News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Raymond Ndong Sima vendredi prochain dans le Haut-Ntem

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 24 Juillet 2012 à 08:03 | Lu 937 fois

Cette annonce a été faite le week-end dernier par le ministre en charge des Petites et Moyennes entreprises, Fidèle Mengue m’Engouang, par ailleurs fils du Haut-Ntem, lors d’une rencontre avec les ressortissants de cette contrée vivant à Libreville.



Raymond Ndong Sima vendredi prochain dans le Haut-Ntem
Les ressortissants du département du Haut-Ntem se sont retrouvés le week-end dernier à Libreville, sous la supervision du ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Commerce, Fidèle Mengue m’Engouang. A cette occasion, il a annoncé l’arrivée, vendredi prochain dans le Haut-Ntem, du Premier ministre Raymond Ndong Sima. Il a également évoqué le problème né du projet de développer la culture d’hévéaculture dans la zone de Minvoul et Bitam, par la société Olam.

Au cours de cette rencontre qui a également vu la présence des élus nationaux de ce département, le programme de la prochaine visite du chef du gouvernement dans le Haut-Ntem a été décliné. Ainsi, selon le programme provisoire, le Premier ministre pourrait être l’hôte des hauts-ntémois, le vendredi 27 juillet prochain. Le même chronogramme indique qu’une rencontre avec les populations aura lieu, laquelle rencontre devrait désamorcer les ardeurs des uns et des autres sur le climat délétère qui règne actuellement dans le Haut-Ntem.

Un climat marqué depuis lors par des passages contradictoires dans les médias ou des séances de travail à Libreville comme dans la province du Woleu-Ntem d’élus, d’experts en charge des questions environnementales et agronomiques sur la faisabilité ou non de ce projet. C’est du moins tout l’intérêt que les ressortissants de Minvoul ont voulu faire observer au principal orateur.

Plus qu’une rencontre d’information sur le séjour de Raymond Ndong Sima, les uns et les autres, à travers les différentes interventions, ont tenu à comprendre les tenants et les aboutissants de cet ambitieux projet gouvernemental. Lequel projet, espérons-le, trouvera une solution consensuelle avec le passage de Raymond Ndong Sima dans cette localité, eu égard à ses connaissances sur ce dossier, en tant qu’ancien directeur général d’Hévégab, puis récemment en sa qualité de ministre de l’Agriculture dans le précédent gouvernement.

Des interventions qui se sont succédé à ce sujet, il faut noter que les cadres du Haut-Ntem ont par ailleurs ouvert un débat sur cette question. Un débat sur lequel n’a pas voulu s’étendre le membre du gouvernement, préférant renvoyer ses convives à une rencontre sine die et intra muros. Par ailleurs, les ressortissants de Minvoul ont indiqué, au cours de cette rencontre, leur volonté de ne pas donner à ce projet d’hévéaculture un caractère politique.

Il est préférable que les experts fassent leur travail tout en tenant compte des exigences des populations et de les transmettre au groupe Olam. Dans tous les cas, c’est en principe après le passage du Premier ministre, Raymond Ndong Sima que le contenu définitif de ce partenariat entre la population, le gouvernement et le groupe Olam sera fixé. Une autre rencontre sur le programme définitif du séjour du chef du gouvernement aura lieu demain en fin d’après midi avec l’ensemble des ressortissants du Woleu-Ntem.


Source : AGP

Mardi 24 Juillet 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 937 fois




1.Posté par coudou le 24/07/2012 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même si vous construisez vos 1000 logements qu'est ce qui ne dit pas que ce seront les BENINOIS qui vont en bénéficier?

Les étrangers, s'ils vous plait, vous nous avez assez aidé comme ça.Rentrez maintenant chez vous.

coudou

2.Posté par CE QUE JE CROIS DU PROJET OLAM le 24/07/2012 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le voyage de Ndong sima à Minvoul -où il est beau fils-n'a pas d'autre d'autres visées que de dissuader les velleités de boycott du projet d'hévéaculture d'Olam déjà très contesté pour ne pas dire rejeté par les Bitamois
Ndong Sima en tant qu'opérateur privé d'hévéaculture -bien avant d'être transporteur-et ancien directeur d'hévégab est-il ainsi outillé par son mentor de chef d'user de ces qualités évoquées précédemment pour amener les populations pressées et stressées d'accepter le projet en perspective?

