News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Quatre dirigeants africains visés par une plainte en France

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Vendredi 4 Décembre 2009 à 17:34 | Lu 1184 fois

Abdoulaye Wade, Denis Sassou Nguesso, Teodoro Obiang Nguema et feu Omar Bongo sont visés par une plainte pour "détournement de fonds publics" déposée par l'association MLA. Les juges d'instructions du pôle financier doivent juger de sa recevabilité.



Quatre dirigeants africains visés par une plainte en France
Quatre chefs d'Etat africains, dont le Sénégalais Abdoulaye Wade et le Congolais Denis Sassou Nguesso, sont visés depuis le 16 novembre par une plainte pour "détournement de fonds publics" déposée à Paris par l'association MLA, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Une plainte recevable ?


L'association MLA "Le moment de se lever pour l'Afrique", basée à Paris, a déposé le 16 novembre auprès du tribunal de grande instance de Paris une plainte avec constitution de partie civile visant, outre MM. Wade et Sassou Nguesso, le président de la Guinée-Equatoriale, Teodoro Obiang, et le défunt président gabonais Omar Bongo, selon cette source.

La plainte vise le chef de "détournement de fonds publics". Il revient désormais à la doyenne des juges d'instruction du pôle financier, Françoise Desset, de juger de la recevabilité de cette plainte et d'ouvrir ou pas une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction.

Cette plainte est dans la lignée de celles déposées en 2007 et 2008 par l'association anti-corruption Transparence internationale France (TI) visant MM. Obiang, Bongo et Sassou Nguesso et les conditions d'acquisition d'importants patrimoines immobiliers en France grâce, selon TI, à des détournements de fonds publics.

Obiang réplique

La doyenne des juges avait donné son feu vert en mai 2009 à l'ouverture d'une information judiciaire mais le parquet de Paris avait fait appel de cette décision. Le 29 octobre, la cour d'appel de Paris avait finalement jugé irrecevable cette plainte et avait bloqué l'ouverture d'une enquête.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel avait notamment estimé que les plaignants ne pouvaient arguer d'un préjudice dans ce dossier.

Le parquet de Paris avait déjà classé sans suite à deux reprises, en novembre 2007 et septembre 2008, des plaintes simples visant les trois chefs d'Etat africains.

D'après TI France, le patrimoine immobilier de MM. Bongo, Obiang et Sassou Nguesso en France s'élèverait à 160 millions d'euros.

Le président Obiang a pour sa part déposé plainte à Paris pour dénonciation calomnieuse, a-t-on appris de source judiciaire. Selon son avocat, Me Olivier Pardo, elle est destinée à "lever l'opacité sur ces associations que personne ne connaît et qui prétendent se substituer aux Africains".

Source : AFP


Vendredi 4 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1184 fois




1.Posté par Luis le 04/12/2009 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUJOURS LES MEMES...

2.Posté par St. Michael le 05/12/2009 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est du cirque français…Les juges qui avaient la volonté de faire aboutir cette affaire ont été anéantis par la mafia Sarkozy/Bourgie/Bolloré-Francafrique.
Oublions ce sujet....Concentrons nous sur les stratégies de grèves générales au Gabon pour chasser le biafrais AliOjukwu.

3.Posté par ADN le 05/12/2009 04:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne idée

4.Posté par ma vie le 05/12/2009 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une perte de tps qui pourra jugé ces présidents comme coupable pitié de nous ils se croient invincible
parlons de notre misere nationale
qui pourra nous délivrée ?????????

5.Posté par Rationnel le 05/12/2009 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne ne te délivrera, prends toi en main!

6.Posté par espoir le 06/12/2009 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rectification il ne s'agit pas de 4 dirigeants mais plutot 5 dont l'usurpateur ALI BONGO ODJUKU ALIAS LA BETE .sans oublier sa mere euh pardon sa nourrice patience dabany sa soeur euhhh pardon mon clavier beug le transsexuel pascaline bongo et le fils de la momie karim wade .

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...