News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Radiation de fonctionnaires «fantômes» au Gabon

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Samedi 13 Novembre 2010 à 08:25 | Lu 884 fois

Par RFI
Plus de 700 fonctionnaires fictifs vont être radiés de la fonction publique par décision du gouvernement gabonais à la suite d’une opération de recensement des agents de l’Etat lancée il y a plusieurs mois. Les résultats d’un audit sur ces irrégularités ont été publiés jeudi 11 novembre 2010 à Libreville.



Radiation de fonctionnaires «fantômes» au Gabon
Le président gabonais avait promis un toilettage du fichier des fonctionnaires. Ali Bongo Ondimba avait lancé, à cet effet, un audit de la fonction publique pour démasquer les « fantômes ». Les premières conclusions de l’audit sont tombées jeudi 11 novembre 2010. Tout y passe : faux fonctionnaires, faux diplômes, faux contrats…

L’audit a révélé des cas insolites. 707 fonctionnaires n’ont jamais répondu à l’appel. Le gouvernement a décidé de les licencier. D’autres ont produit de faux diplômes, de fausses attestations de nomination, de faux décrets d’intégration ou de faux actes de naissance. Environ 2 500 fonctionnaires sont concernés. Leur radiation permettra à l’Etat de réaliser 10 milliards de francs CFA (plus de 15 millions d’euros) d’économies par an.

« Pour avoir volé l’Etat, ils seront tous punis », a promis le ministre de la Fonction publique, Blaise Louembé, lors d’un entretien à RFI. Il a ajouté que tous les fonctionnaires épinglés seront obligés de rembourser les sommes indûment perçues. « Les poursuites administratives vont être publiées pour les agents complices, et tous les agents qui ont perçu des fonds à tort vont être poursuivis dans la cour spéciale criminelle », a-t-il souligné.

Pour l’Union des syndicats des agents du secteur public (USAP), principal syndicat des fonctionnaires gabonais, « c’est un pétard mouillé, le grand déballage n’a pas eu lieu ». Fridolin Mvé Messa, son président, réclame « la publication de la liste des voleurs épinglés ». Il ajoute : « Nous voulons voir la liste des personnes concernées. S’agit-il des personnes qui avaient deux ou trois postes budgétaires, qui touchaient indûment l’argent de l’Etat ? »

Un audit pareil avait été commandé sous le régime de l’ancien président Omar Bongo Ondimba, mais personne n’avait été sanctionnée.

Samedi 13 Novembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 884 fois




1.Posté par La Citoyenne le 13/11/2010 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous aller donc devoir licencier et punir vos parents,amis et connaissances car on sait tous au gabon que les premiers tricheurs et voleursce sont les membres du gouvernement à commencer par la mama qui est professeur d'anglais à l'uob depuis belles lurettes!
Akiééééééééééé gabon!

Pourquoi ne publie-t-il pas les fameux noms de ces soit disant fonctionnaires fantômes?????

Ne mentez pas!
De toute façon,on vous connait tellement que plus rien ne nous étonne!!!!

2.Posté par Mezzah le 13/11/2010 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali peut-il emprisonner toute la famille Assélé, les proches de Louembé (croyez moi celui-là a fait beaucoup de promotions canapé quand il était TPG), la famille Ngari, la famille Nzoumba, ...

Qui d'entre nous n'a jamais été face à quelqu'un du G2 occupant un poste largement au dessus de ses qualités (intellectuelles, morales, éthiques...). L'ambassade de Paris reste pour moi un très mauvais souvenir. On y trouvait des gens incapables de rédiger une note.

C'est du pur n’importe quoi, et comme le demandent les syndicats, le peuple exige les listes des personnes indélicates avec le détail de tout ce qu'elles ont perçu.

Aaaaaaaaaaahhhhh la mama, on vous connaît heinnn.


3.Posté par Abderhamane-Nguema le 14/11/2010 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai vraiment l'impression que l'on vit dans un pays de fous. Ces personnes qui ont passe leur temps a voler, a detruire, a dilapider les biens du Gabon se sentent aujourd'hui l'ame de justicier. Incapable de gerer un pays de moins de 1M d'habitants depuis pres de 40 ans, ils pensent qu'ils y arriveront aujourd'hui en eliminant une partie de la force vive du pays. Commencez par vous eliminer d'abord et on verra la suite...

4.Posté par IDIOTIES DU PDG le 14/11/2010 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un tissus de mensonges; quels 700 fonctionnaires fantômes? Qui est fait menteur!!! Ce sont vos parents morts et copines que vous allez radier?Un gouvernement PDG, quelle bande de fous qui croient que le peuple gabonais est comme la betise de votre cours constitutionnelle. Où sont les personnes physiques? Personne ne se bouscule; où sont ces personnes? Où sont les noms? Y-a-t-il le nom de notre arrière grand-mère la mama?

5.Posté par Abess le 15/11/2010 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi ce mr est friand de l'odeur de l'argent? TPG,économie,finance,budget?Je crois que d'une part, c'est le seul Gabonais capable à savoir compter les malettes d'argent ou savoir sécher les billets lorsqu'ils moisissent ou alors, il ne sait pas faire autre chose que de vivre avec les billets d'argent pour son usage quotidien:ménage, nettoyage, toilette, mouchoir, chiffons pour les chaussures, je pense même que le tapis de la maison, voiture et bureau sont en billets de CFA!!!!
Pour moi, le premier fantôme(présent mais inefficace, inutile) c'est lui!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...