Si Olam insiste ,c'est parcequ'il est sans doute détenteur d'une créance colossale sur Mr Bongo Ali dont le financement de la gestion du pouvoir semble être le fait, en grande partie de la multinationale Olam et ce,en contrepartie d'une grande partie des surfaces arables gabonaises

Voici une consultation préalable que Ndong sima aurait du mener à l'époque où il était ministre de l'agriculture encore que là les ressources singapouriennes étaient déjà débloquées au profit de leur chef d'équipe.
la logique d'un projet comme celui d'olam est intégrée dans la culture d'affaire asiatique:gagner,engranger des bénéfices faramineux un niveau de dépenses d'exploitation modique,quasiment nul.Cela est bien vrai pour l'hévéaculture.En nous limitant sur l'impact social du projet une considération des projets de Mintzic et Bitam devrait nous déchanter sur lla solidité des fameux emplois qu'un soit disant élu de minvoul aurait arguer pour faire admettre aux populations de son fief ce cadeau empoisonné de projet.

En conclusion,les gabonais doivent se demander si leur pays n'a pas été l'objet d'une vente de ses terres à des intérêts asiatiques cyniquement financiers comme cela devient courant en Afrique

Ce qui est grandement triste c'est que l'initateur de cette vente-qui s'est muré dans un sordide silence- de terre n'ait pas initié une large et claire consultation sur la faisablité au moins sociale avant de prendre les sous du goupe singapourien ,sous qui du reste n'ont aucunement bénéfiicié au populations concernéees en termes d'amélioration d'accès au soins de base -car ayant au moins droit à la vie- par exemple.

J'espère que Mengue m'Engouang ne sortira pas éclaboussé de cette entreprise cynique contre son pays.

3.Posté par FOUTAISE le 24/07/2012 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis,

personnellement je ne me bats pas et je ne me battrai jamais pour 1 homme. Je me bats pour mon pays. Je veux une alternative crédible au Bongo-system.

Ne voyez pas AMO et ses alliés comme l'ultime solution. Considérez-le (les) comme le moyen, le catalyseur qui permettra de connaître autre chose qu'un système dépassé grâce auquel les Bongo et leur "légion étrangère" tiennent le pays en laisse.

Il n' y a que ceux et celles qui connaissent les rouages d'1 système qui peuvent le détruire.Se focaliser sur les personnes revient à penser que ces gens sont éternels. Ils mourront tous autant qu'ils sont (y compris le grand Raïs des musulmans et pédé-gistes du Gabon) mais le Gabon lui demeurera.

Reste que le Gabon ne doit pas appartenir à un clan, à un club d'amis (Ali Baba et ses 40 violeurs-voleurs), à une famille (Bongo ou même Mba Obame). Le Gabon doit rompre avec le culte de la personnalité, le tribalisme (le tout sauf 1 ethnie), le clientélisme et la grande braderie du pays aux étrangers.

Ojukwu et sa bande vous enfume. Arrêtez de gloser sur le passé, le futur se conjugue au présent, et dans l'action svp.

Comme qui dirait FH, le changement c'est maintenant! Je rajouterai: "YES WE CAN" !!

4.Posté par mentlentume le 24/07/2012 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le changement que vous dites tous les jours ,quelles sont vos propositions ? vous ne parlez que de tuer les pdgistes , de tuer ALI BONGO vous croyez que ce ça le changement? VOUS ETES ENTRAIN DE REVER pendant que ALI BONGO est entrain de construire le GABON EMERGENT, vous ne faites que du surplace. en dehors de libreville, il faut jeter un regard a l'interieur du gabon avant de raconter de n'importe quoi. LE GABON BOUGE vous avez dis que les ECHANGEURES ne devraient pas voir le jour .meme si vous etes aveugle, prenez une personne pour vous accompagner toucher du doigt . les routes se font aussi, le pont de MAYUMBA . le CHU d'owendo , sort deja de la terre. tous cela vous ne voyez pas? VOUS ETES VRAIMENT AVEUGLE matchibi i iiiiiii

5.Posté par Andjou michel wora le 25/07/2012 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Matchibi mon pauvre matchibi... en réalité c'est toi l'aveugle. j'espère que tu applaudiras des deux mains lorsque ces routes, ces ponts et ce maisons seront la propriété des expatrier qui gagnent du terrain un peu plus chaque jour. Toi l'aveugle saches que Ali est entrain de construire le Gabon de ces frères étrangers dans ton propre pays. Hélas quand tu chercheras à ouvrir les yeux, se sera trop tard.
continues à rêver pendant que les vraie gabonais lutte pour éviter cette situation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...