ai le droit de dire que les circonstances atténuantes que tu trouves aux règnes de bongo père et fils ne sont pas recevables. Bonne journée à tous mes frères.

15.Posté par Gabon d''''''''''''''''abord le 20/08/2015 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr à tous, chers frères. Mon post s'adressera uniquement à Menthlentume. Cher frère, vois-tu, lorsque nous nous installons derrière nos claviers pour donner nos avis sur la situation du pays,, nous ne savons pas qui se cache derrière un pseudonyme. Je vais donc te prouver que Gabon d'abord" est une personne qui en a plus dans la tête qu'ali (le fameux docteur en droit,, option géographie) et toi réunis. Je vais répondre point par point à tes élucubrations. Tu commences par me demander si ali est comme toi et moi. Mon frère, je suis Gabonaise de père et de mère, fière de ses parents et disposant d'un acte de naissance authentique. Donc, inutile de me fabriquer une identité. A ce stade, tous les Gabonais désireux de poser leurs candidatures ont une longueur d'avance sur ali, même toi,, mon pauvre mentlentume. Tu dis qu'il a eu de la chance d'avoir eu comme père un chef d'état et qu'on ne devrait pas lui en tenir rigueur. Personne n'en lui en veut d'avoir été adopté par Omar. Mais,, cher ami, ce seul fait illégitimise ses prétentions à l'investiture suprême (cf article 10 de la constitution). On s'entend jusque -là, mentlentume? Continuons. T'as ensuite dit que ali pouvait ce qu'il voulait de son héritage. Contextualisons le débat: Omar Bongo lorsqu'il épouse Edith Sassou,, lui lègue, de son vivant, le domaine sis aux charbonnages. Cette dernière fait de ses enfants (Omar Junior et Yacine Quennie) ses légataires et héritiers universels (en droit, cela signifie qu'ils sont les seules personnes pouvant disposer de l'héritage de leur mère. Je suis juriste, mon frère). Donc, si t'es vif d'esprit, t'as compris qu 'ali ne peut pas céder le domaine des charbonnages vu qu'il fait partie du patrimoine d'Edith Lucie dont ont hérité ses enfants. Il est intéressant de savoir que des membres de leur famille congolaise y habiteraient encore. Transformer ce domaine en université embarquerait l'Etat dans un imbroglio juridique sans fin vu qu'on ne sait pas s'il en a préalablement tenu la descendance d'Edith informée. Quant aux immeubles en France, personne n'ignore que la famille d'Omar fait l'objet d'une investigation pour enrichissement illicite et détournements de deniers publics (affaire des biens mal acquis). Une fois de plus, ali croit prendre les Gabonais pour des abrutis en leur léguant des biens qui seront bientôt saisis lorsqu'il ne sera plus protégé par son immunité de chef d'état. Donc ali ne peut pas faire ce qu'il veut de son héritage, du moins, en ce qui concerne les legs susmentionnés. T'as ensuite fait mention des hôpitaux. Mon pauvre ami, en 50 ans de pétrole, de combien d'hôpitaux d'état dispose le Gabon? j'ai récemment perdu mon jeune neveu à l'hôpital militaire parce qu'on ne lui a pas administré des soins de réanimation adéquats. Il est décédé d'un arrêt cardiaque sur la table d'opération. Je suis au regret (ça ne me fait pas plaisir, mon frère) de constater que notre personnel hospitalier n'est pas correctement formé. Les routes, parlons-en. Sais-tu le pourcentage de routes goudronnées existant en Guinée Equatoriale en moins de 10 ans de pétrole? 83% (y compris les routes secondaires et tertiaires) contre un peu pus de la moitié pour le Gabon en 50 ans. T'es fier de telles statistiques? Bien, passons à l'usine de l'huile de palme qui emploie 800 Gabonais. Seigneur, 800 Gabonais dont plus du trois quart sont relégués à des postes de subalternes pendant que les fonctions honorifiques sont attribuées aux expatriés? Par ailleurs, que signifient 800 empois ponctuels quand le taux de chômage et de précarité excèdent les 40%? T'as aussi mentionné la CNAMGS. Tu n'ignores pas que son but premier était d'aider les Gabonais économiquement faibles, n'Est-ce pas? Ben mon ami, même ceux qui n'ont pas des conditions de vie difficiles en profitent et ils ne font l'objet d'aucune réprimande, surtout lorsqu'ils ont des pistons. Il me semble que le ministre des affaires sociales avait dénoncé cela en parlant de sanctions. Aucune suite n'a été donnée à cette affaire. On en arrive à mon sujet favori,, la fameuse augmentation des salaires. Sais-tu combien coûtaient annuellement les fonds communs à l'Etat? 227 milliards. La PIP, qui les a remplacés, en coûtait 114, donc 113 milliards de moins. Or l'Etat, en augmentant les salaires, a purement et simplement supprimé la PIP. Une hausse des salaires avec conservation de la PIP aurait coûté 219 milliards par an. Donc, encore moins que ce à combien revenaient les fonds communs. Plusieurs questions s'imposent: où est parti ce reliquat de 113 milliards? Pourquoi n'avoir pas augmenté le salaire sans toucher à la PIP? Réponse: la PIP a été simplement incorporée dans le nouveau salaire et des bénis oui oui comme toi n'y ont vu que du feu! Maintenant que j'ai démontré toutes les faiblesses de ta théorie apologiste en faveur d'ali, oppose moi tes arguments. Cher frère, lorsque des gens comme nous, qui avons dû nous exiler pour aller étudier en Occident parlons d'alternance, ne prends pas cela comme un langage de haine. Ce sont, au contraire, des pleurs. Des pleurs de voir notre beau pays sombrer dans l'abîme alors que son sous-sol dispose du nécessaire. Si un jour le Gabon devenait un eldorado,, tu n'en profiterais pas,, tu crois? En dehors des quelques pays occidentaux, j'ai eu la chance de visiter certains pays africains dont les Gabonais méprisaient les ressortissants ici. Je t'assure que cela m'a encore aigri l'humeur. Nous, Gabonais, avons un idée étriquée du monde et c'est en partie à cause des gens comme toi. L'Angola a connu de longues années de guerre civile. Va à Luanda (qui a également du pétrole) et tu te sentiras mal. Visite Addis-Abeba et son aéroport, t'en auras la nausée. Lagos ne reflète pas du tout l'image que nous avons des Nigérians ici. Je ne te parle même pas de l'Afrique du sud qui est le seul pays émergent africain. Pour conclure, mon frère, je rêve d'un meilleur Gabon pour toi,, pour moi, pour tous mes frères Gabonais parce que nous formons une seule famille: la famille gabonaise.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...